Règlement
FAQ
Guide
Groupes
Localisation Pkmn
Annexes
Récapitulatif des Règles
Bottins

Multicomptes
Parrainage
Scénarios
Carte Dresseur
Erreurs
Boutique
Dé Starter
Dé Shiny
Dé Sexe du Pkmn
Succès
Validation Captures
Gestion Pkmn
Oeufs
Clôture RP
Concours
Reproduction
Marché
Échange Miracle

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 trempé jusqu'à l'os - Jeremy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gemma Iversen
avatar
Myrkur Bölvun Ulfur Mastiff Is Vixen
♦ Messages : 1465
♦ Ville d'origine : fort castle de la région d’Ebéra
♦ Job : exclu de l'université, noyé dans sa peine depuis
♦ Pokémon rêvé : feunard d'Alola, grahyèna
♦ Type préféré : glace, ténèbre
♦ Avatar : Luca Hollestelle @dakini
♦ Commentaires :

dites "ouistiti":
 


Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t1203-carte-dresseur-de-gemma-iversen
MessageSujet: trempé jusqu'à l'os - Jeremy    Sam 13 Oct - 17:03

Trempé jusqu'à l'os
- Jeremy

EXORDIUM.
La pluie. Les nuages avaient menacé tôt le ciel. D’un gris plus ou moins foncé, un vent léger, il ne fallait pas être météorologue pour comprendre qu’il allait pleuvoir. Pourtant ce n’est pas une simple pluie qui s’écroule sur la région, mais bel et bien un torrent. Quittant Centropolis où tu ne voulais pas t’attarder, surement par crainte de croiser d’anciens camarades de classe, tu avais prit la décision de rejoindre Popycorn pour y rester un temps. Peut-être pour y travailler un peu ou essayer de te poser pour monter un nouveau projet de vie. Peu importe, tu quittes la grande ville pour plus de tranquillité. Ce que tu n’avais pas prévu, c’était d’être trempé. Tes vêtements te collent tellement à la peau que tu as l’impression d’en avoir une huitième. Tes cheveux ne peuvent plus se lever au gré du vent qui souffle assez fort pour te faire frissonner. Il ne reste pas grand chose pour que tes dents commencent à claquer. Tes converses blanches conservent une flaque d’eau dans chacune d’elle ce qui a le don de rendre la température de ton corps moins chaude. Tu es frigorifié. Certaine de pouvoir faire boire les plus assoiffés juste en essorant ton jean. Tu soupires, sachant pertinemment que faire demi-tour ne servirait plus à rien. Les champs pignons sont immenses et comportent peu d’abri. Si ce n’est les quelques agriculteurs ou fermiers qui y vivent.

Myrkur marche à tes côtés, silencieux. Ton zoroark se trouve tout aussi trempé que toi, mais n’a pas l’air d’en être gêné. Il est ainsi, fier, cachant quelconques faiblesses. Même en te rapprochant de son pelage à son habitude chaud, tu sais que tu resteras à greloter. Marchant à rythme soutenu, c’est ton pokémon qui te fait lever les yeux vers une propriété. La première que tu croises en plus d’une heure de marche. Vous vous mettez d’accord pour aller frapper à la porte, ne supportant plus l’idée de rester sous ce déluge. « Changes-toi en un pokémon un peu moins… intimidant. » Pas certaine que la personne vivant ici accorde son hospitalité à un zoroark. Grâce à son talent, il prend la forme d’un évoli. Trottinant vers la porte, tu toques sans te poser de question, guettant la ciel et peut-être une éclaircie.    
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Z. Priord
avatar
Pihtank
♦ Messages : 52
♦ Age du Personnage : 24
♦ Ville d'origine : Ecorcia - Johto
♦ Job : Cultivateur de Noigrumes
♦ Pokémon rêvé : Gardevoir - Eoko - Mystigrix
♦ Type préféré : Psy - Sol
♦ Avatar : Noah Centineo
♦ Commentaires :

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t3624-carte-dresseur-de-jeremy-z-priord
MessageSujet: Re: trempé jusqu'à l'os - Jeremy    Dim 14 Oct - 18:30

Trempé jusqu'à l'os

La pluie avait changé tout ton programme. Ca te perturbait, c'est vrai. Mais la météo n'était pas la chose la plus sûre qu'il soit, alors de ce fait, malgré tout, tu avais un plan de secours. C'était ton plan de secours contre le mauvais temps. Bien que tu passa un moment malgré tout dehors. Tout simplement pour voir si tes arbres tiendrait le coup, puis pour voir si aucun pokémon sauvage n'avait besoin d'aide. Il y avait un chacripan en détresse, et bien évidemment, tu étais faible face aux chats. De ce fait tu le pris dans tes bras pour le mettre chez toi, fermant la porte pour l'occasion, espérant ne plus devoir affronter cette tempête. Tu le sécha, et le laissa vaquer. Ce n'était pas la confiance qui manquait. Tu étais un poil naïf, mais bon, c'était un côté bien, chez toi au fond. C'était une vieille demeure que tu avais racheté. Avant, cette bicoque était à vendre depuis pas mal de temps. En même temps vu les travaux à faire là dedans, tu comprenais que la demeure n'avait pas prit preneur. Mais tu avais fais des travaux. Bon, même en un an et des poussières de vie ici, tu n'avais pas tout fait. La cuisine restait un peu fraiche au vu que c'était une espèce de veranda dont le toit était à refaire. Mais à part ça, il y avait quelque chose de bien. Une cheminée en pierre. Et avec tes noigrumiers, tu avais parfois du bois mort qui trainait. Bien évidemment, tu achetais aussi du bois pour cette dernière, mais cela te faisait des économies. Tu étais fermier, pas riche après tout.

Ce qui te surprit en revanche, ce fut ton terhal qui vint vers toi pour te pousser à aller vers la porte. C'était le signal pour dire qu'il y avait quelqu'un. Certes, Pihtank était un pokémon Psy, mais ce n'était pas réellement un bon pokémon d'assistance. Tu allas donc ouvrir ta porte, grimaçant en voyant que le temps avait encore empirer. Une jeune fille se tenait là. Peut etre plus jeune que toi... C'était a voir. Mais avec toute la flotte sur elle, tu ne saurais deviner. Franchement, tu ne savais pas franchement ce qu'elle faisait là, et même si c'était une vendeuse de porte à porte, tu la laissais entrer pour ne pas qu'elle ait plus froid encore.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Gemma Iversen
avatar
Myrkur Bölvun Ulfur Mastiff Is Vixen
♦ Messages : 1465
♦ Ville d'origine : fort castle de la région d’Ebéra
♦ Job : exclu de l'université, noyé dans sa peine depuis
♦ Pokémon rêvé : feunard d'Alola, grahyèna
♦ Type préféré : glace, ténèbre
♦ Avatar : Luca Hollestelle @dakini
♦ Commentaires :

dites "ouistiti":
 


Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t1203-carte-dresseur-de-gemma-iversen
MessageSujet: Re: trempé jusqu'à l'os - Jeremy    Mer 17 Oct - 10:06



EXORDIUM.
Tu sens les gouttes d’eau de tes cheveux couler le long de ta nuque. Le débardeur que tu portes sous ton sweat est tout aussi trempé. Tu n’imagines même pas tes sous-vêtements bien que le froid de l’eau te morde la peau. Ne sachant pas dire quelle partit de ton corps est le plus mouillé, tu te dis que de toute façon peu importe étant donné que cela allait empirer. Tu regardes la pluie tomber des nuages gris puis balayes autour de toi. On dirait bien que tu viens de frapper à la porte d’un agriculteur. Peu étonnant au vu du lieu où tu t’es perdus. Mais ici on dirait bien que ceux sont des noigrumes. Tu n’avais jamais vu une telle plantation à Ebera -ni non plus part ailleurs. Tes connaissances sur cette baie s’arrêtent sur le fait qu’elles sont essentiellement cultivées à Johto et Kanto et qu’elles servaient à la création de ball. Interessant. Ce lieu attise ta curiosité.

Myrkur s’impatiente un peu. C’est vrai que les secondes passaient et tu n’avais pas entendu âme qui vive. Soudain la porte s’ouvre et tu te tournes vers le propriétaire des lieux ou du moins son habitant. « Bonjour, je suis désolé de vous déranger, mais je suis trempé et ma route est encore longue et la pluie n’a pas l’air de s’arrêter… J’ai pensé que peut être… » Tu n’as pas le temps de finir ta phrase que le jeune homme qui t’a ouvert ouvre un peu plus la porte pour te laisser entrer. Tu ne réfléchies pas et entre rapidement suivie de près par ton "évoli". Tu ne fais que quelques pas et te mets sur le côté pour ne pas entrer trop rapidement dans l’intimité du jeune homme. Tu balayes la maison, curieuse, mais t’arrêtes en te disant que cela ne se faisait peut être pas. « Je vous remercie ! J’espère que je ne vous dérange pas, je ne veux pas profiter de votre hospitalité… » Tu te racles la gorge quand tu remarques que tu mets de l’eau partout à cause de tes vêtements. « Je suis vraiment désolé… » A force de t’excuser, tu en parais ridicule. « Je m’appelle Gemma Iversen. » finis-tu par te présenter en tendant une main. Un minimum de politesse quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Z. Priord
avatar
Pihtank
♦ Messages : 52
♦ Age du Personnage : 24
♦ Ville d'origine : Ecorcia - Johto
♦ Job : Cultivateur de Noigrumes
♦ Pokémon rêvé : Gardevoir - Eoko - Mystigrix
♦ Type préféré : Psy - Sol
♦ Avatar : Noah Centineo
♦ Commentaires :

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t3624-carte-dresseur-de-jeremy-z-priord
MessageSujet: Re: trempé jusqu'à l'os - Jeremy    Mer 17 Oct - 16:42

Trempé jusqu'à l'os

Une lecture dans le canapé, tranquillement ? Ou encore simplement dessiner. Ou alors jouer aux jeux vidéos. T'étais fort à certains jeux c'est vrai. Mais au vu de la tempête, tu n'étais pas serein à l'idée d'utiliser du courant. Tu n'avais pas vraiment vu d'orage lorsque tu étais dehors. Mais maintenant, tu ne saurais le dire réellement. Tout ce que tu savais, c'est que la maison allait certainement te garder toute la journée, et au chaud de préférence. Il te restait des travaux à faire pour isoler la maison entièrement, mais il te fallait des gens compétents ou alors des pokémons pouvant aider.

Mais l'arrivée de la jeune fille fit un frein à tes pensées, et tu lui ouvris, sans vraiment penser à grand chose. Tu la laissa alors entrer. Elle était bien arrangé. Ses vêtements avaient bu toute l'eau s'étalant dessus, et était-ce un tremblement que tu voyais ? Certainement. Tu n'avais pas vraiment remarqué qu'elle te parlait. C'est simplement en milieu de chemin que tu le sus, et tu rattrapas un peu ce qu'elle disait. Difficilement. Tu ne connaissais pas encore ses tics de langage, ni la vitesse à laquelle elle parlait, mais tu sus déchiffrer quelques mots. Tu sourias simplement, agitant la main pour dire que ce n'était pas grand chose. Enfin... Tu espérais qu'elle comprenne. L'évoli aussi ne s'était pas loupé, sa fourrure tombait, tellement elle était lourde d'eau.

"Jemy"

Difficile de parler quand on ne s'entend pas, et ce, depuis la naissance. Elle trouvera peut etre que tu es simplet. Ou quelque chose comme ça. Tu avais voulu faire un effort. Encore un... Pas très concluant. Terhal quant à lui, n'avait rien à dire. Son dresseur avait ouvert la porte, il ne pouvait pas faire le jaloux ou autre. Tout ce qu'il avait donc fait, c'était de partir, afin de prendre une serpillière.

Tu la laissa avancer un peu, vous n'alliez pas rester devant la porte malgré tout. Tu l'invita à venir plutot dans le salon, ou la cheminée commencait à faire naitre un feu, un feu encore timide, mais présent, assez pour rendre la piece confortable. Tu souriais simplement, parce que c'était dans ta nature.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: trempé jusqu'à l'os - Jeremy    

Revenir en haut Aller en bas
 
trempé jusqu'à l'os - Jeremy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Tout est innocent, jusqu'à ce que l'on décide du contraire {Alexandre}
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
» Jusqu'aux dernières lueurs de la nuit [ pv Lalwende ]
» Jusqu'où ira t-on dans cette société ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La région d'Ebera :: Lieux Naturels :: Champs Pignons-
Sauter vers: