⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 
Le Deal du moment : -51%
OCEANIC – Cave à vin de service – ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez
 

 Le futur d'Ebera - ft Ohana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyJeu 2 Mai - 11:44




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
Tu t'es fait belle, aujourd'hui. P'tit haut cintré décolleté en dessous d'une petite veste élégante, p'tit jeans slim et p'tits talons, t'as mis le paquet. T'as travaillé ton maquillage, fais en sorte de laisser tes tatouages apparents... Sait-on jamais, qu'la journaliste qui doit venir interviewer les étudiants de ta promo ait besoin de photos pour illustrer ton article. Pendant toute ta préparation, Dionysos t'as regardé faire avec un p'tit air dépité, mais il est passé lui aussi au décapage. P'tite toilette faite rapidement – et pas si facilement, parce qu'il déteste ça – vous êtes fin prêts à en mettre plein les mirettes de la journaliste. Tu sais pas bien comment ça va se passer, tu t'es jamais fait interviewer, avant aujourd'hui. Alors t'as un mélange étrange d'excitation et d'appréhension qui t'bouillonne dans les veines. Et si tu disais des conneries ? Et si t'étais pas à la hauteur ? Tu prends une grande inspiration, en essayant d'te convaincre que tout va très bien se passer. Il suffit de répondre à des questions, après tout, on te demande pas de faire étalage de ton talent. Ou peut-être que si ? T'es stressée, comme à la veille d'un examen important, mais ton visage reste souriant et tu t'forces à paraître sûre de toi.

Une petite salle, dans l'Université, est dédié aux interviews qui vont s'étendre sur la journée, aujourd'hui. Et quand on vient te chercher en te disant que c'est ton tour, tu bondis littéralement de ta chaise pour te rendre dans la salle. Tu libères Dionysos de sa Pokeball, qui reste à tes côtés pendant qu'tu marches dans les couloirs. Et t'essaies de te concentrer sur quelque chose, n'importe quoi, pour essayer de faire baisser ton état de stress. Dio, lui, a l'air confiant, comme à son habitude. Et quand vous arrivez devant la porte, c'est lui qui toque pour pouvoir entrer dans la salle. Ton Racaillou passe le premier, détaillant du regard la journaliste qui se trouve là. Et tu rentres à sa suite, visage souriant et démarche assurée. Parait que vous êtes le futur des Dresseurs d'Ebera, toi et les gens de ta promo. Au fond, tu t'demandes bien pourquoi ce sont les première année qui sont interviewés. Tu peux pas t'empêcher de penser qu'il aurait été peut-être plus pertinent de faire un reportage sur ceux qui passent leur Master de Combat et Dressage. Mais au fond, tu sais pas vraiment ce que cherche la journaliste. Alors, tu viens t'installer en face d'elle, pendant que Dionysos se pose sur la table, sans la quitter des yeux.

« Bonjour, je suis Nalaëlle Dana Primrose. Plus généralement, on m'appelle seulement Nala. J'ai 18 ans. » Qu'tu débites, pour te présenter. « Et lui, c'est Dionysos, mon Racaillou. » Fièrement, Dionysos tend la main à la journaliste. Il est bien élevé, ce petit. Et toi, t'offres à la blonde en face de toi un sourire radieux en t'disant que, finalement, ça ne va pas être si horrible que ça, cet interview.  
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptySam 4 Mai - 17:26

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
La revue pour laquelle je travaillais avait décidé de faire un fascicule sur les futurs dresseurs d’Ebera. Des portraits, la situation, comment le tout se développait à l’université. Et pour une raison que je ne m’expliquais pas totalement encore, on m’avait choisi pour m’y rendre. Était-ce parce que le poste de police en avait tellement marre qu’ils avaient appelé mon rédacteur en chef pour m’éloigner des enquêtes criminelles et faire autre chose sur un temps ? Je ne savais pas trop, mais je n’étais pas certaine que cela me plaisait. Mais puisque c’était un contrat important qui pourrait me rapporter pas mal de visibilité, j’avais décidé de m’y plier, sans broncher. Aujourd’hui, j’allais donc passer la journée à l’université pour faire différents entretiens, peut-être une visite des installations. Le matin, je m’étais levée tôt, et je m’étais préparée. Vêtue d’une jupe crayon grise et d’un haut assorti, j’enfilai mes talons noirs, installai mon carnet, quelques stylos et mon téléphone dans mon sac à main, sac à main dans lequel Lilo glissa. Baby, lui, resterait dans sa Pokéball. Il était mignon, mais je ne le connaissais pas suffisamment et par conséquent, je ne lui faisais pas confiance pour le laisser libre, encore moins dans un grand établissement avec d’autres Pokémons. Prête, je pris la route dans ma voiture bien visible, arrivant à l’université à l’heure. Je me présentai au bâtiment principal, là où on me conduisit dans une salle où aurait lieu les entretiens. M’y installant, je sortis mon carnet, mon stylo et mon téléphone. Prête, on m’envoya la première personne à qui j’allais parler, une étudiante, si je me fiais à l’emploi du temps qu’on m’avait fourni. Celle-ci entra dans la salle dans laquelle je l’attendais, debout. Je la laissai se présenter - n’exigeant pas autant de détails, mais j’allais passer - et avec un sourire amusé, je serrai la main de son Pokémon, apparemment bien poli. Ensuite, je reportai mon attention sur la demoiselle, lui disant:  « Je m’appelle Ohana, je suis celle qui s’occupe des entretiens aujourd’hui, installez-vous. » De mon côté, je fis de même, pile au moment où Lilo choisit de sortir de mon sac et s’asseoir sur le coin de la table, à côté de moi.  « Et lui c’est Lilo. », pas de niveau, rien de ces détails, ce n’était pas nécessaire. Ouvrant mon carnet, j’écrivis le nom et l’âge de la jeune femme, vite fait. Ensuite, je la regardai, lui demandant:  « Est-ce qu’on vous a expliqué le but de cette rencontre ? » Dans mon métier, j’étais toujours la plus transparente possible. Je préférais que tout soit clair avant de commencer, savoir ce qu’on lui avait dit, quitte à rectifier le tir par la suite pour m’assurer qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises pendant l’entretien, une prévention qui allait certainement nous sauver beaucoup de temps, et surtout des malaises qui pourraient venir tout compromettre. Pour ça, je parlais d’expérience, d’où le fait que maintenant, je ne prenais plus de risques dans ma façon de procéder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyDim 12 Mai - 14:24




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
Dionysos a toujours cette tendance à vouloir être parfait, rigoureux et procédurier. Un peu tout l'inverse de toi, finalement. Mais voilà que tu te présentes, tout de même, donnant probablement plus de détails que nécessaire. « Je m’appelle Ohana, je suis celle qui s’occupe des entretiens aujourd’hui, installez-vous. » Tu acquiesces, t'exécutes. Dionysos s'installe également, louchant sur le Pokémon qui accompagne Ohana. « Et lui c’est Lilo. » Tu adresses un sourire au petit Chinchidou, alors que Dionysos lui tend la main à lui également. Et puis, une fois toute cette politesse distillée dans les présentations, le Racaillou vient s'installer sur tes genoux, bras croisés, attentif à la conversation qui va prendre place dans cette salle. « Est-ce qu’on vous a expliqué le but de cette rencontre ? » Tu mordilles légèrement ta lèvre, assez peu sûre de ce que la journaliste attend comme réponse. Tu ne voudrais pas paraître idiote, et pour une fois, tu prends le temps de réfléchir aux mots que tu comptes prononcer, non sans adresser un léger sourire à Ohana.

« Eh bien. On nous a expliqué que vous étiez là pour nous poser des questions sur notre cursus universitaire et nos projets d'avenir en tant que futurs dresseurs. » Même si tu as réussi à te détendre un peu, tu parais encore un peu mal à l'aise. Une interview, ce n'est pas vraiment un exercice auquel tu es habituée. D'habitude, d'ailleurs, c'est plutôt toi qui pose des montagnes entières de questions. Aujourd'hui, tu vas simplement devoir y répondre, et tu ne sais finalement pas très bien à quoi t'attendre. « Mais dans les faits, je ne sais pas trop ce que vous attendez de moi, ni même pourquoi ce sont les premières années qui sont interviewés, puisque nous sommes encore en train de construire à la fois notre identité de futurs dresseurs et nos équipes respectives. » finis-tu par avouer. Tu es une personne honnête et, dans le fond, tu te dis qu'admettre que tu ne sais pas forcément tout n'est pas une erreur ou une faiblesse. « Est-ce que vous attendez une démonstration, ou quelque chose comme ça ? Je suis sûre que Dionysos serait vraiment content de pouvoir vous montrer ce qu'il a apprit. »

De nouveau, tu mordilles ta lèvre, tout simplement parce que tu ne sais pas si c'est réellement ce qu'elle attends. Et puis, une question te brûle la langue, et fini par s'échapper de ta bouche : « Vous êtes intéressée par les combats Pokémon, un peu, ou vous êtes là parce que vous n'avez pas trop le choix par rapport à votre métier ? Parce que je pense, mais après ce n'est que moi, que dans le premier cas, je pourrais tout simplement vous parler de ce qui peut motiver quelqu'un à devenir dresseur, et de ce qui peut motiver les Pokémons à vouloir accompagner quelqu'un qui veut faire de la compétition à haut niveau. Je ne sais pas, je me dis que ça serait peut-être une belle entrée en matière. » Tu souris légèrement. Ohana n'a pas vraiment le style d'une dresseuse, et à en croire le Chinchidou qui avait trouvé refuge dans le sac à main de la journaliste, il ne semble pas non plus avoir tout à fait l'ambition de faire ses preuves en combat Pokémon.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyMar 14 Mai - 15:41

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
On lui avait expliqué pourquoi elle était demandé en entretien comme ça, à quoi elle devait s’attendre, mais la finalité ? Pas tellement. Je n’étais pas surprise, parce que moi-même, je ne savais pas vraiment ce que serait la finalité. J’avais un plan, c’était évident, mais tout précis ? Pas du tout. Et je savais que je devrais me décider bientôt, parce que ça faisait en sorte que les autres aussi étaient dans le flou, comme moi. Par conséquent, c’était moi qui se retrouvait à écouter la jeune femme me dire qu’elle ne savait pas vraiment ce que je voulais, et je m’en montrais quelque peu décontenancée. Me mordillant la lèvre, je la laissai continuer, exprimer son point de vue sur le sujet, et quand elle eut terminé, je pris la parole, pour lui dire:  « Ce que je cherche c’est de faire un portrait sur la formation globale, du début jusqu’à la fin. » D’où le fait que je voulais autant en apprendre sur les nouveaux que les plus expérimentés, voilà ce que je voulais dire surtout. Puis, à la suite, je lui servis un petit sourire amusé au commentaire qu’elle fit à propos de son Pokémon, ce à quoi je répondis après:  « J’avais surtout quelques questions à vous poser, mais après, si vous y tenez, on verra. » En effet, je ne savais pas à quel point j’avais du temps, combien de temps on me laissait pour chaque entretien et tout ce qui venait avec. Et puis, une démonstration demandait de l’espace non ? Je n’y connaissais pas grand-chose, mais il me semblait que cette salle me semblait peu appropriée pour ça. Reportant le tout, j’étais prête à consulter mes questions pour commencer, mais elle me prit de court. Même que pendant un instant, je me montrai quelque peu vexée, comme si je passais pour une incompétente. Enfin, cela ne semblait pas son intention de me traiter comme tel, mais au vu de mon histoire, c’était un peu… perturbant. Malgré tout, je la laissai continuer, soulagée, même un peu ravie qu’elle semblait motivée de me parler d’elle-même, sans question. Appréciant cet imprévu, je dis:  « J’aimerais bien que vous m’en parliez. » Je ne lui laissai pas la parole tout de suite, demandant avant:  « Ça vous gêne si je l’enregistre ? » Je trouvais ça pas mal plus facile à suivre pour ensuite écrire mon article, plutôt que de commencer à prendre des notes alors qu’elle parlait, ce qui était un peu moins poli. Après, restait à voir si elle voulait que j’utilise ce qu’elle allait me dire dans mon article, ou si elle préférait garder ça informel avant que le véritable entretien commence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyLun 27 Mai - 2:54




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
« Ce que je cherche c’est de faire un portrait sur la formation globale, du début jusqu’à la fin. » Tu acquiesces, doucement. C'est plutôt pertinent de vouloir dresser un portrait global de la formation, et de ne pas s'arrêter qu'à une étape. Un léger sourire s'installe sur tes lèvres. L'idée te plaît. Et le fait qu'une journaliste puisse s'intéresser à ton cursus également. Pas seulement d'un point de vue personnel, mais parce que tu penses sincèrement que ce cursus mérite d'être connu par le plus grand nombre. Non pas qu'il soit totalement inconnu du grand public, la réputation de l'université de Grenad'Île n'est plus à faire... mais peut-être que, pour des gamins qui veulent devenir dresseurs, pouvoir lire un article sur le cursus associé peut être intéressant et formateur. D'autant plus si ce sont directement les étudiants qui ont la parole. « C'est cool, comme reportage. Je veux dire, c'est cool de nous laisser la parole là-dessus, et de vouloir faire un portrait complet de la formation. » Que tu réponds, avant de t'emballer en demandant si elle s'attend à une démonstration de la part de Dionysos. C'est vrai que la salle est peu adaptée, mais en même temps, il sait suffisamment jauger sa force pour ne pas tout détruire... « J’avais surtout quelques questions à vous poser, mais après, si vous y tenez, on verra. » Nouveau sourire, avant que tu ne répondes : « C'est comme vous voulez. La salle est un peu petite pour une vraie démonstration, mais c'est toujours faisable. »

Et puis, tu t'emballes encore, cette fois pour essayer de prendre les devants sur l'interview. T'as toujours été quelqu'un de plutôt volontaire, quelqu'un qui veut bien faire et qui veut surtout montrer de quoi tu es capable... Alors en voilà une aubaine, pour toi ! Et donc, tu proposes des choses, avant même qu'elle ne puisse commencer à te poser des questions. T'as même pas conscience que ça pourrait éventuellement être mal pris, tu penses pas à mal. Tu fais juste étalage de ta spontanéité parfois un peu envahissante, et de ta capacité à monologuer. « J’aimerais bien que vous m’en parliez. » te répond néanmoins Ohana. Machinalement, tu te réinstalles un peu mieux sur ta chaise, te tenant même un peu plus droite. « Ça vous gêne si je l’enregistre ? » Ta tête se secoue. « Non, bien sûr, allez-y. Au contraire. » Tu te doutes un peu que c'est plus simple de réécouter les choses à tête reposée pour pouvoir écrire un article sans déformer les propos. En fait, qu'elle décide d'enregistrer la conversation te rassure même un peu. « Alors... Euhm, pour commencer... Bien sûr, je ne peux parler qu'à titre personnel. Mais vous savez, la compétition, ça a un côté rassurant. Il y a un cadre, un objectif à atteindre et une finalité. C'est un peu comme... viser le dépassement de soi, le toujours plus haut. Je crois qu'être dresseur, c'est un peu comme être sportif de haut niveau. On s'entraîne, on échoue, on se relève et on recommence, jusqu'à ce qu'on s'améliore. C'est de la performance, et dans mon cas, ça me permet de rester focalisée sur un objectif. Et puis, c'est excitant, aussi. Et ça aide à grandir, et à évoluer. On pourrait carrément faire un parallèle avec les évolutions des Pokémons, là-dessus : plus on vit des choses fortes avec eux, plus on acquiert de l'expérience, et plus on prend des niveaux, jusqu'à atteindre un point où on fini par évoluer. »

Tu mordilles ta lèvre, tout en cherchant tes mots, prenant le temps de réfléchir à ce que tu veux ajouter, avant de poursuivre : « Je me suis fait la promesse de ne jamais forcer aucun de mes Pokémons à combattre. Je rêve de faire les Arènes, et de défier la Ligue, mais je crois que ce qui m'anime vraiment et que ce qui anime vraiment un bon Dresseur – selon moi – c'est la volonté d'aider les Pokémons à progresser. Je veux grandir avec eux, ce qui me plaît dans la compétition, c'est de voir mes Pokémons s'épanouir, et atteindre leurs objectifs personnels. Finalement, là-dedans, je recherche plus... disons la coopération avec mes Pokémons que la gloire. Me dire qu'avec mon équipe, on forme une vraie team, une vraie famille capable de surmonter tous les obstacles, c'est finalement ma finalité à moi. Et j'pense que je suis pas la seule Dresseuse à penser comme ça. C'est ce qui m'a poussée à faire ces études, au fond. J'veux me perfectionner pour être la meilleure pour mes Pokémons. Je m'en fous d'être la meilleure dresseuse, je veux juste être la meilleure co-équipière pour Dionysos, et tous ceux qui nous rejoindront. » Ta lèvre est de nouveau mordillée, alors que tu ne lâches pas Ohana du regard, pour essayer de saisir si ce que tu viens de dire est totalement à côté de la plaque par rapport à son reportage ou non. En tout cas, ce que tu viens de dire reste véritablement ce que tu penses, tu n'as pas à rougir de ça.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyDim 2 Juin - 17:28

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
Nous nous étions entendues sur la formule, sur le fait que je pouvais l’enregistrer, et sitôt que j’avais appuyé sur le bouton, je la laissai parler. Je la laissai parler sur ses motivations, sur sa vision de la profession de dresseur. Et tandis que je l’écoutais, une chose me frappa, clairement; elle était passionnée par ses ambitions et ce qu’elle voulait faire. Et personnellement, je trouvais toujours cela magnifique, une personne plongée à ce point dans ce qu’elle voulait faire, même si, pour ce sujet bien précis, cela me faisait un petit pincement au coeur. En effet, en écoutant Nalaëlle, j’avais l’impression de m’entendre moi, il y avait de cela quinze ans, lorsqu’être dresseuse était mon rêve, comme mon frère. On devait faire une équipe d’enfer, parcourir le monde ensemble. Ce rêve, je l’avais enterré sitôt que mon frère avait disparu, sachant que je ne pourrais jamais le faire sans lui. Était-ce parce que je m’accrochais à tout cela grâce à lui et qu’en fait, je n’avais pas tant cette passion ? Je n’avais jamais cherché à le savoir. Ce que je savais maintenant, c’était que j’aimais mon métier désormais, que je ne le changerais pas, et que j’étais toujours désireuse d’en apprendre plus. Peu habile à dissimuler mes émotions, j’aurais pu adopter un air triste qui se serait voulu quelque peu déplacé pour le coup, mais cela n’arriva pas, puisque je continuai à boire les paroles de la demoiselle, me fiant énormément à mon enregistrement plutôt que de prendre des notes. C’était peut-être mieux comme ça en fait, surtout que l’article ne serait pas basé que sur son témoignage, mais bien d’autres. Par conséquent, je ne pouvais pas tant me donner une structure pour mon reportage ici et maintenant comme je le faisais parfois lorsque je prenais des notes. Malgré tout, je griffonnai quelques mots, histoire de me rappeler pourquoi elle était venue à aborder cette question, organiser mes idées, savoir ce que je lui demanderais par la suite. Ce ne fut pas bien difficile de savoir ce que je lui demanderais par après; ce que je voulais, c’était de faire un portrait de la formation, des étudiants, de tout. Par conséquent, il me parut logique de demander:  « Et comment l’université reflète votre vision du métier ? » En effet, est-ce qu’on l’encourageait à suivre cette voie, où bien c’était tout autre ? Je ne voulais pas qu’elle fasse un procès ou dénonce quoi que ce soit - bien que ça pourrait faire quelque chose d’intéressant et juteux - mais bien qu’elle me dise comment l’université l’aidait, ou lui nuisait, que ce qu’elle prônait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyLun 3 Juin - 21:39




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
T'as l'air de l'intéresser, en tout cas, et ça t'apporte une certaine confiance en toi pour pouvoir exprimer ton point de vue. T'as cette passion dans le sang – plus que tu ne le crois, en réalité. Tu ne le sais pas, mais tu es comme ta mère : la même ambition, la même détermination, au point d'en faire flipper ton père. Il ne t'a jamais dit à quel point tu pouvais ressembler à cette femme qui t'a abandonnée, et tu n'as jamais posé de questions. Tu ne veux pas savoir. Tu ne veux rien avoir en commun avec cette personne qui a brisé le cœur de ton père, et le tien par la même occasion. Et pourtant, à ton âge, elle aurait probablement utilisé exactement les mêmes mots pour justifier ton abandon. Mais ça, Nala, tu ne le sais pas. Tu parles avec le cœur et avec les tripes. Tu parles avec une passion que tu ne peux plus taire, que tu as essayé de refouler en voyant la panique que cela provoquait chez ton père. Maintenant, tu ne refoules plus rien. Tu as envie de la vivre, cette passion. Tu as envie de foncer, peut-être un peu tête baissée, et de croquer cet avenir à belles dents.

« Et comment l’université reflète votre vision du métier ? » La question te fait déglutir, et pendant quelques secondes, tu te retrouves comme privée de ta voix. Tu humidifies tes lèvres, cherchant tes mots en t'excusant d'un sourire. L'université, à la base, n'était pas ton choix. C'est plus celui de ton père. Une injonction pour pouvoir toucher à ton rêve du bout des doigts, et un compromis pour satisfaire le père et la fille. « Ce qui est intéressant, dans notre cursus, c'est qu'on a accès à de la théorie. Ce que j'aime bien, c'est que l'université nous force à réfléchir à ce qu'on va faire en combat, à quelle stratégie on va devoir réfléchir, et comment on peut se servir de la théorie pour pouvoir perfectionner la pratique. » commences-tu. « L'université m'a permis de réfléchir. Alors, des fois, c'est chiant, j'avoue. Ça reste des cours, il y a de la théorie, des trucs à apprendre alors que je voudrais juste me retrouver sur le terrain et exploser les arènes. Et en même temps, le fait d'être contrainte de prendre le temps d'étudier, ça me force à me poser et donc à me perfectionner. Je vois vraiment ce cursus comme un tremplin pour ceux qui veulent devenir dresseur. C'est rassurant, en fait. »

Tu souris légèrement. « Je suis pas toujours d'accord avec ce qu'on voit en cours, ni même avec les cours pratiques. Et justement, j'ai l'opportunité de le dire, mais pas juste pour faire chier. On me laisse la possibilité d'argumenter, et souvent celle d'expérimenter ce qui me paraît plus adapté. Et des fois, on me laisse me planter, aussi, et j'apprécie beaucoup que ce soit le cas, parce que ça me permet d'apprendre. Certains cours sont fascinants, et m'aident aussi beaucoup à construire et à étoffer ma vision de la relation entre un Pokémon et son dresseur. J'dirai que l'université nous laisse le droit de construire notre propre vision du métier, mais nous accompagne dans cette construction. Après, c'est comme un chemin balisé : libre à nous de le suivre, ou de préférer le hors-piste, au risque de se paumer. » Et tu ajoutes, après avoir déglutit : « Ça répond un peu à votre question ? »
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyMar 11 Juin - 15:47

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
Je faisais toujours exprès de poser les questions les plus vagues qui soit, ayant pour intention de laisser à la personne concernée toute la liberté possible pour me répondre. Et puis, je devais avouer que j’étais toujours pas mal curieuse de voir la tournure de la discussion, constater comment la personne allait me répondre, allait réagir. Évidemment, il fallait que la personne qui était en face de moi ait un sens de la discussion plus développé que la normale des gens - ou au minimum, soit en mesure de répondre par autre chose que des réponses courtes et définitives - mais dans le cas de la jeune femme devant moi, elle n’avait aucun problème avec ça. Je ne voulais pas tirer des conclusions hâtives et être déçue de m’être trompée plus tard si c’était le cas, mais pour le moment, j’étais bien satisfaite de ce que Nalaelle était en train de me dire. En fait, c’était à croire que l’université l’avait choisie elle parce qu’elle ne se gênait pas pour partager, s’ouvrir et dire ce qu’elle pensait. Peut-être ce n’était pas le cas, peut-être c’était un hasard, peut-être ç’avait été fait sur une base totalement volontaire, mais pour sur, je n’allais pas m’en plaindre. Refusant de l’empêcher de développer comme elle était en train de le faire, je l’écoutai attentivement, hochant parfois la tête pour montrer que j’accusais réception de ce qu’elle disait, prenant quelques notes toujours pour des besoins de structure, comptant sur mon enregistrement pour les détails au moment de la rédaction. Je repris la parole que lorsqu’elle me demanda si sa réponse convenait, pour lui dire:  « C'est parfait. » J’aurais pu m'arrêter là, tout simplement, mais pour détendre un peu l’atmosphère, je supposai que ce ne serait pas de trop que j’ajoute:  « Je ne cherche pas de réponse en particulier. Ce que je cherche, c’est surtout à avoir votre point de vue. » Simple, mais précis, c’était ce qui pourrait aider, à mon avis. En tout cas, c'était ce que j’espérais. Relisant mes notes un petit moment, je demandai ensuite:  « Vous voulez bien me parler un peu de vos Pokémons, et de votre relation avec eux ? » Avait-elle eu ces Pokémons avant ? Ou bien leur arrivée dans sa vie était-elle récente ? J’étais prête, encore une fois, à prendre tous les détails qu’elle était prête à m’offrir, et maintenant, je ne craignais plus qu’il en manque de ces détails, au vu de comment elle ne se gênait pas pour partager depuis que nous étions entrées dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyJeu 13 Juin - 15:20




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
La journaliste reste attentive, ce qui t'encourages à développer tes propos. C'est marrant, tu ne t'attendais pas à ça. À pouvoir autant t'exprimer. Et le fait qu'elle t'enregistre te rassure, dans le sens où tu te dis que tes propos ne seront ainsi pas déformés. En tout cas, tu apprécies de pouvoir donner ton point de vue, de pouvoir t'exprimer sur quelque chose qui te passionne. Ohana n'est pas dans une quelconque forme de jugement, et ça te plait. « Je ne cherche pas de réponse en particulier. Ce que je cherche, c’est surtout à avoir votre point de vue. » Cette phrase te fait sourire, et tu acquiesces légèrement. Là encore, tu es rassurée. Tu ne voudrais pas dire de sottises, ou passer pour une nana complètement à côté de la plaque. « Vous voulez bien me parler un peu de vos Pokémons, et de votre relation avec eux ? » te demande-t-elle, et ton visage s'illumine complètement. Parler de tes Pokémons, tu pourrais le faire toute une journée sans discontinuer. « Bien sûr ! » Tu as même du mal à cacher ton engouement pour cette question. « Je suis pour le moment accompagnée de trois Pokémons. Mon Racaillou, que je vous ai présenté, mais également un Nodulithe et une Ptyranidur. » te lances-tu.

« Dionysos est mon starter, mais aussi mon meilleur ami, même si entre nous, il est parfois extrêmement chiant. » Ton Racaillou soupire en entendant ça, très légèrement, en levant les yeux au ciel. « Je l'ai reçu de mon père en début d'année, c'est mon tout premier Pokémon. On a une relation assez fusionnelle, certainement dû au fait qu'on a les mêmes ambitions. Dio... Il aime combattre. C'est un Pokémon très fier, qui aime montrer ce qu'il sait faire. Moi, j'essaie simplement d'être là pour l'aider à progresser, du mieux que je peux. Mais il m'aide aussi là-dessus. Il me soutient beaucoup, surtout quand j'ai des moments de doutes, ou des choses comme ça. De mon côté, j'essaie de lui donner le meilleur pour l'aider à atteindre ses objectifs. Je ne voudrais pas le brider dans ses ambitions et dans ses besoins, alors j'essaie d'être très à l'écoute de ce qu'il veut. » Et comme pour confirmer tes dires, Dionysos lance un « Racaillou ! » affirmatif et déterminé, avant de te sourire légèrement. Sourire que tu lui rends, naturellement. « Et même s'il a son petit caractère, c'est le meilleur coéquipier que j'aurais pu avoir. Je dirai qu'on est complémentaires, finalement. » Tu souris un peu plus, cette fois en posant complètement ton regard sur Dionysos. Ce Racaillou, c'est l'amour de ta vie, quand bien même vous pouvez vous en foutre mutuellement plein la gueule à certains moments.

Tu prends quelques instants pour te recentrer sur la conversation, en adressant un sourire à Ohana. « Le deuxième à être arrivé dans l'équipe est Aly, mon Nodulithe. Je l'ai capturé aux Montagnes Arpent. Enfin... Capturé... Je n'aime pas ce mot, vous savez ? J'essaie de toujours laisser le choix aux Pokémons sauvages de me suivre ou non... Enfin, bref, Aly. C'est une boule de gentillesse, vraiment. Il est fondamentalement gentil, et très attiré par les autres Pokémons, très sociable. J'ai dû aller voir un spécialiste du comportement Pokémon pour lui, qui a diagnostiqué une hyperactivité avec un léger déficit de l'attention chez Aly, mais c'est ce qui le rend extrêmement attachant. Je pense qu'on peut le comparer un peu à un enfant. Il a du mal à se concentrer et à garder sa concentration, alors je passe par le jeu pour l'aider à progresser et ça fonctionne plutôt bien. Les rituels, aussi. Avant nos entraînements, on regarde ensemble des vidéos de Gigalithe en train de combattre ou de s'entrainer, parce que le but ultime d'Aly, c'est finalement de grandir. Alors, je l'aide à atteindre ce but, j'essaie de trouver toutes les combines possibles pour palier à son hyperactivité. Ça demande juste un peu plus de travail que pour Dio ou ma Ptyranidur, mais ça vaut la peine. Aly est plein de potentiel, il faut juste qu'on apprenne comment canaliser son énergie et s'en servir comme un avantage plutôt que de se dire que c'est un handicap. Car ça n'en est pas un, et je refuse de voir ce trouble de l'attention comme un handicap, chez lui. » Tu l'aimes comme il est, et tu fais en sorte qu'il le sache. Il ne doit pas avoir honte de ce qu'il est, peu importe ce qu'en pensent les autres.

« Et Astrid... Astrid est merveilleuse. C'est ma Ptyranidur, c'est encore un bébé, et j'ai eu la chance de la voir sortir de l'oeuf, il y a quelques semaines. Je pense qu'on peut dire que d'une certaine façon, je la materne un peu trop et que ça lui va bien. » Tu ris légèrement. « Elle est extrêmement timide et peureuse, ce qui est un comble quand on la voit, parce qu'elle est tout de même impressionnante physiquement. Mais c'est une crème. Pour le moment, je ne la fais pas combattre, elle est trop jeune encore. On s'entraîne ensemble, j'essaie de lui faire prendre confiance en elle, et d'aller à son rythme. C'est elle qui me dira lorsqu'elle sera prête pour son premier combat, je n'ai pas à décider de ça pour elle. Pour le moment, elle a surtout besoin d'affection, et de maternage. Mais elle s'épanouit de plus en plus, et elle prends de plus en plus confiance en elle. Et c'est merveilleux d'avoir la chance de vivre ça à ses côtés, et de la voir grandir. » Il y a une certaine émotion dans ta voix, lorsque tu parles d'Astrid. Et à vrai dire, on ne peut que ressentir toute l'affection et tout l'amour que tu portes à tes Pokémons à travers ce que tu en dis. « Je serai incapable de vivre sans l'un de ces trois là, je crois. » conclus-tu finalement.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyVen 21 Juin - 0:44

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
Nalaëlle semblait peu gênée et bien encline à répondre à mes questions, mais je me rendis compte bien rapidement qu’il n’en était rien comparativement au moment où je lui demandai de me parler davantage de ses Pokémons. À ce moment, son regard s’était illuminé, comme si elle attendait que je lui pose cette question depuis une éternité. Il allait l’admettre, ç’avait quelque chose de mignon, si je pouvais le dire ainsi. Et là, si elle semblait s’habituer au fait de donner des détails et tourner les questions selon ses goûts personnels, là, elle se fit plus que plaisir pour le coup. En effet, elle ne tarda pas à me présenter ses Pokémons, me parlant de comment elle les avait obtenus, ou plutôt, qu’ils étaient venus la rejoindre - je devais faire attention à mon choix de mots, clairement - de leur caractère et de comment elle se comportait avec eux. D’un point de vue extérieur, la voir faire et constater la complicité qu’elle entretenait avec ses Pokémons était particulièrement touchante à regarder. En effet, il était clair qu’elle les aimait et qu’ensemble ils formaient une équipe, une vraie, comme celle que moi j’aurais souhaité avoir à une époque, comme celle que mon frère se formait progressivement et que j’admirais profondément. Par contre, il était hors de question que je laisse mes souvenirs personnels m’emporter. Il était clair que l’émotion me prenait quelque peu, mais je fis en sorte que ce ne soit rien de majeur. Accusant réception de toutes ces informations, me congratulant encore une fois intérieurement d’utiliser mon enregistreur puisque clairement, je n’aurais jamais su tout prendre en note et ce, pour plus d’une raison. Encore une fois, je tentais de rester neutre, mais à la fin, à son dernier propos, je ne pus m’empêcher de sourie doucement à la vue de cette relation. En fait, elle représentait le type de dresseur que j’aurais souhaité devenir, sauf peut-être pour l’esprit de compétition, mais ça, c’était une autre histoire qui ne nécessitait aucune exposition. Réfléchissant suite à tout cela, essayant de formuler mes idées, je décidai de rester dans le même sujet, puisque clairement, celui-ci, pour obtenir des informations, était un franc succès. Je demandai donc:  « Et comptez-vous ajouter d’autres Pokémons à votre équipe ? Lesquels vous intéresseraient le plus ? » Et pourquoi ? La beauté de cet entretien, c’était que ça, je ne sentis même pas la nécessité de l’ajouter, sentant que si elle le souhaitait, Nalaëlle me le dirait d’elle-même. Clairement, il serait difficile de me plaindre de la tournure des choses pour le moment, je me le confirmais de plus en plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyMer 26 Juin - 13:02




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
Je parle, sans discontinuer, comme si j'en avais toujours plus à raconter. Je crois que dès l'instant où ça concerne mes Pokémons, je pourrais parler pendant des heures entières... Je suis bavarde, en vérité, c'est un fait que je ne cherche même plus à nier, mais me faire parler de Dionysos, Aly et Astrid, ça ne fait qu'accentuer le phénomène. Ils sont toute ma vie, alors il me semble évident qu'il est facile pour moi de m'étendre sur le sujet. En tout cas, j'ai l'air d'intéresser la journaliste, et ça me fait plaisir, parce que j'ai l'impression de faire passer un message, comme ça. Un message sur la façon dont je vois les liens entre les Dresseurs et leurs Pokémons, et sur comment je considère que tout le monde devrait les voir. Je n'ai pas la science infuse, hein... mais il y a des choses auxquelles je tiens beaucoup, et je suis un tantinet bornée. Et des fois, je suis aussi un tantinet trop sûre de moi et de mes valeurs, même si j'essaie de rester ouverte aux discours des autres. « Et comptez-vous ajouter d’autres Pokémons à votre équipe ? Lesquels vous intéresseraient le plus ? » me demande-t-elle, finalement, après avoir écouté ce que j'avais à dire sur mes Pokémons. La question me fait légèrement sourire, maintenant que j'ai réussi à définir l'équipe que je voulais vraiment. Ça m'aura pris du temps, j'ai changé d'avis mille fois pour certains, mais aujourd'hui, je peux répondre à cette question là sans problème.

« J'aimerais avoir une équipe complète, même si ça va me demander plus de rigueur en entraînement. » dis-je, pour commencer. « J'ai hésité pendant pas mal de temps sur l'équipe que je voulais, en fait. Parce que je suis complètement dingue du type Roche, sauf qu'une équipe monotype, c'est vite compliqué à gérer... Malgré tout, je sais que je veux un Onix, déjà. C'est mon rêve, en fait. Je suis complètement amoureuse de ce Pokémon, et ça me paraît impensable de ne pas en avoir un dans mon équipe. J'veux dire... Vous avez vu comment ils sont beaux, et impressionnants, et fabuleux... Et... Un Onix, quoi ! » J'ai les yeux brillants d'admiration, et ma voix trahit clairement mon excitation à parler des Onix. J'adore ce Pokémon, viscéralement, il est celui qui me fait le plus rêver au monde. Certes, c'est pas toujours très pratique d'avoir un serpent de pierre de huit mètres à trimballer, mais sérieusement ? Je m'en tape complètement. C'est le Pokémon de mes rêves, et il me tarde le jour où je retrouverai celui qui m'a sauvé la vie aux Grottes Arpent. « Ensuite, j'aimerai intégrer deux Pokémon Combat à mon équipe, pour diversifier un peu les types. Bon, ça diversifie pas grand chose, mais j'prends aussi en compte les doubles types. Je veux dire, rien que Dionysos et Astrid. Ce sont des Pokémon Roche, certes, mais Dionysos est également Sol et Astrid est également Dragon. Mine de rien, ça joue aussi dans les stratégies. Et du coup, j'aimerai beaucoup intégrer un Machoc à l'équipe, et le faire évoluer jusqu'à sa forme de Mackogneur. Ce Pokémon est fascinant, et je rêve d'en avoir un depuis que je suis gamine... Et le dernier... C'est un peu particulier. À la base, je le voulais pas spécialement, mais j'ai rencontré un Makuhita aveugle dans les Montagnes Arpent... Et vous savez, j'sais qu'il sera pas capturé, parce que les gens s'embarrassent rarement d'un Pokémon handicapé. Mais moi, je lui ai promis que je reviendrai le voir, et c'est ce que je fais régulièrement. Il commence à avoir confiance en moi, et j'aimerai bien lui proposer de rejoindre mon équipe. Ça va être un sacré défi, mais c'est un défi qui m'intéresse. »

Je sais qu'en laissant sa chance à ce Makuhita, je pourrais être surprise de façon méga positive. Alors pourquoi je me priverais ? Le handicap, chez les Pokémons comme chez les humains, ne m'a jamais effrayée. Au contraire, j'ai toujours pensé que ça pouvait être une force, un atout supplémentaire... Tout dépendant de ce qu'on décide d'en faire !
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptySam 29 Juin - 1:26

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
Nala’ était passionnée et ambitieuse, c’était évident, c’était compris par ma personne et ce, depuis plusieurs minutes maintenant. Mais ce fut encore plus flagrant suite à ma question, quand elle se mit à sourire, quand son regard s’illumina soudainement et que sans attendre, sans hésiter, elle me parla de ces Pokémons qu’elle voulait ajouter à son équipe. Clairement, elle vouait une admiration sans bornes à ce Pokémon qu’était Onix. Pour moi, il était un peu trop massif et impressionnant, mais je n’étais pas là pour la juger, d’autant plus que j’étais clairement mal placée pour le faire. Déjà, le fait que j’avais deux Pokémons, c’était énorme. Je m’étais toujours contentée d’un seul, puis Mikhail m’avait convaincu d’en prendre un second, dont il ne voulait apparemment pas. Comment avais-je pu faire pour me laisser tenter, par lui qui plus est ? Je ne saurais le dire, et je ne voulais pas vraiment le savoir. Passant outre mes histoires personnelles, je l’écoutai, tandis qu’elle m’expliquait qu’elle voulait varier son équipe, en m’énumérant quels Pokémons elle souhaiterait avoir et pourquoi. Comme je le faisais depuis un moment, j’acquiesçai, griffonnant quelques notes au passage, cherchant une structure pour la suite. Mais je m’arrêtai sitôt qu’elle commença à me parler de ce Pokémon aveugle qu’elle allait rejoindre dans les montagnes pour l’aider, affirmant qu’elle ne l’avait pas encore pris avec elle. Clairement, le geste était honorable, admirable. Mais ne serait-il pas plus simple pour elle de l’emmener dans une pokéball pour s’en occuper sans devoir faire un tel déplacement ? Enfin, aux premiers abords, c’était ce que je pensais, mais je pouvais avoir tout à fait faux, et j’étais bien peu connaissante en la matière pour me prononcer de quelconque façon. Me taisant, je pris un temps pour consulter mes notes, me rappelant que je ne devais pas poser des questions subjectives. Dans mon métier, je ne pouvais pas le faire à la base, mais là ç’avait encore moins sa place. Je demandai alors:  « Et qu’est-ce qui vous attire chez les Pokémons roche en particulier ? » Question un peu plus précise que les précédentes, mais qui restait simple sommes toutes. De quoi alimenter l’interview, voir ce qu’elle allait me dire pour poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyDim 7 Juil - 12:56




Ohana & Nalaëlle
Le futur d'Ebera
C'est pas toujours évident de réussir à convaincre un Pokémon sauvage de nous suivre. Je m'en rends compte avec le Makuhita aveugle. Je crois qu'il a tellement peur des humains que pour le moment, une capture n'est pas envisageable, mais ça ne fait rien. Je saurais l'attendre, être patiente pour qu'il se sente assez en confiance pour venir avec moi. En attendant, faire le déplacement ne me dérange pas. Ça demande juste d'aménager un peu de temps, mais dans l'idée, ça me va. Et puis, ça permet à mes Pokémons de pouvoir s'entraîner, c'est pas si mal. Ohana laisse planer un silence, et je me tais également, pour une fois. Je me demande si elle aura assez de matière pour pouvoir faire son article, même si je ne suis clairement pas la seule interviewée. Et puis, finalement, elle reprends la parole. « Et qu’est-ce qui vous attire chez les Pokémons roche en particulier ? » Je me mordille la lèvre. C'est à moi, maintenant, de laisser passer un léger silence, le temps de réfléchir à ma réponse. Et puis, je regarde Dionysos, et finalement, je me lance.

« Honnêtement, je saurais pas vous l'expliquer de façon logique et rationnelle. » dis-je, pour commencer. « C'est juste... C'est le type duquel je me sens le plus proche. C'est un type compliqué à entraîner, la plupart des espèces roches sont têtues, bornées et assez brutes. Mais c'est ça que j'aime. J'aime la difficulté, et j'aime me dire que si j'arrive à les entraîner, c'est qu'ils ont décidé que j'étais une bonne Dresseuse pour eux. » Je mordille à nouveau ma lèvre, en continuant de réfléchir. « En fait, ce qui est intéressant avec les Pokémon Roches, c'est qu'on comprend clairement que c'est eux qui choisissent leurs Dresseurs, et pas l'inverse. Et cette idée là me plaît beaucoup. C'est des Pokémons ultra fiers, si je ne suis pas à la hauteur, ils me le feront comprendre. C'est un challenge quotidien, finalement. Et c'est pareil pour les Pokémons Combat, en fait. C'est mon deuxième type préféré, à peu près pour des raisons similaires. » Je souris légèrement. « En fait, j'apprécie qu'un Pokémon me pousse à me remettre en question, qu'il puisse accepter ce que j'ai à lui offrir, et en même temps, m'apprendre aussi des choses. Et c'est que je ressens quand j'entraîne des Pokémons Roche. Je sais pas, c'est compliqué à expliquer, en fait. Je me sens juste proche de ce type. »

Je marque une très légère pause, avant de rouvrir la bouche, pour préciser : « Et puis, j'ai toujours eu une préférence pour les gros Pokémons. Enfin, les Pokémons grands, ou massifs, et c'est une caractéristique assez marquée chez les Pokémons Roche. Après, j'aime aussi beaucoup les types Sol et Acier, parce que ce sont des Pokémons que je trouve intéressant. Mais c'est compliqué d'expliquer une préférence de type. » Voilà. C'est effectivement compliqué d'expliquer quelque chose comme ça. « Est-ce que je peux me permettre de vous demander votre type préféré ? Je... Enfin, ça m'intéresse, simplement. » dis-je finalement. Parce que ouais, je parle beaucoup – et c'est normal pour une interview, hein – mais ça me plairait bien de juste savoir deux ou trois petits trucs sur mon interlocutrice, au final.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Ohana J. Williams
Ohana J. Williams
Lilo Baby Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978 Le futur d'Ebera - ft Ohana 160801092304393978
⦿ Messages : 76
⦿ Ville d'origine : Arcadia
⦿ Job : Journaliste
⦿ Pokémon rêvé : Togepi
⦿ Type préféré : Normal
⦿ Avatar : Melissa Benoist (c) Blondie
⦿ Commentaires : Le futur d'Ebera - ft Ohana Tumblr_inline_nv0w90jOPU1qlt39u_250
Mes RP's en cours
Mikhail - Nathanaël


https://ichooseyou.forumactif.com/t4654-carte-dresseur-d-ohana-j-williams
Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana EmptyMer 17 Juil - 15:15

Nalaëlle & Ohana
Le futur d'Ebera
Je ne savais pas vraiment si j’allais faire usage de cette nouvelle question que je venais de lui poser pour mon article à proprement parler. Évidemment, je voulais le plus de contenu possible, mais j'étais aussi consciente qu'on ne me laisserait pas un volume au complet pour ce reportage. Mais en même temps, j'étais aussi curieuse de laisser parler la jeune femme, d'où le fait que je ne regrettai pas ma question et je ne cherchai pas à la couper ou quelque chose dans le genre. Comme ce qui semblait être son habitude, elle vint à me répondre, élaborant, dépassant la réponse un peu plus simple et formelle, rendant celle-ci plutôt personnelle. Et si je venais à l’utiliser, c'était ce genre de chose que je voulais. Je n’écartais pas la possibilité de faire une partie seulement sur les choix précis des Pokémons que ces dresseurs, qu’importe leur âge et leur niveau, et pour le coup, c’était vraiment pertinent. Je la laissai poursuivre, m'attendant à faire comme j'avais fait précédemment, en l'occurence commencer à formuler une question dans ma tête pour la lui poser par après, mais avant que je puisse faire une telle chose, je fus prise de court, par une question. Moi, celle dont le métier était de poser des questions, je me faisais poser une question. Elle était légitime, je ne pouvais pas dire le contraire, mais pour tout dire, cela me gênait un peu. Orgueilleuse et voulant toujours paraitre sure de moi, j’avais ce sentiment un peu désagréable qu’en lui répondant j'allais me compromettre, montrer que je n'étais pas nécessairement la mieux placée pour faire tout ce travail. Refusant de mentir par contre, puisque je sentais que ce serait m’enfoncer davantage, je fus quand même honnête, répondant:  « Je crois que je préfère le type normal… » Évidemment, je n'étais pas fière de ma réponse vraiment. Je savais que j’avais hésité, et je m'en sentais un peu... ridicule ? C’était le terme le plus approprié à mon avis. Mais après, je ne pouvais pas vraiment dire que j’aimais les petits Pokémons mignons, ce serait pire. Cherchant malgré tout à me rectifier, je dis:  « Lilo est plus mon compagnon en fait. » Et je ne parlais pas vraiment de Baby, il fallait encore que j’apprenne à le connaitre, et tout ce qui venait avec. Gardant le silence cette fois-ci, j'attendis de voir si j’avais bien répondu à sa question ou si ce n'était pas suffisant, ne niant pas que ça me faisait tout drôle de voir les rôles inversés de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty
Message(#) Sujet: Re: Le futur d'Ebera - ft Ohana Le futur d'Ebera - ft Ohana Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le futur d'Ebera - ft Ohana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP non clôturés-
Sauter vers: