♦ Règlement
♦ FAQ
♦ Guide
♦ Groupes
♦ Localisation Pkmn
♦ Annexes

♦ Multicomptes
♦ Parrainage
♦ Scénarios
♦ Carte Dresseur
♦ Erreurs
♦ Boutique
♦ Dé Starter
♦ Dé Shiny
♦ Dé Sexe
♦ Succès
♦ Validation Captures
♦ Gestion Pkmn
♦ Oeufs
♦ Clôture RP
♦ Concours
♦ Reproduction
♦ Marché

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Entretien légendaire ft. Myrtille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emmanuel Lawson
avatar
Goupix Médhyena Rex Han Solo Anakin Padmé
♦ Messages : 285
♦ Age du Personnage : 41
♦ Ville d'origine : Rosalia, Johto
♦ Job : Scientifique
♦ Pokémon rêvé : Ptera
♦ Type préféré : Ténèbres
♦ Avatar : Harrison Ford

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t105-carte-dresseur-d-emmanuel-lawson
MessageSujet: Entretien légendaire ft. Myrtille   Mar 2 Mai - 21:44



Les Pokémon légendaires


« Suicune est donc toujours en mouvement. Vous pourriez le croiser n’importe où : mais il est originaire de la région de Kanto, où se trouve cette tour réunissant les trois chiens légendaires. Cependant, ne rêvez pas, chers élèves, jeunes dresseurs, et impatients de partir à l’aventure : Suicune ne se révèle qu’aux dresseurs qui ont un destin exceptionnel. Jamais, de toute ma vie, je n’ai croisé un dresseur qui avait déjà vu Suicune, même de loin. »

Pas même moi… pensai-je en terminant ma phrase. Et pourtant, j’avais passé une bonne partie de ma vie en bas de cette tour qui réunissait les meilleurs Pokémon, les plus incroyables, ceux qui m’avait donné le goût du voyage et de l’aventure avant même que je me lance dans ces recherches. Mes deux Pokéballs, sur mon bureau, réunissaient les deux seuls Pokémon que j’avais capturés dans ma vie bien trop rempli par la recherche et par la connaissance. Par mon travail, finalement, jusqu’à aujourd’hui. Mais depuis que j’avais cette place, je sentais que je pourrais bientôt repartir, et découvrir de plus en plus de Pokémon. Et peut-être, un jour, être un dresseur exceptionnel, ou un éleveur digne de voir apparaître Suicune. Mais ce n’était pas pour tout de suite, parce que mes recherches sur le terrain et mes travaux universitaires me prenaient déjà une grande partie de mon temps. Les cours que je donnais pour gagner l’argent qui me permettait de vivre prenaient le temps qui restait.

« Par ailleurs, sachez que Suicune est un Pokémon puissant. Même les plus jeunes ont déjà des attaques extrêmement puissantes, et vous ne voudriez pas vous retrouver en face de lui, je peux vous l’assurer. Vous ne voudriez pas vous retrouver sous un Hydrocanon, surtout pas vous, qui êtes pour la plupart des débutants. Je ne vous dis évidemment pas cela pour vous critiquer, vous le savez bien ! Moi-même, pour ce qui est du dressage des Pokémon, je peux être considéré comme un débutant. Ce n’est pas cela qui fait notre niveau de connaissances, ne l’oubliez pas. Bon… Le prochain cours aura lieu dans deux semaines. Je suis en déplacement pour les jours qui suivent. N’hésitez pas, si vous avez besoin, à venir me poser des questions. Je vous conseille de lire l’article au sujet des Pokémon légendaire qui a été publié la semaine dernière dans le magazine des Pokémon, vous le trouverez à la bibliothèque. N’oubliez pas que d’ici deux jours, je serai parti, alors vous ne pourrez plus me contacter. D’ici là, je travaillerais à la bibliothèque, et vous avez l’emploi du temps de mes cours cette semaine si vous voulez me trouver. Bonne semaine à vous. »

Les élèves commencèrent à partir. La plupart avec failli s’endormir à la fin. Mais je supposais que c’était la même chose avec tous les étudiants, et après tout moi aussi, j’étais allé à l’école un jour. Je savais que les cours n’étaient pas toujours fascinants. J’étais encore en train de parler alors qu’il n’y avait presque plus personne, juste pour bien leur rappeler que j’étais disponible, toujours parfaitement disponible. Après tout, ma passion pour la connaissance et pour les Pokémon légendaires n’était pas faite pour rester dans le silence, pour rester dans mon esprit, là où personne ne pourrait aller la chercher. Je voulais transmettre : et pour cela, il fallait bien que je tente un minimum de les retenir, quand ils partaient tous, pressés de se rendre dehors pour un match d’entraînement. Je ne pouvais que les comprendre : moi aussi, j’avais rêvé d’être le meilleur dresseur. Et tandis que je les voyais partir, certains avec un Pokémon sur l’épaule, je regrettais parfois de ne pas être né dans cette région, et de ne pas avoir eu la chance de participer à cette université alors que j’aurais pu le faire, quand j’étais jeune. Rien ne m’aurait empêché d’étudier un peu les Pokémon tout en en dressant quelques-uns, et en aidant mes parents à la boutique. Mais le destin en avant décidé autrement, c’était comme cela.

Quand je me retrouvai seul dans la salle, je décidai de laisser sortir Indiana de sa Pokéball. Il fallait que je l’étudie encore un peu. Je voulais mieux connaître les attaques des Pokémon Ténèbres. Indiana n’était pas un Pokémon que j’avais très longtemps : je l’avais capturé à Hoenn, il y a quelques années, pour mon seul voyage dans cette région. Je n’avais pas eu de mal à m’attacher à lui, et il était très docile. Une fois sorti de sa Pokéball, il sauta sur mon bureau, et réclama aussitôt des caresses. J’avais l’habitude que Leia veuille se faire caresser : mais pour un petit renard, cela ne m’étonnait pas. Beaucoup moins, en tout cas, que cette petite hyène qui aurait dû être la première à se moquer, à rire, selon son caractère, mais jamais à être aussi docile. J’avais de la chance d’avoir ce Pokémon avec moi. Je le savais. J’avais et aurais de la chance pour tous les Pokémon que je croiserai.

« Est-ce que tu te sens en forme ? Tu voudrais bien t’entrainer à lancer certaines attaques ? »

Il sauta sur place, apparemment très en forme. Je lui sortis une vieille balle dont je me servais pour observer son attaque morsure. J’essayais de comprendre ce qui la différenciait de toute autre attaque physique qui était de type normale. Cette attaque-là était une attaque Ténèbre, et pourtant rien ne le laissait paraître. Alors pourquoi avait-ce cette efficacité sur un Pokémon psy, si une simple charge d’un Pokémon ténèbre pouvait ne rien lui faire ? Je voulus commencer à l’entraîner. En fait, je n’en eue pas le temps, car j’entendis quelqu’un arriver. En me retournant, je reconnus une étudiante – enfin, je reconnus un visage que j’avais déjà croisé dans l’université, car j’ignorais totalement son nom, ni dans quel cours je l’avais vu. J’étais même incapable de dire si elle avait été présente pendant la leçon précédente ou non. Il y avait tellement d’étudiants d’abord fascinés par les Pokémon légendaires, qui s’endormaient ensuite, le visage caché entre leurs mains, que je ne pouvais pas retenir tous leurs visages.

« Bonjour ? Excusez-moi, je ne vous avais pas vue. C’est pour quoi ? »
fiche codée par rawr

__________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Myrtille Lynch
avatar
Alduin Memphré Chance Astrée Asphixie Ivy
♦ Messages : 2299
♦ Ville d'origine : Emoria
♦ Job : Etudiante
♦ Pokémon rêvé : Trioxhydre et Milobellus
♦ Type préféré : Aucun
♦ Avatar : Isolda Dychauk (crédit : Chatpardeuse)
♦ Commentaires :

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t89-carte-dresseur-de-myrtille-lynch
MessageSujet: Re: Entretien légendaire ft. Myrtille   Mer 3 Mai - 16:01


Entretien légendaire

Emmanuel et Myrtille
A Emoria l'Histoire et les légendes faisaient partie intégrante de la culture et de la vie de tous les jours. Dans la ville protégée des ravages du temps par le puissant Dialga en personne, le passé semblait n'être qu'à quelques pas et les constructions anciennes qui tenaient debout comme au premier jour renforçait cette impression. Plongée dans cette atmosphère fantastique depuis sa plus tendre enfance et raffolant de tout ce qu'il y avait d'extraordinaire, Myrtille avait rapidement développé une fascination pour les Pokémon légendaires et tout ce qui s'y rattachait. Elle lisait et relisait encore et encore les mythes à leur sujet dans le but d'essayer de comprendre ces Pokémon à la puissance phénoménale qui avaient fait preuve de bonté envers les humains. Pendant de longues, très longues années, elle avait caressé le rêve d'écrire et d'illustrer un livre retraçant toutes les légendes et les informations qui les concernaient. Avec l'espoir de pouvoir un jour voir de ses propres yeux un Pokémon légendaire. N'importe lequel. Mais rares étaient ceux à avoir cette chance et beaucoup de témoignages sur les Pokémon légendaires étaient complètement faux. Alors, malgré son optimisme débordant, elle s'était tournée vers un autre but, sans pour autant reléguer sa passion pour les Pokémon légendaires derrière elle.

Car malgré sa volonté d'améliorer la communication avec les Pokémon afin que les relations entre humains et Pokémon soient plus harmonieuses et équitables, les Pokémon qui peuplaient les légendes qui avaient bercé son enfance, continuaient d'exercer sur elle un attrait irrésistible. Et comment pourrait-il en être autrement quand ils étaient entourés par une aura de mystère semblable à aucune autre ? Elle avait beau s'être tournée vers un but qu'elle estimait plus concret et plus réalisable, en éternelle idéaliste qu'elle était, les Pokémon légendaires restaient et resteraient son rêve le plus fou. Elle ne voulait même pas en capturer un, juste pouvoir l'admirer ne serait-ce que le temps d'un battement de cœur. C'était d'ailleurs pour cette raison que les cours du professeur Lawson la passionnaient comme aucun autre. Là où les autres élèves avaient tendance à s'endormir ou à rêvasser, Myrtille buvait littéralement les paroles du quarantenaire. Bien sûr ses pensées finissaient toujours par dériver, chassez le naturel et il revient au galop, mais c'était tout de même, et de loin, le cours où elle était la plus attentive.

Ce qui ne l'empêchait pas d'avoir oublier ses affaires une fois de plus et de prendre des notes sur ses mains. Auparavant laiteuse sa peau se retrouvait constellée de pattes de mouches bleues retraçant toutes les informations qu'elle jugeait utile sur Suicune, le Monarque des Eaux crés par Ho-Oh en personne. L'histoire de la création du trio légendaires l'intriguait beaucoup. Ils étaient originaires de Johto comme l'avait souligné leur professeur et il lui semblait, sans qu'elle puisse en être certaine puisque l'information ne l'avait pas vraiment intéressée de prime abord, que son professeur venait de Johto également. Alors il devait en savoir bien plus sur Suicune, Entei, Raikou, Ho-Oh, Lugia et Celebi que les habitants d'Ebera. C'était probablement pour ça qu'il parlait si bien d'eux et qu'elle en apprenait toujours plus grâce à lui. Elle attendait d'ailleurs toujours ses cours avec impatience alors elle fût extrêmement déçue d'apprendre qu'il serait absent pendant deux semaines. Elle avait beau adorer l'Université et les cours qui y étaient dispensés tous riches en enseignements sur les Pokémon, savoir que le cours concernant son sujet favori n'aurait pas lieu avant deux longues semaines la déprimait un peu. Elle aurait tant aimé en apprendre plus sur Suicune et le reste du trio légendaire. Mais en entendant son professeur dire qu'il était disponible pour toutes questions pendant encore deux jours, elle fut toute ragaillardie. C'était l'occasion ou jamais !

Elle quitta l'amphithéâtre avec le flux des autres élèves mais contrairement à eux qui se dirigeaient tous vers le terrain d'entraînement, la poussant même à se demander si elle n'avait pas oublié qu'ils avaient cours là-bas, elle se dirigea vers sa chambre pour réécrire ses notes au propre. Elle n'avait aucune envie d'oublier leur existence et les effacer en allant se laver les mains comme ça lui était arrivé de nombreuses fois. Elle en profita pour vérifier son emploi du temps et constata avec soulagement que non elle n'avait pas oublié un cours, c'était uniquement ses camarades de classe qui voulait assister aux matchs d'entraînements. Elle y aurait volontiers participer elle aussi mais Alduin était complètement aveugle et s'ils formaient une super équipe au quotidien ce n'était pas encore le cas lors des combats Pokémon. Et elle n'avait aucune envie que son Pokémon dragon se fasse blesser. Les autres dresseurs de l'école avait plus d'expérience qu'elle et elle savait très bien que ça ne jouait pas en sa faveur. Alors, comme pour tout le reste, elle préférait prendre son temps pour entraîner son Pokémon. Elle savait avec une absolue certitude qu'un jour Alduin serait un magnifique, puissant et redoutable Trioxhydre, mais pour l'instant il restait son grand bébé qu'elle voulait protéger. Et il semblait de toute façon bien plus intéressé par une petite sieste que par l'idée de combattre puisqu'il avait grimpé dans le lit pour se coucher sur sa couette.

Elle profita du sommeil de son Pokémon pour réécrire ses notes sur Suicune puis se laver les mains. Elle ne pouvait décemment pas aller voir son professeur, les mains couvertes d'encre. Ce n'était franchement pas sérieux. Elle réveilla Alduin prudemment mais ne put éviter une nouvelle morsure qui la fit grimacer. Elle n'aimerait vraiment pas être un autre Pokémon et subir son attaque Morsure. Elle lui tapota la tête et le câlina un petit moment pour faire passer sa mauvaise humeur avant de repartir en direction de la salle qu'elle avait quitté un peu plus tôt, pour discuter avec son professeur, Alduin sur ses talons. Mais lorsqu'elle arriva devant la salle elle trouva le professeur Lawson en train de jouer avec son Medhyéna. Elle allait faire demi-tour et assouvir temporairement sa soif de connaissance dans la bibliothèque mais son professeur la remarqua avant qu'elle n'ait eu le temps de s'éclipser. Elle hésita quelques secondes, embarrassée de l'avoir interrompu, mais finit par décider que maintenant qu'il l'avait vu autant tenter sa chance.

« Je suis désolée de vous déranger Professeur. J'étais à votre cours tout à l'heure et je vous ai entendu dire que vous ne seriez pas là les deux prochaines semaines. Mais je voulais savoir si je pouvais vous poser quelques questions sur Suicune avant que vous ne partiez. »

Elle se tortillait avec gêne comme un enfant pris en flagrant délit alors qu'il essayait de voler des bonbons. Elle n'avait aucune envie que le professeur qui donnait ses cours préférés l'envoie balader parce qu'elle n'avait pas su choisir son moment. Mais elle se força à aller jusqu'au bout de sa demande.

« Est-ce que vous pourriez me parlez du mythe autour de sa création, et de celle d'Entei et Raikou, par Ho-Oh s'il vous plaît ? Je n'ai trouvé que des bribes d'informations dans les livres que j'ai lu. »

__________________________________________

   
   

   
I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel Lawson
avatar
Goupix Médhyena Rex Han Solo Anakin Padmé
♦ Messages : 285
♦ Age du Personnage : 41
♦ Ville d'origine : Rosalia, Johto
♦ Job : Scientifique
♦ Pokémon rêvé : Ptera
♦ Type préféré : Ténèbres
♦ Avatar : Harrison Ford

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t105-carte-dresseur-d-emmanuel-lawson
MessageSujet: Re: Entretien légendaire ft. Myrtille   Mer 3 Mai - 22:08



Les Pokémon légendaires


La venue imprévue d’une étudiante allait couper cours à mon entraînement, mais cela ne m’inquiéta pas davantage. La salle de l’université n’était de toute façon pas le meilleur endroit pour étudier une attaque Pokémon. Si j’avais vraiment voulu étudier l’attaque de Medhyena, j’aurais plutôt dû me rendre à l’extérieur, et j’aurais été moins dérangé : dans ma salle de cours, j’étais encore le professeur, à qui on pouvait venir poser des questions. Dehors, j’aurais été un vieil éleveur en train d’étudier son Medhyena, et personne ne m’aurait approché. Du moins le pensais-je. Je n’avais pas la moindre idée de son niveau de popularité dans l’université. Tout ce que je pouvais voir, c’était que ma salle était pleine lors de mes cours, mais les Pokémon légendaires étaient tout de même un domaine qui intéressait beaucoup d’étudiants, et j’aurais pu être le plus ennuyeux du monde, j’aurais encore quelques élèves s’accrochant sur les bancs. Je n’étais pas mécontent, au fond, de voir qu’une étudiante s’intéressait suffisamment à ce sujet pour revenir me voir un peu plus tard.

« Bonjour… de nouveau. Je vous en prie, entrez. Je suis content que vous soyez revenue, si vous aviez des questions, je suis là pour ça. Je me réjouis de voir qu’il y a des étudiants vraiment intéressés par les Pokémon légendaires. Ils sont vraiment fascinants. Surtout Suicune, et j’avoue qu’il fait partie de ceux que je préfère. Que souhaitiez-vous me poser comme question ? »

Suicune était le Pokémon de ma ville, de Rosalia. C’était vrai qu’il était accompagné des deux autres bêtes légendaires, Entei et Raikou, mais ces deux-là avaient, selon moi, beaucoup moins de charme que le chien de glace. Je fis entrer Medhyena dans sa Pokéball le temps de recevoir son étudiante. Medhyena était beaucoup trop joueur, il aurait voulu attraper la balle et ne m’aurait pas laissé parler.

« Oui, bien sûr, je peux vous parler un peu plus du mythe des chiens légendaires. Vous savez, je suis originaire de Rosalia. J’ai vécu en bas des cendres de la tour Carillon. La tour de cuivre, comme on l’appelle parfois. Quand j’étais petit, je jouais avec les autres enfants à entrer dans la tour et en ramener une pierre ou une poignée de cendres. C’était très impressionnant, même si c’est difficile à croire lorsque nous n’y sommes pas, et lorsque nous ne sommes plus des enfants. Les trois chiens légendaires, au départ, étaient trois Pokémon beaucoup plus faibles, qui ont péri lors de l’incendie de la tour. C’est pour cela qu’entrer dans cette tour avait quelque chose d’aussi impression : c’était une tour où il y avait eu trois morts, qui avaient été ressuscités. Car Ho-oh est le Pokémon qui leur est venu en aide et les a sauvés de leurs cendres. »

C’était une belle légende, qui me rappelait toujours ces années où je croyais encore que je pourrais devenir un grand dresseur, un champion, un maître Pokémon. J’avais bien changé depuis. Mais je prenais toujours autant de plaisir à parler de cette légende.

« Ho-oh leur a donné des pouvoirs qu’ils n’avaient pas auparavant. Suicune, le chien d’eau, Raikou, le chien de la foudre et Entei, le chien de feu. Ils représentent à eux trois les intempéries du monde. Raikou est la foudre qui s’est abattu sur la tour, Entei le feu qui est né de cette foudre, l’incendie qui a ravagé la tour de cuivre, et Suicune la pluie qui a éteint le feu, trop tard, avant que les Pokémon soient sauvés. C’est peut-être pour cela que Suicune est plus apprécié, en général. Il n’est pas plus représenté que les autres à Rosalia, mais j’ai souvent entendu les gens dire que c’était le plus beau des trois. Il représente la fin de l’incendie. C’est un sauveur. Même si cette fin d’incendie est arrivée trop tard. »

L’ambiguïté de Suicune était un sujet que j’aurais aimé développer plus longuement, mais il fallait que j’en trouve le temps. Et pour vraiment me replonger dans l’histoire de Suicune, il faudrait que je retourne à Johto, pour relire les légendes et tout ce qui s’y trouvait. A moins que cette région ne possède également des secrets au sujet des chiens légendaires de la Tour Carillon.

« Ces trois Pokémon sont rapides et insaisissables. Raikou est comme la foudre, comme un clignement des yeux, on n’a pas le temps de le voir qu’il a déjà disparu. Entei, comme le feu, est trop rapide pour que l’on puisse l’arrêter. Et Suicune, comme la pluie, arrive toujours trop tard, lorsque nous en sommes déjà plus là. C’est pourquoi ces Pokémon sont encore plus légendaires que les légendaires : les croiser a toujours une apparence de mirage. On a l’impression qu’on ne les a jamais vraiment vus. Ils apparaissent, ils disparaissent, et c’est comme s’ils n’avaient jamais été là. Mais pour en revenir sur Ho-oh, puisque votre question portait aussi sur celui-ci, il a l’apparence d’un grand phénix. Le phénix, cet oiseau mythique qui peut renaître de ces cendres, vous en avez entendu parler ? Ho-oh ne renaît pas lui-même de ses cendres, mais il a tiré hors des cendres les trois autres Pokémon dont nous avons parlé. C’est un Pokémon encore plus intéressant, encore plus beau et noble, sans doute, que les autres, parce que c’est un Pokémon tourné vers les autres, alors que l’oiseau mythique dont il s’inspire ne se sauve que lui-même. »

Plus je parlais, plus je me rendais compte que le monde et la mythologie des Pokémon était fascinante, impressionnante, plus elle était à étudier. Malgré mes hésitations premières, j’étais finalement impatient de partir en voyage bientôt. Mais n’était-ce pas l’enseignement que j’aimais, en fin de compte ? C’était le fait de parler ainsi des légendes qui avaient bercé mon enfance qui me donnait soudain le goût de repartir à l’aventure. Finalement, j’étais entre deux extrêmes, je ne supportais ni de rester dans une salle de cours toute l’année, ni l’idée d’être systématiquement en voyage. En fait, je n’étais peut-être pas fait pour être dresseur de Pokémon, mais bien chercheur. Cela ne m’empêchait pas de les dresser pour autant.
fiche codée par rawr

__________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Myrtille Lynch
avatar
Alduin Memphré Chance Astrée Asphixie Ivy
♦ Messages : 2299
♦ Ville d'origine : Emoria
♦ Job : Etudiante
♦ Pokémon rêvé : Trioxhydre et Milobellus
♦ Type préféré : Aucun
♦ Avatar : Isolda Dychauk (crédit : Chatpardeuse)
♦ Commentaires :

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t89-carte-dresseur-de-myrtille-lynch
MessageSujet: Re: Entretien légendaire ft. Myrtille   Sam 3 Juin - 2:13


Entretien légendaire

Emmanuel et Myrtille
Les légendaires fascinaient la jeune étudiante depuis toujours. Leurs pouvoirs étaient reconnus dans le monde entier et les histoires autour d'eux étaient tout simplement épiques. Ils avaient crée le monde et d'un simple caillou dans l'espace ils l'avaient transformé en une planète habitable. Puis ils avaient crée la vie, avaient peuplé leur monde de Pokémon et d'humains, de mâles et de femelles, de garçons et de filles. Enfin d'après les légendes. Arceus avait crée le monde et la vie, Dialga le temps, Palkia l'espace, Groudon les continents, Kyogre les océans... La création entière de l'Univers avait été faite par des Pokémon. Bien sûr certains n'y croyaient pas et ne croyaient même pas en l'existence des Pokémon légendaires. Mais Myrtille faisait partie de ceux qui y croyaient dur comme fer. Elle venait d'une ville où des temples d'anciennes civilisations étaient presque intacts malgré les siècles passés, où le passé et le présent étaient entremêlés comme nul part ailleurs... Une ville protégée du temps par Dialga lui-même. A ses yeux les Pokémon légendaires étaient aussi réels que le ciel au dessus d'eux ou la terre sous leurs pieds.

Alors le cours qu'elle suivait sur les Pokémon légendaire l'intéressait énormément. Quel que soit le Pokémon légendaire qui était à l'honneur du cours elle était toujours ravie et impatiente de faire la lumière sur leur histoire, leur puissance et tout ce qui les concernaient. Là où certains se contentaient d'assister à ce cours en tirant une tête de saumon fraîchement pêché, elle elle buvait les paroles de son professeur. Elle voulait toujours en apprendre plus sur les Pokémon qui avaient forgé leur monde et leur Histoire. Alors quand son professeur annonça qu'il serait absent deux semaines mais qu'ils pouvaient venir lui poser des questions avant qu'il ne parte en déplacement. Rester sans en savoir plus sur le trio des fauves légendaires lui ferait le même effet qu'un caillou dans sa chaussure. Trop présent et agaçant.

Elle n'avait donc pas hésité une seule seconde à retourner le voir, quitte à louper le petit tournoi de combat de l'Université. Sa curiosité couvait comme la braise, prête à se réveiller à la moindre pertubation. Elle voulait en savoir plus sur la création d'Entei, Suicune et Raikou. L'eau, le feu et l'électricité. Un trio connu dans tout Johto pour être devenus des légendaires en étant ressuscité par Ho-Oh lui-même. Incarnation même du jour. Difficile de trouver un mythe concernant la création de légendaire plus intéressant que celui-là. Et son professeur était probablement le mieux placé pour en parler puisqu'il venait de la ville même qui les avait vu naître.

Elle l'écoutait donc parler avec admiration, redécouvrant cette histoire de manière bien plus complète que ce qu'elle avait pu lire. Même si la bibliothèque de l'Université était bien fournie, les livres sur le trio légendaire de Johto n'étaient pas nombreux et très incomplets par rapport à tout ce que lui disait son professeur. Elle regrettait presque de ne pas avoir pris de quoi noter alors qu'il se lançait dans ses explications.

« Vous avez dit qu'à la base ils étaient des Pokémon bien plus faibles que maintenant et qu'ils ont péri dans un incendie avant d'être ressuscité par Ho-Oh. Mais est-ce que l'ont sait quels Pokémon ils étaient avant ? Ou est-ce qu'ils ressemblaient déjà à leur apparence actuelle mais ils avaient hérité de pouvoirs hors norme grâce à Ho-Oh en personne ? »

Elle était presque certaine que si la Team Rocket découvraient qu'ils n'étaient que des Pokémon normaux à la base avant de devenir des légendaires grâce au Pokémon représentant le jour, ils essaieraient de recréer un événement similaire pour faire main basse sur les légendaires. Ce qui serait terrible. Mais elle était certaine qu'aucun légendaire ne se ferait attraper, ils étaient bien trop puissants. Ce qui lui faisait penser à une autre question. Elle aurait peut-être dû les noter d'ailleurs, elle en avait tellement.

« J'ai lu quelque part que Raikou venait avec les orages, que Entei était capable de déclencher une éruption volcanique d'un simple rugissement et qui Suicune pouvait purifier n'importe quelle étendue d'eau. Est-ce que c'est vrai ou leurs pouvoirs ont été exagérés pour un côté plus légendaires ? »

HRP:
 

__________________________________________

   
   

   
I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien légendaire ft. Myrtille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Choose You :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: