⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 
-15%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptyVen 9 Fév - 10:45


- Violette? Tu peux aller voir s’il te plait? Je suis sur une urgence. Relevant la tête du tiroir à pharmacie, tu ne comprends pas tout de suite ce dont-il s’agit. La mine interrogative, tu cherches du regard ce dont peut bien parler ton collègue, avant de voir cette femme derrière le comptoir d’accueil. - J’y vais! Tu remets un couche de baume à lèvre parfumé à la fraise sur ta bouche et te lèves de ta chaise, pour rejoindre le comptoir, un sourire rayonnant et bienveillant sur le visage, Titania posée sur l’épaule.

Les froissements de ton uniforme rose et blanc se font entendre sur ton passage, et la petite toque blanche orne fièrement tes cheveux: tu n’es pas peu fière d’avoir réussi à obtenir ce poste, et cet uniforme est la preuve de cet accomplissement, alors tu le portes fièrement.
Au diable ceux qui disent que les soigneurs pokémons sont de fines allumettes, toi, au moins, tu le remplis ton chemisier.
Mélusine qui traîne dans l’entrée salue les nouveaux venus de son aura sucrée et tu finis par rejoindre le comptoir: - Bonjour madame! Je suis Violette et je vais m’occuper de vous. Qu’est-ce qui vous amène? Sourire doux, ton ferme mais bienveillant, tu mets en place tous les conseils que l’on t’a donné durant ta formation: un dresseur rassuré est un dresseur calme.
La petite Togépi descend de ton épaule pour se poser sur le comptoir et faire son petit numéro de charme à la nouvelle venue.

Derrière toi, une petite floppée de Leveinard passent derrière toi en courant pour aller aider un des autres soigneurs, et tu ne quittes pas la dresseuse du regard: tu n’es pas passé à côté de la floppée de tatouages qui dépassent de ses vêtements et qui attirent ta curiosité - comme elle ne passera sans doute pas à côté des tiens - mais tu sais qu’il faut d’abord et avant toute chose, la rassurer.

En cadeau, la chanson parce que ça m'a ramené en enfance JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine 1089182594
Laquelle choisir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 14:09


« Eh ben marche puisque tu crois que t’en es capable ! » je lance avec agacement.

Thor me crache dessus et saute du porte bagages de la moto avant de s’écraser lamentablement sur le sol, sous le rire de Nid’. Malgré le fait qu’il se soit fait rétamer lors du dernier combat que nous avons mené fièrement jusqu’au bout, cet abruti croit encore qu’il peut faire son héros. C’est bien beau mais son état ne le lui permet pas. Il secoue sa queue froissée, étalé sur le sol, la tête dans le bitume, et je démonte de la moto avec souplesse en retirant mon casque. Nid’ fait sa limace, descend au sol en prenant bien soin de me mettre de la bave partout, pour gagner le centre juste à côté. Je dépose le casque sur le sol.

« Monte là dedans. »

Thor frétille de mécontentement, de petites étincelles électriques jaillissant de ses joues. Il résiste cinq petite minutes avant de vaciller sur ses pattes, signifiant qu’il a pris un sacré coup sur la tête de la part de ce Pachirusu mécontent de tout à l’heure. Bon, j’ai pas beaucoup de temps, moi, Leif et Kylli m’attendent pour repartir au coucher du soleil au plus tard. Le Pokémon Elektrik daigne enfin grimpe dans le casque comme dans un panier, et je m’en saisis pour suivre mon Mucuscule qui frétille de ses petites cornes. Nous pénétrons dans le hall du centre et je dois m’écarter pour laisser passer une rangée de Leveinard armées de leurs œufs curatifs, avant d’atteindre le comptoir d’accueil.

Une jeune femme tout en courbes et en tatouages que je détaille minutieusement avant de lever les yeux jusqu’aux sien après avoir passé le tremplin de ses obus serrés dans le chemisier, vient m’accueillir, un Togepi sur l’épaule.

« Bonjour. » je lâche, déposant mon casque de moto dans lequel tremblote le Pichu. « Il s’est acharné sur un combat difficile et maintenant ne tient plus debout. Je crois qu’il a pris un sacré coup sur la tête, vous pouvez m’aider ? »

Tout mon corps fourmille de stress, mais pas de peur ; j’ai l’habitude que Thor se prenne des blasts. C’est pas son premier et ce sera pas son dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 14:34



Sur le comptoir, la jeune blonde pose quelque chose d’inhabituel. C’est en baissant les yeux sur le casque de moto que tu découvres un petit Pichu visiblement sonné et pas au mieux de sa forme. Curieuse de voir ce qui se passe, Titania saute de ton epaule pour avancer sur le comptoir et se pencher sur le petit Pokemon électriques en agitant ses petits bras pour le saluer. Elle se fait rabrouer d’une attaque qui échoue piteusement et qui semble fatiguer le Pichu encore davantage. Tu fronces les sourcils: « Titania? Laisse le. Viens ici s’il te plait. » Tu te saisis de la petite coquille d’oeuf ambulante qui s’agite mais se pose tranquillement sur ton épaule, habituée à être aux premières loges des opérations.

« Bonjour toi. C’est quoi son nom? On va s’occuper de lui. C’est un classique apres les combats. De quel type était son adversaire? » Tu ôtes soigneusement les bagues de tes mains - le métal est conducteur d'électricité, après de nombreux oubli, tu n’oublies plus jamais de les retirer, crois moi - et viens glisser tes mains sous le corps du Pichu qui … Commence à se débattre. « Tu vas t'épuiser, arrêtes ça. » Le Pokémon blessé s'arrête effectivement, mais uniquement parce que son énergie semble le lâcher.
Relevant la tête vers la dresseuse tu lui offres un de tes sourires avenants: « Suivez moi. On va aller faire des examens. Je pense qu’il n’a plus assez d’energie electrique. Si c’est ça, un simple passage en caisson devrait le remettre d’aplomb. »

Tu ouvres une petite barrière pour permettre à la jeune femme de passer, tes yeux glissent sur un Mucuscle Shiny qui trace un trajet de bave sur le sol. « Oooh! C’est la première fois que j’en vois un chromatique. Salut toi! » Ramenant l’une de tes meches rousses derrière ton oreille tu ouvres une piece en maintenant le petit Pichu dans une position de contention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 14:53


Thor, hostile envers tout ce qui l’entoure surtout quand il est blessé, attaque le Togepi – la, si j’en crois la sonorité du prénom – qui vient lui dire bonjour gentiment pourtant, mais Thor ne connaît pas la gentillesse, du moins pas quand c’est pas lui qui décide qu’on est au calme et relax, et là on est pas au calme et relax. Ca ne semble pas déranger la soigneuse qui rappelle son Pokémon calmement, avant de m’expliquer ce que je sais déjà.

« Du même que le sien, mais avec plus d’expérience, vraisemblablement. »

Je rends à César ce qui est à César, le Pachirisu était absolument redoutable et pourtant ça n’a pas empêché Nigg de lui mettre un pâtée d’enfer dans la gueule quand j’ai changé de Pokémon pour lui mettre sa race, ce qui nous a permis de prendre l’avantage quelques temps avant que de toute façon, nous perdions, parce qu’un Pokémon contre deux plus expérimentés que lui ne fait pas le poids. Chromatique ou pas.

« Lui donnez pas d’ordre, ça va l’agacer. » je préviens.

Il pourra pas lui faire grand-chose mais j’aimerais autant qu’il ne me clamse pas dans les bras. Il sort du casque, aidé par la soigneuse, et je reprends l’objet avant d’indiquer à Nigg la marche à suivre, lequel repeint le sol de sa bave pleine de germes en attirant les regards sur lui, dont celui de l’infirmière.

« Ah ouais, c’est pas courant. » je fais remarquer, distraite car stressée, avant de suivre l’infirmière dans les couloirs du centre, le Mucuscule sur les talons heureux de recevoir plus d’attention que Thor – lequel lui fera payer quand on sortira parce qu’il est parfaitement conscient mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 15:28

Hochant la tête, tu maintiens le Pichu dans tes bras, l’installant confortablement contre tes seins. Tu laisses la jeune femme et son Mucuscule entrer dans la salle et déposes délicatement le Pokémon sur une table d’examen chauffée, afin de ne pas voir les petits patients se refroidir contre le métal, qui est ici isolé par un composant qui permet aux type électriques de ne pas parvenir à tuer le soigneur qui s’occupe d’eux. Oui, ce sont des choses qui ont pu arriver par le passé.

Tu ouvres un tiroir dont tu sors les instruments de premiers soins: « Ca tend à confirmer le diagnostic. Leurs courants électriques ont dû communiquer et votre Pichu ayant été le plus faible, il s’est fait mangé.» A la précision de la dresseuse, tu hoches la tête et reprends, avec délicatesse: « Tu veux bien me laisser t'ausculter? Je vais verifier que tout va bien, et ensuite tu pourras te reposer dans le caisson. » Le Pokemon hesite, vraisemblablement mefiant. Il cherche sa dresseuse du regard et semble finalement admettre que c’est la décision la plus sage. Il se couche donc sur le dos et ecarte ses petites pattes. Titania saute sur le sol et vient saluer le Mucuscule, foutant ses pattes dans la bave et s'émerveillant de la substance collante.
La porte s’entrouvre sur Mélusine qui passe la tête. Tu te tournes vers la blonde: « Ca vous gene si elle rentre? » La sucroquine essaie de se faire accepter en agitant les bonbons qu’elle porte dans son petit duvet parfumé à la barbapapa.

Concentrant ton attention sur le Pichu, tu commences à l’ausculter soigneusement, écoutant sa respiration, timide, mais présente. Après quelques vérifications, tu redresses la tete: « C’est bon pour moi à ce niveau la. Titania? » La petite Togepi s’approche: «hm… tu jettes un coup d’oeil aux papiers remplis par la dresseuse: Thor? Tu vas tenter une atta que electrique sur Titania, tu veux bien? » Tournant le dos, tu commences à preparer le caisson et releve la tete vers la jeune femme, dans un sourire en coin : « Ca va me permettre de faire les réglages pour qu’il retrouve une forme optimale. Vous vous etes battue ici? A Mirabellis? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 15:43


J’acquiesce, parfaitement consciente du problème dont j’aurais pas pu me rendre compte autrement qu’en me faisant laminer la gueule en combat. Je le saurai pour la prochaine fois ; à vrai dire je m’en branle un peu de savoir comment exactement c’est arrivé, je veux juste qu’elle le soigne et que je puisse repartir. Au delà du fait que Thor recharge ce qui me permet de subsister en termes de besoins hormonaux, j’ai besoin de lui au quotidien. On ne s’est pas quittés depuis vingt-six ans et je n’imagine pas ma vie sans lui.
Mais bon c’est pas en me mettant à pleurer à chaudes larmes que je vais arranger plus rapidement les choses. Je jette un regard à la Surcoquine qui nous fait du charme avec un sachet de bonbons, acquiesce en me disant que cette meuf n’a que des Pokémon mignons ce qui n’est finalement pas étonnant de la part d’une infirmière. Thor s’est allongé sur le dos, la respiration lente et difficile et les yeux rivés sur les néons qui parsèment le plafond sans vraiment donner l’impression de les voir. Il tourne la tête vers moi en me demandant mon accord d’un mouvement muet, que je lui donne d’un battement de cils. Il n’obéit qu’à son maître ce qui n’a rien d’étonnant. Nigg, occupé à enduire de bave le Togepi comme s’il s’agissait d’un œuf vibrant à faire pénétrer dans un corps humain, arrête son manège et va saluer la Surcoquine, attiré par ses bonbons.

« Ouais. » je finis par répondre. « A l’entrée de la ville, j’me suis fait défier parce qu’on voulait me piquer mon Mucuscule. Le Shiny attire les convoitises. Heureusement c’est pas aujourd’hui qu’il se laissera dresser. »
Revenir en haut Aller en bas
Maître de la ligue
Maître de la ligue
JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Miniature_282_XY JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Miniature_781_SL JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Miniature_131_XY JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Miniature-395-XY JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Miniature-332-XY JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Miniature_334_XY
⦿ Messages : 132632
⦿ Ville d'origine : Un petit village paumé d'Ebera
⦿ Job : Maître de la Ligue Pokémon à plein temps
⦿ Pokémon rêvé : Ceux de son équipe
⦿ Type préféré : Aucun

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 15:43

Le membre 'Célestine Dahl' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attaque' :
JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine 785251_Attaquereussie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 16:31

Titania, qui a pris l’habitude de servir de cible à tes patients pour te permettre de confirmer ou d’infirmer tes diagnostics, vient se placer de bon gré en face du petit Pichu. Elle sait aussi que tu lui revaudras ça, que ce soit avec ses baies préférées ou avec un bain chaud dans les sources naturelles, chose dont elle raffole autant que toi.
C’est donc toute pleine de bave de Mucuscule qu’elle s’agite en face du Pichu pour l’encourager à le faire, visiblement pas apeurée pour deux sous.

Mélusine file des bonbons au Pokemon gluant et les deux commencent à discuter, comme s’ils étaient au cafés. A ceci près que ce sont deux pokemons affreusement collants - au sens propre - et qu’entre la barbapapa duveteuse de Mélusine et la bave visqueuse de Nigg, s’ils ne finissent pas collés l’un contre l’autre, ce sera un sacré coup de chance.
Jetant un coup d’oeil au petit Mucuscule tu hoches la tête: « J’imagine bien. Les gens ont tendance à penser que, parce qu’un Pokémon est mignon, il sera facile à vaincre. Je suis bien placée pour savoir que ce n’est pas le cas. » C’est à dire que quand ton type préféré, c’est le type fée, faut s’habituer a t’entendre dire que tu as des pokemons inoffensifs. Un peu comme tes frères quand ils disent que t’es une fille.

Ton attention se concentre sur le Pichu qui s’enerve et… Réussit son attaque. Titania encaisse, vigoureusement et tu observes soigneusement les faisceaux d’electricite qui s’etirent. « Ca a l’air d’aller! Merci Thor. » Tu fais les réglages du caisson rapidement: « Tu peux y aller! » Le caisson électrique se révélant être un petit nid tout confort, traversé d’electricite.
Un moyen parfait de crever pour tout autre Pokemon. Laissant le petit Pichu s’y installer, tu refermes soigneusement le caisson et te tourne vers la dresseuse: « Et Voila! Il sera remis d’ici deux heures. Je peux vous offrir quelque chose à boire? » Tu te retournes vers elle, faisant tournoyer le bas de ton uniforme, un sourire solaire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 16:45


Sans compter que les Pokémon petits et mignons ne le restent pas longtemps si on daigne les entraîner correctement. Thor est pas loin de son évolution je pense, et…
Bon : Nigg est petit ET moche. Mais il est shiny et au moins il se bat bien. Je m’en fiche un peu de son apparence à vrai dire, il dort pas avec moi dans mon lit et on est pas mariés. Tant qu’il rate le moins d’attaques possible et qu’il applique stratégiquement mes ordres, on s’entendra ; comme ça fait quinze ans qu’on s’entend sur ce modèle, j’suis pas inquiète.

« Bah voilà quand tu veux. » je commente l’attaque réussie de Thor sur le Togepi qui a l’air de s’être laissé traverser par l’effet électrique comme par une légère brise.

Il se redresse suffisamment pour se laisser porter jusqu’au caisson d’électricité qu’il connaît malheureusement trop bien à force de se rendre au centre – si on pouvait prendre une carte de fidélité mondiale dans ce type de lieux crois-moi qu’on l’aurait fait. Il va falloir que je glane de la thune pour emporter de quoi restaurer son électricité et sa santé sur le chemin parce que les zones sauvages et hostiles sont ici nombreuses, et les centres ne courent pas les rues – heureusement pour eux, tu imagines un centre qui court, toi ?
Deux heures me dit l’infirmière. Bon, je serai rentrée avant le coucher du soleil et avec un peu de chance on pourra faire un numéro de bolas enflammées une foits la nuit tombée pour les habitants de Mirabellis qui passent par là.

Je passe ma main dans mes cheveux, fatiguée.

« Ouais si vous avez du café j’veux bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 16:58


Si tu n’as jamais eu aucun critère esthétique dans le choix de tes pokemons, tu as toujours eu un faible pour le type fée: sans doute parce que, quand tu étais petite fille, on avait tendance à te répéter qu’ils ne servaient à rien d’autres qu'à tenir compagnie, un peu comme les femmes dans ta famille finalement. Et puis quand Togepi est sortie de son oeuf, tu t’es vite attachée à ce petit machin qui n’avait pas peur des pokemons de tes frères et n’hesitait pas à te defendre face à eux.

Titania avale une baie, qu’elle trouve sans peine dans un des tiroirs du centre, et tu n’es pas sans noter la remarque de la dresseuse.
Elle ne te surprend pas plus que de raison: tu as grandi entouré de frères qui avaient pour objectif de finir champion, et tu es toi-meme tres compétitrice quand il s’agit d’un combat.

A sa demande, tu t’avances vers une machine à café moderne et préparés rapidement ce qu’elle te demande. Tu places sur un petit plateau une grande tasse de thé, un grand café noir ainsi que des cookies au chocolat et aux fruits rouges de ta composition. Tu as tendance à te dire qu’on attend toujours mieux avec le ventre plein.
Tu déposes la tasse sur ton bureau : « Asseyez vous, j’vous en prie. » Tu en fais de même, sur le siège d’a cote, alors que Sucroquin et Mucuscule commencent à se rendre compte que leur histoire est problematique. Du coup Titania se met en tete de les décoller. « Vous êtes de passage chez nous? » Tu aimerais bien qu’il en soit de même pour toi; mais c’est parfois plus compliqué que ca.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 17:17


Je détourne le regard à la fois de Thor qui fait sa vie dans son caisson, de toute façon il a pas le choix, et de Nigg qui colle en bonne et due forme la Surcoquine probablement parce qu’il la trouve mignonne et que la bouffe qu’elle donne la rend attrayante – je peux comprendre. L’adrénaline mêlée de stress et de rage, due au combat puis à l’inquiétude, commence à redescendre et je me sens grisée. Sans protester, je me traîne jusqu’à son bureau et me laisse lourdement tomber sur une chaise, posant mon casque sur le sol tandis que la Togepi passe entre mes chevilles pour essayer de dépatouiller le mélange de bave et de sucre qui recouvre les deux Pokémon. Si Nigg agite fébrilement ses cornes souples, il a l’air d’en avoir rien à foutre d’être collé comme ça à quelqu’un, mais moi je m’inquiète pour le taux de sucre qui grimpe dans l’air – et je crois que Titania aussi.

« Ouais, je suis artiste itinérante, du coup je suis de passage à peu près partout. Vous avez pas d’urgence ? » je demande avec étonnement tandis qu’elle s’assoit à mes côtés en ayant prévu visiblement quelque chose à grignoter pour elle.

Quand je vois c’qui se trouve sur le plateau je comprends qu’elle se sculpte d’autant de courbes mais je fais aucune remarque sur le sujet ; le but est d’être franche et pas méchante mais bon si tu veux pas être un Ronflex tu grignotes pas quoi, c’est la base.
Si jamais elle s’en plaint je lui conseillerai le cancer : fonte musculaire et graisseuse assurée.

« Euh désolée mais vous avez de l’eau ? »

Je finis par me lever, craignant que le Mucuscule ne s’assèche avec la présence de sucre, déjà que le combat l’a déshydraté et me fais remettre une carafe d’eau que je verse sur Nigg sans me soucier du bordel que ça met. L’eau ruisselle sur le corps du Pokémon Dragon, que je peux alors décoller de celui de la Surcoquine avec agacement.

« Le sucre c’est comme le sel, ça t’assèche, tu le sais enfin ! » je l’engueule.

Il éclate de rire et s’ébroue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 17:34


Peu inquiète pour les deux pokémons collants - tu as appris, au fil des années passées au centre, que les pokemons, en dehors des moments de conflits, ne se mettent pas dans des situations vraiment dangereuses pour eux - tu te contentes de souffler sagement sur l’eau bouillante de ton thé qui est tranquillement en train d’infuser. Tu préfères le café, mais évites d’en abuser pendant tes heures de travail. Titania a l’air un peu dépassé par le bordel qu’ont foutu les deux autres mais ça la fait quand même beaucoup rire. Quand elle ne se bat pas, elle est toujours d’une humeur rayonnante. Quand elle se bat aussi d’ailleurs, le problème c’est que ça devient une affreuse petite teigne.
Tes yeux se mettent à briller à l’evocation d’un spectacle itinérant. A Mirabellis, c’est quelque chose d'apprécier et de fréquent avec les festivals de l’evolution. « Oh? Vous donnez dès représentation en ville? Vous êtes par où? Non, ce n’est pas moi qui m’occupe des urgences aujourd’hui. On m’appelera en cas de besoin. » Tu désignes, d’un signe de tete, le petit talkie walkie qui se trouve sur ton bureau.

A la question de la jeune femme tu hoches la tête et pars remplir une carafe d’eau au petit évier, sans te formaliser de la voir en renverser son contenu sur le Mucuscule qui, loin de se formaliser des reproches de sa dresseuse, eclate de rire.
Tu souris, alors que Mélusine semble se sentir un peu coupable et regarder la dresseuse avec gene. « Elle vous presente ses excuses. » La sucroquine est un Pokemon tres empathique et a vraiment l’air navré.

Laissant la jeune blonde se rassoir tu tends le plateau: « Vous en voulez un? Vous avez l’air fatiguée, le sucre est un bon remontant. » Le café aussi, et les deux sont particulierement mauvais pour la santé,
Mais pour ça, il reste la mort.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 17:49


« On a établi la roulotte sur la plage. »

Nous sommes toujours très mal accueillis en ville, de par notre aspect nomade qui dans les esprits étroits va de pair avec la négligence. J’ai fini par m’y faire même si des fois ça me fait péter un tube. Leif et Kylli en ont tiré de redoutables enseignements de diplomatie, ce qui fait qu’ils arrivent au moins à nous faire établir sur des lieux assez proches de la ville sans qu’on ne dérange trop les habitants. De ce fait, ont se retrouve sur des places assez reculées, mais larges, ce qui nous permet de nous produire avec toute la place dont on a besoin. C’est surtout utile pour Fayne et moi ; Kylli et Leif pouvant se produire dans des espaces restreints, comme les bars.
Je jette un regard au talkie walkie ; notre esprit nomade nous a d’office coupé de toute technologie et ce très jeune. J’en ai toujours vécu loin et ça ne m’a jamais dérangé – c’est plutôt le contraire qui me dérange maintenant – mais ça m’a longtemps porté préjudice parce que je suis forcément en retard sur tout. Que veux-tu, je préfère me tenir au courant de l’actualité avec mes propres yeux qu’avec ceux des caméras.

« C’est pas grave. » je réponds à la Surcoquine, avant de poser la carafe sur le sol. Nigg s’en approche et...se moule dedans avec un soupir satisfait. Il va falloir que je trouve où lui faire prendre un bain, avec ce combat féroce.

Je décline son offre de sucre.

« Nan ça va. » Politesse disparue, au revoir, nous t’aimions. « Je déteste tout ce qui est sucré. »

Je jette un regard à Thor toujours dans son caisson. Il va falloir que je meuble. Je peux parler pendant deux heures de moi, mais on m’a déjà expliqué que ça se faisait pas en société et qu’il fallait laisser de la place à l’autre aussi. Du coup je lui renvoie la curiosité.

« Tu fais ça depuis combien de temps ? »

Ah bah du coup le vouvoiement s'est fait la malle aussi, déso.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 18:03

Tu ne demandes pas pourquoi. Ça ne te surprend pas plus que de raison: lors du festival de l'évolution, la plage est pris d’assaut par les troupes itinérantes et les baroudeurs venus passés quelques jours ici pour faire évoluer leurs bestioles.
Mirabellis est une ville charmante et agréable, mais ce n’est pas une ville qui aime la différence. Elle aime les traditions et le respect des coutumes. Tu es bien placé pour en parler. « Vous devriez avoir du monde. Les gens d’ici aiment les spectacles. » Tu te passes de faire remarquer que toi aussi, et que tu te demandes bien ce qu’elle peut faire comme numéro. Cette fille a un flegme que tu lui envies et une confiance en elle évidente. Toi aussi, mais pas toujours.
Face à ce genre de fille, tu as toujours peur de te faire bouffer. Disons qu’elles ont tendance à te rappeler les harpies qui se foutaient de toi au lycée et… Et Ca n’est pas la meilleure periode de ta vie.

Mélusine qui a l’air soulagée s’approche donc - raisonnablement - de Mucuscule, une fois que ce dernier est dans sa baignoire de fortune et ne peut donc, à priori, pas se déshydraté. Le petit dragon a beau être une petite rareté de la nature, tu es étonnée de le trouver dans l’equipe d’une fille qui a l’air d’aimer autant les combats. C’est un Pokemon relativement fragile. Quoi qu’elle pourrait sans doute dire la même à ton sujet en regardant Titania et sa coquille.

« oh c’est… Inhabituel. » Tu croques malgré tout dans un cookies avant d’avaler une gorgée de thé.
Les mauvaises langues diront que c’est comme ça qu’on peut comprendre la difference de vos corps. Tu as tendance à dire qu’on emmerde les mauvaises langues.
A sa question, tu avales soigneusement ton biscuit et reprend: « Ça va faire 2 ans. Avant je travaillais dans la boutique de pierres d’evolution de mes parents. Et des… Divergences de point de vue sur mon avenir et mes choix de vie m’ont mene à devoir travailler toute seule. » Énonces-tu sans perdre ton sourire.
Tant que tu souris, c’est que tu es vivante. « Ils etaient contre le fait que je combatte avec mes pokemons. Alors j’ai decide de ne pas les ecouter et je… Ne combat toujours pas, parce qu’il faut que je gagne ma vie. » Tu parles d’un cercle vicieux. « Et toi? »

Tu jettes un bref coup d’oeil a Titania qui escalade le casque de moto de la jeune femme, trouvant cela captivant, parce que de la même forme qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 18:24


Je suppose qu’ils aiment les spectacles puisqu’ils ont une grosse vache tatouée en guise de soigneuse en plein cœur de leur centre Pokémon. Ca craquèle pas avec une telle masse graisseuse sous la peau cette histoire ? J’me demande bien comment, elle doit avoir ce genre de rituel beauté secret qui m’échappe et m’échappera toujours, je pense. Quand tu voyages jour et nuit c’est le genre de truc qui te passe bien au dessus de la tête. Sauf ma tante. Ma tante est forcément la réincarnation d’un Pokémon Fée. Sinon elle n’aurait pas guéri ainsi.
J’acquiesce quand elle me fait remarquer que je suis inhabituelle ; toi aussi t’es inhabituelle ma grosse et je te le fais pas remarquer pour autant. Le café se porte à mes lèvres, me brûle la langue et dessine un chemin de feu jusqu’à mon estomac, pétille sur mes muqueuses, accélère sensiblement les battements de mon coeur, fait fourmiller quelque chose dans mes reins, et au bout de mes doigts. Je ferme un instant les yeux ; c’est parfait. Là, là je suis dans mon élément.

« Ouais je vois ce que tu veux dire. » je réponds au sujet de la divergence de point de vue de l’avenir.

T’inquiète que j’ai bien compris que j’avais grave déçu mes parents sur ce point là et bizarrement je le regrette pas du tout.

« Je me bats depuis toute petite. Ca m’a causé pas mal de problèmes et maintenant ça fait partie de ma vie. Mais t’as raison, il faut vivre. »

C’est pour ça qu’on galère souvent pour manger nous, mais ça nous va. Ca nous rend heureux de faire ce qu’on aime même si c’est pas toujours facile. C’est la rançon du bonheur en quelque sorte. Je pourrais pas rester au même endroit trop longtemps.
Ma tasse de café s’écoule dans ma gorge et je reprends des forces. Je me redresse la faisant légèrement claquer sur le plateau.

« Tu baises ? » je demande brusquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 18:38

Plus soucieuse du regard des autres que tu en as l’air - tu as beau serrer les dents, quand chaque putain de personne te voit avant tout comme une grosse, ça ne te sort jamais vraiment de la tête - tu reposes soigneusement le biscuit dans lequel tu viens de croquer sur le plateau. Avoir l’air bien dans son corps et sure de soi, c’est une chose: dévorer un cookie trop sucré en face d’une gonzesse taillée comme un squelette, qui te regarde bouffer, ça en est une autre et très peu pour toi.
C’est probablement le genre de fille qui bouge tout le temps et qui pourrait te balancer dans la gueule que c’est parce que tu fous rien de tes journees que t’es comme ça: tu sais que ca n’est pas le cas, et ces gonzesses là, tu les emmerdes. Mais là, c’est une dresseuse qui a déposé un Pokemon malade, donc tu fais t’efforces d’etre agréable.

Titania commence à se balancer dans le casque de moto et trouve visiblement ça super drole et tu avales une nouvelle gorgée de thé. Y’a un truc chez cette fille qui t’empeche d’occuper l’espace comme tu sais le faire d’habitude: sans doute qu’elle t’intimide, dans tout les cas, ça transforme l’affreuse pipelette que tu peux être en une chose pas forcement à l’aise.
Tu releves la tete en l’entendant parler des combats, les yeux brillants d’interet: « Chez moi y’a que les garçons qui ont le droit de se battre. J’ai commencé assez tard du coup. » Dès que tu as ete en age de dire merde à tes parents en realite.
Enfin un peu avant: avant de te faire choper par ton connard de frere, surtout.

La tasse de café claque sur le plateau en bois du bureau et tu manques de faire tomber ton mug de thé à sa question.
Une chaleur diffuse envahie ton corps, ton coeur bat un peu plus fort, et ton bas-ventre pulse agréablement. Mais ça, ça n’arrive jamais normalement.
Et comme ça n’arrive jamais? « Grave. » Et tu n’as pas la moindre idée de ce que t’es en train de faire. C’est formidable.
Du coup, tu n’oses pas bouger, tes levres s’assechent et tu espères juste qu’elle est pas en train de se foutre de ta gueule.
Comme ils le font tous d’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 18:56


Je hausse un sourcil circonspect.

« Je sais pas d’où tu viens, mais c’est la merde. »

J’en ai visité des régions depuis dix ans, et je peux te dire que j’en ai pas croisé une seule où les filles n’avaient pas le droit de se battre ; s’ils en existe une, j’espère que mes homologues féminins se secouent les fesses pour que ce soit aboli. Non mais qu’est-ce qui différencie les femmes des hommes au combat puisque ce sont les Pokémons qui se battent ? C’est la stratégie qui compte, putain, c’est quoi ce jugement stupide ?
Il n’a jamais été question de se battre ou non selon son genre dans ma famille. D’ailleurs les deux personnes les plus pacifistes de ma famille sont des hommes : mon oncle Leif et mon cousin Niilo, qui ne nous a d’ailleurs pas suivi dans notre exploration précisément pour cette raison.

La gonzesse a du mal à encaisser ce que je viens de dire pourtant de manière très sincère. Je jette un regard agacé à Titania qui se sert de mon casque comme d’une balançoire mais ne m’en formalise pas parce qu’il y a plus important en face de moi. Il y a une meuf très gentille, aux lèvres sèches et aux hanches larges et accueillantes, qui vient de répondre positivement à une demande très, très intéressante.
Je me lève de ma chaise, relève ma jupe en vinyl par dessus mes hanches.

« Parfait. »




Les cuisses encore vibrantes de la vague qui vient de me secouer, j’aspire très fort la chair humide qui pulse entre mes lèvres jusqu’à ce que j’entende crier Violette, allongée sur son bureau comme un banc de roses déployé le jour d’un mariage. Je me redresse alors, essuie ma bouche d’un revers de main. Nue comme une nymphe, je récupère mon sac sur le sol, plus calme. J’y récupère mes cigarettes, en cale une entre mes doigts, ouvre la fenêtre sans savoir si diable j’ai le droit de fumer ou non ici.
Recouverte de longs cheveux blonds presque blancs comme d’une cape, je souffle ma fumée dans la froideur de l’hiver.

« Sont jolis tes tatouages. Tu les a fais faire ici ? » j’demande en les désignant de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 19:27

Un rire étire tes lèvres à sa remarque. En vérité le problème ne vient pas tant de l’endroit que de ta famille, mais tu es heureuse de voir que tu n’es pas la seule à le penser.
Et que tu as donc eu bien raison de dire merde à tes parents pour avoir le droit de combattre comme tu l’entends. Même si tu n’as pas encore la liberté dont tu rêvais.

La proposition de cette fille ressemble à une mauvaise blague, et tu t’attends, à chaque seconde qui passe, à ce qu’elle te rit au nez en te disant que tu prends des rêves pour des réalités, le tout associé d’une remarque sympathique sur ton poid. Mais la remarque ne vient pas, et les secondes s’écoulent. Entre tes cuisses, ton corps se réchauffe doucement, et tes yeux restent plantés dans les yeux trop clairs de cette fille sortie de nulle part. Y’a tout un tas de recommandations de la part de tes parents qui te reviennent à l’esprit.
Mais en même temps, elles valaient pour les hommes, ils n’ont jamais parlé des femmes, pas vrai? Non, ils n’auraient jamais parlé des femmes.
Elle finit par te confirmer qu’elle ne déconne absolument pas, et tu déglutis en la regardant lever sa jupe, alors que tu déboutonnes ta blouse dans un sourire mutin.


Allongée sur le plateau de ton bureau, tu perds ton souffle contre les lèvres de l’inconnue, et ton visage se crispe délicatement alors que ta gorge explose en un cri aussi discret que possible. Ta poitrine s’agite alors que tu reprends calmement ton souffle, rouvrant les yeux pour la regarder se mouvoir, nue comme un vers, dans une aisance sublime.
Tu esquisses un sourire en la regardant caller sa cigarette entre ses lèvres, et te tournes sur le côté. Ton poids fait légèrement grincer le meuble qui n’a pas apprécié ce qui vient de se passer et sa remarque éclaire tes traits. Autour de ton visage, tes cheveux sont emmêlés, ta toque d’infirmière a dû tomber à un moment ou un autre: - Oui. J’ai encore jamais vraiment quitté Mirabellis. J’attendais d’avoir les moyens. Ta langue passe brièvement sur tes lèvres pour les humédifier: - Les tiens sont jolis aussi. Ils viennent tous d’endroit différents j’imagine? Ta main remonte dans tes cheveux pour les ramener vers l’arrière, un frisson te parcourt l’échine alors qu’un courant d’air vient caresser ta colonne vertébrale: - T’es vraiment belle. Et elle le sait, sans doute.
Mais si le cheminement que tu as fais sur ton corps t’a appris quelque chose, c’est que c’est toujours bon à entendre.

Tu te redresses sur le bureau, te penche dans un tiroir pour en extraire tes cigarettes à la vanille et en glisses une entre tes lèvres, en t’asseyant, jambe pendante, face à elle: - J’pourrais venir voir le spectacle ce soir? J’suis curieuse de voir ce que tu sais faire d’autre avec tes mains. Les yeux rieurs, et encore brillants de plaisir, tu ne redoutes pas sa réponse: tu as appris à savourer les choses comme elles viennent, si c’est oui, c’est cool, si c’est non, tu feras avec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 19:55


J’acquiesce.

« Tous. Un pour chaque endroit visité. »

Certains ont été faits au même endroit – j’en ai plusieurs d’Alola parce qu’ils sont redoutablement doués pour ce genre de choses – mais tous les dessins, réalisés par moi-même, ont été inspirés de nos voyages jusqu’à Ebera. J’en ferai un pour notre arrêt ici, et j’en ferai d’autres pour nos autres explorations. J’aurai bientôt le monde Pokémon tatoué sur le corps.
Je passe outre le compliment qu’elle me fait. Elles me le font toutes et je suis bien trop égocentrique pour que ça me fasse réellement quelque chose. C’est facile de dire à quelqu’un qu’il est beau quand on se trouve soi-même pas la plus belle du monde et qu’on a l’esprit embrumé par les vapeurs de l’extase.
J’égrène ma cigarette, tire dessus lourdement.

« Tu fais comme tu veux, la plage est un endroit public, meuf. »

L’orgasme a cette particularité de me rendre laconique. Ca surprend toujours, ça me surprend moi-même. J’en ai quelques explications, aucune n’est joviale et positive. C’est comme ça. Je souris pas toujours, et l’acte sexuel même si répété de nombreuses fois, reste intime et réservé à une minorité.
Thor frappe sur la vitre du caisson et je remarque que le traitement est terminé. Je jette ma cigarette à la fenêtre, la ferme, me rhabille. Comme je sais comment ça marche à force, je vais ouvrir le caisson pour en sortir un Thor revigoré.

« Je vais y aller. Merci pour tout. Nigg, on y go. »

Nidhögg sort de sa carafe avec un pioutement heureux et rampe jusqu’à moi. J’ouvre la porte du bureau.

« Célestine, au fait. Et toi c’est comment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine EmptySam 10 Fév - 20:08


Ton regard glisse brièvement sur son corps, tu observes les dessins bien davantage que les formes et tu hoches la tête.
Tu oses espérer que ça finira par devenir ton cas aussi. Il y’en a déjà un pour chaque pokémon qui a marqué ta vie, et tu oses espérer que ce sont bientôt des endroits, des rencontres, des captures. Ca voudra dire que tu as enfin réussi à acquérir cette liberté que tu cherches à obtenir depuis des années.

Tu ne te formalises pas de sa froideur apparente, on a déjà été bien plus désagréable avec toi après l’acte sexuel, et tu as appris à ne pas voir ton propre bonheur gâché par la réaction des autres. Tu restes sur ton petit nuage, et tu sais que tu iras voir son spectacle. Elle n’a pas besoin de le savoir, mais toi, tu as besoin d’avoir la certitude qu’elle n’a pas envie de te voir disparaître comme c’est parfois le cas.

Elle ouvre elle-même le caisson, et tu as suffisament confiance pour la laisser faire: elle a un Pichu de combat, ça ne doit pas être la première fois qu’il y passe, et ce ne sera surement pas la dernière non plus. - D’accord. C’est rien, c’est normal. Une partie du tout en tout cas, fait juste partie de ton travail, pour l’autre… - C’était cool. Un frisson te parcourt à nouveau alors que l’orgasme se dissipe doucement, et tu attrapes tes vêtements sur le sol, pour te couvrir.
Titania vient saluer Thor et Nidhögg, Mélusine leur file des bonbons, et tu relèves la tête des formulaires que tu viens de commencer à remplir: - Violette. Au revoir, Célestine.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty
Message(#) Sujet: Re: JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
JOËLLE, JE SUIS MALADE AIDEZ MOI ♦ Célestine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: