♦ Règlement
♦ FAQ
♦ Guide
♦ Groupes
♦ Localisation Pkmn
♦ Annexes

♦ Multicomptes
♦ Parrainage
♦ Scénarios
♦ Carte Dresseur
♦ Erreurs
♦ Boutique
♦ Dé Starter
♦ Dé Shiny
♦ Dé Sexe
♦ Succès
♦ Validation Captures
♦ Gestion Pkmn
♦ Oeufs
♦ Clôture RP
♦ Concours
♦ Reproduction
♦ Marché

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silas Jørgensen
avatar
Dee Kim John Lou Lulu Zoé
♦ Messages : 233
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Peintre + Champion d'arène
♦ Pokémon rêvé : Aucune. J'ai déjà ce dont je rêve
♦ Type préféré : Electrik
♦ Avatar : Ben D.

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t334-carte-dresseur-de-silas-jrgensen#4321 En ligne
MessageSujet: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Jeu 8 Juin - 3:29


What if this was not a goodbye but the final farewell ?

Arcadia, il y a trois ans - été


La lumière s'était mise doucement à décliner et les cigales à chanter, conférant à la soirée une atmosphère digne d'un crépuscule estival. Tu avais mis la table dehors, profitant du beau temps et de la douce chaleur pour dîner en extérieur. Des torches à la citronnelle se consumaient doucement, délivrant leur doux parfum qui repoussait tendrement les moustiques. Tu avais lancé un barbecue et des cuisses de poulet grillaient sur le feu. Une odeur de chair grillée s'élevait dans les airs. Les braises rougeoyantes crépitaient dans le foyer, et tu observais attentivement la viande pour ne pas la laisser griller. Calista avait prévu de rentrer un peu plus tard ce soir et tu avais décidé de lui faire la surprise de ce barbecue.

Tu t'étais installé dans l'un des sièges de jardin, un livre à la main, attendant le retour de celle que tu avais rencontré il y avait maintenant bien longtemps, sur l'un des bancs de l'école. Elle était ton opposée, et ton complément. Elle rayonnait comme un soleil et tu ne pouvais plus imaginer une seule seconde poursuivre ta vie sans elle.

La clef tourna dans la serrure, et Kim qui jusqu'à présent dormait comme un loir, avait bondit en direction de la porte, sautillant, pour accueillir le retour de Calista. Dee était lovée contre toi et elle souleva une paupière pour analyser la soudaine effervescence, avant de se rendormir, jugeant que la situation n'avait rien d'urgent ni de dangereux. John quant à lui jouait avec une branche morte, à quelques pas de là. La famille serait bientôt réunie.

Tu déposais ton livre, dérangeant légèrement Dee qui se recalla bien vite, avant de te diriger vers l'entrée. Kim tournait autour de Calista, manifestant sa joie de la revoir, avant de s'éclipser furtivement vers le jardin, faisant des allers-retours pour se défouler. Toujours aussi contente de te revoir. Tu annonçais, un sourire fiché sur tes lèvres. Kim portait une affection particulière pour Calista, et laissait souvent son mauvais caractère de côté pour la rejoindre. La scientifique avait une aura bénéfique sur le Luxray. Bonne journée ? Tu demandais, déposant un baiser sur les lèvres de ta compagne, avant de te reculer. J'ai préparé un barbecue, plus qu'à mettre les pieds sous la table. Tu continuais, enjoué.



__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Calista Burset
avatar
Toto Fay Qilin
♦ Messages : 92
♦ Age du Personnage : 31
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Géologue
♦ Type préféré : Sol et roche
♦ Avatar : Tatiana Maslany
♦ Commentaires : LiensRps




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t564-carte-dresseur-de-calista-burset
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Jeu 8 Juin - 11:53

What if this was not a goodbye but the final farewell ?
Le plafond de la ville m'absorbe et je ne peux rien faire contre sa volonté. Les points blancs dans le ciel obscur viennent se prolonger dans mon regard et ce de manière prononcée.Pour moi la signification du verbe "oublier", ce sont des pleurs durant le jour et une danse infatigable la nuit.
Le pas pressant, comme bien souvent lorsqu’elle n’arrive pas à contenir ses émotions, Calista quittait son repère pour retourner vers sa tanière. En tout cas, c’est ainsi qu’elle désignait son lieu de travail et sa maison -qui, en passant, faisait également office de lieu de travail.
Une fois de plus, elle s’était laissé absorber par ses lectures au point d’en avoir oublié l’heure et allait rentrer tard. Oh, elle ne s’inquiétait pas : Silas la connaissait, depuis le temps. Il avait conscience de cette tare et c’était fait à l’idée que la belle aura toujours du mal à respecter les horaires fixés. Mais quand on aime, on ne s’alarme pas pour ce genre de détails, non ?
Néanmoins, quelque chose différait cette fois. Au chaud dans la poche de sa veste trônait une lettre bien particulière, et deux billets direction le paradis. Son paradis, leur paradis.

C’est donc sur un petit nuage qu’elle passa la porte. Elle fut vivement reçue par Kim et lui rendit la pareille en l’inondant de brèves caresses. 
Le visage éclairé par un immense sourire, elle se tourna ensuite vers l’homme qui l’accueillait.


« Toujours aussi contente de te revoir. Bonne journée ? s’enquit-il.
- Il y en a au moins une qui est expressive dans cette famille ! Tu pourrais me faire la fête aussi, tu sais ? » s’amusa-t-elle avec malice avant de répondre à son baiser de bienvenue.

Avait-elle passé une bonne journée ? Sans aucun doute. Mais, pour autant, elle ne voulait pas lui en parler, pas maintenant. Ça tomberait comme un cheveu sur la soupe, et son estomac criait justement famine. Chance, puisque le repas était juste prêt et encore chaud.
Après l’avoir remercié de tant d’attention par un second baiser, elle le saisit par la main et suivit l’odeur alléchante de la viande grillée et du charbon fumant.
Pouvait-elle, à cet instant, être plus heureuse ?

Elle lança un regard discret à son cuisinier en herbe et apprécia silencieusement les traits de son visage, la tendresse de ses yeux. Sa main dans la sienne était légèrement rocailleuse, mais incroyablement chaleureuse. 
Elle l’aimait. Beaucoup. Trop, même. Il était l’homme de sa vie, celui auprès de qui elle voulait vieillir, celui que chaque parcelle de son corps désirait, celui dont la moindre marque d’affection suffisait à l’hypnotiser.
Oh, oui. Elle l’aimait.


Attendrie par ses propres sentiments, elle lui sourit avant de s’intéresser plus intensément au barbecue.

« Tu t’es appliqué, ça sent super bon ! »

Derrière eux, ses  Pokémon et ceux de Silas fêtaient également leurs retrouvailles par des jeux et des petits cris. Enfin, Fay et Kim, tout du moins. Toto, lui, se lovait contre le ficus du jardin avec exaltation.
La table étant déjà prête, il ne restait plus qu’à servir les plats. Calista laissa à son conjoint la liberté de dresser les assiettes comme il l’entendait et se dirigea vers le réfrigérateur. 

« Il nous reste du champagne ? » demanda-t-elle, le nez dans la machine.

La scientifique se doutait qu’une telle question allait forcément titiller la curiosité du champion d’Arcadia et eut du mal à retenir son calme. Elle imaginait déjà la suite de la scène : joie, amour, passion. Tout le monde saute dans les bras de tout le monde, et ils s’envolent, tous deux, main dans la main, vers de nouveaux horizons. Nerveusement, elle farfouilla dans sa poche pour vérifier que cette fameuse lettre était toujours là et fut rassurée de sentir le papier froissé entre ses doigts. 
Son contenu, elle l’avait lu tant et tant de fois en une seule et même journée qu’il était désormais gravé dans sa mémoire.
Les lettres de son père étaient si rares, et si précieuses.
black pumpkin

__________________________________________
rage against the trials of love
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Silas Jørgensen
avatar
Dee Kim John Lou Lulu Zoé
♦ Messages : 233
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Peintre + Champion d'arène
♦ Pokémon rêvé : Aucune. J'ai déjà ce dont je rêve
♦ Type préféré : Electrik
♦ Avatar : Ben D.

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t334-carte-dresseur-de-silas-jrgensen#4321 En ligne
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Jeu 8 Juin - 23:38


What if this was not a goodbye but the final farewell ?

Arcadia, il y a trois ans - été


Elle est rayonnante comme toujours. Un sourire est perché sur ses lèvres envoutantes, et ses yeux pétillent d'une lueur familière. Elle risque de me faire un cirque si je lui pique la vedette. Tu réponds en souriant, conscient du caractère merdique du Luxray. Elle t'embrasse à nouveau et tu souris. Chaque soir est une nouvelle rencontre. Les retrouvailles sont un nouveau premier rendez-vous, où l'inconscience et l'insouscience des premiers instants d'un couple reviennent s'immiscer entre vous. Il y a eu des disputes, certes, mais l'orage s'efface avec l'arc-en-ciel. Toujours. Et les beaux jours s'enchaînent aux rares tempêtes. Toujours.

Elle prend ta main et t'arrache un nouveau sourire. Tu enroules tes bras autour d'elle, conservant ses doigts précieux enlacés entre les tiens, déposant un baiser tendre dans son cou, t'imprégnant de son parfum, t'enivrant de sa présence. Puis tu la relâches pour te diriger vers les cuisses de poulet fumantes que tu retournes une dernière fois avant de les sortir du feu, les déposant sur une assiette, accompagnant le tout de tomates rôties sur le grill. J'espère que ça sera aussi bon que ça ne sent ! Tu dis, déposant les assiettes sur la table extérieure. Un bouquet de fleur sauvages apporte une touche de gaité, déposé dans un vase transparent. Kim et Fay enchaînent les allers-retours sous ton regard attendri, accompagnant leurs jeux de grognements plus ou moins aigus. Tu aimes les pokémons de ta belle autant que les tiens.

Du champagne ? On fête quelque chose ? Tu dis, esquissant un sourire. Tu aimes les surprises, et aux vues de la boisson annoncée, celles-ci ne semblent que bonnes. Je crois qu'on a une bouteille dans le frigo de la cave, je vais la chercher. Tu dis, sans poser plus de questions, dévalant les marches vers le sous-sol à double vitesse. Tu reviens quelques minutes après, déposes la bouteille encore fraîche sur la table de la cuisine, et couves Calista d'un regard empli d'amour, avant de te saisir de deux flutes que tu remplis. Tu lui en donnes une, et tu te diriges vers l'extérieur. Allons trinquer dehors et manger avant que ça ne refroidisse. Tu dis, t'essayent sur une chaise, levant ta coupe vers le ciel, un sourire élargissant la commissure de tes lèvres. Alors, à quoi ? tu questionnes, avant de trinquer.


__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Calista Burset
avatar
Toto Fay Qilin
♦ Messages : 92
♦ Age du Personnage : 31
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Géologue
♦ Type préféré : Sol et roche
♦ Avatar : Tatiana Maslany
♦ Commentaires : LiensRps




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t564-carte-dresseur-de-calista-burset
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Ven 9 Juin - 0:52

What if this was not a goodbye but the final farewell ?
Le plafond de la ville m'absorbe et je ne peux rien faire contre sa volonté. Les points blancs dans le ciel obscur viennent se prolonger dans mon regard et ce de manière prononcée.Pour moi la signification du verbe "oublier", ce sont des pleurs durant le jour et une danse infatigable la nuit.
« Du champagne ? On fête quelque chose ? »

Impatiente, Calista croqua avec nervosité dans l’ongle de son pouce, le nez toujours dans le frigo. Elle mourait d’envie de bondir dans ses bras, les tickets en main, de l’embrasser à pleine bouche et de hurler sa joie au monde entier. Elle se sentait comme la femme la plus heureuse du monde, à qui tout souriait. Après tout, n’avait-elle pas raison ? Elle vivait en parfaite harmonie avec l’élu de son coeur et ils allaient bientôt s’envoler vers d'autres horizons. Ils commenceraient par Hoenn, pour rejoindre son père. Ça faisait si longtemps qu’elle ne l’avait pas vu !

Ensuite, ils iraient là où le vent les portera. Peut-être Johto ? Peut-être plus loin encore… Qui sait ? Une vie pleine d’aventure, de passion, de découvertes s’offrait à eux, qu’est-ce qui pourrait bien gâcher une telle chance ?
Silas fonça alors en direction de la cave et Calista se ravit au simple son de ses pas dévalant l’escalier. Il semblait intrigué, pressé. Pressé de partir avec elle, osa-t-elle rêver.

Il revient bien vite, une bouteille et deux flûtes dans les mains et la jeune femme ne put se retenir de le dévorer du regard. Il était si beau, avec ses longs cheveux et son sourire aimant.

« Allons trinquer dehors et manger avant que ça ne refroidisse. » proposa-t-il en remplissant les coupes.
Calista approuva et le suivit en se tentant de garder une attitude humble. À cet instant, elle était sur un petit nuage, et aucun orage n’était autorisé à pointer le bout de son nez.
Toto, à l’entente du mot ‘champagne’, avait brusquement délaissé son arbuste bien-aimé et cherchait désormais d’un air dispersé l’alcool. Elle allait devoir l’avoir à l’oeil, sans quoi il risquait bien de la renverser pour patauger dans le nectar doré. Enfin, s’il parvenait à trouver la bouteille, ce qui n’était déjà pas gagné.

« Alors, à quoi ? »  Demanda Silas, en recentrant la conversation sur eux.

Calista tourna vivement la tête vers Silas, euphorique.

« J'ai une grande nouvelle à t’annoncer ! » s’exclama-t-elle en se relevant de sa chaise.

Après une telle accroche, on aurait pu s’attendre à mille suites : "Je suis enceinte", "j’ai eu une promotion", "marions-nous" …

Tant de possibilités que Silas aurait sûrement préféré.
Après un suspense qui devait être au moins aussi insoutenable pour elle que pour lui, elle avoua ce qu’elle gardait enfouie en elle depuis tout ce temps.

« On part pour Hoenn ! »


Pour étayer ses propos, elle plongea brusquement sa main dans sa poche et en tira les deux tickets et la fameuse lettre qu’elle agita devant le nez de son compagnon avec frénésie. Voilà. C’était dit,  c’était enfin sorti. Désormais, ils n’avaient plus qu’a s’enlacer follement et savourer leur nouveau départ, leur nouvelle vie. Heureux et ensemble à jamais.
black pumpkin

__________________________________________
rage against the trials of love
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Silas Jørgensen
avatar
Dee Kim John Lou Lulu Zoé
♦ Messages : 233
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Peintre + Champion d'arène
♦ Pokémon rêvé : Aucune. J'ai déjà ce dont je rêve
♦ Type préféré : Electrik
♦ Avatar : Ben D.

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t334-carte-dresseur-de-silas-jrgensen#4321 En ligne
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Sam 10 Juin - 0:05


What if this was not a goodbye but the final farewell ?

Arcadia, il y a trois ans - été


Le temps s'arrêtais et tu te suspendais à ses lèvres, attendant la nouvelle. Un sourire était affiché sur tes lèvres, tandis que ta main tient la flute. Les bulles lumineuses remontaient le long du verre, éclatant à la surface, laissant le gaz s'échapper. Bientôt tes lèvres tremperaient dans le délicat breuvage et la saveur n'en sera que meilleure grâce à l'annonce de Calista. Tu n'en doutais pas une seule seconde. Cette soirée, bercée par une délicieuse brise d'été, s'annonçait parfaite.

Elle se leva, et tu la suivis du regard, reposant ta coupe. La curiosité était à son apogée. Que pouvait-elle bien te cacher que tu n'avais oser soupçonner ? Au vue de son regard pétillant il s'agissait probablement d'une chose bien plus importante qu'une quelconque promotion ou découverte scientifique. Tes rêves de famille reprenaient le dessus et tu balayais discrètement son ventre d'un regard furtif. Tu n'avais pourtant rien remarqué de ce côté là.

Hoenn ?! Tu reprenais calmement. La nouvelle eut un effet double. A la fois tranchant et apaisant. Tu ne t'attendais pas à ça, mais des vacances vous ferraient le plus grand bien. Elle agitait deux billets ainsi qu'une mystérieuse lettre. A nos vacances à Hoenn alors ! Tu levais ta flute de plus belle, plongeant ton regard pétillant dans les yeux de Calista. A nos vacances... un peu de repos ne te ferait pas de mal, tu en avais bien besoin. Et puis ce serait l'occasion de découvrir cette si belle région au delà de l'océan. Et la lettre ? Que dit-elle ? Tu demandais, curieux, estimant que si elle te l'avait dévoilé c'est que l'objet avait son importance dans ce départ non planifié.


__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Calista Burset
avatar
Toto Fay Qilin
♦ Messages : 92
♦ Age du Personnage : 31
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Géologue
♦ Type préféré : Sol et roche
♦ Avatar : Tatiana Maslany
♦ Commentaires : LiensRps




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t564-carte-dresseur-de-calista-burset
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Dim 11 Juin - 10:49

What if this was not a goodbye but the final farewell ?
Le plafond de la ville m'absorbe et je ne peux rien faire contre sa volonté. Les points blancs dans le ciel obscur viennent se prolonger dans mon regard et ce de manière prononcée.Pour moi la signification du verbe "oublier", ce sont des pleurs durant le jour et une danse infatigable la nuit.
« Hoenn ?! »
Il sembla réfléchir un instant, pesait-il le pour ou le contre ? Une once de crainte envahit alors la jeune femme, dont le sourire se crispa peu à peu. S’était-elle un peu emballé ? Et s’il s’attendait à autre chose ? Et s’il ne voulait pas partir ? Et s'il préférait sa vie à Arcadia ?
Elle eut subitement peur de le décevoir, et étudia nerveusement chaque mouvement de son visage en essayant d’y déceler la moindre information, la moindre émotion.

« À nos vacances à Hoenn alors ! »
célébra-t-il finalement en levant sa coupe.

Rassurée, Calista soupira discrètement et s’empara de sa coupe qu'elle fit tinter contre celle de Silas, un sourire radieux au bord des lèvres.
Silas semblait radieux, et franchement enchanté par la nouvelle. La scientifique s’en voulu presque d’avoir douté de sa réaction. Depuis le temps, elle le connaissait, son amoureux.
Elle trempa alors délicatement ses lèvres dans le nectar doré que contenait sa flûte et se projeta rêveusement dans ce voyage qui allait sans aucun doute être exceptionnel.

« Et la lettre ? Que dit-elle ? »

Extirpée de ses songes, elle secoua légèrement la tête et porta son regard sur le message manuscrit pour s’en remémorer les phrases exactes.

« C’est une lettre de mon père ! Il nous invite à le rejoindre. C’est d’ailleurs lui qui m’a fait parvenir les billets pour le voyage. Tu veux la lire ? »

Pour appuyer ses propos, elle lui tendit le morceau de papier, sur lequel était encrés les mots suivants :



Ma chère Cali'.

Le conseil des scientifiques auquel j’ai participé il y a désormais près d’un an à enfin approuvé la véracité de mes études. Pour me permettre d’appuyer ma thèse, ils m’ont affilié au centre de recherches d’Atalanopolis. Te souviens-tu de cette ville ? Je t’en parlais autrefois, lorsque je te contais cette légende que tu aimais tant...
Il se trouve que la grotte Oubliée qui en était le sujet se trouve justement dans les environs.
C’est pourquoi je joins à cette lettre deux billets de voyage, avec grand espoir de pouvoir vous recevoir, Silas et toi, et tenir cette vieille promesse que je t’ai faite il y a bien longtemps.
Dans l’espoir de vous voir prochainement nous rejoindre, je vous embrasse et vous retrouverai au centre Pokémon d’Atalanopolis à la date indiquée sur les billets.



En bas de page, on pouvait relever sa signature personnelle ainsi que son cachet de scientifique, ce qui laissait supposer qu’il avait réussi à se faire payer les frais d’envoi par l’entreprise à laquelle il était rattaché. Un sacré personnage, le père Burset.

«  Qu’est-ce que tu en penses ? C’est génial non ? !On pourrait même faire escale à Lavandia ... Il paraît que leur champion a un Elecsprint ! »

black pumpkin

__________________________________________
rage against the trials of love
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Silas Jørgensen
avatar
Dee Kim John Lou Lulu Zoé
♦ Messages : 233
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Peintre + Champion d'arène
♦ Pokémon rêvé : Aucune. J'ai déjà ce dont je rêve
♦ Type préféré : Electrik
♦ Avatar : Ben D.

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t334-carte-dresseur-de-silas-jrgensen#4321 En ligne
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Dim 11 Juin - 20:33


What if this was not a goodbye but the final farewell ?

Arcadia, il y a trois ans - été


Pour toute réponse elle te tendit la lettre. Tu l'observas un instant, dévisageant l'écriture soignée, avant d'en commencer la lecture. Le père de Calista était un homme auquel tu prêtais beaucoup d'estime. Un scientifique désormais reconnu. Tu affichais un sourire franc et sincère sur tes lèvres. Oh mais c'est trop bien pour ton père ! Tu lançais, goutant à nouveau au plaisir sucré et pétillant du champagne. Les bulles s'écrasèrent contre ton palais avec délice. Tu souriais. L'arène pourrait bien se passer de toi une semaine ou deux. Ces vacances étaient l'occasion rêvée de passer à nouveau du temps avec ta belle.

Tu pris sa main, enlaçant tes doigts entre les siens, plongeant tes yeux anthracite dans les siens, d'un brun chaleureux. Je serai ravi de rencontrer le champion de Lavandia. On pourrait échanger des conseils sur nos manières respectives de combattre. Tu répondis d'une voix enjouée. Tu avais rarement quitté le continent et cette occasion était en or. Non seulement tu allais pouvoir féliciter le père de Calista, tout en passant du temps précieux avec elle, mais en plus tu pourrais libérer ton esprit de toute la passion engendrée par ton titre. Tu soupirais, heureux. Cette soirée ne pouvait s'annoncer mieux.

Combien de temps comptais-tu rester ? J'ai besoin de prévenir l'arène de mon absence éphémère. Tu demandais, un large sourire sur tes lèvres, dévoilant tes dents. Je pense que les trois là bas ont tout autant besoin de cette petite pause. Tu ajoutais, désignant tes pokémons qui vaquaient à leurs occupations. Dee dormait toujours, probablement épuisée du combat du jour qui avait été féroce et acharné, mais dont elle était ressortie victorieuse.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Calista Burset
avatar
Toto Fay Qilin
♦ Messages : 92
♦ Age du Personnage : 31
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Géologue
♦ Type préféré : Sol et roche
♦ Avatar : Tatiana Maslany
♦ Commentaires : LiensRps




Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t564-carte-dresseur-de-calista-burset
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Lun 12 Juin - 12:48

What if this was not a goodbye but the final farewell ?
Le plafond de la ville m'absorbe et je ne peux rien faire contre sa volonté. Les points blancs dans le ciel obscur viennent se prolonger dans mon regard et ce de manière prononcée.Pour moi la signification du verbe "oublier", ce sont des pleurs durant le jour et une danse infatigable la nuit.
Silas s’extasiait lors de la lecture de la lettre, pour la plus grande satisfaction de la scientifique.

Détendue, Calista but une grande gorgée du contenu de sa flûte, appréciant son goût fruité et ses bulles qui pétillaient une fois en bouche. C’était, au passage, un très bon champagne. Le genre de bouteille qu’on ouvre pour une bonne occasion.

« Je serai ravi de rencontrer le champion de Lavandia. On pourrait échanger des conseils sur nos manières respectives de combattre. »

Silas se projetait lui aussi dans ce voyage, et y voyait déjà quelques points intéressants qui le concernaient personnellement. Bingo. Calista savait que cet argument seul pouvait faire toute la différence. Elle connaissait trop bien Silas et sa passion pour les Pokémon électriques.

«Combien de temps comptais-tu rester ? J'ai besoin de prévenir l'arène de mon absence éphémère. Je pense que les trois là bas ont tout autant besoin de cette petite pause.»


C’est à ce moment précis que tout commença à changer. À partir de cet instant , le rêve vira au cauchemar.

"Éphémère". Ce simple mot eut un effet dévastateur sur le moral de la jeune femme, qui sauta sans parachute du septième ciel, direction le dixième sous-sol. Son visage se crispa et perdit toute couleur. Le champagne, si doux, lui laissa un arrière goût amer en bouche.

Peut-être n’avait-elle pas assez claire. Cela ne voulait pas dire pour autant que Silas n’était pas volontaire pour une telle aventure. Il ne fallait pas s’alarmer pour si peu… Si ?
« Eeeet bien... » marmonna-t-elle avant de lui tourner le dos en faisant mine se préoccuper de Toto

Oui, elle fuyait. Elle était incapable de défier son regard si profond, et ne voulait pas se perdre dedans. Elle savait très bien que, face à lui, elle était faible. Quelques secondes auraient suffi pour l’électriser et lui faire répondre qu’elle le suivrait jusqu’au bout du monde et que seul lui déciderait quand ils partiraient et quand ils reviendraient.
Et pourtant, ce n’est pas ce qu’elle voulait.

Elle, elle rêvait d’une expédition sans fin, de poursuivre l’horizon jusqu’au jour où elle l’atteindra. Ou ils l’atteindront, ensemble.

Alors oui, elle lui tourna le dos et fit mine de s’intéresser à Toto qui revenait bredouille de sa chasse à la bouteille. Elle s’agenouilla près de lui et le réconforta d’une délicate caresse.

« En fait, je ne me suis pas encore fixé de date de retour. »


Elle prit une lourde inspiration pour se donner du courage et pria de tout cœur d’être suffisamment persuasive aux yeux de Silas pour que son idée lui convienne.

« Tu sais, il y a beaucoup d’endroits fascinants alors… je me disais... Que c’était l’occasion de s’y arrêter, et de faire ce que l’on a toujours voulu faire et que l'on repousse toujours.. »


Elle savait très bien que tout allait se jouer sur le fil du rasoir. Silas abandonnera-t-il l’arène pour elle ? Il avait déjà évoqué cette idée, un soir. Confidences sur l’oreiller, mais était-il vraiment prêt pour ça ?
black pumpkin

__________________________________________
rage against the trials of love
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Silas Jørgensen
avatar
Dee Kim John Lou Lulu Zoé
♦ Messages : 233
♦ Ville d'origine : Arcadia
♦ Job : Peintre + Champion d'arène
♦ Pokémon rêvé : Aucune. J'ai déjà ce dont je rêve
♦ Type préféré : Electrik
♦ Avatar : Ben D.

Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t334-carte-dresseur-de-silas-jrgensen#4321 En ligne
MessageSujet: Re: What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista   Lun 19 Juin - 2:59


What if this was not a goodbye but the final farewell ?

Arcadia, il y a trois ans - été


Calista te fuyais du regard. Tu la connaissais bien pour t'en rendre compte. Toto n'était qu'une excuse, mais ses rétines d'un noir interstellaires, détournées de ton visage, cachaient une autre réalité : Calista te fuyait.Tu reposais la lettre, calmement, posant à plat tes deux paumes à chaque extrémité de celle-ci, faisant mine de la lire encore et encore. Mais tu savais que la suite ne te conviendrait probablement pas. Et que tes rêves s'envoleraient à la minute où ta compagne te répondrait. Bien sûr, tu étais loin d'imaginer le pire. Mais les choses ne tournaient pas en ta faveur, ni en la sienne.

Je... Tu hésitais. Pas de retour signifiait tirer un trait sur ton histoire, sur ce qui avait fait de toi l'homme que tu étais actuellement, ou du moins en partie. Sur cet homme, fier de ses pokémons d'arène, et de ce qu'il avait accompli. Je... Tu reprenais ce mot, ne sachant par où commencer. Tu passais ta main dans ta barbe, trifouillant les quelques poils qui s'y trouvaient espérant y dénicher l'inspiration, et le courage d'affronter l'espoir que Calista portait sur ta réponse. Tu savais que tu allais la décevoir, peut-être lui faire mal, la briser. Tu avais évoqué un jour être prêt à tout quitter. Mais la vérité était qu'en cette soirée d'été tu ne t'en sentais plus capable. Les rêves de voyage de votre couple t'avaient rattrapé mais celui de surpasse dans l'arène n'était toujours pas envolé, et continuait à faire battre ton coeur à chaque instant.

Tu posais à nouveau ton regard sur ta belle, prêt à affronter la déchirure qui s'effectuerait probablement en elle et donc tu serais responsable. Je ne suis pas encore prêt à un aller sans retour... Tu annonçais, simplement, la voix douce, presque brisée. Les derniers mots s'évaporèrent dans l'air, comme un espoir mourant. Et avec eux s'envolaient tes plus beaux rêves. Tout résidait dans le encore. La vérité, néanmoins, était que tu ne savais pas quand tu serais prêt. Je ne peux pas abandonne l'arène. Je... j'ai... enfin tu comprends... Tu n'arrivais même pas à trouver les mots tant ton refus te semblait grotesque. J'ai besoin d'elle autant que j'ai besoin de toi... Tu finis par lâcher, tentant de t'auto-convaincre que ces mots étaient les bons...

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
 
What if this was not a goodbye but the final farewell ? Calista
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» 08. I guess this is goodbye
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Choose You :: La région d'Ebera :: Flashback-
Sauter vers: