⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez
 

 I'm the queen of bad choices - ft Kahina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina EmptyDim 28 Avr - 17:54


Kahina & Nalaëlle
I'm the queen of bad choices


T'as trop bu, t'as abusé, et tu le sais. T'as la gueule en vrac, tu sais même plus vraiment comment tu t'appelles. Tes cheveux partent dans tous les sens, et on dirait que t'as les yeux qui parviennent plus à bien s'aligner. Et t'y crois pas, à ce mec ! Celui qui a voulu te faire « visiter » les vestiaires. Il s'est pris pour qui, lui ? C'était pas une bonne soirée. T'as la gerbe, t'as mal au ventre, et Dionysos passe son temps à lever les yeux au ciel alors qu'il vient te passer des serviettes imbibées d'eau froide sur le visage. T'as envie de pleurer, parce que t'as l'impression d'avoir niqué la fête. Tu t'rends même pas compte que c'était pas toi le problème, mais ce type que Dionysos a foutu dehors.

Personne te blâme, Nala, mais tu te sens coupable parce que ça a forcément jeter un froid. Et tes potes ont dû te raccompagner chez Mina, histoire que tu puisses te piauter et décuver. « Putain. » qu'tu lâches. Dionysos soupire, se hisse sur le lit et vient te caresser les cheveux. Alors, machinalement, tu viens l'enlacer et sa présence, c'est le seul truc qui arrive à t'apaiser. T'as l'impression qu'le lit tangue, mais c'est juste toi qui est trop saoule. Et finalement, tu t'endors, comme ça, blottie contre la fraîcheur de Dionysos qui, patiemment, continue à caresser tes cheveux. Il aime pas te voir dans cet état, ton Pokémon. Et tu sais qu'tu déconnes, à faire la fête comme ça. Mais ça fait partie de toi. On peut pas changer qui t'es...

Et puis, le lendemain arrive. Tu t'réveilles avec un mal de crâne de l'enfer, et tu retrouves Dionysos endormi dans une position qui doit pas être particulièrement confortable pour lui. T'essaies d'te lever sans faire de bruit, pour pas le réveiller, mais t'as à peine bouger qu'il ouvre un œil, sur le qui-vive. Ton ange gardien... « Dors, babe, dors. Je suis désolée. » que tu chuchotes. Il soupire, se met dans une meilleure position et se rendort. Et toi, t'en profites pour aller prendre une longue douche dont tu as bien besoin. Sous la douche, tu t'dis que c'est pas comme ça que tu vas pouvoir tenir la route. Tu mets tellement d'énergie dans ces fêtes qu'il y aura bien un moment où tu ne pourras pas tout gérer en même temps. Tu t'sens un peu déprimée, ce matin. Sûrement le contre-coup de l'alcool. Toujours est-il qu'en t'habillant, tu t'dis que ce serait peut-être bien pour toi d'aller rendre visite à Kahina. Quitte à être à Centrapolis, autant en profiter...

Tu te regardes dans le miroir et t'as juste l'air de ne pas avoir dormi pendant des jours et des jours. Tu soupires. Et tu vas prendre un petit déjeuner qui a du mal à passer, tout en envoyant un message à Kahina, pour lui demander s'il y a moyen que tu passes la voir. Elle te donne une heure, tu la remercies, et tu profites du temps que tu as devant toi pour décuver. Et puis, l'heure arrive, plus tard dans la journée. Dionysos est parfaitement réveillé, mais t'as l'impression qu'il t'en veut un peu. Et tu peux même pas le blâmer pour ça. Alors, finalement, t'arrives chez Kahina, t'attends qu'elle t'ouvre, et tu lui offres un petit sourire. « J'crois que je suis en train de foutre ma vie en l'air. » que tu lui dis. Comme ça, sans préambule. T'as besoin d'elle. T'as besoin de ses conseils et de la figure maternelle qu'elle représente pour toi.

Parce que là, surtout, tu te sens conne.  

(c) élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Kahina J. Parks
Kahina J. Parks
Arès Héphaistos Morphée Héraclès I'm the queen of bad choices - ft Kahina 160801092304393978 I'm the queen of bad choices - ft Kahina 160801092304393978
⦿ Messages : 480
⦿ Age du Personnage : 28
⦿ Ville d'origine : Joliberges, Sinnoh.
⦿ Job : Lieutenante de la brigade anti-Team Rocket.
⦿ Pokémon rêvé : Métalosse.
⦿ Type préféré : Acier & Combat.
⦿ Avatar : Emeraude Toubia (© petitours pour l'avatar et DABEILLE pour la signature)
⦿ Commentaires :
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_otaqgfAuAr1wor2pjo1_500 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p32rrhfHGH1s2jldto1_250 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p4fd8yPCoX1wo8ooho3_250

K A H I N A

♛ ♛ ♛

PRÉSENTATION | LIENS | RPS | CARTE DRESSEUR | couleur #987FAD.

♛ ♛ ♛

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p21vjfPxC21wrk2t3o6_250 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p5zx28iWLY1wrk2t3o8_500 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p201dkitS41vi2wlno5_250

『travis』grand frère.
『javier』mentor.
『lysandra』amie philosophique du soir.
『nalaëlle』protégée.
『marcelline』l'enfant des montagnes.
『eponine』amie proche.
『adara』ranger & sauveuse.
『mikhail』ami & ancien collègue.
『your name』description.


♛ ♛ ♛

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_o8ffvbwtkU1qfb0cno2_250

ÉQUIPE RÊVÉE
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_376_ROSAI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_448_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_306_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_598_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_395_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_392_XY


http://ichooseyou.forumactif.com/t4555-carte-dresseur-de-kahina-j-parks
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina EmptySam 4 Mai - 14:00



Un chignon mal fait, des mèches noires qui s'en vont par-ci par-là, tu es là, confortablement installée en tailleur sur ton canapé, ton ordinateur sur la table basse, à naviguer sur le net sans savoir quoi chercher. C'est vrai ça, tu fais quoi au juste ? Tu regardes les dernières actualités sur les famous people qui peuplent ce monde magnifique ; tu regardes les rediffusions des concours de coordination, avec leurs talents à tous, et observes les anciens matches de la Ligue Pokémon d'autres régions. Vraiment, tu es perdue dans le néant numérique que forme Internet et ses méfaits, ou ses avantages, comme vous le voulez. Toi, en attendant, t'es toujours en pyjama, et tu n'as toujours pas fini ton café sucré qui doit maintenant être froid. Non pas que tu n'aimes pas les cafés froids, mais pour le coup, ça ne risque pas d'être agréable à boire. A tes côtés, Arès et Héphaïstos sont endormis. Tu les comprends, il est tôt encore. Tu frottes rapidement tes yeux. Tu as passé une mauvaise soirée, hier, à courir partout après un sbire de la Team Rocket. Heureusement, tu as réussi à l'attraper, mais ce salopiaud refuse catégoriquement de donner des informations sur l'organisation criminelle dont il est membre. Alors que tu pousses un grand soupir de désespoir, tu entends ton téléphone vibrer. Ni une ni deux, tu t'empresses de le regarder. C'est Nala. Elle t'a envoyé un message pour savoir si elle pouvait passer chez toi. Tu esquisses un sourire, et lui donnes une heure. De ton côté, tu te décides enfin à délaisser ton pyjama, et te prépares pour être correcte. Ce serait dommage que tu ne sois pas présentable, n'est-ce pas ? L'heure arrive, rapidement, très rapidement même, et tu entends quelqu'un toquer. Tu ouvres sur Nala, et lui rends le sourire qu'elle t'offre. Avant même que tu puisses la saluer, ou qu'elle en fasse de même, elle te sort un “J'crois que je suis en train de foutre ma vie en l'air” qui te fait légèrement sourire. Tu lui fais signe d'entrer d'un signe de tête, et te diriges dans le salon. « J'ai du thé, du café et du jus d'orange. Tu préfères quoi ? » la questionnes-tu d'abord. En fin de compte, tu enchaînes : « On va régler ce soucis, ma belle. Tu vas m'expliquer ce qu'il s'est passé, et je vais t'aider, d'accord ? ». Quand tu la regardes, tu te dis que, bon sang, tu pourrais accepter de bosser pour la Team Rocket si elle te le demandait. Ou si c'était le seul moyen de la garder en lieu sûr. Nala, c'était ta petite protégée, et tu avais ce devoir et ce besoin de la protéger et d'être là pour elle, peu importe ce qu'elle avait pu faire.

@Nalaëlle D. Primrose


__________________________________________
Sourdre et mourir sans cesse un désir de pleurer.
(Rimbaud) klhicons + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina EmptySam 4 Mai - 14:47


Kahina & Nalaëlle
I'm the queen of bad choices


T'as la gorge qui se serre. Tu te sens mal, nauséeuse, au bout du rouleau. Fatiguée de tes excès, ceux derrière lesquels tu te caches sans même comprendre pourquoi. T'en as marre, des fois, d'être cette fille-là. Cette fille qui se met des mines tous les week-ends, et qui a du mal à ne pas le faire la semaine. Un petit coup de déprime passager, juste parce que la soirée de la veille a été compliquée. Des fois, tu te dis que tu aimerais bien te ranger : trouver un copain, t'installer, te consacrer à tes études, faire progresser tes Pokémons... et puis, quand tu te rappelles que c'est pas toi, ça, tu paniques. Est-ce que tu seras contrainte toute ta vie à tout ça ? Mis à part Dresseuse, de toute façon, tu sais pas ce que tu veux faire de ta vie. T'as pas d'idées de métier, en dehors de ça. Et Dresseuse, tu te demandes si c'est un vrai métier. T'es paumée, Nala, particulièrement aujourd'hui. C'est peut-être l'accumulation de fatigue qui te fait disjoncter et au fond, tu sais que ça va passer, mais là, t'as juste envie de te lover dans les bras de Kahina et de pleurer. Elle te laisse entrer, et t'essaies de prendre sur toi pour ne pas fondre en larmes. C'est ridicule, en plus. T'as tout pour être heureuse, et te voilà à chouiner à cause d'une soirée un peu trop intense, qui a l'air de remettre toute ton existence en perspective. Les drames de tes dix-huit ans, l'âge où tout prend des proportions énormes pour pas grand chose...

« J'ai du thé, du café et du jus d'orange. Tu préfères quoi ? » Tu la regardes quelques secondes, avant de prononcer d'une toute petite voix : « Du café, avec deux sucres. S'il te plaît. » Et puis, tu retires tes chaussures, et tu vas t'installer dans le canapé en ramenant tes jambes sous toi et en posant ta tête sur le bord du dossier. « On va régler ce soucis, ma belle. Tu vas m'expliquer ce qu'il s'est passé, et je vais t'aider, d'accord ? » Tu acquiesces, en sentant ta gorge qui se serre encore un peu plus. Comment lui expliquer les choses sans te sentir ridicule ? Tu déglutis, tu te relèves, et tu vas te mettre à la fenêtre pour pouvoir allumer une cigarette que tu tiens en tremblant. Et puis, tu essuies une larme qui te coule sur la joue malgré toi. C'est comme ça, des fois, les lendemains de soirée. Tellement déphasée que tu en deviens dépressive, contre-coup vicieux de l'alcool qui macère et de la fatigue qui s'accumule. T'as les mains qui tremblent, mais tu essaies de faire en sorte que ça ne se voit pas trop. « J'ai trop bu hier soir, et y'a un mec qui a essayé d'en profiter. Il m'a emmenée dans les vestiaires, mais Dionysos, qui pionçait tranquille dans sa Pokéball, a senti qu'un truc allait pas et il est sorti de lui-même. Il s'est interposé, parce que l'autre connard sait pas comprendre un « non » et il l'a un peu malmené pour qu'il me foute la paix. Forcément, ça a niqué la soirée... » Tu tires une nouvelle taffe, et tu expulses la fumée par la fenêtre pour ne pas que ça sente la clope chez Kahina.

« Mais si y'avait que ça, encore... C'est pas une vie pour Dionysos. J'lui ai promis que je ferai de lui le meilleur Grolem d'Ebera, et résultat ? Il se r'trouve à devoir me défendre en soirée, et à devoir me tenir les cheveux quand je gerbe. J'sers à rien, je suis même pas une bonne dresseuse. Tu sais combien j'ai réussi à capturer de Pokémon depuis sept mois ? Aucun. Et encore, heureusement que Dionysos est patient, parce que sinon je suis sûre qu'il se serait déjà barré, lui aussi. » Et voilà, tu éclates en sanglots. T'en as un peu trop sur le cœur, finalement. Et à cet instant, tu te dis que plus jamais tu feras de soirée... même si tu sais très bien que c'est faux.  

(c) élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Kahina J. Parks
Kahina J. Parks
Arès Héphaistos Morphée Héraclès I'm the queen of bad choices - ft Kahina 160801092304393978 I'm the queen of bad choices - ft Kahina 160801092304393978
⦿ Messages : 480
⦿ Age du Personnage : 28
⦿ Ville d'origine : Joliberges, Sinnoh.
⦿ Job : Lieutenante de la brigade anti-Team Rocket.
⦿ Pokémon rêvé : Métalosse.
⦿ Type préféré : Acier & Combat.
⦿ Avatar : Emeraude Toubia (© petitours pour l'avatar et DABEILLE pour la signature)
⦿ Commentaires :
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_otaqgfAuAr1wor2pjo1_500 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p32rrhfHGH1s2jldto1_250 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p4fd8yPCoX1wo8ooho3_250

K A H I N A

♛ ♛ ♛

PRÉSENTATION | LIENS | RPS | CARTE DRESSEUR | couleur #987FAD.

♛ ♛ ♛

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p21vjfPxC21wrk2t3o6_250 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p5zx28iWLY1wrk2t3o8_500 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p201dkitS41vi2wlno5_250

『travis』grand frère.
『javier』mentor.
『lysandra』amie philosophique du soir.
『nalaëlle』protégée.
『marcelline』l'enfant des montagnes.
『eponine』amie proche.
『adara』ranger & sauveuse.
『mikhail』ami & ancien collègue.
『your name』description.


♛ ♛ ♛

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_o8ffvbwtkU1qfb0cno2_250

ÉQUIPE RÊVÉE
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_376_ROSAI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_448_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_306_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_598_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_395_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_392_XY


http://ichooseyou.forumactif.com/t4555-carte-dresseur-de-kahina-j-parks
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina EmptyJeu 23 Mai - 18:49



Tu la laissais pénétrer dans ton appartement, et t'empressais de te renseigner sur la boisson avec laquelle elle désirait se désaltérer. Elle te répondit, un café avec deux sucres, et ajouta une formule de politesse. Ton sourire s'élargit grandement, et d'un ton guilleret, tu lui dis : « C'est parti pour un café avec deux sucres ! Je te laisse faire comme chez toi. », rajoutais-tu à la fin de ta phrase. Tu savais qu'elle n'avait aucun problème chez toi, mais tu préférais lui rappeler que ton appartement n'était pas un lieu hostile pour elle, et qu'elle pouvait s'y sentir à son aise. Tu allas préparer les cafés (tu avais pris la décision d'en prendre un également, après une longue hésitation et un argumentaire des plus spectaculaires pour te décider entre le thé ou le café —une plaidoirie digne des plus grands avocats, te disais-tu même), et tu ajoutas deux sucres dans la tasse de ta protégée, et un seul dans la tienne. Tu appréciais malgré tout cette sensation d'amertume qui se faisait ressentir sur ton palais. Cela pouvait être étrange à dire, mais c'était comme ça. Tu appréciais te délecter de boissons amères. Lorsque tu revins dans le salon de ton appartement (qui, au final, en le regardant avec un peu de recul, n'était pas si grand que cela), et déposas sur la table basse les deux tasses. « A gauche, la tienne, avec deux sucres. » lui précisas-tu pour qu'elle puisse profiter de la bonne boisson chaude. Ensuite, tu te montras attentive. Attentive au récit qu'elle te faisait. Une soirée, hier soir ; elle avait trop bu, et un homme avait tenté d'en profiter. Quel enculé, s'il le fallait, tu le buterais avec ton arme de service, ou tu demanderais à Arès et Héphaïstos de s'en charger pour toi. Tu étais même sûre et certaine que le Racaillou de Nala t'aiderait avec joie. En parlant de ce dernier, Nala t'expliqua que Dionysos avait senti que quelque chose n'allait pas, et, pour ton plus grand soulagement, ce dernier était sorti de sa Pokéball pour mettre un terme à l'abus qu'elle avait presque subi. Quoique... à tes yeux, qu'il y ait eu pénétration ou non, cela n'en demeurait pas moins qu'un abus dans tous les sens du terme. Ton adorable cadette, que tu sentais sur le point de fondre en larmes, enchaîna sur le reste, à propos de son Pokémon. Et, comme tu le prédis, elle craqua. C'était une réaction tout à fait normale. Tu enjambas rapidement le peu de distance qui vous séparait, et la pris dans tes bras, une main caressant doucement ses cheveux aussi noirs que les tiens. « Ne dis pas ça. Dionysos est tellement fier d'être ton Pokémon. Il ne t'abandonnera pas, il ne t'abandonnera même jamais. Je suis même sûre et certaine... non, je sais qu'il préfère amplement te défendre en soirée contre ce genre d'abrutis, te tenir les cheveux quand tu vomis, plutôt que de te laisser aux mains d'une personne qui ne te mérite pas. Parce que, bordel, Nala, tu es une jeune femme incroyablement talentueuse. Tu es belle, tu es intelligente, tu es aimante et tu as cette force que je t'envie. ». Tu essuies les larmes qui roulent sur ses joues de tes pouces, et tu lui souris doucement. Quand tu la regardes, qu'elle pleure, qu'elle sourit, ou qu'elle boude, tu te dis que cette fille, tu as une putain de chance de l'avoir dans ta vie. « Ne dis jamais que tu ne sers à rien, parce qu'il y a des personnes comme Dionysos et comme moi qui dépendent de toi. Tu es notre rayon de soleil à tous les deux. Je ne peux même pas imaginer ce que je ferais si tu venais à disparaître de ma vie, alors sèches tes larmes, souris, et aies confiance en toi. Je sais que tu captureras des Pokémon incroyables qui seront dignes d'être dans ton équipe et de se battre à tes côtés. Ces Pokémon-là ont simplement besoin d'un peu de temps pour se montrer, pour acquérir la même force de caractère que toi. D'accord ? » lui dis-tu, doucement, un sourire réconfortant sur tes lèvres. Et tu ajoutes finalement : « S'il y a encore un connard comme lui qui ose te faire du mal, tu m'appelles, et on lui réglera son compte à ce petit branleur. On ne fait pas de mal à Nalaëlle Primrose. ».

@Nalaëlle D. Primrose


__________________________________________
Sourdre et mourir sans cesse un désir de pleurer.
(Rimbaud) klhicons + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina EmptyJeu 6 Juin - 12:47




Kahina & Nalaëlle
i'm the queen of bad choices
Tu te sens au fond du trou. Fatiguée. Exténuée. Mélange de plusieurs choses. Cocktail explosif de sentiments négatifs. Tu es pourtant quelqu'un de plutôt optimiste, la plupart du temps. Mais tu restes humaine. Une humaine, avec ses doutes et ses désillusions. Une humaine, avec ses espoirs et sa difficulté à se confronter à la réalité. Et des fois, tu craques. Pour pleins de raisons, probablement futiles, mais les faits sont là. Des fois, tu as besoin de craquer. Des fois, tu as besoin de ne pas aller bien, et de l'extérioriser. Et heureusement, tu peux le faire avec Kahina, parce que tu sais qu'elle se soucie de toi et qu'elle ne te jugera pas. Parce que tu as confiance en elle, et que tu as capté depuis bien longtemps déjà que cette femme était vraiment le genre d'une gentillesse pure, saupoudrée d'une empathie fabuleuse. Un modèle, devenue figure maternelle avec le temps. Elle est gentille, Kahina. Elle te prépare un café, elle écoute. Elle incarne la douceur qu'il te manque parfois dans ta vie, l'épaule sur laquelle poser ta tête quand elle est remplie de trop de soucis. Elle t'invite à vider ton sac. Tu as une seconde d'hésitation à peine, avant de tout raconter, mélangeant les événements pour faire de douteux parallèles et en arriver à exposer – finalement – le vrai fond du problème. Parce qu'au fond, tu t'en fous de ce mec et de sa tentative de viol. Ce n'est pas le premier, ce ne sera pas le dernier et tu sais que Dionysos ne laissera jamais ça arriver, tout comme le Mackogneur de tes 15 ans n'avait pas permis que cela arrive dans ce parc quelques années plus tôt. Tu fais confiance à l'instinct des Pokémons, pour ce genre des choses. Et tu sais qu'aussi longtemps que Dionysos t'accompagnera dans ces fêtes, tu ne risqueras rien, quitte à ce qu'il doivent balancer une attaque Jet-Pierres dans la gueule d'un pauvre type.

Mais le vrai problème, le vrai fond problématique, c'est ce doute. Es-tu une bonne dresseuse ? As-tu vraiment choisi correctement ta voie ? Et réussis-tu à rendre Dionysos heureux ? Tu serai malade du contraire. Tu serai malade de voir que, finalement, Dionysos pourrait avoir une meilleure vie avec une meilleure dresseuse. Les remises en question sont violentes à 18 ans, et tu te dévalorises comme si tu ne valais rien, avant de tout simplement fondre en larmes au milieu du salon de Kahina. Et comme un cocon enveloppant, elle fond sur toi pour t'enlacer de ses bras. D'instinct, tu te blottis là, au creux de cette chaleur rassurante, bercée par le parfum familier de la Lieutenante. Apaisement immédiat, et la pensée douce que tu es heureuse d'avoir Kahina dans ta vie. Tu ne sais pas ce que tu ferai sans elle, sans ses conseils et sans ce modèle qu'elle est pour toi aujourd'hui. Tu te serai peut-être effondrée, qui sait ? Sa voix te calme, alors qu'elle tente de ré-insuffler en toi un vent de confiance. « ... Tu es belle, tu es intelligente, tu es aimante et tu as cette force que je t'envie. » Ton regard hourdé de larmes se pose sur le visage de Kahina, alors qu'elle vient essuyer le sel humide de ton visage. Tu déglutis légèrement, peinant à comprendre comment tu as réussi à avoir cette représentation dans l'esprit de la Gardienne de la Paix. Une vision de toi qui te touche, réchauffe le petit cœur meurtri par une mauvaise soirée ayant tout remis en question. Elle trouve les mots justes, ceux qui font du bien, ceux qui apaisent la détresse et qui font sens dans ton esprit adolescent. « Tu es sincère ? » Question rhétorique dont tu connais la réponse, alors qu'elle poursuit déjà pour réassurer ta personnalité. Les mots touchent, ils ont une puissance insoupçonnée, et tes sanglots se tarissent déjà. Comme une enfant, tu te blottis un peu plus contre Kahina, oreille collée contre sa poitrine sans arrière-pensée aucune, simplement pour entendre le battement de cœur contre la cage thoracique.

« … Ces Pokémon-là ont simplement besoin d'un peu de temps pour se montrer, pour acquérir la même force de caractère que toi. D'accord ? » Tu souris doucement derrière ton visage chagrin, relevant le regard sur le visage de Kahina pour acquiescer doucement. « Ils seront les meilleurs, un jour. Je veu bien leur laisser tout le temps du monde pour ça. » que tu affirmes. Tu as déjà le meilleur des Starter, après tout. Le meilleur des compagnons. « S'il y a encore un connard comme lui qui ose te faire du mal, tu m'appelles, et on lui réglera son compte à ce petit branleur. On ne fait pas de mal à Nalaëlle Primrose. » Un petit rire timide t'échappe, alors que tu t'apaises profondément en restant contre Kahina. Il est si rare que l'on dise ton prénom en entier – sauf dans la bouche d'un paternel en colère, parfois. « Je t'aime. » que tu lui offres, à cette femme. Et c'est vrai. C'est un amour d'enfant, peut-être, qui ne demande rien de plus qu'un câlin dans les moments difficiles. C'est un amour de gamine qui apprend à grandir en prenant exemple sur une femme forte et bienveillante. C'est l'amour le plus pur qui existe, qui ne demande aucune condition, qui ne signifie rien de plus que des sentiments profondément sincères d'une nature profondément enfantine. « … Et j'ai mal à la tête, aussi. » Nouveau petit rire qui t'échappe, devant le ridicule de la situation. Tu étais en train de pleurer quelques minutes plus tôt, et te voilà à faire un trait d'humour désormais. Tu te redresses, pour venir poser un baiser sur la joue de Kahina, sourire reconnaissant aux lèvres. Elle est belle, ta Kahina. Elle est douce, et elle fait partie du centre de ta vie. Elle est un élément aussi important pour toi que ton père ou Dionysos, le repère dans la tempête d'une fin d'adolescence mouvementée. Le phare, qui guide celle que tu veux devenir. « Et tu sais, Kahina, des petits connards comme celui-là, c'est pas si rare que ça. Si je dois t'appeler à chaque fois, tu risques de passer ta vie en soirée, toi aussi. » Le sourire se fait un peu plus amusé, un peu plus détendu. « Et je crois, en vrai, que c'est pas ça qui m'a fait le plus chier. Je veux dire... Je m'en fous, de ce type, je sais que Dionysos saura me défendre face à un type bourré qui veut tirer son coup. C'est surtout... Bah c'est surtout la vie que j'offre à Dionysos, qui me donne envie de chialer. Je veux dire... » Tu hausses légèrement les épaules. « Dio, il a un potentiel de fou. C'est un Pokémon combatif, volontaire, qui sait placer ses coups. Et moi, j'ai l'impression de gâcher tout ça parce que je peux pas m'empêcher de faire la fête et de me mettre dans des états pitoyables. Et je sais pas comment arrêter ça, parce que j'ai l'impression que si j'étais moins en soirée, je perdrais une partie de moi. Et en même temps, je sais que ça serait mieux pour Dionysos. Et même pour moi, en fait. Je me bousille pas mal la santé, je prends des risques... Et pour pas grand chose, au final. » Tu mordilles légèrement ta lèvre. Tu es calmée, un poids en moins sur le cœur qui te permet maintenant d'ordonner tes idées. « Et puis, j'ai 18 ans et... Et je sais toujours pas ce que je veux faire de ma vie. Enfin, dresseur, c'est bien. Mais je voudrais aussi avoir un vrai métier, un jour. Et je sais pas ce que je suis capable de faire. J'ai l'impression que j'ai pas d'avenir. »  
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Kahina J. Parks
Kahina J. Parks
Arès Héphaistos Morphée Héraclès I'm the queen of bad choices - ft Kahina 160801092304393978 I'm the queen of bad choices - ft Kahina 160801092304393978
⦿ Messages : 480
⦿ Age du Personnage : 28
⦿ Ville d'origine : Joliberges, Sinnoh.
⦿ Job : Lieutenante de la brigade anti-Team Rocket.
⦿ Pokémon rêvé : Métalosse.
⦿ Type préféré : Acier & Combat.
⦿ Avatar : Emeraude Toubia (© petitours pour l'avatar et DABEILLE pour la signature)
⦿ Commentaires :
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_otaqgfAuAr1wor2pjo1_500 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p32rrhfHGH1s2jldto1_250 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p4fd8yPCoX1wo8ooho3_250

K A H I N A

♛ ♛ ♛

PRÉSENTATION | LIENS | RPS | CARTE DRESSEUR | couleur #987FAD.

♛ ♛ ♛

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p21vjfPxC21wrk2t3o6_250 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p5zx28iWLY1wrk2t3o8_500 I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_p201dkitS41vi2wlno5_250

『travis』grand frère.
『javier』mentor.
『lysandra』amie philosophique du soir.
『nalaëlle』protégée.
『marcelline』l'enfant des montagnes.
『eponine』amie proche.
『adara』ranger & sauveuse.
『mikhail』ami & ancien collègue.
『your name』description.


♛ ♛ ♛

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Tumblr_o8ffvbwtkU1qfb0cno2_250

ÉQUIPE RÊVÉE
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_376_ROSAI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_448_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_306_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_598_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_395_XYI'm the queen of bad choices - ft Kahina Miniature_392_XY


http://ichooseyou.forumactif.com/t4555-carte-dresseur-de-kahina-j-parks
I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina EmptyMer 24 Juil - 22:20



Les larmes de ta petite protégée te firent mal au cœur. En toute honnêteté, tu ne t'attendais pas à un pareil déferlement de petites gouttes salées, roulant sur les joues de ta cadette. Tu aurais bien aimé la venger, mais tu ne le pouvais pas ; tu ne savais même pas qui lui avait fait du mal. Fort heureusement, tu savais pertinemment que le Pokémon de la jeune fille s'en était chargé. Après tout, Dionysos n'était pas le genre de Racaillou à abandonner tout simplement sa dresseuse ainsi. Tu tentais donc du mieux que tu le pouvais de la réconforter, tu voulais lui dire tant de belles choses que tu avais sur le cœur, mais comment mettre des mots sur ce que tu ressentais ? C'était dans ce genre de moments que tu te haïssais de ne pas être un Pokémon. Eux, comme Arès notamment, ne prenaient pas le temps de parler ; ils n'en avaient pas réellement besoin. Une simple touche d'affection, de beaucoup (beaucoup) d'amour, et l'affaire était faite. Mais tu sentais que Nala avait besoin de plus qu'un moment de soutien par le biais du contact. Tes mots semblent alors l'apaiser. On raconte qu'après tout, les mots ont plus de pouvoirs que les actes (pour certaines choses uniquement ; l'amour était bien un cas à part à tes yeux). Tu sens qu'elle pleure moins, tu la sens se blottir un peu plus contre toi, et tu resserres davantage son étreint, en lui murmurant : « Oui. » Tu n'as pas besoin de dire plus, tu sais bien que tu n'as pas besoin de lui dire que tu es sincère, parce qu'elle le sait déjà, Nala. Tu fais de ton mieux pour tenter de la faire sourire, pour l'aider à s'apaiser, et cela semble quelque peu fonctionner. Tu es ravie de voir un doux sourire sur son visage. Au final, c'est ce même sourire qui t'aura tant manqué, à l'instant précis. Quand elle t'affirme avec force qu'ils seront les meilleurs et qu'elle voulait bien leur laisser tout le temps du monde pour cela, tu laissas échapper un sourire grand et étincelant. « Ça ne m'étonne pas de toi. Ils auront beaucoup de chances de t'avoir, tu sais ? » Tu le penses. Toi, tu étais suffisamment chanceuse comme cela pour l'avoir à tes côtés. Tu en étais même très heureuse. Alors tu ne doutais pas un instant que ses Pokémon ressentiraient la même chose que toi. Que Dionysos —tu ne pouvais pas lire dans ses pensées, ou communiquer avec lui en comprenant son langage, mais tu savais. Tu savais qu'il avait une affection toute particulière pour sa dresseuse. Nalaëlle finit même par rire, pour ton plus grand plaisir. Elle t'offrit un “je t'aime”, et tu lui souris tendrement. « Je t'aime aussi, ma belle. » Parce que c'était vrai, c'était ta petite protégée, tu voulais être là pour elle, et faire en sorte que tout aille bien. Tu n'aimais pas la voir dans cet état, et tu savais que quelque chose la tracassait encore, malgré son petit rire timide. Pourtant, elle ne dit rien ; elle t'avoua même avoir mal à la tête en riant. Tu ne parvins pas à retenir ton rire, et lui proposais : « Un médicament ? J'en ai, si tu veux. Ou une bonne tisane comme si tu étais chez ta grand-mère. Apparemment, ça permet de détendre les nerfs. Mais encore faut-il que les astuces de mamies fonctionnent ! » Ouais, t'en étais pas entièrement sûre, pour le coup. Un baiser sur ta joue te fit encore plus sourire. Bon, ta petite protégée souriait de nouveau, tu étais rassurée. Définitivement rassurée, même si tu sentais qu'elle avait encore autre chose sur le cœur. Et de nouveau, un rire s'échappa de ta gorge. « Ça ne me dérangerait pas de passer ma vie en soirée si ça peut me permettre de m'assurer que tout va bien pour toi. » Nala était trop importante pour toi, que tu pouvais bien faire des concessions. Et puis, tu avais tellement fait la fête étant plus jeune que reprendre du service ne te dérangerait nullement ; bien que tu commençais plus à t'habituer à boire un verre (tu n'avais du moins qu'un verre pour plusieurs remplissages de boissons alcoolisées) dans un bar, ou à te rendre dans des soirées plus... adultes. Tu approchais de la trentaine, et il y avait donc des choses que tu ne pouvais pas forcément faire à tout-va. Et puis, toi, les lendemains, tu les gérais plus vraiment, avec la vieillesse qui s'ancrait dans tes veines et dans ton corps. Finalement, tu eus enfin droit à écouter ce qui perturbait autant ta petite protégée, ton oisillon. Tu l'écoutes jusqu'au bout. Et tu souris. Tu passes une main dans ses cheveux, et tu lui dis, après un petit rire tendre : « Ne doute jamais de toi. Tu offres une vie parfaite à Dionysos. Il sait très bien que tu as besoin, à ton âge, de faire la fête, de te prendre des murges pitoyables, et il te soutient. Il te soutiendra toujours parce qu'il veut justement que tu sois toi-même et que tu sois heureuse. Il n'approuve pas forcément, mais il est là pour toi, parce que tu es aussi là pour lui, et qu'il sait que tu vas tenir ta promesse d'exploiter tout son potentiel. » Ton sourire s'agrandit un peu plus, et tu répondis : « Je faisais tout le temps la fête. J'aime encore tellement ça, et à mon âge, c'est pas le plus idéal. Alors, si tu veux un conseil de "mamie fait la fête", trouve-toi une motivation qui te comble de bonheur, qui te fait te sentir toi, et qui te permet de t'épuiser complètement en fin de journée. Tu verras, tu diminueras rapidement ta participation à des soirées, pour finalement n'en faire plus que quelques-unes. Le tout sans t'en rendre compte. » Toi, tu avais consacré ta vie entière (et comme ta vie n'était pas terminée, tu continueras) à ton métier. À combattre des "vilains sbires", à tout faire pour protéger ceux que tu aimais des dangers engendrés par les membres de la Team Rocket. Et c'était cette motivation puissante de protection et de combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes qui t'avaient permis de dépasser ton besoin de faire la fête. Bon, faire la fête, ç'avait été aussi remplacé par la bouteille, mais soit. Tu n'abusais pas souvent, c'était le plus important. Quoique... « Tu as de l'avenir. J'étais persuadée, quand j'avais onze ans, que je deviendrai Maître de la Ligue. Bon, je me suis faite défoncée en arrivant face au premier membre du Conseil, mais... il te suffit parfois d'une seule rencontre pour comprendre. Pour comprendre ce que tu veux faire. Et crois-moi, personne n'est capable de faire ce qu'il veut réellement ; c'est en se battant pour, qu'on finit par acquérir les compétences requises. Je sais que tu y arriveras, peu importe la voie que tu choisis. Tu es intelligente, tu es brillante, alors, Nala, ne t'inquiète surtout pas pour ça, je suis sûre que tu trouveras quelque chose qui te plaît et qui te donne envie d'en faire ton avenir. » En lui disant cela, tu n'avais pas pu t'empêcher de la regarder dans les yeux. Nalaëlle doutait, et c'était tout à fait normal. Tu avais toi-même doutée étant plus jeune, mais dorénavant, tu étais persuadée de vouloir faire ce pour quoi tu te levais le matin (même si c'était pas facile tous les jours).

@Nalaëlle D. Primrose

HRP:
 


__________________________________________
Sourdre et mourir sans cesse un désir de pleurer.
(Rimbaud) klhicons + élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm the queen of bad choices - ft Kahina I'm the queen of bad choices - ft Kahina Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm the queen of bad choices - ft Kahina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» I killed the prom queen » Rhapsoron
» Queen's LDD all forums
» Gossip Queen Acte 5
» Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: