Règlement
FAQ
Guide
Groupes
Localisation Pkmn
Annexes
Récapitulatif des Règles
Bottins

Multicomptes
Parrainage
Scénarios
Carte Dresseur
Erreurs
Boutique
Dé Starter
Dé Shiny
Dé Sexe du Pkmn
Succès
Validation Captures
Gestion Pkmn
Oeufs
Clôture RP
Concours
Reproduction
Marché
Échange Miracle

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Mon incroyable fiancé... Ou pas ! Ft.Berthilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léopold Lacroix
avatar
Tutti
♦ Messages : 40
♦ Ville d'origine : Kanto
♦ Avatar : Ft. Pierre Niney

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mon incroyable fiancé... Ou pas ! Ft.Berthilde   Ven 23 Fév - 17:26

C’est finalement après plusieurs jours passé dans la région que je me décide enfin d’aller sur le domaine universitaire pour rencontre ma fiancé, ma promise, enfin tous ces mots se sont mes parents qui les utilise, pour moi hors de question de me marier avec cette jeune femme, cette inconnue. Ils se sont crues au Moyen Age ou quoi ? Bref, j’ai pris mon courage à deux mains, je me suis habillé de façon classique, enfin aussi classique que me le permet ma garde-robe, à savoir une chemise noir accompagné d’un jean, oui j’ai bien dit un jean. Je crois que c’est la première fois que j’en porte un de ma vie et ça ne sera pas la dernière je pense, c’est que c’est plutôt confortable. Bref, nous ne sommes pas ici pour parler de mode, non aujourd’hui est un grand jour. Mon plan était établi, je vais tenter de rentrer en contact avec cette fameuse Berthilde et essayer d’en apprendre un peu plus sur elle, et bien entendu je vais faire en sorte qu’elle ne sache pas qui je suis réellement. Ça peut être l’occasion de savoir ce qu’elle peut penser de moi et ça va me permettre l’espace d’un instant d’être vraiment moi-même, ce qui est soit est assez paradoxale car je ne serai pas Léopold Lacroix.

Voilà maintenant une heure que je vagabonde sur le campus à la recherche d’une tignasse rousse et je dois bien avouer que ma recherche ne mène pour le moment à rien. Pas grave, si ce n’est pas aujourd’hui ça sera alors un autre jour, après tout j’ai le temps. Et en plus de ça, ça me permettra d’approfondir un peu plus mon nouveau personnage, j’avais opté pour un mec qui faisait le tour du monde dans le but d’écrire un livre sur les différentes régions. Du classique, mais ça peut marcher et c’est un peu ce que je voulais faire quand j’étais petit donc on peut dire que ce n’est pas complétement un mensonge si ? J’essaie de ne pas trop culpabiliser par ce que je vais faire, imaginez si elle l’apprend ? Je ne donne pas chers de ma peau si elle est le quart de la réputation qu’elle a. Bref, pour aujourd’hui je suis résigné, je me prépare alors à partir. Commençant à quitter le campus je ne regarde pas ou je marche et surtout ou je vais et la BAM, un vélo arrive à toute vitesse dans ma direction et me fait tomber à la renverse. Je tente de me relever tant bien que mal, le cycliste était déjà parti, mais quel connard celui-là. Je me touche la pommette gauche et je me rends compte que je saigne, super… Une personne arrive alors à ma rencontre.

- Quel connard ce mec ! Il est rare de me voir m’exprimer ainsi, je suis d’habitude quelqu’un de très calme mais le manque d’éducation a tendance à m’énerver.

Je lève alors mes yeux vers la personne qui était venue m’aider à me relever, quel ne fut pas ma surprise de voir une jeune femme rousse, celle que je cherchais depuis plus d’une heure maintenant, ma fiancée, Berthilde. Déjà à première vue et malgré le fait que je sois déboussolé par le coup que je venais de prendre, elle est encore plus jolie en vrai que sur les photos.

- Merci pour votre aide. Je dis ça avec un sourire amicale. Il y a encore des gens biens sur cette planète. Je dis ça avec un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mon incroyable fiancé... Ou pas ! Ft.Berthilde   Sam 24 Fév - 0:27



 
MON INCROYABLE FIANCÉ.
LÉOPOLD & BERTHILDE

Berthilde venait de sortir de son dernier cours de la journée. Si elle n'était pas fâchée de rentrer chez elle, elle était plutôt de bonne humeur puisqu'elle avait plutôt été productive. Comme d'habitude, vous direz-vous peut-être. Mais quand on s'appelait Berthilde Edelstein, il en fallait toujours plus pour être satisfaite : elle avait beau être exigeante avec les autres, elle l'était avant tout avec elle-même et c'était bien la moindre des choses selon elle !

L'air était plutôt doux et la jeune femme avait décidé de s'attarder un petit peu avant de réellement regagner son chez-elle : un peu d'exercice ne faisait jamais de mal et après avoir été assise toute la journée, c'était plutôt chouette de se dégourdir les jambes. D'ailleurs, elle n'était pas la seule à se promener puisque Lucien trottinait à ses côtés. Habituellement, ça aurait probablement été George, mais le Solochi avait du mal à s'entendre avec le petit Evoli, qui ne faisait pas non plus énormément d'effort pour se faire apprécier. De toute façon, le dragon avait décidé que c'était leur de la sieste à la fin du cours et c'est un George endormi que Berthilde avait du rappeler. On ne pouvait pas dire que ça dérangeait Lucien d'être seul avec sa dresseuse, lui qui aimait tellement la coller !

L'Evoli fut donc autant témoin qu'elle d'une collision plutôt violente entre un vélo et un piéton : le cycliste ne prit même pas la peine de s'arrêter, tandis que le jeune homme, renversé, s'était totalement effondré. Lucien, curieux, s'était précipité vers la scène du crime, alors que le jeune homme traitait l'impudent de "connard", ce à quoi Berthilde acquiesça mentalement. Elle vérifia tout de même qu'il n'y avait pas d'autres vélos dans le coin avant d'aller à la rencontre du malheureux, ce que personne d'autre ne sembla vouloir faire : décidément, c'était vraiment le mal de cette société, tout le monde observait, mais personne n'agissait...

Berthilde quant à elle tendit la main, sans même y réfléchir. Elle n'avait pas forcément la fibre de la bonne samaritaine, mais ça lui semblait juste normal : elle aurait apprécié qu'on en fasse de même pour elle dans la même situation.

« Merci pour votre aide, il y a encore des gens bien sur cette planète. »

Sur le coup, la réplique du jeune homme fit rire la jolie rousse. Elle l'aida à se relever, avant de s'adresser à lui, un léger sourire aux lèvres.

« N'allez pas trop vite en besogne : qui vous dis que je ne suis pas une dangereuse tueuse en série qui n'attend que des cyclistes sans gêne renversent des gens pour les enlever et balancer leurs corps à la mer ? »

Observant l'homme, elle se dit que sa tête lui disait vaguement quelque chose, mais c'était sans doute un étudiant du campus, ou même un membre du personnel de l'université, puisqu'il avait l'air un peu plus âgé qu'elle. Vu le nombre de personnes, il était probable qu'elle l'ait croisé une fois comme ça et son visage était resté. Cela devait être ça. En tous cas, elle apprécia le fait qu'il la vouvoie spontanément : c'était sans doute son éducation à la mords-moi-le-nœud, mais il était vrai que la jeune femme était beaucoup plus à l'aise avec le vouvoiement pour les inconnus. Encore une fois, elle n'avait pas gardé les Mammochons avec le premier venu. Avec personne, à vrai dire.

Ce n'est que quelques instants plus tard qu'elle remarqua qu'il saignait.

« Plus sérieusement, il ne vous a pas raté. Attendez... »

La jeune femme n'eut besoin de fouiller son sac que quelques instants pour en sortir un paquet de mouchoirs en papier. Après en avoir extrait un, elle le lui tendit.

« Tenez. Le mieux serait de nettoyer, mais ça peut déjà aider. »

Elle faisait peut-être un peu trop Mère Térésa, mais c'était une bonne journée. Autant faire profiter quelqu'un de moins chanceux : si ce n'était vraiment pas dans la mentalité de son père, sa mère l'avait toujours encouragée à aider plus malchanceux qu'elle.

 
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Léopold Lacroix
avatar
Tutti
♦ Messages : 40
♦ Ville d'origine : Kanto
♦ Avatar : Ft. Pierre Niney

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mon incroyable fiancé... Ou pas ! Ft.Berthilde   Lun 26 Fév - 17:38

C’est un Evoli qui alla d’abord à ma rencontre avant d’être rapidement rejoint par sa maîtresse. Le hasard fait quand même bien les choses car il se trouve que la propriétaire de ce Pokémon se trouve être nulle autre que Berthilde Edelstein, ma « fiancée ». Comme quoi il faut juste s’armer d’un peu de patience pour avoir un peu de chance, bon là il a fallu que je sois renversé par un vélo pour arriver au but mais l’important c’est le résultat non ? Bref, la jolie rousse m’aida à me relever, comme attendu elle est bien éduquée, en même temps à quoi s’attendre d’autre ? Après m’avoir aidé la jeune femme prit enfin la parole et ce qu’on peut dire c’est qu’elle ne manque pas d’humour, ou alors je vais mourir… Je préfère la première option si vous le voulez bien. J’adresse un sourire amusé avant de répondre :

- Me voilà donc pris dans le piège de la célèbre tueuse en série des gens renversés par les vélos de Centrapolis… Oh non s’il vous plait, pitié ne me tué pas. Je dis ça avec une fausse mine désespérée, je suis prêt pour gagner un oscar… Ou pas. Je suis assez crédible ? Je dis ça avec un sourire charmeur.

Après ça, la jeune femme reprit un ton sérieux, apparemment je suis blessé. Elle fouille dans son sac pour ensuite y sortir un paquet de mouchoir, elle m’en tend un. Je touche avec ma main droite l’endroit où se trouve le saignement, c’est vrai qu’il ne m’a pas loupé ce salopard. Je pose alors le mouchoir sur ma blessure avant de répondre :

- Je vous remercie encore. Je dis ça tout en tapotant avec le mouchoir ma blessure. En tout cas vous prenez vachement bien soin de vos victimes mademoiselle la tueuse en série des vélos de CentraPolis. Je dis ça en hochant la tête. Ce nom est beaucoup trop long… J’adresse un sourire amusé avant de reprendre plus sérieusement. Moi c’est Jean, et vous ? Quel est votre nom ? Je dis ça tout en tendant ma main.

Bon déjà un premier avis se dessine sur la jeune femme qui est censé être ma fiancée, déjà elle est très jolie, chose que je ne doutais pas de toute façon, mère et père n’ont pas manqués de vanter les mérites de la jeune femme concernant sa beauté, mais bon si on se mariait que pour le physique d’une personne ça se saurait. Autre point à rajouter, elle a de l’humour et ça c’était un bon point ! Et c’est assez surprenant je dois bien vous l’avouer, rare sont les filles issues de la haute bourgeoisie à avoir un petit peu d’humour, où alors je n’ai pas eu de chance et j’ai rencontré que des filles de ce genre ? Il faut vraiment que je change mes critères de sélection. Bref, vous l’aurez compris, Berthilde me fait pour une bonne impression, mais ça ne veut pas dire que je vais me marier avec pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mon incroyable fiancé... Ou pas ! Ft.Berthilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon incroyable fiancé... Ou pas ! Ft.Berthilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Sainte Berthilde...Une MArquise !(PV)
» Arsinoé de Sainte Berthilde - Marquise de Sainte-Berthilde
» Comment Goupile et le Cerf vendirent les vêtements au prêtre contre un oison
» La statue de Sainte Apolline, à Brasparts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Choose You :: La région d'Ebera :: Villes :: Centrapolis-
Sauter vers: