⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez
 

 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Empty
Message(#) Sujet: L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat EmptySam 6 Juil 2019 - 16:36




Nathaniel  Drake  &  

Katherine  A.  Maretti
L'éducation, ça ne s'apprend pas
Nathaniel aurait dû y réfléchir à deux fois, avant d'attraper autant de Pokémon sauvages d'un coup.
Oh, sur le moment, il était à mille lieux de penser aux problèmes qu'il allait devoir gérer. Tout à son bonheur d'avoir mené sa chasse à bien, il s'imaginait déjà découvrir ses nouveaux compagnons, étudier leur anatomie, leur comportement, commencer à les dessiner... Il s'était même pris à rêver s'en faire des amis fidèles. Évidemment, à aucun instant il ne se posa la question - pourtant cruciale ! - de l'éducation. Si seulement il y avait réfléchi, avant de se laisser emporter par l'ivresse de la capture ! L'exemple d'Oliver aurait pourtant dû lui être parlant, mais rien n'y fit ; aussi sérieux Nat se croyait-il, l'enthousiasme naïf qui le fit poursuivre sa quête de Pokémon encore et encore aveugla complètement son jugement, jusqu'à ce qu'il obtînt une équipe complète en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Et que lui restait-il à faire, une fois sa collection complétée ?
Rentrer chez lui.
Et réaliser brusquement la terrible bêtise qu'il avait commise.
Il commença de pressentir que les choses allaient se montrer plus difficiles que prévues lorsqu'il sortit Sylvias de sa Pokéball : le petit Vipélierre, complètement terrorisé par cet environnement humain qu'il ne connaissait pas, poussa un glapissement strident en émergeant de la boule et fila sans demander son reste se cacher sous une table. Nathaniel et Sangsue eurent toutes les peines du monde à l'en extraire : le malheureux lézard était terrifié par la présence de l'énorme insecte, et n'avait aucune confiance en ces grosses pattes roses qui se tendaient pour l'attraper. Nat fut quitte d'un certain nombre de coupures douloureuses sur les paumes alors qu'il tentait de saisir la queue du Pokémon Plante ; finalement, il décida d'employer la manière douce : une Baie juteuse abandonnée négligemment sur le sol près de sa cachette, et Sylvias pointa enfin le bout de son nez effilé. Après cette mésaventure, le reptile devint bien moins farouche, au contraire : il s'appropria l'appartement de son maître sans aucun scrupule, n'hésitant pas à faire son nid dans les endroits les plus incongrus et à voler à Nathaniel toutes les affaires qu'il trouvait digne de son intérêt.
Ce n'était pourtant pas le pire de tous.
Heureusement pour Nat, il y avait Printanie : la Floette était certainement la plus mature de la bande et, si son regard sévère semblait toujours s'interroger sur la confiance qu'elle pouvait accorder à son nouveau dresseur,  elle n'hésitait pas à lui fournir une aide précieuse lorsqu'il s'agissait de mater ses ouailles. Le garçon en avait bien besoin : après avoir libéré Sylvias, ce fut le tour de Nivenin, et comme il aurait dû s'y attendre, l'Abo était furieux. Il était clair qu'il ne lui pardonnerait pas sa capture si aisément, alors qu'il manquait de lui dévorer le pied en surgissant de sa Pokéball. Bien sûr, Sangsue veillait au grain et pu envoyer bouler le serpent avant qu'il ne blessât Nathaniel ; ses sifflements enragés effrayèrent cependant Sylvias, qui déguerpit non sans renverser quelques meubles sur son passage. Désespéré, Nat avait levé les yeux au ciel, renvoyé Niv dans sa ball et relâché Pandore.
De toute sa fine équipe, Pandore était celle avec qui il avait été le plus impatient de faire connaissance. Il fut déçu cependant : peu affective, la Riolu s'était contentée de le fixer longuement de ses yeux rouges à l'expression indéchiffrable, avant de se mettre à explorer sa nouvelle maison. Elle tenta bien de détruire quelques objets qui avaient provoqué ses sens de combattante ; Nathaniel écarquilla les yeux en la voyant pulvériser les pieds d'une chaise d'un simple coup de poing ; puis, alors qu'il la réprimandait sévèrement, elle le regarda sans comprendre, l'air offensé. Orgueilleuse et sûre d'elle, elle n'était pas prête de se laisser dompter par celui qui prétendait être son maître ; alors elle détourna altièrement la tête, défiante, pour partir chercher des noises à Sylvias. Le Vipélierre appréciait particulièrement titiller sa congénère, et cette dernière, facilement irritable, faillit bien le mettre KO à plusieurs reprises en ripostant d'une attaque bien sentie ; agile, le reptile échappait cependant au coup, et seul souffrait le mobilier de Nat, pour son plus grand désarroi.
Même après avoir passé du temps avec sa Riolu à la Plage Sablefin pour renforcer leur lien - et ramener du même coup le sixième et dernier membre de son équipe, la Venalgue Ambroisie -, l'étudiant sentait toujours une certaine tension flotter dans l'atmosphère lorsqu'il lui faisait prendre l'air, tension qui ne faisait qu'empirer lorsqu'il sortait ses autres Pokémon.
C'était pourquoi, ce jour-là, il décida de réconcilier ses cinq monstres revêches dans un lieu approprié à leur indélicatesse.
Il faisait beau ; l'été était bel et bien là, désormais, et le soleil dardait ses rayons d'or chaud sur fond de ciel azuré. Nathaniel, sa ceinture de Pokéball soigneusement accrochée autour de sa taille et Sangsue confortablement installée sur l'épaule, se rendit dès le début de la matinée aux fameux terrains d'entraînement de l'Université ; il avait la ferme intention de dompter son équipée d'esprits rebelles. Il choisit de se rendre à l'un des stades les moins exotiques, soucieux de ne pas offrir plus d'occasions à ses créatures de faire des bêtises et se blesser ; pour finir, il atterrit au milieu d'un espace semblable à un court de tennis, couvert de terre sablonneuse rougeâtre et soigneusement entouré d'un haut grillage. Il s'assit sur un banc pendant que Sangsue partait explorer les environs, curieuse.
" Ne t'éloigne pas trop " l'enjoignit-il avant de dégainer ses Pokéballs.
Il eut un soupir en observant les sphères miniaturisées qui roulaient au creux de sa paume. Comment de si petits objets pouvaient contenir des diablotins aussi forcenés ?
Refusant de réfléchir plus avant de peur de changer d'avis, Nathaniel activa les balls et les jeta en l'air.
Aussitôt apparurent dans d'impressionnants flashes blancs l'ensemble de ses bêtes : Sylvias le malicieux, Pandore aux oreilles fièrement dressées, Nivenin enroulé sur lui-même comme pour repousser toute tentative du monde extérieur de lui parler et Ambroisie placidement assise sur sa queue d'algues, flasque et apathique comme à son habitude. Printanie lévitait au-dessus de la bande : sa fleur tenue près d'elle comme un guerrier tiendrait sa lance, elle jeta à Nat un regard inquisiteur.
" Aujourd'hui, j'aimerais que vous fassiez la paix " énonça simplement le garçon.
Cinq paires d'yeux un peu surprises le dévisagèrent en silence.
Puis, comme s'il n'avait absolument rien dit, les Pokémon s'égayèrent : Pandore partit fureter dans les recoins du terrain, vite rejointe par Sylvias qui était d'humeur à l'embêter ; Nivenin poussa un grondement bas et se tassa un peu-plus sur lui-même, tandis qu'Ambroisie resta à sa place sans réagir autrement que par un clignement d'oeil. Printanie vint se poster près de son dresseur, ses yeux noirs et graves exprimant ce qu'ils pensaient tous les deux. Ça commence mal.
" Niv, j'apprécierais que tu cesses d'être si désagréable " s'agaça Nat. " Je vous fais prendre l'air, tu pourrais être reconnaissant. "
Le serpent leva sa lourde tête avec un air incrédule, fusilla du regard son dresseur et laissa pendre sa langue fourchue entre ses longs crocs en signe de menace. Aussitôt Sangsue regagna les côtés de son ami pour pousser un crissement d'avertissement.
" Surveille tes manières, Niv " gronda l'étudiant, furieux.
Pour toute réponse, l'Abo siffla effrontément et replongea la tête sous ses anneaux. Nathaniel se massa le front, déjà sur les nerfs.
Ce n'était pas près de s'arranger, pourtant : des piaillements aigus lui firent reporter son attention sur l'autre bout de l'esplanade, où Pandore et Sylvias commençaient de s'échauffer sérieusement. Le reptile végétal ne cessait de coller aux pattes de la Riolu et s'amusait à tirailler vicieusement sur ses oreilles noires, à lui chatouiller le dos avec la feuille de sa queue ; exaspérée, la petite lupine lui avait aboyé méchamment dessus, sans rien gagner d'autre qu'un bref répit le temps que le Vipélierre reculât. Nathaniel se mordit la lèvre inférieure ; il inspira profondément, se leva de son siège et se dirigea résolument vers les deux querelleurs.
" Qu'est-ce qu'il se passe, ici ? " râla-t-il, Sangsue et Printanie sur les talons.
Aucun des deux fautifs ne parut se soucier de leur arrivée : ils continuèrent de se chamailler de plus en plus violemment, au point que Pandore finit par charger une petite attaque en direction de son tourmenteur. Sylvias bondit juste au moment où le poing s'abattait à l'endroit où il se trouvait, soulevant au passage un petit nuage de poussière.
" Bon, il suffit ! " s'écria Nat.
Il s'élança pour attraper au col les deux Pokémon récalcitrants, qui se mirent aussitôt à se débattre, outrés.
" J'ai dit que nous sommes ici pour vous réconcilier, pas pour que vous vous comportiez de façon si puérile ! "
Malheureusement, l'autorité du garçon laissait autant à désirer que sa force physique. C'était que Pandore recelait une impressionnante ardeur grâce à son type Combat, et Sylvias était aussi fin et vif qu'une anguille ; à force d'efforts, l'un comme l'autre réussirent à se dégager de la prise de leur maître. Déséquilibré, le garçon commença de reculer frénétiquement pour retrouver ses appuis, alors que ses deux créatures l'escaladaient comme une montagne.
" Non ! Aïe ! Arrêtez ça ! "
Sylvias avait gravi sans problème son bras et son épaule pour atteindre sa tête : il lui écrasa la bouche et le nez sans aucun scrupule pour aller s'accrocher à ses cheveux, tirant de Nat des couinements de douleur tout ce qu'il y avait de plus viril. Depuis son perchoir, le lézard nargua allègrement Pandore qui, moins agile, se cramponnait pourtant avec force au col de son maître et tendait une patte désespérée pour attraper le Vipélierre. Sangsue et Printanie, paniquées, essayèrent tant bien que mal d'aider leur dresseur, sans succès : la Venipatte était trop lourde pour grimper sur son ami et risquait de le déséquilibrer davantage, tandis que la Floette, dans ses tentatives pour décrocher Sylvias de la chevelure de Nathaniel, ne fit qu'aggraver les choses en tirant de plus belle. Ambroisie observait la scène de loin, inerte, et cligna des yeux ; Nivenin, quant à lui, vit une opportunité en or pour nuire à son persécuteur d'humain. Il rampa silencieusement jusqu'à ses jambes et, sournois, s'enroula fermement autour de l'un de ses mollets ; ses rires sifflants couvraient presque les cris terrifiés de Nat.
" Aaah ! Au secours ! Ouille ! " brailla-t-il peu glorieusement, priant de toutes ses forces pour que quelqu'un se trouvât non loin malgré l'heure matinale.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Katherine A. Maretti
Katherine A. Maretti
Krokmou Ashe Azrael Dante Mystic Ariane
⦿ Messages : 460
⦿ Ville d'origine : Île Dame Blanche, Archipel Orange
⦿ Job : Dresseuse, autrefois pâtissière pour le restaurant de son père.
⦿ Pokémon rêvé : Lokhlass.
⦿ Type préféré : Le type glace et le type feu.
⦿ Avatar : Abigail Cowen.
⦿ Commentaires :
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Tumblr_pz8f0nAqfv1xjgidno2_250L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Tumblr_py59eflfS31vc8ncjo4_250

i'm not ready to be just
another one of your mistakes

dream team

L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 445 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 131 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 38 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 471
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 405 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 745



les rps

[url=]toi ?[/url] ʒ [url=]toi ?[/url] ʒ [url=]toi ?[/url] ʒ


http://ichooseyou.forumactif.com/t5640-carte-dresseur-de-katherine#285223
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat EmptyLun 8 Juil 2019 - 15:25




L'éducation, ça ne s'apprend pas !
Gérer autant de Pokémon, ce n'est facile pour personne. Surtout quand Ashe s'amuse à jouer à la maman alors que toi, t'étais pas prête à devenir mère. Mais sans que tu saches comment, tu as commencé à collectionner les oeufs et de nombreux Pokémon en sont sortis, dont deux Evoli, une femelle et un mâle. Hélionceau est resté chez toi, et tu es sortie avec Krokmou, ton Griknot qui a trop d'énergie, Ashe, ta Feunard maternelle, Azrael, ton machiavélique petit Evoli, Mystic, ton Rocabot et Dante, ton Salamèche qui tient absolument à être dans tes bras. Ton Evoli a commencé à se réchauffer à l'idée de faire partie de ton équipe et il est heureux, maintenant. Il fait cependant les mille et uns coups avec Ashe et Krokmou, ce qui te rend folle. Heureusement, Dante et Mystic sont assez calmes. Mystic est très indépendant, mais tu te dis que c'est dans sa nature. Il te réconforte, cependant, lorsque tu as des terreurs nocturnes. Le temps arrangera les choses, tu le sais. Tu regardes Krokmou qui court après Ashe, et la Feunard s'élance vers le terrain d'entraînement de l'université. Eh, attendez-moi ! Tu te mets à courir à toute vitesse pour les rattraper, Dante dans les bras et Azrael sur la tête. Tu perds l'équilibre et tombe face première sur le sol dur du terrain, et jure contre Krokmou qui fait le con. T'as mal au nez et ta lèvre saigne, et tu sens que ton énergie diminue un peu. Tu t'assieds sur un banc du terrain pour soigner ta blessure. Ça suffit ! Si tu veux courir, Krokmou, essaie de ne pas faire tomber les autres. Ton intonation est froide et d'un avertissement qu'il comprend, et il devient un peu plus calme.

Après t'être soignée, tu regardes les alentours et tu décides que ça pourrait être amusant d'entraîner tout le monde. Tu t'avances donc sur le terrain après avoir levé tes fesses confortablement assises sur le banc et tu prends un médicament pour soulager la douleur à ta lèvre. Tu vois que Krokmou est déjà beaucoup plus calme, mais lorsque tu décides de lancer une attaque, t'entends un cri désespéré venir d'un peu plus loin.
Lorsque tu tournes la tête, ton esprit analyse ce qui se passe. Un jeune garçon est enroulé dans ses Pokémon et ne semble pas avoir le contrôle sur ceux-ci. Un novice ? Peut-être n'a-t-il jamais été entouré de Pokémon avant d'en capturer. Tu regardes Mystic, qui est très intrigué par ce qui se passe tout autour et il te lèche la main lorsque tu te penches pour le caresser. Allons l'aider. Az, laisse les queues d'Ashe tranquilles!, que tu demandes avec un rire lorsque tu vois ton Evoli tenter de croquer la fourrure du Feunard désespérée. Bonjour. Tu m'as l'air bien entremêlé., remarque-t-elle. Tu tends des gâteaux que tu sors de ton sac aux Pokémon autour du jeune homme. Vous avez faim?
CODE : KHAKTUS

__________________________________________
darkness path
I'm waitin' up, savin' all my precious time. Losin' light, I'm missin' my same old us. Before we learned our truth too late, resigned to fate, fadin' away. So tell me, can you turn around? I need someone to tear me down.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat EmptyMer 10 Juil 2019 - 19:17




Nathaniel   & Katherine
L'éducation, ça ne s'apprend pas
Nathaniel n'avait plus aucune prise sur ses Pokémon.
Pandore pesait terriblement lourd, accrochée comme elle l'était à son col, et Sylvias ne valait guère mieux depuis le perchoir qu'il s'était improvisé sur le crâne de son maître. Printanie avait finalement renoncer à déloger le Vipélierre en tirant sur sa queue ; une douleur en moins pour le Janusien qui avait déjà bien assez de peines à régler. Nivenin serrait cruellement son mollet entre ses anneaux pleins d'écailles, et le garçon sentait des piquants rêches et acérés lui entamer la peau alors que le serpent gravissait lentement son genou et sa cuisse. Il essaya bien de le décrocher en secouant sa jambe, mais peine perdue : l'Abo l'éteignait si fort qu'il lui faisait presque un garrot. Alors, l'étudiant paniqué reporta ses efforts sur la Riolu pour l'obliger à lâcher - rien à faire : la petite lupine était bien trop forte, bien trop déterminée à mettre à terre le lézard vert qui lui courait sur les nerfs depuis des jours. Et, au milieu de toute cette débandade, Sangsue crissait et crissait toujours plus fort, de sa voix d'insecte stridente qui leur vrillait à tous les tympans.
" Pour l'amour d'Arceus ! Arrêtez ! " cria le jeune homme, repoussant de toutes ses maigres forces Pandore qui commençait à escalader péniblement son visage. " À l'aidmhmhmh ! "
Une patte s'abattit sur sa bouche sans aucune délicatesse et le contraignit au silence ; il se sentit basculer en arrière, prêt à tomber sous le poids de toutes ses créatures désobéissantes.
" Bonjour. Tu m'as l'air bien entremêlé. "
La voix était féminine, enjouée, tranquille ; surprenamment tranquille, même, pour quelqu'un qui assistait à la déconfiture d'un dresseur débutant face à son équipée de Pokémon. Nat aurait bien voulu se tourner vers l'inconnue, lui ordonner de l'aider au lieu d'énoncer des évidences si inutiles, mais Pandore lui bloquait autant la vue que la parole, désormais. Il se contenta de battre confusément des bras, affolé.
" Vous avez faim ? "
Une pause dans le chaos ; un silence dans la tempête. Plusieurs paires d'yeux avides se tournèrent vers l'origine de l'appel, l'eau soudainement montée à leur petite gueule affamée. Doucement, la pression qui s'exerçait de part et d'autre du corps de Nat se relâcha, puis disparut tout à fait : quelques secousses, des bruits mats lorsque de petits êtres attirés par l'idée d'un repas se laissèrent tomber au sol, et l'adolescent retrouva enfin l'usage de ses sens. Il inspira profondément, chancela ; un goût de sang se répandit sur sa langue lorsqu'il pinça les lèvres, et les découvrit fendues. Il se frotta le cuir chevelu, qu'il avait fort endolori, et plissa les yeux : le spectacle qui se déroulait devant lui était surréaliste.
Pandore, Sylvias et Nivenin avaient complètement oublié leur différend ; ils s'étaient précipités sur les gâteaux proposés par la nouvelle venue, les avaient engloutis en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire et l'assaillaient désormais de toute part, pressés qu'ils étaient d'en avoir encore.
" Bon sang, ça suffit ! " rouspéta un Nathaniel au visage encore rougi par sa mésaventure. " Laissez-la tranquille, ou je vous rentre dans vos Pokéballs ! "
La menace fit moyennement effet : si les trois comparses reculèrent bel et bien, ce ne fut que pour mieux grogner de dépit en foudroyant leur dresseur du regard.
" Vous n'avez aucune manière ! " les rabroua-t-il tout en se massant la nuque.
Profitant de ce que les Pokémon grommelaient dans leur moustache, le garçon leva les yeux vers sa sauveuse.
Elle était grande, elle était rousse ; probablement plus âgée que lui de quelques années. Elle était accompagnée de son équipe, elle aussi : un Feunard aux queues flamboyantes, un Evoli, un Rocabot, un Salamèche...
Et un Griknot.
Lorsque le petit dragon tourna ses prunelles sombres vers lui, Nat crut revoir le visage bienveillant de Daragon. Le souvenir l'hypnotisa suffisamment longtemps pour qu'il se rendît compte qu'un silence embarrassant s'était glissé dans la conversation ; prenant conscience qu'il devait des remerciements à sa camarade, il passa une main gênée dans ses cheveux et bafouilla, incapable de savoir où poser son regard :
" Je, euh... Merci. Beaucoup. Je ne sais pas comment je m'en serais sorti sans vous. Je suis navré de leur comportement, ils sont intenables... "
Terriblement mal à l'aise, le natif d'Unys se mit à se dandiner, à frotter la terre sablonneuse du bout de son pied. Il était complètement déstabilisé. Quel risible tableau il avait dû offrir... Cette fille devait bien rire de lui !
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Katherine A. Maretti
Katherine A. Maretti
Krokmou Ashe Azrael Dante Mystic Ariane
⦿ Messages : 460
⦿ Ville d'origine : Île Dame Blanche, Archipel Orange
⦿ Job : Dresseuse, autrefois pâtissière pour le restaurant de son père.
⦿ Pokémon rêvé : Lokhlass.
⦿ Type préféré : Le type glace et le type feu.
⦿ Avatar : Abigail Cowen.
⦿ Commentaires :
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Tumblr_pz8f0nAqfv1xjgidno2_250L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Tumblr_py59eflfS31vc8ncjo4_250

i'm not ready to be just
another one of your mistakes

dream team

L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 445 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 131 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 38 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 471
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 405 L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat 745



les rps

[url=]toi ?[/url] ʒ [url=]toi ?[/url] ʒ [url=]toi ?[/url] ʒ


http://ichooseyou.forumactif.com/t5640-carte-dresseur-de-katherine#285223
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat EmptyMer 17 Juil 2019 - 17:28




L'éducation, ça ne s'apprend pas !
Il est jeune, le gamin. Tu le regardes d'haut en bas et tu remarques qu'il est sûrement un étudiant ici. Mais quel âge a-t-il, exactement ? T'arrives pas à mettre un doigt dessus, mais t'as l'impression d'être un peu plus vieille que lui. Ce n'est pas bien grave, t'es plus vieille que Rég et Ismael, aussi. Il ramène ses Pokémon un peu lorsqu'ils te sautent dessus, mais toi, tu peux pas t'empêcher de les trouver adorable, les petites créatures. Tu n'es pas fan des Riolu mais le sien est vraiment mignon. T'as essayé de les entraîner ou de leur faire faire de l'exercice, avant de les sortir tous ensemble ? C'est ce qui fonctionne le plus, chez moi. Ma troupe est majoritairement déjà fatiguée lorsqu'elle sort, et comme ça, t'as pas de mésaventures. Sauf si t'as un Pokémon qui mord tout le monde, comme Krokmou. Tu pointes ton Griknot qui essaie de mordre joyeusement les jambes du garçon. Krokie..., ta voix gronde pour l'en empêcher. Tu caresses ton bras tattoué, l'Arcanin regardant le ciel.

Oh, tu sais, ça me fait plaisir. J'aime bien aider les gens. C'est sûrement pour ça que je veux devenir médecin Pokémon. Tu ris un peu, de bonne humeur, aujourd'hui. Ça te change de tes rencontres avec Régis qui se terminent régulièrement en crise de larmes. Tu soupires un peu en y pensant et tu tentes de détourner tes pensées. T'as pas envie de penser à la tristesse, là.

Tu étudies ici? Il me semble t'avoir déjà croisé sur le campus, ton visage me dit vaguement quelque chose. Dans tous les cas, je m'appelle Katherine. Le mordeur, c'est Krokmou. La Feunard, c'est Ashe. Voici Dante, mon petit Salamèche. Il aime peu les combats et il apprécie beaucoup la compagnie des autres. Mystic, mon Rocabot, est ma plus récente capture et le chenapan, l'Evoli, c'est Azrael. Lui, il veut évoluer en Givrali. Tu l'sais parce qu'il regarde constamment la Pierre Glace que tu as acheté, l'autre jour. Mais tu lui dis, à tous les jours, que vous devez attendre d'avoir les moyens pour aller aux Montagnes Perceneige, mais t'y es presque. Tes économies font enfin bonne apparence, et tu pourras bientôt te permettre d'aller voir des Pokémon, là-bas.
CODE : KHAKTUS

__________________________________________
darkness path
I'm waitin' up, savin' all my precious time. Losin' light, I'm missin' my same old us. Before we learned our truth too late, resigned to fate, fadin' away. So tell me, can you turn around? I need someone to tear me down.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éducation, ça ne s'apprend pas | ft. Kat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» 572000 enfants privés d’éducation a cause des affrontements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La région d'Ebera :: Grenad'île :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers: