Règlement
FAQ
Guide
Groupes
Localisation Pkmn
Annexes
Récapitulatif des Règles
Bottins

Multicomptes
Parrainage
Scénarios
Carte Dresseur
Erreurs
Boutique
Dé Starter
Dé Shiny
Dé Sexe du Pkmn
Succès
Validation Captures
Gestion Pkmn
Oeufs
Clôture RP
Concours
Reproduction
Marché
Échange Miracle

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Emplettes à la ferme - ft. Régis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Emplettes à la ferme - ft. Régis Mer 18 Avr - 21:30

C’était la première fois que je prenais le bus depuis que j’avais emménagé à Vertresse. L’avantage de la vie en centre-ville, c’est que je pouvais faire tous les petits trajets à pieds - même si porter les courses sur deux kilomètres n’était pas la promenade la plus agréable du monde. Après des années dans les quartiers résidentiels de Jatauba, où le commerce le plus proche n’avait que le minimum vital, c’était une bénédiction.

Mais c’était aussi la première fois depuis que j’avais emménagé à Vertresse que j’étais confrontée à un problème de ce genre. Jusqu’à présent, je n’avais eu que mon Mimiqui. Je ne le faisais combattre que rarement et il n’aimait pas ça. Mais depuis que mon équipe s’était agrandie, c’était griffures sur griffures. Dès que j’avais le dos tourné, mes Pokémon mettaient l’appartement sens dessus dessous et finissaient avec des blessures dont je n’arrivais même pas à expliquer l’origine. Faire l’aller-retour au Centre Pokémon tous les jours, ça allait bien dans les premiers temps, mais je devais trouver un autre moyen de m’en occuper toute seule - et comme l’éducation semblait prendre plus de temps que je ne l’avais pensé au début, ça voulait dire un moyen de les soigner.

Pendant une de mes pauses, au bureau, j’avais aperçu une annonce dans un journal - une pub pour une herboristerie, tenue par une jeune femme, qui se trouvait dans les Champs Pignons et qui vantait les mérites de la médecine douce. J’avais entendu dire que les plantes coûtaient souvent moins cher que les potions qu’on pouvait trouver en grande surface. De toute manière, Sparks, mon Négapi, n’était pas friand des sprays - il piquait une crise à chaque fois que j’en approchais simplement un de sa patte. Ca valait le coup d’essayer.

Les champs étaient un peu trop loin pour que je m’y rende à pied, et il était écrit sur l’annonce que l’arrêt était à quelques minutes seulement de la ferme. Ca me semblait le compromis idéal entre la voiture et la marche. Et en effet, lorsque le bus s’arrêta, j’aperçus presque tout de suite le chemin qui menait jusqu’à la ferme. Boo, qui avait passé le trajet à regarder par la vitre, grimpa sur mon épaule d’un air intrigué. Je pris le chemin, et arrivai bientôt devant une petite maison isolée dans les champs. La jeune femme qui tenait cette ferme ne devait pas avoir de la visite tous les jours, en étant ainsi isolée des villes. Ca devait être calme. Je me demandai si elle avait des ennuis avec les Pokémon sauvages des champs.

Arrivée devant la petite maison, je me trouvai bête. Je ne voyais personne ; est-ce que je devais frapper ? Appeler ? C’était étrange de frapper à l’entrée d’un magasin, mais je n’allais quand-même pas entrer chez les gens comme ça... J’échangeai un regard avec mon Mimiqui avait de me décider à frapper à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Jeu 19 Avr - 14:18


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


Il restait une heure au garçon avant de terminer ses corvées à la ferme et de pouvoir rentrer chez lui afin de pouvoir réviser. Alice ne devrait pas tarder. Enfin il espérait, car elle arrivait souvent en retard de ses escapades. Depuis le fameux soir du tumulte qui avait suivit ses premiers jours chez Alice, Régis avait pas mal appris déjà et cette crise de panique n'était plus qu'un mauvais souvenir. D'ailleurs, sans Arthur, il n'aurait jamais pu réparer tous les dégâts.

Quoi qu'il en soit, il venait de terminer de ranger les sacs de nourriture dans la grange et allait se diriger vers la ferme pour se rafraîchir mais aussi remplir le cahier contenant les stocks qu'ils avaient. Il était accompagné de Dahlia qui s'occupait de ranger et stocker les fleurs et les remèdes dans le frigo et les étagères. Son Pachirisu, Pitch était sur une étagère et faisait grassement la sieste. Alors qu'il avait le nez dans les comptes, il vit une ombre passer devant une fenêtre, et quelqu'un frappa à la porte. Alors qu'il dormait, Caninos se mit à aboyer en remuant la queue. Ils avaient visiblement une visite. Régis laissa le cahier et le stylo là où ils se trouvaient avant d'aller rendre visite au potentiel client.

Il ouvrit la porte, et vit une jeune femme. Caninos sortit en trombe en le poussant un peu. Alerté aussi par la présence, Pitch était sorti et était grimpé sur l'épaule de son dresseur. Régis accueillit la nouvelle cliente avec un sourire commercial tout en lui disant:

" Bonjour. Je peux vous aider ? "


Il remarqua alors le Pokemon près de la jeune femme. Il le reconnut immédiatement et c'était la première fois qu'il en voyait un. Il dût se contenir de ne pas en faire de trop et d'exploser à tout va sa passion pour la découverte de nouveaux Pokemons. Avec un large sourire et des étincelles pleins les yeux, il enchaîna:

" C'est un Mimiqui ? C'est la première fois que j'en vois un. "

Il valait mieux s'arrêter là plutôt que de poser des questions scientifiques et peut être un peu indiscrète... Surtout pour un premier contact.
AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Jeu 19 Avr - 16:25

Mes coups à la porte furent accueillis par un aboiement. Aussi efficace qu’une sonnette, ce Pokémon ! Il ne fallut pas longtemps pour que la porte s’ouvrît, laissant sortir un Caninos qui semblait ravi d’avoir de la visite. Je le laissai renifler ma main et lui fis une caresse dans l’espoir qu’il arrête de me sauter dessus. Pas que je n’appréciais pas les Caninos ; j’étais juste un peu surprise par cet accueil.

Celui qui avait ouvert la porte était un tout jeune homme, sans doute un étudiant. Il avait sur l’épaule un Pachirisu qui semblait intriguer Boo. Je répondis à l’accueil commercial du jeune homme par un grand sourire et me rendis compte que ma demande allait être très générale - je n’avais aucune idée des spécificités de ce qu’ils vendaient ici.

Bonjour ! Je… j’aurais besoin d’herbes médicinales. Pour mes Pokémon. Ils ont tendance à se blesser souvent alors…

Oui, en général c’est pour ça qu’un dresseur achète des herbes à la ferme, Eileen… Au lieu de continuer mon charabia, je vis le visage de l’étudiant s’illuminer et son sourire s’aggrandir. Sur mon épaule, Boo se crispa lorsque le jeune homme expliqua avec enthousiasme n’avoir encore jamais vu de Mimiqui auparavant. Pour le rassurer, je pris mon Pokémon dans mes bras.

C’est vrai qu’à part Boo, j’ai rarement vu des Mimiqui. Les gens pensent que c’est un Pikachu en général.

Boo leva les yeux vers moi, l’air tout sauf rassuré. Souvent, quand ils apprenaient que ce n’était pas un Pikachu, les gens avaient un mouvement de recul comme s’ils avaient peur et devenaient froids. Mais ce jeune homme semblait bien plus intrigué qu’effrayé.

Je jetai un oeil au Pachirisu perché sur son épaule et réprimai mon envie d’essayer de le caresser. Avec un Pokémon électrique, une décharge est vite arrivée ; mieux vaut ne pas prendre de risque inutile.

Ce sont vos Pokémon ? Ils sont adorables.

Le Caninos s’était enfin arrêté de sauter dans tous les sens et restait assis auprès de l’étudiant en remuant la queue.

La ferme semblait grouiller de Pokémon. Certains à lui, sans doute, mais la plupart devait appartenir à la propriétaire ou être simplement de passage. En étant au milieu des champs, ils devaient avoir plus souvent la visite des Pokémon des environs que des clients.
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Jeu 19 Avr - 19:03


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


La jeune femme indiqua qu'elle souhaitait des herbes et expliqua la raison. Régis acquiesça dans un sourire. Mais il devait aussi en savoir plus.

" Y'a pas de soucis, on a ça normalement. " Dahlia était déjà sur le qui-vive et venait de filer près de lui pour aller chercher Queen. Régis continua. " Vos Pokemons se blessent ? C'est parce qu'ils combattent ? Vous êtes dresseur ? C'est souvent quelle genre de blessures ? "

Savoir déjà c'est une plaie ouverte ou une contusion était essentiel pour bien choisir le remède, et Régis avait passé du temps à apprendre l'herbier et les recettes d'Alice. Mais comme il l'avait promis, il gardait tout cela bien secret. C'était un savoir en plus qu'il ne pouvait pas négliger. Régis passa un moment à regarder Mimiqui avec fascination. Il vit la jeune femme prendre le Pokemon qui semblait perturbé que Régis s'intéresse autant à lui.

" Je viens de la région de Kanto, on a pas de Mimiqui là bas. Dès que je croise de nouvelles espèces ici, c'est toujours fascinant... Et oui, c'est à cause du masque qu'il porte. Personne ne sait à quoi il ressemble réellement. Les légendes disent que si on voit sa réelle apparence, on peut en mourir sur le champs mais je pense que ce sont des balivernes... Les Mimiqui craignent la lumière, je pense que ce bout de tissus qui le recouvre est justement fait exprès afin qu'il puisse vivre dans notre environnement. C'est une histoire d'adaptation de l'espèce, rien de plus... "

Il fit un sourire au Pokemon sans pour autant chercher à vouloir le toucher, car il semblait très craintif. Il devait aussi y avoir une part de ca aussi. Il se cachait au regard des autres... Et pourquoi ce masque de Pikachu ? Peut être simplement pour avoir l'air moins effrayant. Régis savait qu'il était parti encore dans ses longs monologues, et sa passion avait prit le dessus. Il ajouta:

" Désolé, je parle beaucoup quand il s'agit des Pokemons. Justement, je suis étudiant et mon sujet de mémoire se trouve être les Pokemons, leur évolution à travers le temps vis à vis de l'environnement... Et Mimiqui rentre parfaitement dans mon sujet d'étude. "

La jeune femme demanda si les Pokemons présents étaient les siens. A vrai dire il n'en avait qu'un seul en vu et c'était Pitch. Bien qu'il en avait pas mal d'autres mais il les avait laissé à Kanto avec son grand père. Régis eut un sourire gêné et répondit:

" En réalité, je n'ai que Pitch qui est à moi dans les environs immédiats. Elle veut toujours rendre service et elle a du mal à me quitter. La plupart de mes Pokemons sont restés chez mon grand père, il a un vaste terrain et j'en ai profité de me faire une nouvelle équipe en venant ici. Les Pokemons qui sont ici appartiennent à la ferme ou à Alice, ou sont des Pokemons sauvages qui viennent donner un coup de main. "


Il avait dit celà en grattant le menton de son Pachirisu. Il vit alors revenir Dahlia, le Flabébé d'Alice en compagnie de Queen, le Pichu qui connaissait les lieux comme sa poche. Régis allait pouvoir réviser en même temps et passer de la théorie à la pratique en terme de plantes. Queen, qui connaissait la ferme sur le bout des doigts le guidera un peu.
AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Jeu 19 Avr - 21:18

Ah. Je me disais bien, aussi, qu’il faudrait que je sois plus précise. Heureusement, le jeune homme semblait savoir ce qu’il faisait et posait les questions qu’il fallait pour que je l’aiguille.

Dresseur c’est un bien grand mot, répondis-je avec un rire gêné. C’est surtout des griffures et quelques brûlures légères. Je suis dans les forces de l’ordre, en fait. J’essaie de les entraîner pour qu’ils m’épaulent en mission, du coup ils finissent souvent par prendre quelques coups.

Et c’est justement parce que ce n’était jamais grand-chose que je cherchais un moyen de les soigner moi-même. Si un jour j’en avais vraiment besoin, je préférais avoir ce qu’il fallait.

Un Flabébé, auquel je n’avais pas fait vraiment attention jusque là, disparut derrière l’étudiant. Etrangement, je ne m’attendais pas à trouver ce genre de Pokémon dans la boutique. Pourtant, un Pokémon aussi lié aux fleurs avait entièrement sa place dans une herboristerie. Une fleur qui s’occupe de plantes… L’idée me fit sourire.

Le jeune homme expliqua qu’il venait de Kanto ; ça expliquait qu’il n’ait jamais vu de Mimiqui auparavant, puisqu’il n’y en avait pas là-bas. Mais au vu de ses longues explications au sujet de l’espèce, cela ne l’empêchait pas d’en connaître un rayon. Même Boo semblait époustouflé qu’on en sache autant à son sujet ; il en oubliait presque sa timidité.

T… Vous avez l’air bien informé, en tout cas, commentai-je en souriant.”

Quoi qu’il en soit, il semblait vraiment passionné par ce qu’il étudiait. Ca faisait plaisir à voir.

Vous excusez pas. J’adore voir des gens aussi passionnés par ce qu’ils font. Vous êtes venu de Kanto pour l’université, alors ? Ca doit vous changer…

Le Mimiqui avait l’air plus à l’aise, à présent. Sans doute qu’entendre les explications du jeune homme l’avait rassuré.

Pitch, ce devait être sa Pachirisu. Ces deux-là semblaient vraiment complices, comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Et pourtant, à l’entendre, je crus comprendre qu’il ne l’avait que depuis peu. Le départ de Kanto avait dû être difficile, s’il avait dû y laisser ses Pokémon en plus de quitter sa famille. Comme un nouveau départ. Se débrouiller seul, si jeune… Il devait avoir seize ou dix-sept ans, même pas l’âge de mon frère dont je doutais même de la capacité à faire cuire des nouilles, alors se débrouiller tout seul…

Vous êtes dresseur, alors ? Quel genre de Pokémon vous avez, à Kanto ?

J’imaginais mal son grand-père s’occuper d’un Dracaufeu ou d’un Grotadmorv, peu importe la taille du terrain. L’idée d’un vieux bonhomme en train de courir après un dragon pour l’empêcher de mettre le feu dans toute la ville m’amusa.

Le Flabébé de tout à l’heure finit par revenir accompagné d’un Pichu qui avançait comme si les lieux lui appartenaient. Un Flabébé et un Pichu… ça collait plutôt bien à la candeur et la douceur qui se dégageaient des lieux.

Boo se libéra de mes bras et se posta devant le Pichu. Il n’avait encore jamais rencontré de Pokémon de la famille de Pikachu et était sans doute curieux. J’avais entendu dire que les Mimiqui détestaient les Pikachu et, même si Boo était plutôt calme en général, je redoutais la réaction qu’il pourrait avoir. Il se contenta d’observer le Pichu quelques instants avant de faire le bruit de quelqu’un qui tire la langue et de revenir se poster sur mon épaule d’un air satisfait. Si ce n’était qu’une petite crise de jalousie, je pouvais gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Jeu 19 Avr - 23:01


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


La jeune femme expliqua un peu mieux la raison pour laquelle elle était là. Elle faisait donc parti des forces de l'ordre ? Intéressant. Régis devait se douter que ca ne devait pas être un métier facile. Courir après les méchants, ce genre de trucs... Il y avait assez de mauvaises personnes qui lui courent après de toute manière.

" Oui, je comprends mieux. Je pense qu'on peut vous trouver ça. Queen va m'aider un peu, ca ne fait pas longtemps que je suis dans la ferme. J'apprends vite mais je ne veux surtout pas faire de bêtises. La gérante revient dans une petite heure. "
Régis restait pourtant curieux quant au métier de la jeune femme. " Ca ne doit pas être un travail évident et pleins de dangers. Je comprends que vous vouliez que vos Pokemons soient au meilleur de leur forme. "

Régis s'était emporté sur ses explications sur les Mimiqui. Il était comme celà, c'était bien le petit fils de son grand père, même si il voulait aussi prouver qu'il avait aussi sa propre personnalité. Il sourit en voyant que la jeune femme avait eu tendance à le tutoyer. Il était jeune donc les gens le faisaient même sans réfléchir et celà ne gênait pas Régis. La jeune femme était particulièrement sympathique et elle dégageait une véritable aura de confiance.

" Je voyage beaucoup. J'ai fait la ligue de Kanto, et celle de Johto. Mais j'ai vite compris que ce n'était pas ma voix. J'ai aussi participé à des recherches sur les îles Orange et à Sinnoh. J'ai plutôt l'habitude de voyager. Même si j'avoue que j'ai parfois des envies de rentrer à la maison. Oui, je suis venu ici pour suivre mon cursus et de pouvoir prétendre à être professeur plus tard. "

En regardant Mimiqui, il le vit beaucoup moins sur la défensive, il voyait bien que Régis n'était pas réticent face au Pokemon et il semblait que ses explications le poussent à s'ouvrir face au jeune homme. Elle posa quelques questions sur lui. En même temps, il avait beaucoup de choses sans en dévoiler de trop, il était normal qu'il lui ait piqué sa curiosité.

" J'étais dresseur, je le suis moins... Je suis plus de la trempe des scientifiques maintenant. Je me suis cherché pendant pas mal d'années, et aujourd'hui je pense avoir trouvé ma voix. "

Il eut un large sourire quand elle lui demanda ce qu'ils avaient comme Pokemon à Kanto. Il se demandait si il pouvait lui en dire plus ou non. Mais une chose à la fois...

" Et bien, il n'y a pas de Mimiqui, mais on a d'autres espèces qu'on ne trouve pas à Ebera ou alors qui sont bien plus commune qu'ici. Tignon par exemple, je ne pense pas qu'on puisse en trouver ici... Et... il y a aussi pas de différences selon l'environnement qui diffère pas mal. Un bel exemple: Les Goupix. Chez nous, nous n'avons que les Goupix de type feu. Voir un Goupix de type glace est vraiment une opportunité pour une personne de Kanto, et en posséder un, est même plus qu'une chance. J'espère pouvoir en trouver un ici. "

Quand le Pichu arriva, il vit le Mimiqui réagir bizarrement. Le garçon connaissait les histoires comme quoi les Mimiqui n'aimaient pas les Pikachu. Ici, il était face à un Pichu. Il vit sa cliente veiller au grain et il espérait qu'il n'y aurait aucun incident. Mimiqui finit par repartir près de sa maitresse. Régis annonça à Dahlia et Queen ce que la jeune femme recherchait ensuite et elles se mirent en route pour leur montrer le chemin des plantes. Régis allait en prendre et préparer des fioles avec Queen. Alors qu'ils se mettaient en marche vers le champ en question, Régis décida de se présenter auprès de la demoiselle. Après tout, ils avaient l'air de bien s'entendre et elle semblait être une bonne personne. Et elle dégageait cette aura de confiance...

" Au fait, je m'appelle Régis Chen, et vous pouvez me tutoyez. Y'a pas de soucis. "

AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Ven 20 Avr - 12:42

Il expliqua qu’il n’avait commencé à travailler à la ferme que récemment et qu’en l’absence de la gérante, il serait épaulé par Queen - ce devait être le nom du Pichu. Tout le monde ici avait un rôle important à jouer, humain comme Pokémon. Pour quelqu’un qui n’avait pas travaillé ici longtemps, il semblait savoir parfaitement ce qu’il faisait.

Sa remarque sur mon travail me fit sourire. Devais-je lui dire à quel point mes Pokémon avaient tendance à être dissipés et réticents à s’entraîner ? Ils auraient pu être d’une grande aide s’ils y mettaient un peu de volonté ; ce n’était pas faute d’essayer de les motiver…

Disons que courir après la Team Rocket avec des Pokémon épuisés, on fait mieux, répondis-je en riant.”

Boo continuait de fixer le Pichu comme s’il n’arrivait pas à décider de ce qu’il voulait faire. Je lui donnai une caresse sur la tête et jetai un regard vers lui. Tant qu’il ne faisait pas la fripouille et ne transformait pas cet endroit en foutoir, il pouvait faire ce qu’il voulait.

A écouter le jeune homme parler de ses voyages, j’avais l’impression de me retrouver face à un adulte. Kanto, Johto, les îles Oranges, Sinnoh… Et pas simplement pour voyager, il y avait toujours un objectif derrière. Il avait dû prendre la route très jeune pour avoir un tel bagage à son âge. Et il avait déjà une idée précise de ce qu’il voulait faire ; en soi, c’était déjà bien plus que la plupart des gens de son âge. Il n’y a pas à dire : il m’impressionnait.

Vos parents doivent être drôlement fiers de vous. La plupart des gens n’accomplissent pas autant de choses même dans toute une vie.

Défier une ligue, c’était déjà un exploit en soi, alors deux… Même s’il disait avoir changé de voie et ne plus vraiment être dresseur, le lien qu’il avait forgé en si peu de temps avec son Pachirisu ne trompait pas. Et la passion avec laquelle il parlait des Pokémon, avec ce sourire et ces étincelles dans les yeux, ne pouvait être feinte. Son explication sur les Goupix me fit hausser les sourcils ; s’il n’y avait pas de Goupix de type Glace à Kanto, comment survivaient-ils dans les régions froides ? Ou peut-être qu’il n’y en avait simplement pas, là-bas. Je me rendis compte que j’en savais finalement peu sur la région. Je pris note mentalement de son souhait de capturer un Goupix de type Glace ; je devais me rendre aux Montagnes Perceneige d’ici quelques jours, autant ouvrir l’oeil pour voir s’ils se trouvaient là-bas.

Lorsque le Flabébé et le Pichu prirent le chemin qui devait nous mener aux plantes dont l’étudiant avait besoin, Boo descendit de mon épaule et suivit le Pichu en imitant maladroitement sa démarche. J’étais habituée à ce genre de singeries de la part de Sparks, mais… finalement, il cherchait sûrement juste à parfaire son déguisement.

J’emboitai le pas au jeune homme qui suivit les Pokémon en direction des champs. Ils ne gardaient certainement pas beaucoup de plantes à l’intérieur pour ne pas qu’elles s'abîment en étant récoltées trop tôt.

Pendant que nous marchions, il me dit s’appeler Régis Chen ; je répondis par réflexe, avant de réfléchir :

Moi, c’est Eileen. Eileen Robin. Tu peux me tutoyer aussi, ce sera plus simple.

Puis en y réfléchissant, le nom “Chen” me ramena au salon de mes parents où je regardais la télé, plus jeune. Chen, comme le professeur Chen.dont je regardais les émissions dès que je le pouvais, à l’époque. Ca expliquait les voyages dès son plus jeune âge, les relations qu’il avait avec les Pokémon, et que son grand-père s’occupait maintenant de ses autres Pokémon. Je me rendis compte que je devais avoir un grand sourire idiot.

C’est immense ! commentai-je. Tu sais exactement où tout se trouve ? Sans ton aide et celle de Queen pour me dire où aller, je me perdrais en une seconde ici…

J’espérais avoir justifié mon sourire de façon crédible. Je n’avais pas forcément envie qu’il sache que j’avais été une grande fan de son grand-père, et je me doutais que de son côté il n’avait pas forcément envie d’être “le petit-fils de”, après ce qu’il avait déjà réussi à accomplir par lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Ven 20 Avr - 21:26


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


Régis devint curieux vis à vis du travail de la jeune femme qui travaillait visiblement dans les forces de l'ordre. Elle lui annonça qu'elle poursuivait la Team Rocket. Régis eut un mouvement de sourcil visiblement impressionné. Comme beaucoup, il n'aimait guère la Team Rocket. Il la détestait même. Il avait déjà eu affaire à eux, et ce n'était pas pour se donner des fleurs.

" Ouuuh. Je vois. Et ca doit pas être évident. J'ai déjà été victime de la Team Rocket et depuis je fais attention de ne pas trop m'en approcher. "

Il avait lancé cette info, mais n'était pas rentré dans les détails. Son grand père avait déjà été enlevé par cet organisme et il avait dû user de stratagème pour pouvoir sortir son grand père de là. A côté de celà, il croisa de nombreuses fois leur route. Mettant aussi à mal son laboratoire sur les îles Oranges. Mais ils avaient toujours su s'en sortir face à eux. Enfin... Régis ne connaissait pas toute l'histoire non plus...

Régis eut un sourire en coin quand la jeune femme parla de ses parents et qu'elle lui avoua que beaucoup de monde n'avait pas fait le quart avec son jeune âge. A vrai dire, il n'était pas marqué sur son front qu'il était orphelin et il garda la chance de grandir au sein de sa famille et d'avoir son grand père à ses côtés.

" Et bien... Je suppose... Mes parents sont morts. " Il se reprit rapidement, ne voulant pas jeter un froid, ni même que la jeune femme se sente mal suite à cette révélation. " Mais ne vous inquiétez pas... Je n'avais que trois ans quand ca s'est produit et j'ai toujours vécu avec. J'ai été élevé par mon grand père du coup. J'ai toujours été assez indépendant et avec pas mal de projets depuis que je suis enfant. J'ai juste commencé à voyage initiatique vers mes onze années et je ne suis pas idiot, je savais très bien que mon grand père me faisait surveiller dans mon dos... Quand j'ai eu plusieurs ennuies sur ma route, je l'ai vu rapidement rappliquer. "

Régis vit que Mimiqui suivait à la trace Queen et observa les deux Pokemons. Il fut amusé de voir le Pokemon d'Eileen tenter d'imiter la gestuelle du Pokemon électrique. Les Mimiqui avaient beaucoup à leur apprendre et les Pokemons le surprenait toujours. Il finit par donner son nom complet à la jeune femme, qui fit de même. Il voyait que le courant passait et la jeune femme semblait très intéressante et amicale.

Régis vit alors la mine de la jeune femme changer. Elle venait surement de tilter le nom de famille. Il n'y avait pas trente six milles Chen. Il y avait trois familles au Bourg Palette et une sur Alola. Et encore le cousin de son grand père n'avait jamais eu d'enfants. Raphaël était l'unique là bas et il avait aussi sa réputation. Régis resta amusé, car il vit qu'elle semblait se contenir sans vouloir lui balancer ce qu'elle avait en tête. Régis resta assez reconnaissant et il se dit qu'il avait eu raison de ne pas lui cacher.

" Oui, les terrains sont énormes, mais il y aussi des parcelles plus sauvages. J'ai fini par m'y retrouver après quelques jours ici et les Pokemon d'Alice sont géniaux. Si j'ai besoin d'aide, ils sont toujours là pour m'aider. "

Ils arrivèrent alors dans le champs ou se trouvait les fameuses plantes médicinales. Régis laissa un instant Eileen derrière lui et suivit Queen. Il montra plusieurs plantes en regardant la petite Pichu qui acquiesça en faisant de grands sourires. Visiblement Régis avait bien retenu la leçon. Elle alla ensuite couper les plantes indiqués pour en faire un bouquet et les tendre à Régis. Le garçon caressa la petite tête du Pokemon avant de se relever et retourner vers la jeune femme.

" On va retourner à la ferme. Je ne suis pas encore prêt pour la fabrication des flacons, c'est Queen et d'autres Pokemons qui vont s'en charger. En attendant, je peux te proposer quelque chose à boire. Et si Mimiqui veut aussi quelque chose pour se rafraîchir... "

AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Dim 22 Avr - 11:49

Les ennuis avec la Team Rocket qu’il mentionnait n’étaient pas difficiles à comprendre, surtout avec un nom comme le sien. Un gamin de onze ans, seul sur les routes avec ses Pokémon, représentait une cible facile pour eux - que ce soit pour le voler, le kidnapper ou pour l’endoctriner. Pas étonnant que son grand-père l’ait fait surveiller, à l’époque, le temps qu’ils sache se défendre seul, au moins. Surtout s’il s’occupait du garçon depuis tout petit. Perdre un enfant devait déjà être terrible, il n’avait certainement pas envie qu’il arrive malheur à son petit-fils parce qu’il aurait négligé sa surveillance. A la manière dont il en parlait, je crus comprendre que Régis avait pris cela pour un manque de confiance.

Les Pokémon de la propriétaire semblaient connaître la ferme aussi bien qu’elle. En regardant les champs à perte de vue, je me demandai jusqu’où pouvaient bien s’étendre ces parcelles dont il parlait. Régis choisissait les plantes, sous l’oeil avisé de la Pichu qui acquiesçait pour confirmer les choix du jeune homme. Elle veillait au grain, et l’étudiant avait, semblait-il, une bonne connaissance des plantes qui poussaient ici. Il allait de l’une à l’autre sans montrer de signe d’hésitation.

Ce fut Queen qui s’occupa de choisir et couper les plantes consciencieusement. Boo la regarda faire sans s’approcher, respectant une certaine distance de sécurité pendant qu’elle travaillait. Lorsqu’elle apporta les plantes à Régis, le jeune homme lui caressa la tête avant de m’expliquer qu’il fallait retourner à la ferme pour que les Pokémon puissent s’occuper des mélanges. Je hochai la tête lorsqu’il me proposa quelque chose à boire.

C’est pas de refus. Je pense que Boo ne sera pas contre non-plus.

En disant cela, je tournai la tête pour constater que le Mimiqui n’était plus à mes côtés et n’avait probablement même pas entendu la proposition de l’étudiant. Au lieu de ça, il s’approchait à nouveau de la Pichu, qui semblait en avoir assez qu’il l’ennuie de la sorte. Avant qu’il ne soit trop près, elle se retourna et lui envoya une décharge électrique avec un cri excédé. Boo resta là quelques instants à la regarder, perplexe, tandis que la Pichu reprenait son chemin vers le bâtiment. Le haut du déguisement du Mimiqui pencha sur le côté lorsqu’il se tourna vers moi d’un air triste. J’avançai jusqu’à lui et le pris dans mes bras.

Je crois que tu t’es montré un peu trop insistant sur ce coup-là. Tu devrais t’excuser quand elle aura fini.

Il fit la moue mais ne broncha pas. Je me tournai vers Régis.

Désolée pour ça. Il ne cherche pas à mal, mais… Bref. Va pour boire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Dim 22 Avr - 16:51


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


Régis avait été chercher ce dont il avait besoin. Il laissait encore les Pokemons faire les mélanges, celà ne faisait pas longtemps qu'il était ici et il préférait travailler méthodiquement. Ne pas mélanger trop les connaissances et les assimiler une par une. C'était là, le secret d'un travail réussit. Il demanda à Eileen si elle souhaitait boire quelque chose à l'intérieur. Il faisait encore chaud et se désaltérer leur ferait du bien. Elle accepta volontiers.

Régis assista ensuite à une petite dispute entre le Pichu d'Alice et le Mimiqui d'Eileen. Les Pichu, comme les Pikachu avaient de sacrés caractères malgré leur bonne bouille. Beaucoup de dresseurs non expérimentés se faisaient piéger en voulant à tout prix ce genre de Pokemons. Bien qu'il n'était pas son maitre, Régis lança à l'intention de Queen:

" Doucement Queen. Il n'est pas méchant. Juste curieux. "


Eileen reprit son Pokemon et demanda des excuses de sa part. Un peu gênée, elle s'excusa pour son Pokemon. Régis eut un large sourire. Du moment que celà ne partait pas en vendetta sévère, tout allait bien. Il avait déjà réparé la ferme d'Alice une fois avec la fuite de Pitrouille.

" Il n'y a pas de soucis. Boo est juste curieux je pense. Après ils sont plutôt fascinés par les Pikachu, donc je pense que de voir Pichu le rend aussi curieux. "

Il fit un sourire gentil à l'intention du Mimiqui qui semblait le fixer avec intérêt. Ils arrivèrent rapidement à l'intérieur de la ferme. Régis se dirigea vers la cuisine, il prépara un récipient pour Boo afin qu'il puisse se désaltérer, et se tourna vers Eileen en demandant:

" Tu souhaites boire quoi ? On a pas mal de jus frais venant de la ferme. " Tout en servant les boissons, il ajouta. " Et pourquoi la brigade anti-Team Rocket ? C'est un choix ? " Peut être se montrait-il un peu trop curieux, il se reprit. " Après c'est peut être trop personnel comme question. Tu n'es pas obligé de répondre. "
AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Lun 23 Avr - 12:32

Régis avait visiblement parfaitement compris les motivations de Boo. Après un tel rappel à l’ordre électrique, j’espérais simplement qu’il aurait retenu la leçon et qu’il garderait ses distances à l’avenir. Le sourire de l’étudiant à son attention sembla ravir le Mimiqui ; je me demandai s’il n’avait pas déjà oublié ce qui venait de lui arriver.

L’étudiant partit pour la cuisine, où il prépara un récipient pour Boo qui semblait reconnaissant. Lorsqu’il me demanda ce que je voulais boire, je répondis sans hésiter :
Si tu as du jus de baies, je veux bien. Merci.

Mon Mimiqui s’installa pour boire à grandes gorgées ; il devait mourir de chaud avec son déguisement.

Sa question sur la raison pour laquelle j’avais décidé de rejoindre la brigade m’étonna. Il dut prendre mon hésitation pour de la gêne et retira sa question. Je lui répondis avec un sourire :
Pas du tout, t’en fais pas. Oui, c’est un choix. Enfin, c’est parti de jeux de gosses, et puis c’est devenu concret. Et sérieux.

Je me surpris à repenser à ces journées d’été passées dans les rues de Jatauba, à courir après des sbires imaginaires. A l’époque, je pensais que ce n’était que de la course-poursuite et des combats comme à la télé, où les gentils gagnaient à chaque fois.
Ma soeur y a bossé quelques années aussi. C’est quand elle a disparu en mission que j’ai compris que c’était pas un jeu du tout.

Je secouai la tête et m’obligeai à sourire. Ce n’était encore qu’un gamin, peu importe combien il pouvait avoir l’air mature. Il n’avait pas besoin d’entendre parler de mes problèmes, même si j’avais le sentiment de pouvoir lui faire confiance.
Excuse-moi, je ne voulais pas t’embêter avec mes histoires.

Boo se hissa jusqu’à mon épaule et se frotta contre mon cou pour me remonter le moral ; je lui caressai la tête en souriant.
J’espère que les Rocket t’ont pas posé trop de problèmes depuis que tu es arrivé à Ebera.

Ca ne prendrait sûrement pas longtemps pour qu’ils apprennent sa présence dans la région et tentent d’en profiter. Je doutais que son grand-père le fasse encore surveiller ici et, même si je ne doutais pas de sa capacité à se défendre seul, sans doute qu’un peu de surveillance, de temps en temps, lui éviterait de s’attirer des ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Lun 23 Avr - 15:13


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


Régis alla servir un jus de baies à la jeune femme et fit pareil pour lui-même. Il invita Eileen à s'installer, le temps que les préparations soient faites. Mimiqui semblait heureux de pouvoir se désaltérer. Pitch qui était descendu de son épaule et qui était restée discrête jusqu'à présent, alla aussi se désaltérer auprès de Mimiqui. Pitch était curieuse mais aussi très méfiante. Elle regardait Boo, le nez en l'air et semblait renifler l'odeur du Pokemon. Régis gardait un oeil, car Pitch avait un sale caractère quand elle s'y mettait, mais elle craignait aussi de voir Régis se mettre en colère. Elle l'avait vu une fois hors de lui alors qu'elle avait fait griller la cuisine, étant à la poursuite d'un Nirondelle farceur, mettant sans dessus dessous la maison et électrocutant son dresseur par la même occasion.

Régis s'assit alors qu'il venait de poser ses questions. Il se reprit, se demandant si Eileen aurait pu prendre cela comme une marque d’indiscrétion venant du garçon. Elle le rassura pourtant. Visiblement c'était d'abord un jeu de gosse. Régis comprenait, mais lui quand il était gosse, il voulait devenir maître Pokemon. Il comprit rapidement que c'était pour faire comme tous les gosses de son école et qu'il préférait suivre cette nouvelle voix qui lui correspondait bien mieux. Régis sourit face à cet aveux.

Mais la suite était moins jolie. Le sourire de Régis disparut. Il n'était peut être pas bien vieux, mais avec son statut et son passé, il comprenait parfaitement ce qu'Eileen pouvait traverser.

" Ne t'en fais pas. J'ai aussi eu mon lot de problème avec cette organisation. Avec mon grand père qui est dans le milieu privilégié de la recherche, je peux rapidement devenir une cible de choix pour le faire chanter. J'essaye de me faire le plus discret possible, mais je refuse aussi de m'empêcher de vivre. Et... J'ai une sœur aussi. "

Régis n'en parlait jamais, simplement parce qu'elle était partie depuis si longtemps qu'il avait l'impression parfois de l'avoir rêvé. Il se confiait à Eileen alors qu'il la connaissait à peine, cela ne lui ressemblait pas. Mais elle le faisait aussi de son côté et elle était bien des forces de l'ordre non ?

" Elle est partie... Ca a été son choix. Je ne l'ai plus jamais revu. Donc... le fait de voir disparaître sa sœur... Je connais assez bien. "

Elle lui demanda si il n'avait pas encore eu de problèmes avec la Team Rocket ici.

" Je me fais discret. Personne ne se douterai de trouver un Chen travailler dans cette ferme. Ca fait aussi peu de temps que je suis ici. Je suppose que ca risque de se faire savoir dans les mois qui arrivent. C'est ma vie, j'ai l'habitude... Et j'ai toujours mes fidèles Pokemon pour me protéger. "

Pitch était monté sur la table entre temps et Régis lui gratta sa tête.
AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Lun 23 Avr - 17:28

Bien que Régis ne donna pas de détails, il n’était pas bien difficile d’imaginer ce qu’avaient pu être ses problèmes avec la Team Rocket, d’autant plus en étant originaire de Kanto, où l’organisation était particulièrement active. Le jeune âge auquel il avait appris à se débrouiller seul, à dresser des Pokémon et à combattre n’était pas si étonnant que ça, en y réfléchissant. C’était le meilleur moyen de s’assurer que, par la suite, il serait capable de prendre le chemin qu’il souhaitait sans n’avoir rien à craindre. Il était devenu sa propre protection. De cette façon, il pouvait continuer de vivre sa vie et, en cas de problème, se défendre et écarter le danger.

Lorsqu’il mentionna sa soeur, je levai les yeux de mon jus de baies, curieuse d’entendre comme de la déception derrière sa voix. D’après lui, il avait décidé de partir et n’avait plus donné de nouvelles depuis. Au final, il n’avait plus que son grand-père près de lui, semblait-il. Entre le décès de ses parents et le départ de sa soeur, c’était presque comme s’il avait perdu toute sa famille.

Je suis sûre qu’un jour elle regrettera son choix et reviendra vers vous, assurai-je. On fait tous des conneries, elle finira bien par se rendre compte que se couper de sa famille en était une.

Je ne sais pas ce que j’espérais en disant ça. Peut-être lui remonter le moral parce qu’il semblait réellement affecté par sa disparition. Ou peut-être me convaincre qu’un jour ou l’autre les disparus pouvaient refaire surface, même si le contexte était différent.

Le jeune homme m’expliqua qu’il faisait profil bas depuis qu’il était à Ebera et je ne pus que confirmer ce qu’il disait : jamais je ne me serais attendue à trouver un Chen dans une ferme en plein coeur des Champs Pignon. Il semblait presque résigné à l’éventualité que l’organisation finisse par avoir vent de sa présence ici. Comme si, en changeant de région, il s’attendait déjà à se faire sauter dessus par la Team Rocket. Ca devait être doublement fatiguant pour lui ; non seulement il était poursuivi par une organisation de bandits, mais il n’était poursuivi que pour servir d’otage parce qu’il était “le petit-fils de”. Dire qu’il avait dû venir ici pour suivre ses études et échapper à tout ça…

Cela me donna une idée. Je fouillai un instant dans mon sac et griffonnai mon numéro de portable sur une page de mon calepin avant d’arracher la feuille et la lui tendre, sous le regard intrigué de Boo.

Ecoute, je me doute que tu es assez grand pour te débrouiller et te défendre tout seul. Mais si jamais tu as des ennuis et besoin d’un coup de main, c’est mon job, donc hésite pas à appeler, ok ?

Je ne doutais pas de sa capacité à entraîner ses Pokémon, étant donné qu’il disait avoir affronté deux ligues, mais il n’était pas là depuis bien longtemps et je doutais qu’il ait déjà eu le temps d’entraîner toute une équipe de nouveaux Pokémon pour l’épauler. En cas de problème, un peu d’aide extérieure ne serait certainement pas de trop. Et si ça pouvait nous aider à arrêter des membres de la Team Rocket, c’était tout bénef.
Revenir en haut Aller en bas
Régis Chen
avatar
Noctali Neva Pitch Gaïa Gringolem Mimiqui
♦ Messages : 882
♦ Ville d'origine : Bourg Palette, Kanto
♦ Job : Etudiant en seconde année en sciences, chercheur et scientifique en herbe, "esclave" à la ferme d'Alice
♦ Type préféré : Chaque type a besoin de l'autre pour évoluer.
♦ Avatar : Nat Wolff
♦ Commentaires : ☯️ MES LIENS ☯️ MON HISTOIRE ☯️

☯️ HOPE YOU WILL BE PROUD OF ME ONE DAY ☯️




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t2504-carte-dresseur-de-regis-chen En ligne
Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Lun 23 Avr - 21:30


Emplettes à la ferme.
Eileen & Régis


Celà faisait tellement longtemps que Nina était partie. Régis ne savait même pas si il lui en voulait ou non... Au fond de lui, il savait qu'il gardait de l'amertume à son égard. Même si la source de sa fuite fut une dispute avec son grand père, elle n'avait pas pensé à Régis dans cette histoire. Et celà faisait si longtemps que Régis n'espérait plus un retour, et il s'était fait à l'idée.

" Depuis le temps elle serait déjà revenue et je suis réaliste. Elle ne reviendra pas. Même grand père refuse de parler d'elle. Le problème, c'est que pendant longtemps, j'étais trop jeune et grand père m'a toujours mis à l'écart... " Il souffla en repensant au caractère trempé de son grand père, il ne lui dira jamais la vérité. Il savait qu'il voulait le protéger mais parfois Régis avait aussi envie de connaitre la vérité. Savoir pourquoi Nina était partie, savoir ce qu'il se cache derrière tous ces secrets de famille. Peut être que le vieux Chen avait peur que Régis claque la porte à son tour ? Mais il n'était pas Nina et il était beaucoup plus proche de son grand père qu'elle ne l'avait été. Régis espérait pouvoir comprendre.

Eileen proposa alors son aide à Régis. Le garçon eut un sourire pour montrer sa gratitude. C'est vrai qu'il avait pour habitude de se débrouiller seul et il ne demandait jamais d'aide. Peut être parlait il que son grand père ne lui demande jamais rien ? Qu'il cache ses propres soucis, mais Régis avait le même caractère de ce côté là: ce côté assez secret et indépendant. Sans parler qu'ils étaient tous les deux très têtus.

" Merci. " Dit-il en prenant la carte dans les mains.

C'était un remerciement qui était simple mais sincère. C'est alors qu'il vit Queen arriver avec les fioles. Régis se leva et attrapa la commande d'Eileen. Il se tourna vers elle et lui donna:

" Et voilà. "

Il prit lui aussi un papier et nota son numero de téléphone avant de lui tendre. Il avait eu un bon feeling avec la jeune policière et il espérait la revoir. Il prétexta de son côté:

" Tiens... La prochaine fois, appelles moi avant comme ca j'aurai préparé les fioles avant. "
AVENGEDINCHAINS

__________________________________________

BRING ME OUT FROM THE PRISON OF MY OWN PRIDE
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis Mar 24 Avr - 11:06

Régis ne semblait pas optimiste au sujet d’un possible retour de sa soeur. Il devait y avoir une histoire sous-jacente, si son grand-père refusait encore de lui parler de ce qui l’avait amenée à partir. Les problèmes de famille, ce n’est jamais simple, songeai-je.

Il me remercia en prenant le papier. Je n’étais pas sûre qu’il s’en serve, mais dans le doute, il aurait mes coordonnées en cas de besoin.

La Pichu arriva dans la cuisine, les pattes chargées de fioles. Elle avait fait tout ça drôlement vite. Boo la regardait d’un air méfiant, recroquevillé sur mon épaule. Régis prit les fioles et me les tendit. Je les casai dans mon sac, de façon à ce qu’elles ne risquent pas de se briser, et sortis mon portefeuille.
Super, merci à tous les deux. Je te dois combien ?

En levant les yeux, je m’aperçus qu’il était en train d’écrire quelque chose sur un morceau de papier, à son tour. Lorsqu’il me le tendit, je vis que c’était son numéro de téléphone. Il m’expliqua que, de cette façon, je pourrais le prévenir avant de venir pour qu’il ait le temps de préparer les fioles. Je pris le papier avec un sourire.
Je n’y manquerai pas.

Avec l’expédition que je préparais et les Pokémon sauvages qu’on disait plutôt coriaces dans les montagnes, je ne doutais pas que j’aurais besoin de refaire mes stocks en revenant. Je glissai le papier dans mon portefeuille après l’avoir payé.
Et merci pour le jus de baie, il était délicieux, ajoutai-je en me levant.

Avant de prendre le chemin de la sortie, je m’accroupis devant Queen, qui jeta un regard de défiance à Boo.
Encore désolée pour tout à l’heure. Boo était juste intrigué, j’espère que tu ne lui en veux pas trop.

Je me relevai et adressai un dernier sourire à Régis.
Avec un tel accueil, je reviendrai vite. Promis je passerai un coup de fil avant. A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Emplettes à la ferme - ft. Régis

Revenir en haut Aller en bas
 
Emplettes à la ferme - ft. Régis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments
» Migus arrive avec la ferme attention de faire du RP
» Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]
» Une journée à la ferme [Partie 1] ~ Super grand mère 8D
» Fait-Divers - Agression à la Ferme Isolée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La région d'Ebera :: Lieux Naturels :: Champs Pignons-
Sauter vers: