⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 
-48%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie BASS+, – 12 h ...
35.69 € 68.37 €
Voir le deal

Partagez
 

 makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyMer 15 Avr - 12:39

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Hazel avait l'impression de vivre un puissant épisode de dissociation et pourtant... elle s'était rarement sentie aussi bien qu'à cet instant depuis des années. Si la brune avait commencé sa journée enroulée dans une blouse tâchée et trouée par l'acidité des poisons des Pokémon qu'elle étudiait au laboratoire de l'hôpital universitaire de Vertresse, désormais plus rien en elle ne rappelait son engagement médical ; pas même son esprit, totalement déconnecté de cette partie de sa vie, comme si elle l'avait quittée depuis un bon moment alors que c'était cette vie-là, celle qu'elle expérimentait à cet instant, qu'elle venait tout juste de retrouver.

Contre l'avis de son frère, contre sa propre raison aussi, Hazel avait assisté à la représentation de la troupe avec laquelle elle avait dansé pendant les derniers mois avant qu'elle ne soit forcée à tout abandonner du jour au lendemain. C'était la deuxième fois, c'étaient eux qui lui avait proposé de revenir, même si de son côté elle avait refusé de les rejoindre sur scène. Après le spectacle, en revanche, c'était différent. Euphorique de se retrouver au milieu de ce groupe dont certains membres portaient encore un maquillage pailleté et féérique, entraînée dans des conversations dont elle avait perdu le fil une demi-douzaine d'années auparavant, Hazel avait atterri sans vraiment savoir comment dans un bar à l'ambiance survoltée. Bien qu'au coeur de la capitale, l'endroit n'était pas cloîtré ou petit, et on devinait à sa décoration qu'il accueillait une clientèle éclectique en fonction de l'heure. Là, ça semblait être un mix d'étudiants et de jeunes actifs qui voulaient pouvoir se détendre et s'éclater tout en s'entendant parler, tandis qu'au fond de la salle, où la musique était balancée, un DJ semblait entamer les premiers morceaux d'une nuit endiablée, pour le plus grand plaisir des danseurs dont certains ne prirent même pas la peine de commander un verre avant de se ruer sur la piste pour se défouler.

Au début, la brune les rejoignit, un sourire tellement large étalé sur le visage que si elle s'était regardée dans un miroir à ce moment donné, elle ne se serait probablement pas reconnue. Sans avoir leur entraînement quotidien, elle remarqua que la danse, c'était un peu comme le vélo, que ses muscles se souvenaient mieux qu'elle de la façon dont exécuter certains mouvements, que ceux-ci s'échauffaient d'une sensation familière alors qu'elle enchaînait les mouvements d'improvisation avec les autres danseurs, sans genre, sans chorégraphie, juste du défoulage pur et simple. Elle ne sut pas combien de temps ça dura exactement, elle alla au bar plus d'une fois pour célébrer cette soirée d'une rangée de shots avec ses anciens partenaires avant de revenir sur la piste, mais finalement, son corps la trahissant, elle fut la première à le sentir lui réclamer une pause. Retenue par le bras par deux de ses partenaires, "mais non mais reeeeeeste, j'adore cette chanson !", la brune esquissa d'une main un geste signifiant qu'elle avait besoin de quelques minutes, sans se départir de son sourire, et ils lui lâchèrent enfin la main non sans terminer ce geste d'un pas de danse qui fit éclater de rire la chercheuse. Celle-ci se sentit porter comme sur un nuage jusqu'au bar - parce qu'elle ne sentait plus ses jambes mais que par un miracle qu'elle ne s'expliquait pas, elles fonctionnaient toujours - et elle commanda un grand verre de cocktail aux accents fruités, de quoi la rafraîchir sans la sortir du rêve qu'était cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyMer 15 Avr - 14:48


hazel & makaelani
centrapolis
C'était un talent que de réussir à se faire des amis dans un lieu où elle ne connaissait pourtant personne. Makaelani avait bien besoin de décompresser, elle se mettait une pression assez terrifiante pour réussir à remplir ses objectifs, pour faire honneur à son père et pour se prouver à elle-même qu'elle était capable d'accomplir l'impossible. Elle avait besoin d'une pause, d'un lieu qui ne sentait pas la boue et le sable, et d'un autre contact que celui de ses Pokémons. Et il y avait cette ville, Centrapolis, une ville comme Maka n'en avait encore jamais vu, l'une de ces immenses villes qui semblent cracher au visage de ses visiteurs la richesse de ses habitants. Alors, elle avait été curieuse, elle y avait fait du tourisme toute la journée en comprenant très vite qu'elle-même venait d'un milieu très modeste face aux magasins, face aux buildings, face à tout cet univers qu'elle avait du mal à comprendre. Et puis, en début de soirée, elle avait fait quelques rencontres sur la plage. Des étudiants de l'université amusés par ses histoires venues tout droit d'Alola, par son air trop curieux, et par sa facilité à tisser des liens. "On voulait aller s'amuser un peu, y'a un bar sympa en ville, tu viens avec nous ?" La proposition de l'un des étudiants avait fait l'unanimité parmi ses camarades, et Makaelani avait bien sûr accepté. Elle avait hâte de voir comment on faisait la fête ici, à Ebera.

"Vous vous enfermez toujours pour faire la fête ?" s'étonna-t-elle en premier lieu, en arrivant dans le bar. Celui qui lui avait proposé de venir lui expliqua tout, répondant à toutes ses questions patiemment, jouant certainement le chevalier servant en espérant finir la soirée avec elle. Mais c'était bien mal connaître Makaelani que de penser que c'était si facile que ça, pas alors que sa capacité de concentration était proche du néant et que tout était pour elle prétexte à bouger et à s'amuser. D'ailleurs, quand la musique commença à devenir plus entraînante, elle fut la première à terminer son verre d'une traite pour sauter de sa chaise en attrapant une main au hasard et entraîner sa pauvre victime sur la piste de danse. Elle ne savait pas danser, c'était un fait, mais elle n'avait pas de honte à simplement laisser ses jambes et ses bras se mouvoir au rythme de la musique, un sourire tellement large sur les lèvres que c'était difficile de ne pas comprendre qu'elle s'amusait particulièrement. Pas très loin d'elle, un groupe s'amusait tout autant, se débrouillant tout de même bien mieux qu'elle et les étudiants sur la piste de danse. Elle mourrait d'envie de les rejoindre pour apprendre deux ou trois trucs sympa à reproduire, mais elle ne voulait pas déranger un groupe d'amis visiblement heureux de partager ce moment, alors pendant un moment, elle n'y pensa plus. Et les deux groupes durent se croiser plusieurs fois entre les allers et venues entre le bar et la piste de danse. Makaelani dépensait l'argent qu'elle n'avait pas pour payer des tournées aux étudiants, tenant à montrer la générosité innée des habitants d'Alola, tout en étant déjà elle-même un peu trop alcoolisée pour se rendre compte que les jeunes avec qui elle faisait la fête en profitait très largement. D'ailleurs, même non alcoolisée, elle ne s'en serait pas vraiment rendue compte.

Toujours est-il qu'elle remarqua l'une des danseuses se désolidariser du groupe, et qu'elle commençait un peu à s'ennuyer à écouter les histoires d'examens et de romance de ses amis du soir. Elle se rendait bien compte qu'elle était peut-être un peu plus adulte que ce qu'elle croyait. "Je reviens." finit-elle par glisser à l'oreille d'une étudiante, avant de s'éclipser discrètement de la piste de danse, tout sourire. Si elle n'osait pas forcément s'incruster dans un groupe déjà formé, elle n'avait aucun problème à aller vers quelqu'un qui était seul, et elle s'installa à côté de la danseuse en lui souriant, son regard louchant sur son cocktail. "Oh, ça a l'air trop bon !" s'exclama-t-elle, avant de commander la même chose et de se tourner franchement vers elle. "Tu danses super bien, au fait. Je voulais venir vous voir pour apprendre deux ou trois trucs, mais j'ai pas osé." Elle montra le groupe avec lequel elle était venue, fronçant le nez en remarquant à quel point ils semblaient simplement bourrés vus d'ici. "J'étais avec eux, là-bas... On a vraiment pas votre niveau, c'est flagrant... Je me rendais même pas compte qu'on avait à peu près autant de grâce qu'un Hyppopotas, tiens." Elle ponctua sa phrase d'un rire franc en réalisant à quel point les étudiants avaient simplement l'air stupides et clairement pas en rythme. "Je m'appelle Maka, et toi ?"  



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptySam 18 Avr - 0:48

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ La musique se répercutait dans les coins de la boîte crânienne de la chercheuse en médecine, dont le corps continuait de danser alors même qu'elle avait le cul posé sur un tabouret du bar. Quand on la servit, Hazel alla d'ailleurs chercher directement la paille avec sa bouche pour ingurgiter un peu du cocktail, clignant des paupières en réalisant qu'elle venait de se prendre un shot de tout l'alcool coincé sous les glaçons. C'est alors qu'elle secouait sa paille dans son verre pour mélanger son cocktail qu'une voix à côté d'elle l'interpella pour lui parler, justement, de ce qu'elle venait de commander. "Mh... je te conseille vraiment de mélanger avant de boire, par contre" l'avertit-t-elle en riant, les muscles de son visage encore victimes de l'acidité et de la force de la gorgée qu'elle venait de boire.

La jeune femme à côté d'elle engagea tout naturellement la conversation, et Hazel, en plus d'être dans ce brouillard euphorique provoqué par l'adrénaline et l'endorphine dans son métabolisme, était plutôt du genre à rebondir. Elle éclata carrément de rire quand celle qui se présenta comme Maka compara son groupe d'amis à un groupe de Pokémon hippos pas très gracieux, non sans glisser un regard vers le groupe qui, effectivement, ressemblaient plutôt à des ados piailleurs pendant un bal de promo qu'à des fêtards prêts à passer la nuit sur la piste de danse. "Hazel" répondit-elle à sa présentation, avant de tourner un peu plus son buste vers elle pour entamer la conversation. "Tu aurais dû venir ! Je fais pas partie de leur groupe non plus" s'exclama-t-elle en prenant son verre dans la main pour boire une nouvelle gorgée. Mine de rien, danser à en oublier le temps qui passait donnait soif. "Enfin, plus maintenant, je dansais avec eux y'a une éternité. Ce sont des professionnels, alors les comparer à tes copains n'est peut-être pas très juste non plus" reprit-elle en souriant, son regard s'attardant bien trop facilement sur tous ces visages qu'elle avait eu l'habitude de côtoyer quotidiennement et qu'elle n'avait pas vu depuis si longtemps. Le verre de la brune arriva, et Hazel attendit un instant qu'elle le goûte avant de lui glisser un "Alors ?", attendant son verdict, avant de reprendre. "Tu viens d'où, Maka ? Ton accent est familier mais j'arrive pas à mettre le doigt dessus..."

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyDim 19 Avr - 14:45


hazel & makaelani
centrapolis
Makaelani ne se serait pas vue passer toute sa soirée avec la bande d'ado qui se déchaînaient sur la piste de danse. Ils étaient gentils - du moins, aux yeux de la jeune femme - mais ils n'étaient objectivement pas très intéressants. Enfin, tout du moins, Maka ne partageait plus depuis longtemps leurs préoccupations... Leurs blagues ne lui faisaient qu'esquisser un sourire à peine amusé, presque plus par politesse qu'autre chose, et elle se sentait un peu étouffée par l'étudiant auquel elle avait l'air de plaire. Ce n'était d'ailleurs pas très réciproque, il était simplement gentil, mais ça s'arrêtait là, d'où le sentiment d'oppression, certainement. Alors, elle était contente de pouvoir échapper un peu à ce petit groupe qui, finalement, ne deviendraient probablement pas des amis sur le long terme.

C'était l'occasion ou jamais de faire connaissance avec la danseuse assise au bar, qui semblait bien plus intéressante aux yeux de Makaelani que les adolescents qu'elle avait laissé sur la piste. Il y eu d'ailleurs une petite vague d'incompréhension qui passa dans le regard de l'éleveuse alors que Hazel lui affirmait ne pas faire partie non plus du groupe qu'elle n'avait pas osé aborder. Elle fronça d'ailleurs même un peu les sourcils, regardant son interlocutrice avant de regarder vers les danseurs, histoire de vérifier qu'elle n'avait pas manqué quelque chose, mais la réponse à son interrogation lui fut donnée sans qu'elle ait vraiment besoin de poser une question. "Oooh, je vois ! Je n'aurais pas su deviner que tu ne dansais plus avec eux !" glissa la jeune femme, trop curieuse, et rassurée de ne pas s'être trompée de personne en allant aborder Hazel. "Et ce ne sont pas mes copains... Je les ai rencontré aujourd'hui. Ils sont gentils, mais un peu immatures. Ils ont à peine 18 ans, c'est normal." expliqua ensuite l'éleveuse, avant que sa boisson n'arrive et qu'elle ne la regarde comme la huitième merveille du monde. Maka n'était pas excessivement mature non plus, d'ailleurs, comme le prouvait sa façon de sautiller sur son tabouret alors que l'on posait son verre devant elle... Elle mélangea le contenu de ce dernier, comme le lui avait conseillé Hazel, et ferma les yeux à la première gorgée. "C'est vraiment bon !" s'exclama-t-elle, vraisemblablement contente de sa découverte.

"Je viens d'Alola !" Il y eut certainement un peu trop de fierté dans cette information, mais elle ne pouvait pas tellement s'en empêcher. "Si l'accent t'est familier, c'est que tu y as déjà été ?" Makaelani se doutait que la jeune femme n'en était pas elle-même originaire, mais elle était curieuse de savoir ce que des étrangers pouvaient penser de sa région natale. Le plus souvent, d'ailleurs, les voyageurs savaient apprécier la beauté des paysages et les formes spécifiques de certains Pokémons d'Alola. "Et toi, tu viens d'où ? C'est drôle, depuis que je suis ici, je rencontre beaucoup de personnes de beaucoup de régions différentes... mais ironiquement, j'en rencontre très peu qui viennent d'Ebera !"   


hors jeu:
 

@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyLun 20 Avr - 17:29

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ En général, la danse était un sujet qu'Hazel abordait trop peu, à la fois par honte, par tristesse de ne pas pouvoir donner libre court à sa passion, mais aussi tout simplement parce qu'elle ne fréquentait plus ces cercles, plus axés sur la médecine et la recherche qu'autre chose. Néanmoins, là, elle était comme dans une bulle hors du temps, à quelques dizaines de kilomètres tout au plus du laboratoire où elle passait ses journées mais en même temps tellement, tellement loin de cet univers. "Merci ! J'adorais ça, plus jeune, alors les réflexes reviennent assez vite" expliqua-t-elle pour justifier qu'elle réussisse encore à pouvoir se comparer aux professionnels qui continuaient, eux, de s'entraîner quotidiennement. En revanche, l'état de leurs genoux demain ne serait sûrement pas le même. Curieuse, la brune prit un instant pour observer Maka avant d'abandonner, incapable de deviner son âge toute seule : plus de dix-huit ans, en tout cas. "Pourquoi, tu as quel âge toi ?" demanda la brune en sirotant son cocktail, joignant son sourire à celui de la jeune femme quand elle prit une première gorgée de cocktail.

"Ah, Alola !" répéta Hazel en hochant amplement la tête, comme si l'information était la pièce manquante à son puzzle. "Oui, j'y suis allée il y a quelques années, mais juste le temps de quelques vacances. J'ai de la famille là-bas, c'est cet accent qui m'a marquée… Si je me souviens bien, c'était à Mele-Mele, mais la ville… Lily ?" raconta-t-elle encore, se souvenant avec nostalgie de ces quelques semaines qu'elle avait passées avec sa cousine Jaineba et celui qui, à l'époque, partageait sa vie, son mari Teva. Ça aussi, ça semblait pourtant dater d'une éternité… Un petit rire traversa les lèvres de la chercheuse quand Maka lui fit remarquer qu'il y avait énormément d'étrangers à Ebera, et la brune approuva d'un petit signe de tête. "C'est vrai que la région attire énormément de monde ! Moi je suis née ici - enfin, à Edelwienne, une ville au centre de la région. Tu connais ? T'es venue ici en vacances ?" demanda-t-elle avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyMar 21 Avr - 1:12


hazel & makaelani
centrapolis
Elle eut un petit rire gêné en se sentant ainsi observée, se demandant bien ce qu'Hazel cherchait autant à comprendre en la regardant avec autant d'attention. Et, lorsque la question tomba, sa gêne retomba instantanément. Il avait toujours été difficile de lui donner un âge, bien qu'elle n'ait jamais vraiment cherché à brouiller les pistes. "J'ai 26 ans, presque dix ans de plus qu'eux. Je ne pensais pas que je le sentirai autant, mais... si. Et toi ?" Makaelani ne jouait pas tellement à essayer de deviner les âges des autres, autant parce qu'elle n'était pas très douée à ce jeu là que parce qu'elle ne voulait vexer absolument personne. Elle avait découvert que les gens n'aimaient, en réalité, ni être rajeuni, ni être vieilli, sans qu'elle ne comprenne vraiment pourquoi. L'âge n'était qu'une donnée parmi tant d'autres, même si cette soirée lui prouvait qu'il pouvait avoir une certaine importance. A moins que ça ne soit qu'une question de maturité ? Elle chassa son interrogation de son esprit, il n'était plus l'heure de se poser de telles questions.

Parler d'Alola détourna son attention de ses réflexions intérieures. Elle était toujours particulièrement heureuse de pouvoir parler de sa Région, dont elle était immensément fière. Qu'il s'agisse des traditions, des fêtes, de l'ouverture d'esprit des habitants des îles d'Alola ou des liens que les habitants des différentes îles entretenaient avec les Pokémons, il y avait beaucoup d'aspects dont elle ne pouvait qu'être fière. "Lili'i." corrigea Makaelani, sans jugement, simplement avec la bonne prononciation, avant de lui sourire. "J'adore Lili'i, c'est une jolie ville. Mele-Mele est vraiment une île fantastique. Je suis moi-même originaire de Ula-Ula, j'ai grandi à Malié." Elle ne savait pas si cette information avait beaucoup d'importance, mais puisqu'elles faisaient connaissance, ça lui semblait plutôt approprié d'en dire davantage sur ses origines. D'ailleurs, Maka fit un énorme effort pour ne pas inonder Hazel de questions concernant sa famille, celle qui vivait donc à Mele-Mele. Elle ne voulait pas se montrer trop curieuse, même si son interlocutrice semblait l'être au moins autant qu'elle.

"Edelwienne..." réfléchit Makaelani, fronçant un peu les sourcils, avant que ça ne la frappe et qu'elle n'acquiesce. "C'est la ville où a lieu un festival à la fin duquel on lâche des lanternes en l'honneur des défunts, c'est ça ?" C'était une information qu'il lui semblait avoir entendu quelque part, elle en était presque sûre, se souvenant avoir pensé que c'était une jolie tradition à laquelle elle avait envie d'assister. "Et je ne suis pas en vacances ici, non. Je suis venue à Ebera pour ouvrir un élevage de pokémons sol, roche et un peu acier, près de Céruleum. Je devrais vraiment penser à faire quelques cartes de visite pour les distribuer à chaque rencontre que je fais." Elle rit légèrement, mais l'idée n'était finalement pas si bête que ça. Une nouvelle gorgée du cocktail lui glissa dans la gorge, la rafraîchissant dans cet endroit où il devait certainement faire mille degrés, avant qu'elle ne reprenne ; "Mais je n'ai pas envie de parler de travail ce soir ! Et, puisque ce n'est pas ton travail à toi mais que tu es douée... Tu crois qu'après ce verre, tu pourras m'apprendre quelques mouvements de danse ?" finit-elle par demander, ni tenant plus, tout en précisant tout de même ; "Enfin, ce n'est pas du tout une obligation. Ne te sens pas obligée d'accepter !"   



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyVen 24 Avr - 14:56

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Hazel fut un peu surprise d'apprendre l'âge de Makaelani, qu'elle aurait imaginé être un peu plus jeune que ça - au moins, plus jeune qu'elle-même - mais elle cacha cette surprise dans son verre d'alcool, le sirotant pour se donner un instant avant de répondre à la question qu'elle lui avait retourné. En soi, elle non plus n'accordait pas beaucoup d'importance à l'âge, rien que parmi le groupe avec lequel elle était arrivée et qui n'avait toujours pas arrêté de danser, elle pouvait trouver des gens de l'âge des "amis" de Maka, d'autres de l'âge de ses supérieurs à l'hôpital. Non, l'âge ne voulait souvent pas dire grand chose. "25, pas très loin de toi" lui glissa finalement Hazel en avalant sa gorgée de cocktail. "Tu les as rencontrés comment, du coup ?" ne put-elle s'empêcher d'enchaîner, simplement par curiosité et dans la continuité de la conversation, glissant un dernier regard vers les jeunes avec lesquels Maka était arrivée.

Bon, la chercheuse n'avait pas vraiment idée de ce dont parlait la brune quand elle aborda son île et sa ville natale, mais elle lui adressa un sourire de remerciement quand elle la corrigea pour le nom de la ville où elle avait passé ses vacances. Si elle était restée à Edelwienne, auprès de sa famille, sûrement qu'elle aurait eu plusieurs occasions de se le voir rappelé et qu'elle n'aurait pas oublié... mais Neba était partie, et Hazel avait déjà bien assez de soucis pour rester proche de sa famille à Edelwienne, alors celle à Alola... "J'en ai de très bons souvenirs, malheureusement je n'ai pas quitté Mele-Mele. C'est vraiment très différent d'ici, de partout d'ailleurs, plus... paisible ?" enchaîna-t-elle tout de même avant que Maka ne devine juste pour Edelwienne, faisant s'élargir le sourire de la danseuse d'un soir. "C'est ça !" répliqua-t-elle, franchement impressionnée, une petite lueur dans le regard : c'était l'une des traditions préférées d'Hazel, avec celle du rituel de découverte du premier Pokémon, l'une de celles qui avaient provoqué sa fascination pour le feu. "Ma famille fait partie de celles qui organisent cet évènement, c'est quelque chose qui se transmet de génération en génération. Les morts ont une importance particulière à Edelwienne, c'est là-bas que se trouve l'arène de type spectre d'ailleurs, si ça peut dire quelque chose de la ville" expliqua la brune, qui s'étonna elle-même de se retrouver délestée, en plus du poids de son travail, de celui des doutes qui l'assaillaient sur son appartenance au clan Ngwari. Maka lui raconta qu'elle avait un élevage près de Céruleum, pas spécialisé dans les types les plus doux d'ailleurs, et une nouvelle mine impressionnée prit place sur le visage de la chercheuse en médecine. "Tu devrais ! Je connais des éleveurs qui le font" l'informa-t-elle simplement avant qu'elles ne changent de conversation. Enfin, elle en connaissait une, et peut-être pas du genre qu'elle présenterait à Maka, même si elle ne la connaissait pas encore très bien. Hazel leva son verre aux paroles de la brune, glissant un "Santé !" pour approuver que ce soir n'était pas celui où elles devaient rester accrochées à leur travail, et elle reposa son verre en réfléchissant à ce qu'elle pouvait bien apprendre à Maka. "Mmmmh... je t'avoue que je suis plus douée comme élève que comme professeur, mais on peut essayer quelque chose." approuva-t-elle en posant sa main sur son buste, se concentrant avant de bouger seulement ses épaules, sans que sa tête ne bouge, puis enchaînant plusieurs mouvements comme ça sans pour autant se lever. "Un truc un peu comme ça ?" demanda-t-elle avant de se lever de son tabouret, essayant cette fois un mouvement du bassin, sans bouger le haut du corps, comme pour montrer que ça pouvait être fait à tous les niveaux.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyVen 24 Avr - 19:05


hazel & makaelani
centrapolis
"Je me baladais sur la plage, et je leur ai demandé l'heure." raconta l'éleveuse, sans trop réaliser que ce genre de choses ne sont pas censées arriver, et qu'elle n'était pas censée se retrouver au milieu d'un bar avec des inconnus à qui elle avait simplement demandé l'heure. Mais, en même temps, si elle n'avait pas cette fâcheuse manie de discuter avec tout le monde, elle ne serait pas non plus en train de discuter d'Alola avec Hazel, son sourire s'élargissant devant la constatation de son interlocutrice. Paisible était certainement le bon mot pour qualifier Alola, qui avait pourtant connu - comme partout - quelques mauvais moments. Enfin, toujours était-il que la vie a Alola était effectivement différente d'ici ; c'était une autre culture, d'autres croyances, que Maka chérissait profondément. C'était une autre façon de vivre, cette région se démarquant même jusque dans sa façon d'appréhender le voyage initiatique des jeunes dresseurs. Mais n'était-ce pas toutes ces différences qui faisaient tout le charme d'Alola et de ses habitants, finalement ? En débarquant ici, Makaelani s'était rapidement rendue compte d'une réalité étrange : elle avait l'impression de ne pas avoir totalement vécue dans le même monde que les habitants des autres régions. Elle avait ainsi redoublé d'efforts pour pouvoir s'intégrer ici, et ces efforts impliquaient d'ailleurs de se renseigner sur les villes qui se trouvaient à Ebera.

Elle fut donc heureuse de ne pas s'être trompée, répondant au sourire d'Hazel par un sourire. Le fait qu'il y ait à Edelwienne l'arène de type spectre fit froncer légèrement le nez de Makaelani, inconsciemment. Si les types Sol, Roche et Acier étaient ses types favoris, et si elle était fascinée par les types Feu, il n'en restait pas moins certains types qu'elle préférait éviter. Les types Psy, particulièrement, lui donnaient quelques frissons reliés à une peur irrationnelle et qu'elle avait du mal à comprendre. Les types Electrik avaient également du mal à trouver grâce à ses yeux, dû au fait idiot qu'elle avait une peur panique de l'orage. Quant aux types Spectre, sans les déprécier, elle n'était pas particulièrement à l'aise avec eux. Les Bacabouh et les Trépassable de son père, qui coulaient des jours heureux à la Rose des Sables, étaient une sorte d'exception puisqu'elle les connaissait depuis toujours... Mais c'était plus compliqué avec les autres. Cependant, elle se reprit, ne voulant pas paraître insultante envers les traditions d'Edelwienne et l'attachement manifeste de la ville à tout ce qui semblait toucher à l'au-delà. "Ça a dû être intéressant de grandir dans cette ville. Je pense que beaucoup de personnes sont mal à l'aise avec les types Spectre, pour tout un tas de raison... J'imagine qu'avoir vécu dans une ville qui a une arène avec des Pokémons de ce type et des traditions qui les mettent à l'honneur doit permettre de développer une certaine ouverture d'esprit." Elle se nota dans un coin de sa la tête de visiter sérieusement cette ville. Après tout, cela pourrait probablement l'aider à poser un autre regard sur des Pokémons qu'elle ne comprenait pas vraiment.

Parlant d'incompréhension partielle, elle resta confuse devant les mouvements proposés par Hazel, qui avait l'air de pouvoir se désarticuler à sa guise. Makaelani ouvrit et referma la bouche, en regardant les parties du corps de la jeune femme qui semblaient vouloir absolument se désolidariser du reste, et après avoir bu une longue gorgée de sa boisson, elle tenta une imitation des mouvements. "Attends, comme ça ?" interrogea-t-elle, alors que son corps ne voulait vraisemblablement pas suivre ce que son cerveau imaginait. Alors qu'elle essayait de ne bouger que les épaules, son bassin suivait le mouvement, et lorsqu'elle arrivait à bloquer son bassin, ce n'étaient définitivement plus ses épaules mais sa tête qui voulait se dandiner. Son truc à elle, c'était le chant, pas la danse et cette réalité se rappelait à son souvenir. Elle faisait bien un peu de fitness avec ses Pokémons, mais les mouvements étaient plutôt simples à retenir. Pour le reste, elle avait définitivement deux pieds gauches. "Okay, attends, je comprends pas comment ça marche !" dit-elle, en fronçant les sourcils. "Pourquoi toi, ça fonctionne, alors que mon corps à moi a l'air de vouloir faire absolument tout, sauf ce qu'il faut ?"   


hors-jeu:
 

@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptySam 25 Avr - 15:10

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Ça faisait du bien, franchement, de sortir un peu de cette routine dans laquelle elle était rentrée depuis qu'elle avait quitté la fac avec son diplôme et qu'elle avait intégré à plein temps l'hôpital de Vertresse, où les sources d'amusement étaient bien moindres comparées à l'université, où toutes les occasions étaient bonnes pour faire la fête. Enfin, toutes... quand elle entendit que Maka s'était retrouvée à faire la fête avec des inconnus après leur avoir simplement demandé l'heure, elle ne put s'empêcher de faire une drôle de tête en direction de Maka, avant d'éclater de rire et en buvant un peu de son cocktail. Elle lui glissa à la fin de son rire qu'effectivement, c'était original comme rencontre.

La chercheuse en médecine avait une multitude de souvenirs qui lui venaient en tête quand elle pensait aux a priori dont souffraient les Pokémon de type spectre dans la société actuelle, et elle hocha donc la tête en approuvant les paroles de Maka, et un nouveau rire s'échappa de ses lèvres entrouvertes. "Ah ça, c'est sûr ! Avec une famille dont la moitié des membres s'amuse à leur parler, ça conditionne forcément à être plus tolérant envers eux." rit-elle. Elle, n'avait pas hérité des talents de médium qui avaient fait la renommée de la famille Ngwari à Ebera comme au-delà, que sa mère même possédait... non, mais elle avait tout de même remarqué au fil du temps que les Pokémon de type spectre agissaient avec elle comme si elle avait tout de même quelque chose "en plus", une aura qu'elle ne pouvait pas simplement expliquer par son absence de crainte à leur égard.

Une petite leçon de danse s'improvisa au bar, et Hazel observa Maka faire avant d'éclater de rire à sa réflexion et de s'approcher d'elle pour poser une main sur sa taille et l'autre sur son épaule. "Mais non, c'est juste une question d'entraînement, regarde, si tu - comme ça -" dit-elle tout en essayant d'aiguiller les mouvements de la jeune femme sans avoir une poigne trop ferme. "J'ai une autre idée, finis ton verre" enchaîna-t-elle finalement en prenant le sien pour le finir aussi : son jumeau policier, qui lui répétait toujours les dangers de laisser un verre sans attention, serait fier, tiens... si seulement elle n'était pas au bar avec les danseurs qu'il ne voulait pas qu'elle revoit. "Finalement, connaître des mouvements, ça sert à rien si tu ressens pas la musique" reprit-elle alors qu'elles se dirigeaient vers la piste. Deux-trois danseurs crièrent son nom - ou juste un iiiiiih - quand elle s'approcha, et la brune n'eut besoin que de pointer du doigt Maka en criant son nom pour qu'elle soit adoptée parmi le groupe de danseurs, qui lui adressèrent tous un sourire ou un signe de tête avant de retourner à leur danse à la fois effrénée et contrôlée. Haz se tourna vers Maka, et elle commença à danser au rythme de la musique, sans faire de mouvements particuliers, juste en laissant son corps improviser sur le rythme qui s'échappait des enceintes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptySam 25 Avr - 23:06


hazel & makaelani
centrapolis
Makaelani rit doucement avec Hazel. Effectivement, vu comme ça, ça devait sacrément aider à ne pas avoir d'à priori ou de craintes vis à vis de certaines catégories de Pokémons. "Je suis un peu impressionnée de rencontrer quelqu'un qui ne craint pas ce type. Comme... disons 90% de la population, je ne suis pas extrêmement à l'aise avec les Pokémons Spectre." avoua-t-elle, avant de reprendre une longue gorgée de sa boisson. Il ne fut très vite plus question de parler de Pokémons, Spectre ou non, lorsque la petite leçon improvisée commença, mettant Makaelani en face d'une réalité : elle était à peu près aussi douée qu'un bout de bois en ce qui s'agissait de la danse, s'agaçant même de ne pas réussir à reproduire ce qu'Hazel lui avait montré. Enfin, ce n'était pas un vrai agacement, disons plus un profond dépit devant l'incapacité de son corps à accepter de faire quelque chose qui lui paraissait complètement contre-nature. Elle laissa Hazel la guider physiquement, hyper attentive, se voulant à cet instant bonne élève, mais éclata de rire quand son professeure du jour sembla lui faire comprendre que c'était sans espoir. Elle attrapa son verre, en tout cas, le finissant d'une traite. Ce fut une très mauvaise idée, d'ailleurs, puisque l'alcool avait eu le temps de se concentrer à nouveau dans le fond du verre, la faisant grimacer et tousser lorsqu'elle en arriva à ce stade là.

Mais, toujours grimaçante, elle suivit Hazel jusqu'à la piste de danse. Ça allait être un très grand moment, cela ne faisait aucun doute... Elle voulait bien essayer de ressentir la musique, mais le plus souvent, elle ne le faisait que pour savoir où, quand et comment poser sa voix dessus, pas les mouvements de son corps. Ceci dit, elle voulait bien faire confiance à Hazel, sur ce coup là. Un grand sourire aux lèvres, elle salua les danseurs, contente de se sentir acceptée sans grande difficulté, et les regarda danser quelques secondes avec émerveillement avant de reporter son attention sur Hazel. "Je vais être ridicule." dit-elle, riant déjà un peu d'elle-même. Si elle faisait toujours de son mieux pour ne pas montrer son manque de confiance en elle, l'alcool avait tendance à lui faire baisser un peu ses barrières. Et, malgré tout, quand elle commença à danser - d'abord un peu timidement, puis en réalisant qu'elle n'avait de toute façon rien à perdre à s'amuser - ce ne fut pas si catastrophique que ça. Inconsciemment, elle s'amusa à poser ses mouvements sur la musique comme elle aurait posé sa voix, ce qui avait l'air de plutôt bien marcher. Elle regarda même ses jambes bouger sans trop réussir à croire qu'elles lui appartenaient vraiment à cet instant. Elle savait repérer un rythme, ce n'était finalement pas si compliqué. "Eh ! Je crois que j'y arrive ! C'est une autre façon de chanter, finalement !" s'exclama-t-elle, très fière d'elle sur ce coup là, sans trop se soucier de savoir si ce qu'elle disait avait un sens. Elle était juste contente d'y arriver. "Attends, il faut que je réessaie ce que tu m'as montré !" C'était plus facile maintenant qu'elle était vraiment dans le moment, et même si c'était loin d'être parfait, c'était clairement moins chaotique que devant le bar. "J'ai réussi ? C'était bien ?" Elle avait clairement l'air d'une gamine émerveillée par ce qu'elle avait réussi à faire et qui attendait avec espoir qu'Hazel lui confirme qu'elle avait réussi.   



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyJeu 30 Avr - 13:58

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Ce n'était pas le moment de partir dans de grands débats sur les Pokémon de type spectre, mais Hazel devait avouer que ce n'était pas la première fois qu'elle rencontrait quelqu'un qui n'appréciait pas particulièrement ce type. En même temps, entre ça et le type poison, qu'elle étudiait en profondeur depuis quelques années, elle commençait vraiment à être habituée à se retrouver confrontée à des Pokémon pas forcément bien vus. Elle pourrait bien passer des heures à raconter toutes ses petites anecdotes sur ses Pokémon spectre, qu'elle savait qu'elle ne pouvait pas contrôler les sentiments et les préférences des autres. Et puis, il y avait bien plus intéressant sur la table : la danse, justement ce pour quoi Hazel était sortie du chemin clouté et balisé ce soir-là, en catimini de tous ceux qui pensaient qu'elle n'était pas prudente.  

Leurs verres vides, les deux jeunes femmes rejoignirent la piste de danse pour continuer leur petite leçon improvisée, rien de bien exceptionnel, mais Maka se débrouillait déjà très bien. "Mais non, laisse-toi aller !" répliqua la brune à son amie avec un large sourire, la laissant expérimenter avant de se rapprocher brièvement pour poser un doigt sous son menton et le lui relever, l'incitant à se laisser emporter par la musique au lieu d'essayer de voir pour contrôler ses mouvements. "Voila, mieux !" assura-t-elle en s'écartant de nouveau un peu pour laisser à Maka la place de danser. Elle retenta même le mouvement que lui avait montré Hazel et, même si ce n'était pas parfait, c'était plutôt encourageant : ce fut suffisant pour que la chercheuse en médecine hoche vigoureusement la tête pour dire oui à la jeune femme par-dessus la musique. "Ça demande de l'entraînement, mais c'est déjà top, tu vas y arriver en un rien de temps !" reprit-elle, galvanisée par la musique qui l'emportait elle aussi. Elle se laissa entraîner par un des danseurs qui l'entraîna sur une salsa pas du tout appropriée pour la musique qui passait, mais ils s'en foutaient, c'était pour le fun, et il finit par la faire tourner et la lâcher pour qu'elle retrouve sa place initiale.

Hazel ne sut pas combien de temps elles dansèrent sur les musiques qui défilaient, mais elle tendit un doigt vers la porte du bar au bout d'un moment, en interpellant Maka. "Je crois que tes copains de plage s'en vont" l'avertit-elle en montrant le groupe qui s'éloignait, peut-être déçu de devoir payer tous leurs verres. "Si tu veux nous suivre pour la suite de la soirée, y'a pas de souci, hein" la rassura-t-elle en lui parlant dans l'oreille pour couvrir le bruit de la musique, avant d'être entraînée par son propre groupe vers le bar pour quelques verres, entraînant elle aussi Maka à sa suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyVen 1 Mai - 12:03


hazel & makaelani
centrapolis
Rassurée sur le fait qu'elle ne serait pas jugée, Makaelani se détendit un peu, relevant la tête sous l'impulsion d'Hazel pour essayer de se laisser simplement aller. Ses gestes étaient un peu maladroits, mais pas non plus totalement désordonnés, et elle prit progressivement confiance jusqu'à finir par simplement s'amuser en essayant de danser le mieux possible. Il faut dire que le regard bienveillant d'Hazel aidait quand même beaucoup, Maka n'avait pas peur de paraître ridicule, fait très important pour pouvoir totalement se lâcher. Mieux, elle se sentit carrément valorisée par les mots de son amie du soir, ce qui termina complètement de la décoincer et lui permit de simplement profiter de la musique, de laisser son corps y réagir sans essayer de trop penser ou trop analyser ce qu'elle était en train de faire. Elle se fit embarquer par un danseur dans quelques pas qu'elle n'arriva pas à suivre, ce qui la fit rire plus qu'autre chose, avant d'attraper la main d'Hazel dès qu'elle fut en mesure de pouvoir le faire pour danser avec elle. Elle était bien incapable de dire depuis combien de temps elle dansait quand Hazel lui pointa la sortie du doigt. Oups. Elle s'apprêtait déjà à aller les rejoindre, mais la proposition de la danseuse fut bien plus alléchante. "J'adorerai rester avec vous !" Elle s'amusait vraiment bien, elle n'avait aucune envie de partir, elle. "En plus, ils auraient au moins pu me prévenir..." Sa moue déçue s'effaça rapidement lorsqu'elle fut embarquée par le reste du groupe.

Elle suivit donc les danseurs jusqu'au bar, s'installant tout près d'Hazel qu'elle avait visiblement décidé de coller ce soir, tout en recommandant exactement le même cocktail que celui qu'elle avait pris la première fois. Maintenant qu'elle avait arrêté de danser, elle se rendait bien compte qu'elle était essoufflée, qu'elle transpirait et que ses cheveux lui collaient à la nuque, mais c'était bien la preuve qu'elle avait largement profité du moment. Elle essaya de prendre part aux conversations, s'intégrant finalement assez facilement au groupe même lorsqu'il ne s'agissait que de parler, mais fini tout de même par tourner toute son attention sur Hazel. "Je peux prendre ton numéro ? Ça serait cool de se revoir après ce soir !" finit-elle par demander, entre deux gorgées du cocktail qui faisait vraiment du bien après son périple sur la piste de danse. "Je sais que j'ai dis que je voulais pas parler travail ce soir, mais je suis curieuse... Eux, je sais qu'ils sont danseurs, mais toi alors, tu fais quoi comme métier ?" Makaelani avait du mal à déterminer le métier d'Hazel. C'était certainement le truc le plus difficile à deviner, après tout, surtout sans réellement connaître les aspirations et les centres d'intérêt des personnes qu'on rencontrait. Et puis, c'était toujours intéressant de savoir ce genre de choses. En tout cas, à cette heure-ci de la soirée, ça intéressait beaucoup Maka.  



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyMar 5 Mai - 17:45

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Hazel répondit par un nouveau sourire éclatant à l'approbation de Makaelani, l'entraînant à sa suite jusqu'au bar où elles commandèrent de nouvelles boissons, en même temps que tout le reste du groupe. La brune, d'ailleurs, en profita pour crier que cette tournée-là était pour elle, et même si c'était surtout pour faire plaisir à ses amis, une toute petite partie d'elle avait toujours cette revanche adolescente et puérile qui se disait qu'elle avait encore sur son compte l'argent envoyé régulièrement par son père, et qu'elle sélectionnait justement cet argent-là pour payer les verres de ces gens qu'il avait détestés sans même chercher à les connaître, des années plus tôt. La brune se laissa emporter par les conversations, rêvant du prochain endroit où allaient se produire la troupe de danse et où, peut-être, elle réussirait encore à aller les voir en catimini. L'ambiance était juste… cool, détendue, les verres s'entrechoquaient avec enthousiasme, quelques couples se révélaient aussi avec les verres, eux qui tellement professionnels avaient appris en général à bien séparer leurs mondes dans et hors du regard des autres.

"Bien sûr ! T'as ton téléphone ?" demanda-t-elle à Makaelani en tendant la main, pour y écrire son numéro et l'enregistrer sous son nom, laissant à la jeune femme le soin de rajouter ce qu'elle voulait à la fin avant de valider les informations, genre "bar Centrapolis", "danse". Elle lui tendit aussi le sien pour qu'elle en fasse de même, tout en payant pour la tournée de verres.

Hazel plissa le nez avec malice à la question de sa nouvelle amie, levant un sourcil. Elle aurait pu juste lui dire ce qu'elle faisait, même si l'expliquer vraiment demandait plus que quelques mots, mais ce soir… ce soir, Maka lui avait bien prouvé qu'elle pouvait être qui elle voulait, même une prof de danse ou une partie intégrante de la troupe à laquelle elle n'appartenait pourtant plus depuis des années. Elle se demandait bien à quel point elle était loin de son berceau médical, dans le regard de quelqu'un qui ne la connaissait que dans le cadre de la fête et de la danse. "À ton avis, qu'est-ce que je pourrais être ? Fais-moi rêver, hein" la défia-t-elle en remuant son verre pour ne pas se faire prendre au piège de l'alcool piégé au fond plusieurs fois de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyMer 6 Mai - 22:55


hazel & makaelani
centrapolis
Maka lui glissa son téléphone dans la main, en toute confiance. C'était étonnant qu'il ne soit encore rien arrivé de vraiment grave à cette jeune femme, alors qu'elle avait cette fâcheuse manie de donner sa confiance un peu trop vite. Enfin, toujours est-il qu'elle récupéra l'objet, ajoutant simplement un petit émoticône de danseur à côté du nom. Elle aimait bien faire ça, rajouter des émoticônes ; ceux qu'elle avait accolé au prénom "Malaki" dans son répertoire frisaient d'ailleurs le ridicule, avec une longue série de bonhommes surexcités et de cœurs. Heureusement pour elle, personne ne fouillait dans son téléphone... Et elle nota finalement son propre numéro dans celui d'Hazel, en le lui rendant avec un grand sourire. "Tu n'as maintenant aucune excuse pour ne pas me rappeler !" ajouta-t-elle avec malice. Elle ne lui en voudrait pas si elle ne le faisait pas, c'était simplement plus sympa de se dire qu'elle s'était réellement fait une amie ce soir.

Et la malice changea de camp, frustrant un peu Makaelani et sa curiosité qui n'était pas assouvie. "Je suis pas très douée avec les devinettes. Mais je vais essayer." répondit-elle tout sourire, entrant finalement dans son jeu avec joie. L'éleveuse mélangea l'alcool au reste de son cocktail, sans quitter Hazel du regard, en la détaillant complètement pour essayer de deviner au plus juste le métier qu'elle pouvait faire. Elle avala une gorgée de sa boisson, rit un peu du silence plein de réflexion qu'elle était en train de lui offrir et décida enfin de rompre le silence. "Tu pourrais être tout et n'importe quoi, c'est tellement dur comme devinette !" Elle conserva une mine amusée, se redressa un peu après avoir pris deux nouvelles gorgées de sa boisson, et essaya d'être plus sérieuse. Ça ne fonctionnait pas très bien, mais elle avait le mérite d'essayer, au moins. "Est-ce que... Oh ! Est-ce que c'est un métier comme agent de police ou ranger ? Je suis sûre que c'est ça !" Elle ne savait pas vraiment d'où ça lui venait, mais ça lui avait semblé être une bonne hypothèse. Et puis, elle ne risquait pas grand chose si elle se trompait.  



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyJeu 7 Mai - 0:58

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Les conversations continuaient d'aller bon train autour d'elles tandis qu'elles échangeaient leurs téléphones et leurs numéros, jusqu'à ce qu'un danseur leur glisse "eh, vous êtes en train de préparer votre propre troupe ?" en riant, terminant sa réplique d'un clin d'oeil et forçant Hazel à lever le bras pour passer par-dessus l'un de leurs amis danseurs et aller taper l'arrière de la tête du jeune homme, qui s'en étouffa dans son verre, provoquant un rire général. Décidément, c'était con mais elle ne s'était pas rendue compte jusqu'à ce soir d'à quel point les gens, en plus de la discipline de la danse, lui avaient manqué, et elle se demandait maintenant comment elle allait faire une fois que la troupe serait retournée pour de bon à Kalos, ou dans une autre région pour une autre tournée.

Il fut ensuite temps pour une petite devinette, et il fallait avouer qu'Hazel s'en amusa beaucoup, défiant Makaelani du regard alors qu'elle prenait le temps de l'observer de son regard qui trahissait que l'alcool commençait vraiment à faire son effet. "Allez !" l'encouragea-t-elle quand la jeune femme lui fit remarquer à quel point l'exercice était difficile, surtout curieuse de voir ce que la jeune femme allait lui sortir. Et elle ne fut pas déçue : quand elle entendit qu'elle aurait pu être associée aux forces de l'ordre, la brune éclata de rire et elle pointa du doigt Makaelani tout en buvant une gorgée de sa boisson pour se calmer, comme pour lui faire signe qu'elle avait tapé juste quelque part, même si ce n'était sûrement pas où elle pensait. "Ha ! Vraiment ?" fit-elle en se tenant d'un coup plus droite, croisant son propre regard dans le miroir du bar et s'imaginant un instant avec la casquette de policière sur le chef. "Bah non, pas du tout, je travaille dans la médecine, dans la recherche surtout, avec les Pokémon" résuma-t-elle brièvement, se disant que dit comme ça c'était beaucoup moins cool que d'être agent de police… mais en même temps, même si elle n'avait pas particulièrement envie de penser à sa "vie diurne" à cet instant, ça ne la dérangeait pas de dire la vérité. "Par contre, t'as quand même pas tapé loin, mon frère est flic, alors il a peut-être déteint sur moi - en tout cas, il sera vert quand je lui dirai que je pourrais passer pour une de ses collègues" rit-elle.

Les verres étaient déjà terminés pour la majorité des danseurs, dont une partie avaient enfilés leurs manteaux multicolores en entraînant les autres pour de nouvelles aventures. Certains voulaient aller voir ce rooftop dont des spectateurs leur avaient parlé, et Hazel adressa un regard interrogatif vers Makaelani pour savoir si ça l'intéressait toujours alors que les premiers danseurs quittaient le bar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyJeu 7 Mai - 19:10


hazel & makaelani
centrapolis
L'hilarité générale et la légèreté du moment faisaient vraiment du bien à l'éleveuse, même lorsque celle-ci se fit quelques nœuds de cerveau en essayant de deviner quel métier pouvait bien faire son interlocutrice. Elle avait beau l'observer, la regarder si intensément qu'en fermant les yeux elle aurait été capable de la redessiner, aucun éclair de génie ne lui traversa l'esprit. Mais il fallait bien se lancer, et Makaelani donna donc la première idée qui s'était faufilé dans son esprit. Après tout, Hazel aurait certainement fait une très bonne policière ou une très bonne ranger... A moins que Maka ait simplement été un peu influencé par le métier de sa propre sœur. Non pas qu'Hazel lui faisait spécialement penser à Roselani, mais sur le coup, ça avait certainement dû parasiter un peu ses pensées. Mais non, le métier d'Hazel n'avait rien à voir avec les forces de l'ordre, et Makaelani éclata de rire à son tour. "C'est pas tout à fait la même chose... J'avais prévenu que j'étais pas douée pour ça." rit-elle, tout de même un peu impressionnée par cette révélation. Makaelani songea d'ailleurs brièvement qu'Hazel devait certainement être un peu plus intelligente qu'elle pour avoir réussi à percer dans ce domaine, qui semblait bien exigeant. "J'ai aussi une policière dans ma famille, ma sœur, et deux ranger... Ça m'a certainement un peu influencée." avoua-t-elle en riant toujours, avant de boire une longue gorgée de sa boisson. "Mais tu ferai une flic convaincante, je n'ai aucun doute là-dessus !"

Les danseurs avaient visiblement la bougeotte, ce qui amusait profondément Makaelani. Elle termina rapidement son verre - peut-être trop rapidement, compte tenu de l'alcool qui montait un peu trop - et se releva joyeusement, en trébuchant un peu, pour remettre sa veste et attraper la main d'Hazel. Elle n'avait pas envie de rentrer, elle appréciait la compagnie de la scientifique, alors elle était largement prête à partir pour de nouvelles aventures. "Je peux être très collante, faudra me le dire si tu veux que je parte à un moment, je m'en rendrais pas compte toute seule." jugea-t-elle tout de même bon de lui avouer. Elle savait qu'elle pouvait parfois se montrer trop intrusive, souvent sans le vouloir, juste parce qu'elle se sentait bien quelque part ou avec quelqu'un. En tout cas, elle suivit toute la petite troupe jusqu'au rooftop... et elle lâcha la main d'Hazel pour pouvoir encore mieux regarder tout ce qu'il y avait à voir, incapable de tenir en place. Et c'était magnifique, assez en tout cas pour que l'émerveillement se lise sur son visage, qu'elle fasse tout le tour du lieu où elle se trouvait avant de venir attraper le poignet d'Hazel pour l'emmener voir les lumières des appartements qui scintillaient un peu partout autour d'eux. "J'ai jamais vu un truc pareil !" s'extasia-t-elle en se penchant un peu plus au-dessus de la balustrade pour mieux voir.   



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptySam 9 Mai - 12:42

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Hazel était plutôt amusée de découvrir qu'elle pourrait faire une bonne policière, et même si c'était parce que l'alcool lui montait à la tête, elle se demandait si elle n'avait pas encore été victime de ce truc de jumeaux qu'elle et son frère vivaient depuis qu'ils étaient gosses : recevoir la prédiction de l'autre concernant leur premier Pokémon respectif, par exemple… Peut-être que c'est lui qui aurait dû être médecin, et elle agent de la paix… "Grosse famille ?" demanda la jeune femme sur le ton de la conversation alors qu'elles quittaient le bar et que Makaelani lui révélait avoir plusieurs membres des forces de l'ordre parmi sa fratrie. C'était surtout sur le ton de la conversation, sans pression, alors qu'elles marchaient dans les rues encore bien trop froides à la nuit tombée. "Mais non, t'en fais pas…" la jeune femme laissa le groupe avancer un peu - de toute façon, ils étaient tous tellement euphoriques qu'elle doutait qu'ils l'entendraient. "Tu sais, je me sens pas non plus totalement à ma place avec eux, disons que c'est de la découverte pour toi et de la redécouverte pour moi" avoua-t-elle, se refusant néanmoins à tomber dans ses doutes quand ils pénétrèrent tous dans le hall d'un hôtel luxueux pour en atteindre le toit.

Encore un rappel de cette "vie d'avant", de cette extravagance qui avait été la sienne quand Hazel avait enfin accepté de se battre contre son père et tout ce qu'il voulait lui offrir en la forçant à venir vivre à Illumis. Elle se laissa donc gaiement entraîner jusqu'aux bords du rooftop pour admirer la vue ; pour le coup, pour elle aussi, c'était inédit, ce n'était clairement plus le genre d'endroit qu'elle fréquentait en temps normal. "Même à Illumis, ils ont pas d'immeubles aussi hauts… C'est vrai que c'est impressionnant" glissa-t-elle alors que les danseurs avaient déjà commandé des verres pour tout le monde. La brune entraîna donc de nouveau doucement sa nouvelle amie vers les canapés qu'ils avaient investis. "Enfin, c'est tout aussi beau d'un peu moins près du bord" lui fit-elle remarquer : il ne manquerait plus que ça se termine par une catastrophe, cette histoire, ce n'était pas parce qu'elle bossait dans le monde médical qu'elle pouvait ressusciter des gens.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyDim 10 Mai - 13:42


hazel & makaelani
centrapolis
Grosse famille était un euphémisme, et Makaelani hocha la tête avec un grand sourire. "Cinq sœurs, un frère, un beau-frère, une belle-sœur et deux nièces. En plus des parents, oncles, tantes et cousins, bien entendu." annonça-t-elle, un peu amusée. La famille Akamama était plutôt élargie, présente sur toutes les îles d'Alola, et Makaelani était plutôt certaine qu'il y avait même quelques membres qu'elle n'avait jamais rencontré. "Ma plus grande sœur et son mari sont policière et ranger, à Kanto. Et ma belle-sœur est ranger également, ici, à Ebera." resitua-t-elle un peu, histoire de ne pas perdre complètement Hazel là-dedans. Juliet n'était plus sa belle-sœur depuis longtemps, d'ailleurs, mais ce n'était pas un fait que Maka avait admis, et elle n'avait pas envie de se lancer dans de longues explications sur pourquoi elle considérait que la Championne de Céruleum faisait encore et ferait toujours partie de sa famille. Dire belle-sœur était bien plus simple.

Elle marchait avec Hazel et le reste de la troupe, consciente d'être accrochée à sa nouvelle amie comme une moule à son rocher, et elle jugea plutôt pertinent de la prévenir de son incapacité totale à voir lorsque sa présence dérangeait ou non. Makaelani avait toujours été comme ça, à s'incruster sans problème même là où on ne l'attendait pas, sans avoir vraiment conscience qu'elle était parfois de trop. Mais Hazel la rassura, lui arrachant un énième sourire. "Tu sais, d'un point de vue complètement extérieur, tu as l'air totalement à ta place avec eux." dit la jeune femme, sans trop y réfléchir. C'était juste sa réflexion du moment, ce qu'elle pensait sincèrement en les regardant interagir. "Et ils sont plutôt cool, d'ailleurs, je les aime bien. C'est justement parce que je me sens peut-être un peu trop à ma place que je sais que je serai incapable de voir si je dérange. Je passe un bon moment avec vous tous." ajouta-t-elle en ponctuant sa phrase d'un léger rire, qui fut soufflé par l'hôtel dans lequel ils arrivèrent. Pendant plusieurs minutes, Makaelani fut tout simplement trop émerveillée pour réellement penser à rire.

L'émerveillement ne fit que s'accroître en arrivant sur le rooftop. L'éleveuse ne savait tout simplement plus vraiment où donner de la tête, elle qui n'avait jamais rien vu de pareil. Elle voulait pouvoir se souvenir de toutes les sensations qu'elle ressentait à cet instant, se souvenir de tout ce qu'elle voyait actuellement. "Tu as habité à Illumis ?" interrogea-t-elle spontanément, en se retournant vers Hazel tout en restant accrochée à la rambarde, un peu inconsciente du danger qu'elle se faisait courir à cet instant. "Je connais de nom, une de mes sœurs y habite. Elle m'a envoyé des photos, c'est impressionnant là-bas aussi !" compléta-t-elle. Il faudrait peut-être un jour qu'elle se décide à aller rendre visite à sa sœur, ne serait-ce que pour voir de ses yeux la fameuse Tour Prismatique dont Nalani lui avait tellement parlé. Makaelani se laissa entraîner sans grande résistance loin du bord par Hazel, faisant juste une moue presque déçue en regardant en arrière. Mais elle retrouva bien vite sa bonne humeur en s'installant dans les canapés pour prendre part aux conversations qui s'y tenaient. Quand elle récupéra un verre, elle trinqua avec tout le monde en les remerciant de l'avoir entraînée ici. "Vous êtes quand même vachement plus intéressants que mes copains de plage !" lança-t-elle finalement joyeusement, sans trop avoir conscience qu'Hazel serait la seule à comprendre la référence, avant de boire une longue gorgée de sa boisson.  



@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptyVen 15 Mai - 15:33

MAKAELANI & HAZEL
CENTRAPOLIS
@makaelani akamama ☾ Hazel fit une nouvelle fois les gros yeux en entendant Maka lui énoncer tout ce qui constituait sa famille : six frère et soeurs en tout, c'était énorme, pour elle qui avait déjà l'impression d'être à pleine capacité entre son frère jumeau et sa demi-soeur ; surtout parce que ce dernier avait tout l'amour qu'elle pouvait porter à quelqu'un et que Zoey, elle, souffrait d'a priori liés à sa biologie. Hazel n'avait pas toujours été très sympa avec elle, elle en avait conscience, et surtout qu'elle ne méritait pas d'être punie sous prétexte qu'Hazel n'aimait pas sa mère... mais il était difficile désormais de passer au-dessus d'années de brimades et d'ignorance pour créer un lien, alors que Zoey entrait à peine à l'âge adulte. Après, il y avait aussi le clan Ngwari... mais ça aussi, c'était tout une autre histoire de questionnement sur l'appartenance d'Hazel à cette famille quittée pendant un peu trop longtemps. Elle tiqua tout de même sur l'information concernant la belle-soeur ranger de Maka à Ebera, et sans qu'elle ne puisse vraiment expliquer pourquoi, elle se sentit rassurée de savoir que la jeune femme n'était pas toute seule dans la région - peut-être parce qu'elle venait de voir le genre de personnes avec qui elle s'associait sans même s'en rendre compte ? (pas les danseurs, du coup, les amis avec lesquels elle était venue à la base) "Ta famille s'étale sur tous les continents ! Au moins ça doit faire du bien de retrouver de la famille ici, non ?" demanda-t-elle, pouvant elle-même en dire quelque chose.

La jeune femme ne sut tout simplement pas quoi répondre aux compliments de Makaelani - ou plutôt, comment y répondre sans déballer toute cette histoire sous-jacente à son lien avec le groupe de danseurs, et qui même si elle était devant ses yeux depuis le début de la soirée, elle ne voulait pas particulièrement aborder en détails. La douleur, elle l'avait bien assez vécue, physiquement comme mentalement, quelques années auparavant, ce soir elle voulait juste voir le bon côté des choses, profiter de cette danse qui manquaient autant à ses muscles qu'à son esprit. Elle se contenta donc d'un sourire empreint de ces remerciements qu'elle n'arrivait pas à sortir verbalement, et d'un nouveau signe de la main pour balayer de nouveau l'idée que Maka puisse déranger.

Hazel hocha la tête à la question de la brune à propos d'Illumis, et lâcha un petit rire en remerciant l'un de ses amis pour lui avoir pris un verre, qu'elle leva vers lui puis vers Maka pour trinquer. "T'as même de la famille à Kalos ! Quand je disais qu'ils étaient sur tous les continents..." rit-elle en buvant une gorgée de ce nouveau cocktail. "Ça peut vraiment être une ville magique quand on apprend à l'apprécier, c'est vrai. J'y habitais jusqu'à il y a ... deux ans, environ, j'ai dû partir y vivre quand j'étais ado, j'avais pas le bon état d'esprit à l'époque alors il m'a fallu un bon moment pour vraiment aimer Illumis" avoua-t-elle. Ça, certains danseurs présents aujourd'hui en avaient même été témoins, de cette attitude défaitiste et morose dès qu'il était question de traîner dans les rues bétonnées, sous le ciel constamment gris, loin de sa mère et des Pokémon avec lesquels elle avait grandi... mais finalement, elle s'était fait une raison. "... mais bon, pour tout t'avouer, je préfère quand même Ebera." Ici, c'était chez elle.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice EmptySam 16 Mai - 0:38


hazel & makaelani
centrapolis
La famille, c'était l'oxygène même de Makaelani. Ses parents étaient son univers tout entier, et elle serait perdue sans ses frères et sœurs - compris ceux par alliance. Alors, évidemment que c'était une bonne chose que Juliet soit ici, d'autant plus lorsque l'on finissait par se rendre compte que Maka était tout simplement incapable de réaliser totalement la réalité de certaines choses. Si elle n'avait personne ici, il y avait fort à parier qu'elle se serait déjà fait dépouiller, qu'on lui aurait déjà volé un ou deux Pokémons et qu'elle serait retournée très vite à Alola. Elle plaçait sa confiance trop facilement en n'importe qui. Parfois, c'était une bonne chose, ça l'amenait à de très belles rencontres et à des moments inoubliables. Parfois, elle tombait sur des petits cons du même genre que les étudiants rencontrés plus tôt, qui profitaient largement d'elle. Alors elle acquiesça vivement à la question d'Hazel. "Je serai perdue sans Juliet." avoua-t-elle même, sans vraiment de gêne, simplement parce que c'était la vérité.

Une fois bien installée, elle trinqua, sans pouvoir tout de même s'empêcher de mentionner l'une de ses sœurs, partie faire carrière à Illumis. Enfin, elle tentait toujours de percer en tant qu'actrice dans cette ville immense, mais dans la réalité, elle avait surtout une vie sociale bien remplie et assistait tellement régulièrement à des fêtes qu'elle devait avoir maintenant bien plus d'alcool que de sang dans les veines. Nalani n'avait, après tout, que vingt-sept ans et une vraie facilité à se lier aux autres, elle aussi. Makaelani éclata d'ailleurs de rire en acquiesçant. "Les Akamama sont partout. Trois de mes sœurs voyagent en permanence. Une, parce qu'elle est coordinatrice et qu'elle traque les concours un peu partout. Et les deux autres, les jumelles, parce qu'elles veulent gagner assez d'expérience pour prendre la tête de la Ligue d'Alola." expliqua-t-elle, amusée. Tous les continents avaient déjà vu passer au moins un Akamama, c'était un fait. Elle laissa finalement la parole à Hazel en buvant à petite gorgée la boisson alcoolisée qu'elle tenait entre ses mains. "Tu as peut-être croisé ma sœur, déjà ! Elle est à Illumis depuis environ six ans, il me semble. Nalani Akamama, une petite brune, toujours en soirée et obsédée par la Tour Prismatique." Le hasard ferait bien les choses, dans ce cas là.

"Ça doit être horrible d'être forcée de quitter un endroit qu'on aime." ajouta-elle également, en pensant d'ailleurs particulièrement à ses nièces. Enfin, à Tatiana surtout. Makaelani se souvenait que la petite avait énormément pleuré lorsque Roselani et Stephen avaient décidé de partir vivre à Kanto. "Mais je suppose qu'on fini toujours par revenir là où on se sent chez soi, comme toi avec Ebera." ajouta-t-elle avec un sourire. Peut-être qu'un jour, elle repartirait elle-même à Alola. C'était même plutôt certain... Quoi que ses parents avaient pris la décision de venir passer leurs vieilles années ici, pour être près d'elle. Alors, elle commençait à reconsidérer la question. Après tout, chez elle, n'était-ce pas là où se trouvait sa famille ? "Tu n'as connu que Kalos et Ebera, alors ?" demanda-t-elle, avant d'ajouter "Enfin, autrement qu'en vacances, je veux dire." en se rappelant qu'elle lui avait dit avoir déjà visité Lili'i. Elle-même n'avait d'ailleurs connu qu'Alola et Ebera, et ne connaîtrait probablement pas plus de régions. Elle n'était pas une grande exploratrice, finalement.  


hors jeu:
 


@MADE BY ice and fire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty
Message(#) Sujet: Re: makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
makaelani & hazel ○ baby keep on dancing like you ain't got a choice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: