⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 
-17%
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To à moins de 100€
99.66 € 119.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makaelani Akamama
Makaelani Akamama
Kekoa Tabasco Hauoli Dobby Aurore Olympus
⦿ Messages : 909
⦿ Age du Personnage : 26
⦿ Ville d'origine : Malié (Ula-Ula, région d'Alola)
⦿ Job : Gérante de l'élevage "La Rose des Sables" à Céruleum ; Eleveuse de Pokémons Sol, Roche et Acier
⦿ Pokémon rêvé : Bourrinos
⦿ Type préféré : Roche et Sol, principalement. Fascinée par les types Acier et Feu.
⦿ Avatar : Dua Lipa
⦿ Commentaires :
est la cadette d'une fratrie de sept ; vit aux alentours de céruleum, sur un grand terrain aménagé en élevage de pokémons sol, roche et acier ; est bienveillante, sociable et déterminée ; est impulsive, émotive et naïve ; rêve de gagner les badges de la région et de faire prospérer son élevage ; est une boule d'énergie qui ne tient pas en place ; a très régulièrement le mal du pays et l'envie de rentrer à alola ; laisse le plus souvent ses pokémons hors de leurs pokéballs ; n'est pas très à l'aise avec les types psy et spectre ; a peur des attaques de type électrik et de l'orage

et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Hgmo

RP EN COURS

hazel ; jasmine ; rosalind ;
tatiana ; zéphyr ; tamsin ; ashton ;
alyssa ; joshua ; travis ; solo #7




crédits:
 


https://ichooseyou.forumactif.com/t6869-carte-dresseur-de-makaelani-akamama
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyDim 31 Mai - 2:30

Aujourd'hui, Makaelani accueillait une classe de collège dans son élevage et ce genre de choses la mettaient toujours de très bonne humeur. Elle s'était levée très tôt pour passer dans tous les enclos, histoire de bien préparer les Pokémons au défilé de pré-adolescents qui allait se produire d'ici quelques heures, et à 9h tapantes elle était devant son portail, pour accueillir le premier demi-groupe d'une quinzaine d'élèves curieux. L'éleveuse et le collège avaient convenu de diviser la classe d'aujourd'hui en deux, afin de limiter le nombre d'élèves circulant dans l'élevage, histoire que chacun puisse vraiment profiter de cette sortie. C'était également plus simple à gérer pour Makaelani, qui devait redoubler de vigilance afin d'éviter le moindre accident. Et la visite de la matinée avait été géniale, les élèves étaient tous repartis avec des petits souvenirs. Puis, à 14h30, l'éleveuse fut largement prête à accueillir le second groupe, qu'elle entendit arriver avant de les voir.

Un large sourire aux lèvres, sa Sablaireau à ses côtés, elle s'avança dans la petite allée de terre juste devant la maison et le reste de l'élevage. "Bonjour tout le monde !" s'exclama-t-elle joyeusement, émerveillée par l'agitation des jeunes qu'elle avait devant les yeux. Elle laissa le professeur réorganiser un peu les rangs et, joignant ses deux mains après avoir pris une profonde inspiration, elle reprit; "Bienvenue à la Rose des Sables, qui est un élevage-pension spécialisé dans les types Sol, Roche et Acier. Je suis Makaelani Akamama, la gérante et éleveuse principale de l'élevage. Vous pouvez m'appeler Maka, et vous pourrez me poser vos questions à tout moment de la visite ! Je vais vous demander d'être très attentifs aux consignes que je vais vous donner, d'accord ?" Elle patienta, le temps d'être sûre de bien avoir l'attention des quinze gamins qui avaient le regard rivé sur elle - ou sur Kekoa, ça dépendait vachement des élèves. "Est-ce que l'un de vous sait ce qui différencie un élevage d'un élevage-pension ?" Silence dans l'assemblée, jusqu'à ce qu'une main timide ne se lève. "Je suis pas sûre, mais ça veut dire que vous accueillez des Pokémons à la reproduction, et des Pokémons en retraite ou avec des handicaps, inaptes aux combats ou à la reproduction ?" Makaelani acquiesça vivement, son sourire s'élargissant. Le premier groupe n'avait pas trouvé la réponse à cette question là. "Exactement ! Dans mon cas, j'accueille des Pokémons âgés, pour qu'ils puissent profiter d'une belle retraite. Mais j'accueille également des couples, et des Pokémons qui n'ont pas encore trouvé leur moitié !"

C'était un petit préambule qui lui semblait important. "Je vous demanderai donc, par respect pour nos pensionnaires les plus âgés, d'être très calmes quand nous visiterons les installations. Je peux compter sur vous ?" Elle aimait bien, ce groupe là. Peut-même un peu plus que le groupe de ce matin. Ils étaient beaucoup plus réactifs, et ça devenait forcément plus facile de faire sa petite présentation. "J'ai une dernière petite chose à vous dire, avant qu'on commence la visite. Nous allons visiter une partie de l'élevage encore en construction, tout à l'heure, qui accueille depuis peu un Onix." Il lui fut particulièrement difficile de réprimer le sourire amusé qui menaçait de naître sur ses lèvres en entendant les petits chuchotements ici et là à cette annonce. "Il va donc être absolument nécessaire que vous suiviez les consignes de sécurité. Je ne veux voir personne dépasser le cordon de sécurité, même si vous aimez les Onix de tout votre cœur. Il est interdit de le toucher, et si vous voulez le prendre en photo, il est interdit d'utiliser le moindre flash. C'est pour votre propre sécurité car, petit rappel, un Onix mesure plus de 8 mètres, est composé à 100% de roches et pèse plus que tout votre groupe réuni. Et c'est également une question de respect pour le Pokémon que vous verrez aujourd'hui. Gardez bien en tête que vous serez chez lui, et qu'à ce titre, vous lui devez le respect, comme à tout le reste des pensionnaires. Je compte vraiment sur vous, mais je suis certaine que vous saurez toutes et tous ne pas dépasser les limites du bon sens." L'éleveuse échangea un regard entendu avec le professeur, avant de retrouver son sourire. "Et maintenant, venez avec moi, je vous emmène !"

Makaelani guida le groupe, leur faisant passer le large portail en fer qui donnait sur une petite courette verdoyante, où de multiples plantes poussaient. Cette courette donnait directement sur la maison de l'éleveuse, modeste... Mais, surtout, on pouvait y voir déjà quelques Pokémons, dont notamment un Mimantis qui sifflotait en s'occupant des plantes et qui se figea en voyant tous les regards braqués sur lui. La seconde d'après, il se cachait derrière les jambes de l'éleveuse qui le prit délicatement pour le poser sur son épaule. "La Rose des Sables accueille temporairement quelques Pokémons qui sont dit hors spécialisation. Ces Pokémons sont adoptables, mais si l'un d'eux vous intéresse, j'attendrais bien sûr que vous reveniez avec vos parents. Une adoption n'est jamais un acte à prendre à la légère. Je vous présente Fiore, mais si vous regardez bien autour de vous, vous pourrez voir également un Abo, un Roucool, un Yanma et... Là ! Toi ! Attention à tes poches !" dit-elle, en pointant du doigt un élève. Katniss, la Miaouss d'Alola de l'élevage, avait déjà commencé à subtiliser le téléphone du garçon, et sursauta en feulant avant d'aller se cacher sous les fondations de la maison, ce qui fit fatalement rire l'éleveuse. "Une Miaouss d'Alola particulièrement chapardeuse. Fermez bien vos sacs et vos poches, vous n'êtes pas à l'abri d'une nouvelle tentative de vol." plaisanta-t-elle. Cette brève présentation des Pokémons hors spécialisation faite, c'est vers la cour arrière de la maison, par laquelle on pouvait accéder par la droite de la maison, qu'elle dirigea le groupe.

Et, dans cette cour se dressait ce qui ressemblait à une grande cabane, assez imposante. "C'est ce qu'on appelle la nursery. Pour le moment, elle est vide. L'élevage a démarré récemment, et nos premiers couples sont encore en train de se découvrir." Elle alla tout de même déverrouiller la porte, attendant que le groupe entre à l'intérieur du bâtiment. La partie gauche de la nursery était réservée à l'accueil potentiel d’œufs qu'il fallait particulièrement surveiller. De larges bacs étaient prévus pour les accueillir. Quant à la partie droite, celle-ci contenait cinq petits box individuels, pour le moment vides. "Ce bâtiment sert à protéger les œufs et les nouveaux-nés fragiles. De ce côté là, il y a des bacs chauffés. Les bacs de droite sont conçus pour accueillir des œufs de type Sol, ceux du milieu des œufs de type Roche et ceux de gauche, des œufs de type Acier. Autant que possible, les œufs ne sont pas séparés des parents, mais il peut arriver que certains œufs se fissurent, soient plus fragiles et dans ce cas, ils sont transférés à la nursery afin que le bébé Pokémon à l'intérieur puisse continuer de se développer en toute sécurité." Elle laissa les élèves observer les bacs, qui servaient surtout de couveuses finalement, avant d'attirer leur attention sur l'autre partie du bâtiment. "Ici, ce sont des box destinés à des bébés fragiles. Autant que possible, ils restent avec un de leur parent. C'est, je l'espère, la partie de la nursery que j'aurais le moins besoin d'utiliser." Tous les éleveurs voulaient que leurs petits protégés soient en bonne santé, après tout... Et, le tour de la nursery faite, Maka fit ressortir les élèves, referma derrière elle et leur indiqua le petit portail au fond de la cour qui donnait sur un vaste terrain de sable. L'élevage de Makaelani avait un vérité petit air de désert, ce qui était amplement voulu.

"Et nous voilà plus spécifiquement dans la partie élevage !" déclara-t-elle. Sableux, le terrain ne trompait pas sur les types de Pokémons accueillis ici. Et le groupe arriva rapidement sur une large place circulaire au milieu de laquelle se dressait une petite fontaine. Ici et là, quelques Pokémons bavardaient les uns avec les autres, avant de voir leur éleveuse et de venir la saluer. Le petit Mimantis en profita pour se sauver à vive allure et regagner la partie verdoyante de l'élevage, tandis que pour le remplacer un fier Chimpenfeu se hissa sur les épaules de Maka et toisa du regard le groupe de pré-adolescents. "Vous vous trouvez ici dans la zone commune. La journée, la plupart des Pokémons de l'élevage peuvent librement quitter leurs enclos pour se retrouver ici, dans une zone neutre. Il faut savoir que les Pokémons Sol sont territoriaux, et défendent leur territoire. L'importance d'avoir une zone neutre dans un élevage de ce type est de pouvoir apaiser les éventuelles tensions et prévenir les guerres de territoire. J'en profite pour vous présenter Chip, gardien officielle de la Rose des Sables !" dit-elle avec un sourire amusé. Sourire fier aux lèvres, le double type Feu et Combat salua les élèves avant de poser un baiser sur la joue de Maka et de sauter de son épaule pour retourner vaquer à ses occupations. "Regardez bien autour de vous. L'élevage est organisé en cercle autour de cette place centrale. Et, là-bas, les Pokémons ont accès direct et non restreint en journée au Désert Sirocco. Dans cet élevage, nous avons mis en place un système de confiance réciproque. J'imagine que vos parents vous donnent des heures auxquelles vous devez absolument rentrer chez vous ? Eh bien, c'est un peu pareil ici. Chaque soir, à 17 heures, nous faisons l'appel et nous fermons l'accès au Désert. Mais de 8h à 17h, nos pensionnaires sont libres d'aller vadrouiller s'ils le désirent." Ce n'était pas vraiment un système d'auto-régulation, mais c'était ce qu'elle avait trouvé de mieux pour faire fonctionner son élevage. C'était d'ailleurs un système qui fonctionnait très bien, ici.

Aujourd'hui, cependant, les Pokémons avaient voulu faire plaisir à Makaelani en restant à l'élevage pour cette visite. Ainsi, plusieurs têtes curieuses commencèrent à émerger d'un peu partout. Lalie et Tomo, les Crabicoque, faisaient bien en sorte de montrer qu'ils étaient amoureux en marchant collés l'un à l'autre, paradant devant les élèves tandis que l'éleveuse se retenait d'éclater de rire. Et Arès, le Sabelette, arriva en courant pour venir câliner Kekoa. Et, comme pour compléter cette collection de couple, Ikaika et sa compagne - les Rocabots - se montrèrent fièrement eux aussi, aboyant sur le groupe d'élèves pour avoir un peu d'attention. "Les enclos sont organisés en fonction des types et des espèces pouvant cohabiter les unes avec les autres." commença-t-elle à expliquer, sans trop en faire en voyant bien que ses Pokémons lui volaient la vedette et en se dirigeant vers l'un des enclos. Le groupe la suivit cependant comme une nuée de petits canetons. Ils arrivèrent devant un enclos qu'un toit en bois protégeait du soleil cuisant de Céruleum et dans lequel des montagnes de sable et de roche avaient été placé et replacé, comme pour former le nid parfait. "Est-ce que vous avez une idée de la façon dont l'on prépare l'enclos de Pokémons Roche et Sol ?" Plusieurs élèves tentèrent de trouver la réponse, certains s'en rapprochèrent, mais après plusieurs essaies infructueux, Makaelani reprit les choses en main, avec beaucoup d'amusement.

"Pour ma part, je le construis avec les Pokémons qui y vivront. Ce que vous voyez, c'est l'oeuvre des Crabicoque que vous avez vu là-bas. Chaque enclos est différent, même si le modèle de base est le même. Certains sont très très propres, comme c'est le cas pour celui des Rocabot. D'autres, en revanche, sont une véritable apocalypse. C'est ce qui permet aux pensionnaires de la Rose des Sables de prendre leurs marques, de s'approprier cet endroit et de s'y sentir bien." Un sourire malicieux commença à naître sur les lèvres de Makaelani. "Je suis prête à parier, d'ailleurs, que vous n'avez pas fait attention au tout premier enclos de l'élevage, qui est un chouilla différent des autres ?" Quelques murmures, quelques regards d'incompréhension, et l'éleveuse éclata de rire. "Aviez-vous remarqué que ma maison était sur pilotis, et donc surélevée ? Eh bien, c'est parce que l'Embrylex de l'élevage a décidé d'établir son terrier juste en-dessous ! Les Embrylex ont besoin d'un endroit sombre pour se sentir pleinement à l'aise, et quoi de mieux que le dessous d'une maison ? Lorsque vous quitterez l'élevage, tout à l'heure, prenez le temps de vous pencher pour voir sous la maison. Avec un peu de chance, vous pourrez voir Olympus, l'Embrylex... Ou à défaut, vous pourrez voir la magnifique montagne de terre qu'il a construit en prenant ses aises là-dessous ! Mais, de vous à moi... Ce Pokémon dort plus souvent dans mon lit que dans son terrier !" Elle éclata d'un grand rire franc à nouveau, tout en laissant le temps aux élèves d'assimiler les informations qui arrivaient.

Puis, alors que la Donphan de l'éleveuse s'était joint à eux, et qu'Ina, la Dinoclier timide, restait à distance raisonnable du groupe, Makaelani guida le groupe jusqu'à l'extrême limite de son terrain. Et là, elle pu entendre quelques exclamations surprises ou émerveillées, alors que l'Onix promis leur faisait face. Curieuse, l'énorme créature de pierre - qui n'était en réalité encore qu'un bébé et qui n'avait même pas encore atteint sa taille adulte - pencha sa tête vers le groupe d'élève, sans pour autant trop s'approcher. Oh, Makaelani avait bien conscience qu'il était certainement le clou du spectacle, aussi ne songea-t-elle même pas à essayer de donner des informations. Elle était bien trop occupée à vérifier, avec l'aide d'Hauoli et de Kekoa, qu'aucun élève ne dépassait le cordon de sécurité. L'enclos de l'Onix n'était pour le moment qu'un terrain vague où de nombreux trous étaient visibles, qui débordait très clairement sur une partie du Désert Sirocco. Outre le danger que pouvait représenter l'Onix en lui-même, c'était surtout la proximité avec une zone sauvage aussi dangereuse que le désert qui inquiétait réellement Makaelani. Bien sûr, une large clôture délimitait le terrain de Maka, le protégeant des éventuels Pokémons trop fougueux du désert... mais ce n'était pas pour ça qu'elle ne devait pas être vigilante.

Enfin, il n'y eut pas d'incident à déplorer, et Makaelani eut l'impression de pouvoir respirer à nouveau. "Et pour terminer, il nous reste à voir nos petits papys et nos petites mamy !" Eux, c'étaient les Pokémons que Maka avait récupéré de l'élevage de son père. Des Pokémons fragilisés par le temps, qui appréciaient bien leur tranquillité. Retournant avec le groupe vers la place centrale, Maka prit ensuite la direction opposée aux enclos de l'élevage, pour arriver sur une partie située dans un coin d'ombre et occupée par de larges enclos ouverts. A l'intérieur, de vieux Bourrinos somnolaient, quelques Crocorible claquaient leur imposantes mâchoires en direction des élèves, et des Trépassable regardaient curieusement tout ce petit monde débarquer. Petit groupe d'une dizaines d'individus, ces vieux pensionnaires témoignaient de toute l’œuvre de la vie du père de Makaelani. Ils étaient les derniers en vie, les derniers debout, et l'éleveuse faisait tout ce qui était en son pouvoir pour que leurs derniers instants sur terre soient les plus doux et paisible possible. Un Crocorible édenté s'approcha d'ailleurs de l'éleveuse, pour se blottir contre elle. "George est notre plus vieux pensionnaire. Il a fêté le mois dernier ses 103 ans. Et tous les pensionnaires de notre petite pension ont entre 70 et 100 ans, environ. Faites attention aux Crocoribles, cependant, ils ne sont pas tous aussi doux que George ! Et ne touchez pas aux pelles des Trépassable, s'il vous plaît." Discrètement, elle soupira; Elle n'était pas agacée, non, mais la visite lui avait demandé une sacrée énergie. Celle-ci était d'ailleurs terminée, et il lui semblait qu'elle s'était plutôt bien passée. Elle laissa d'ailleurs le professeur prendre le relais, expliquer aux élèves qu'ils disposait maintenant d'un temps libre pour pouvoir discuter avec Maka, ou profiter de la présence des Pokémons.

Et Makaelani, elle, alla s'installer non loin de l'enclos de l'Onix, histoire qu'aucun petit plaisantin ne s'amuse à dépasser les limites avec ce temps libre.

__________________________________________
You teach me and I'll teach you
It's you and me, I know it's my destiny ! Oh, you're my best friend in a world we must defend !
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Sanders
Alyssa Sanders
Frimousse Crocobulia Louie et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978
⦿ Messages : 92
⦿ Age du Personnage : 13
⦿ Ville d'origine : Chocolhameau
⦿ Job : Elève ; aide à l'élevage de son père
⦿ Pokémon rêvé : Dedenne
⦿ Type préféré : Fée et Electrik
⦿ Avatar : Scarlett Estevez
⦿ Commentaires : et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 684fb8c7f27657459c45677abfd7dbdc
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_oms74iq9Mi1vlr66ho1_500
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_mifyu9KLfF1qd87hlo1_250

https://ichooseyou.forumactif.com/t7043-carte-dresseur-d-alyssa-sanders
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyDim 31 Mai - 21:25

Les journées de sorties, c’est toujours les plus cools ! Enfin jusqu’au moment où on a un questionnaire à remplir deux jours après alors que j’ai pas écouté la moitié parce que je suis trop occupée à regarder des trucs et penser à autre chose qu’à ce que racontent les profs.
Mais aujourd’hui, c’est pas pareil, parce qu’aujourd’hui, la sortie, c’est la visite d’un élevage, et c’est pas les profs qui en parlent, mais la proprio. Comment ça pourrait être plus cool que ça ? Sans le questionnaire après, sûrement, mais pour le moment c’est pas mon problème : ça doit être la meilleure journée de cours de ma vie !

Le seul truc nul, avec les sorties, c’est qu’il faut suivre le rythme du groupe. Et même à quinze, ils sont leeeents quand ils avancent. Au moins, en les attendant je vais pouvoir en profiter pour regarder tout ce qu’il y a à voir. Même d’ici, ça a l’air immense ! La proprio est pas vieille, mais elle a un super Pokémon que j’ai jamais vu avec elle. “Concours de photo du Pokémon le plus classe ?” suggère Samy à voix basse en tendant son poing. Je hausse les épaules et lui fais un check. “Deal.” Mon rival en sortie scolaire, pour des concours du pif, c’est toujours Samy.

La gérante de l’élevage prend la parole et tout le monde se calme un peu. “Bienvenue à la Rose des Sables, qui est un élevage-pension spécialisé dans les types Sol, Roche et Acier. Je suis Makaelani Akamama, la gérante et éleveuse principale de l'élevage. Vous pouvez m'appeler Maka, et vous pourrez me poser vos questions à tout moment de la visite ! Je vais vous demander d'être très attentifs aux consignes que je vais vous donner, d'accord ?” C’est super cool, ça, parce que c’est pas des types que je connais beaucoup, alors c’est sûr que je vais voir des Pokémon que je connais pas ! Et puis tous les types de Pokémon se gèrent pas pareil, c’est l’occasion d’apprendre les différences avec les habitudes des Electrik, déjà. Sans compter qu’elle a vachement plus de place qu’à l’élevage de mon père, donc l’organisation a sûrement rien à voir. Sérieux, c’est des sorties comme ça que je rêve de faire depuis que je suis petite, c’est la meilleure qu’ils pouvaient organiser !

Je peux compter sur vous ?” Meilleure sortie du monde, et j’ai déjà zappé la moitié de ce qu’on nous a dit. C’est bon ? Je fais quand-même le “Ouiii” d’acquiescement comme tous les autres. Il va falloir faire attention et pas se comporter comme des idiots, ça doit être un truc du genre, non ? “J'ai une dernière petite chose à vous dire, avant qu'on commence la visite. Nous allons visiter une partie de l'élevage encore en construction, tout à l'heure, qui accueille depuis peu un Onix.” Oh wow. Genre en vrai ? Ca doit faire… des années que j’en entends parler, des Onix, et là elle en a un dans son élevage ? Comment elle fait pour pas avoir de soucis, avec un Pokémon aussi énorme ? Je dois voir ça ! “Je te parie que…” commence Samy. “Chut,” je lui dis en essayant d’entendre le reste des consignes. Cordon de sécurité, pas toucher, pas de flash… Bon, ça va, c’est rien de bien compliqué ! Est-ce que je vais regretter d’avoir rien pris pour prendre des notes ? Cette fois, oui, probablement. Je suis pas la seule à avoir un grand sourire niais quand on démarre, alors ça va.

Oh regarde !” Un tout petit Pokémon coloré est en train de s’occuper des plantes, mais finit par se cacher. Il est tout mimi ! Mon sourire redescend un peu quand la gérante explique que c’est un des Pokémons à l’adoption, mais qu’il faudrait revenir avec les parents pour pouvoir en prendre un. Jamais de la vie ma mère sera d’accord pour faire la route et pour adopter un Pokémon après le cirque de la dernière fois… Dommage, il était tout chou.
Là ! Toi ! Attention à tes poches !” Samy était à deux doigts de se faire tirer son téléphone par un Miaouss d’Alola, apparemment. Je ricane un peu, ça lui apprendra à faire attention à ses affaires. La propriétaire nous met en garde, et je réajuste quand-même mon sac sur mon épaule.

Sa nursery est super chouette ! Mais avec la moitié de la classe, ça fait un peu trop de monde pour essayer de l’interpeller et poser des questions sur l’organisation, là. Même si c’est vide et que c’est juste des questions hypothétiques du coup. Bah, je verrai bien après la visite. Pour le moment, j’ai juste envie de tout voir.

On continue de suivre, le groupe a un rythme de touriste pour arriver jusqu’au portail. Et là, j’ai l’impression de mettre les pieds dans le désert, avec du sable partout ! En même temps, on nous avait prévenus avant de partir. Ca change de la partie avec les plantes, ça c’est sûr. Et ça a l’air encore plus immense que de l’extérieur !
Je fais de mon mieux pour écouter ce que raconte la gérante malgré les autres qui parlent et les distractions tout autour - genre le Pokémon orange, là, qui a plus l’air d’un Pokémon Feu que ceux dont elle s’occupe normalement, Chip apparemment. La fontaine, au centre, c’est leur cour de récré neutre pour se rejoindre, pour pas qu’il y ait de conflits parce qu’ils sont territoriaux, ok. Du coup si c’est Chip le gardien des lieux, c’est lui qui s’occupe de gérer les conflits si y en a ? Et le truc trop cool, c’est qu’en fait ils ont un accès direct vers le désert, j’avais pas vu encore ! Ca doit être l’enfer de gérer tous les Pokémons, avec ça. Si y en a un qui se perd ou qui a des problèmes, comment elle fait ?

Pendant qu’elle parle et qu’on avance, je reconnais des Pokémons que j’ai déjà vus aux Montagnes Arpent. Genre les Crabicoque, là. Et ça, je reconnais, c’est un Sabelette ! Si il fait un câlin à l’autre de tout à l’heure, c’est son évolution ? Ils ont un air de famille, en tout cas… Eh ! Mais c’est des Rocabot ça ! Je m’accroupis et tends une main pour essayer de les faire approcher, mais visiblement je suis pas la seule à avoir eu l’idée, et ça marche moyen. Ils me rappellent Twix, tous les deux. Ce qu’elle me manque. Je me perds un moment à les regarder, en me disant que je pourrais peut-être essayer de commander un oeuf. Ca ramènera pas la mienne, hein, mais…
Est-ce que vous avez une idée de la façon dont l'on prépare l'enclos de Pokémons Roche et Sol ?” Hum… en essayant de reproduire leur environnement naturel ? Enfin avec l’emplacement qu’elle a, ça doit aider un peu. Eh bah en fait, elle construit avec les Pokémons. Je hoche pensivement la tête ; c’est vrai que si elle veut qu’ils soient bien dans leurs papattes, c’est le meilleur moyen d’y arriver. Comme faire les plans de sa maison pour la faire construire, sauf que les Pokémons doivent pouvoir gérer un peu plus les travaux. “Je suis prête à parier, d'ailleurs, que vous n'avez pas fait attention au tout premier enclos de l'élevage, qui est un chouilla différent des autres ?” Je me retourne en fronçant les sourcils, comme si ça allait m’aider à voir de quoi elle parle. Quand elle explique que c’est sous sa maison, pour un Embrylex, j’essaie de voir ce dont elle parle, mais finis par me résoudre à regarder au retour. Surtout qu’il faut bien avancer, et qu’il y a plein d’autres Pokémons à voir. Je me rends compte que j’en connais vraiment pas beaucoup, de ces types de Pokémons.

Sauf que l’Onix, je le reconnais. En même temps c’est difficile de passer à côté. “Wow.” Je comprends mieux comment on peut l’adorer, ce Pokémon. Il est beaucoup trop impressionnant et badass. J’ai bugué un peu en le voyant, jusqu’à ce que Samy recommence : “Une photo de près de l’Onix, ça compte triple en points.” Je lui donne un coup de coude. “T’es bête, faut pas approcher, c’est dangereux.” En plus le désert est juuuuuste là-bas. A tous les coups, on met un pied un peu trop loin, y a un Griknot qui sort du sable pour nous sauter dessus et nous bouffer la tête.

Et pour terminer, il nous reste à voir nos petits papys et nos petites mamys !” Des Pokémons à la retraite ? Ca ressemble à quoi, un papy Pokémon ? Le mien, de papy, je le vois quasi jamais, et il a juste les cheveux blancs et plein de rides. Ca prend des rides, les Pokémons ?
En arrivant près des vieux Pokémons, j’ai encore un “Wow.” impressionné. C’est que des formes évoluées ! Et y a même des Crocorible - ils me font moins peur que les Desséliande, à la base, mais quand-même. Y en a même un qui s’approche un peu trop, et j’ai un mouvement de recul avant de le voir faire un grand sourire sans dents en allant faire un câlin à la gérante. Elle explique : “George est notre plus vieux pensionnaire. Il a fêté le mois dernier ses 103 ans. Et tous les pensionnaires de notre petite pension ont entre 70 et 100 ans, environ. Faites attention aux Crocoribles, cependant, ils ne sont pas tous aussi doux que George ! Et ne touchez pas aux pelles des Trépassable, s'il vous plaît.” Oh donc les châteaux, c’est des Trépassable. Et c’est énorme, cent-trois ans ! Ca veut dire que sa famille s’occupe de ces Pokémons-là depuis plusieurs générations ? Ils doivent être super forts et savoir faire plein de choses ! Elle en a de la chance.

Les profs qui nous accompagnent parlent, derrière, mais ils sont loin et comme je regarde partout, j’ai pas tout entendu. Par contre, j’ai bien entendu “temps libre”, et ça, faut pas me le répéter deux fois.
Les autres ont leur rythme de zombie pour faire leurs groupes de d’habitude pour parler et choisir ce qu’ils vont faire ; moi, adios, je file pour retourner voir l’Onix. J’ai une photo à envoyer, moi, j’aurai le temps de retourner voir les vieux Pokémons quand les autres auront libéré la place.

Alors l’Onix était… là-bas ! Ca va, je suis pas encore totalement. J’essaie de pas trop papillonner, en me disant que j’aurai tout le temps de revoir les autres Pokémons après.
J’approche du cordon de sécurité et pose une main dessus en faisant un signe de la main au Onix. Je sais pas si il m’a vue, mais c’est pas grave. Je vérifie qu’il y a pas de Miaouss dans les parages et sors mon portable pour faire une photo. “Salut, toi,” je dis en me concentrant pour essayer d’avoir un cliché correct. Allez ! Ca part direct en SMS ça.

Quand je lève la tête du téléphone pour le ranger dans mon sac, je vois que la gérante est pas loin. C’est parfait, comme ça je vais pouvoir poser mes questions avant d’en oublier un autre tiers ! “Bonjour !” je lui lance avec un sourire ravi. ”Merci pour la visite, c’était génial ! Il est trop classe votre élevage ! Ca a dû être super difficile de tout mettre en place.” Si y avait pas le reste de la classe je serais probablement partie faire le tour des enclos dans tous les sens, en demandant le nom de chaque Pokémon et comment tout fonctionnait entre le moment où ils se lèvent et celui où ils se couchent. Sauf que là, y a les autres, alors je vais juste profiter qu’ils soient pas encore là pour lui poser leurs questions.

Dites, comment vous faites à la nursery si vous avez un oeuf de gros Pokémon qui a besoin d’être pris en charge ?” Genre, un oeuf d’Onix, au hasard. Ca doit pas être petit, un oeuf d’Onix. Et pour y faire attention à la place des parents, bonjour l’angoisse… J’enchaine : “Et pour être sûre qu’il leur arrive rien, quand ils vont dans le désert, ou qu’ils se fassent pas capturer, vous avez un système d’identification ? Ou de localisation pour les retrouver ? Et les Pokémons du désert, ils viennent jamais embêter les vôtres ? Genre, si y a des Maraiste dans le désert, ça peut faire mal… Et si vous avez des Pokémons qui se battent pour leur territoire, c’est Chip qui intervient, ou c’est vous ? Et vous faites comment ? Et...

Et je vais peut-être me calmer un peu, parce que je commence déjà à perdre le fil. Par contre il en reste juste une que je préfère poser avant de l’oublier. “Et, on peut vous commander un oeuf ?” Je réfléchis deux secondes, et je me dis qu’en fait là elle voit une gamine qu’elle connait pas, qui a potentiellement jamais eu une Pokéball entre les mains. Je me reprends très vite : “Je suis déjà dresseuse, hein. Enfin là j’ai que mon Emolga dans sa balle, mais…” Mais le Pokédex que j’ai sur moi est vide. Mais je n’ai aucune autre balle sur moi, même vide. Mais rien du tout, en fait. “...mais je connais bien les Rocabot, j’en ai déjà eu un, je sais les élever.” J’ai bluffé. J’ai aucune idée de ce que je fais, et si ça marche et que ma mère l’apprend, je vais me faire tuer.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Makaelani Akamama
Makaelani Akamama
Kekoa Tabasco Hauoli Dobby Aurore Olympus
⦿ Messages : 909
⦿ Age du Personnage : 26
⦿ Ville d'origine : Malié (Ula-Ula, région d'Alola)
⦿ Job : Gérante de l'élevage "La Rose des Sables" à Céruleum ; Eleveuse de Pokémons Sol, Roche et Acier
⦿ Pokémon rêvé : Bourrinos
⦿ Type préféré : Roche et Sol, principalement. Fascinée par les types Acier et Feu.
⦿ Avatar : Dua Lipa
⦿ Commentaires :
est la cadette d'une fratrie de sept ; vit aux alentours de céruleum, sur un grand terrain aménagé en élevage de pokémons sol, roche et acier ; est bienveillante, sociable et déterminée ; est impulsive, émotive et naïve ; rêve de gagner les badges de la région et de faire prospérer son élevage ; est une boule d'énergie qui ne tient pas en place ; a très régulièrement le mal du pays et l'envie de rentrer à alola ; laisse le plus souvent ses pokémons hors de leurs pokéballs ; n'est pas très à l'aise avec les types psy et spectre ; a peur des attaques de type électrik et de l'orage

et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Hgmo

RP EN COURS

hazel ; jasmine ; rosalind ;
tatiana ; zéphyr ; tamsin ; ashton ;
alyssa ; joshua ; travis ; solo #7




crédits:
 


https://ichooseyou.forumactif.com/t6869-carte-dresseur-de-makaelani-akamama
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyMer 3 Juin - 18:22

@Alyssa Sanders

Faire des visites scolaires était une activité que Makaelani aimait bien faire. Peut-être qu'elle tenait un peu de sa mère, finalement, à aimer s'occuper de groupes d'enfants surexcités. Elle avait d'ailleurs vraiment hâte de pouvoir accueillir prochainement la classe que cette dernière avait en charge, même si ses élèves étaient beaucoup plus jeunes que ceux qu'elle avait sous les yeux actuellement. En tout cas, elle était fière de sa petite présentation. Les pré-adolescents avaient eu sincèrement l'air de s'intéresser à toutes les infrastructures, et même si elle n'avait pas encore beaucoup de Pokémons à leur présenter, ils avaient eu l'air sacrément impressionnés. Surtout par l'Onix, à vrai dire, petit qu'elle n'aurait jamais eu sans Ashton. Mais la fin de la visite lui fit du bien, malgré tout; ce n'était pas de tout repos de réussir à capter l'attention d'autant de gamins, même pour Makaelani qui n'avait jamais souffert de timidité et qui n'avait pas de mal à se mettre en scène en forçant peut-être un peu sur son enthousiasme naturel. Elle se souvenait, après tout, que les profs qu'elle avait le plus écouté lorsqu'elle était encore collégienne avaient été ceux qui souriaient et qui se montraient énergiques. Elle leur piquait donc cette technique.

Alors qu'elle soufflait un peu, juste quelques instants, elle vit du coin de l’œil une petite brune revenir vers l'Onix pour essayer d'attirer son attention et pour le prendre en photos. Un petit sourire amusé au coin des lèvres, l'éleveuse la laissa faire, même si Chip était sur le qui-vive dans un coin, prêt à bondir si la collégienne faisait mine de poser un orteil au-delà du cordon de sécurité. Avec le Chimpenfeu, l'élevage était bien gardé, et même si l'un de ses types n'avaient définitivement pas l'avantage sur ceux des pensionnaires, c'était son caractère qui lui permettait de se faire respecter de tous, ici. Cependant, la jeune fille fini par se détourner de l'imposant bébé - car, oui, l'Onix n'était encore qu'un bébé - pour venir rejoindre Maka, qui l'accueillit avec un immense sourire. "Bonjour !" répondit-elle d'ailleurs joyeusement, avant de rire sincèrement. "C'est très gentil, je te remercie. Ce n'était en effet pas si facile que ça de tout mettre en place, et je suis très loin d'avoir atteint tous mes objectifs, d'ailleurs." Makaelani ne mentait pas là-dessus. Son élevage était encore modeste, mais elle avait au moins réussi à le rendre attractif aux yeux de la demoiselle, et elle en était très fière. "Comment tu t'appelles ?" demanda-t-elle finalement. La collégienne semblait avoir son petit caractère, Maka pouvait déjà le voir, et elle lui rappelait un peu Elisabeth - sa nièce - dans certaines de ses mimiques.

Le flot de questions sous lequel elle noya finalement l'éleveuse fini de confirmer à cette dernière la ressemblance entre sa plus jeune nièce et sa jeune interlocutrice, et un rire franc - pas méchant, mais amusé - lui échappa. "Quelle énergie !" plaisanta-t-elle, sans en être gênée le moins du monde. Bon, elle venait de se prendre environ mille questions en moins d'une minute, mais elle était certaine de pouvoir gérer. "Pour ce qui est de la nursery, elle est vraiment là en cas d'urgence, je privilégie l'instinct parental des Pokémons pour s'occuper des œufs." commença-t-elle simplement "Du coup, je doute qu'elle soit remplie un jour, ce qui permet d'avoir la place nécessaire pour les œufs les plus imposants. Mais les Pokémons ne naissent pas à taille adulte, heureusement. L'Onix que tu as été prendre en photo, par exemple, ne mesure que quatre mètre, environ, pour l'instant. Il est né dans un autre élevage de la région récemment." La nursery était l'endroit dont Maka espérait avoir le moins besoin. "Mais sinon, les box sont interchangeables. Par exemple, je pourrais faire tenir un petite famille de Crabicoque dans une couveuse et transformer un box de soin en couveuse pour, par exemple, accueillir un œuf d'Onix dans la nursery." Ça lui demanderait juste un peu d'adaptation. Mais, heureusement, les pré-évolutions des Pokémons Sol et Roche étaient rarement aussi imposantes qu'un Onix... "C'étaient quoi tes autres questions, déjà ?" interrogea-t-elle, en se mordant le creux de la joue, avant d'acquiescer comme si la réponse venait de la frapper.

"C'était par rapport au Désert, c'est vrai !" Elle acquiesça à nouveau, plus pour elle-même qu'autre chose. "Les Pokémons qui appartiennent déjà à quelqu'un refusent les Pokéball, sauf en de très rares cas. Bien sûr, je ne suis pas à l'abri d'un vol, mais je ne peux pas contraindre des Pokémons de la taille d'un Donphan, par exemple, à rester dans un si petit espace." Parce que, oui, si le terrain était imposant, l'élevage de Maka demeurait encore un peu petit pour des Pokémons de types Sol et Roche, et la brune espérait bien pouvoir obtenir une autorisation de la mairie pour agrandir encore ses infrastructures en les faisant un peu plus déborder sur le Désert Sirocco. "On a parfois quelques Pokémons sauvages curieux qui viennent voir ce qu'il se passe dans l'élevage. Il y a quelques jours, j'ai retrouvé un Hippodocus endormi dans la fontaine du terrain collectif, ça a été une belle frayeur." rit-elle sincèrement. "Et il y a des Maraiste, dans le Désert, j'en aperçois beaucoup depuis que j'ai ramené un Axoloto des Montagnes Arpent. Mais tu sais, ils sont d'un double type intéressant; Eau, bien sûr, mais également Sol, ils auraient donc tout à fait leur place ici. Et, je vais te confier un secret; je crois qu'eux aussi louchent sur la Fontaine Centrale." Un nouveau rire lui échappa, parce qu'elle était plutôt certaine qu'un jour, elle retrouverait une petite colonie de Maraiste dans sa Fontaine, certainement avec l'Axoloto qui viendrait les rejoindre joyeusement. "Mais, finalement, ils ne me dérangent pas et ils ne dérangent pas mes Pokémons. Ils sont curieux, pas vraiment agressifs, ils sentent qu'ils ne sont pas sur leur territoire ici. L'Hippodocus, par exemple, a été tout aussi surpris que moi de me voir arriver avec mes seaux de nourriture, il a réclamé une petite collation et il est reparti comme si de rien n'était. Je ne suis pas à l'abri de quelques dégâts, bien sûr, mais en même temps, c'est aussi le cas avec les Pokémons de mon élevage. Et puis, je fais confiance à l'instinct des Pokémons Sol. Un de mes Crabicoque s'était perdu dans le désert, et c'est un Chamallot qui me l'a rapporté, en le déposant juste devant la clôture. Il faut juste calculer ce que les Pokémons sauvages sont prêt à laisser comme bout de territoire, et tout se passe très bien avec eux."

Elle s'était certainement perdue un peu en cours de route, dans ses explications. Mais elle avait tellement de choses à dire sur cette question en particulier... "Et du coup, je ne peux que me fier à la confiance que j'ai en mes Pokémons, pour répondre à ta question sur comment je fais pour gérer le fait qu'ils aillent dans le désert. Ils y vont en groupe, en général, souvent avec un Pokémon de mon équipe, soit ma Donphan, soit ma Sablaireau. J'imagine qu'il doit leur arriver pleins d'aventures, mais je préfère leur laisser ce petit bout de jardin secret. Ils savent quand ils doivent rentrer, crois-moi qu'à 17h, c'est un vrai ballet de Pokémons qui courent et se bousculent pour venir prendre leur repas du soir !" Passant juste devant elles, à ce moment là, le Rocabot mâle s'approcha de Makaelani pour venir frotter son collier de pierres contre la jambe de son éleveuse et renifler Alyssa. Il lui aboya d'ailleurs joyeusement dessus, avant de courir pour disparaître dans le Désert, rapidement suivi par une Sablaireau affolée et les deux Crabicoque qui se pressaient pour se joindre au groupe. "Là, voilà, tu as l'exemple de ce qu'il se passe en général quand les Pokémons décident d'aller se dégourdir les pattes ! Les Rocabot ne rentrent pas toujours à 17h, surtout le mâle, il est un peu... têtu." C'était un euphémisme pour parler du caractère profondément indépendant d'Ikaika. "Pour les petites guerres de territoire, c'est en général Chip qui y met un terme, oui ! Il est de type Feu et Combat, et son deuxième type lui permet d'être assez convaincant. En général, il joue l'arbitre, ça arrive qu'on doive laisser les Pokémons se battre et dans ce cas, Chip les emmène juste à l'entrée du Désert, et je supervise le combat pour éviter un bain de sang. Pour régler ce problème, j'ai justement installé la place centrale, ça a vraiment diminué de beaucoup les tensions. Et j'ai éloigné certains enclos les uns des autres, aussi*."

La dernière question que posa Alyssa, elle, fit rire assez sincèrement Makaelani. Toujours sans méchanceté, bien sûr, elle trouvait juste ça infiniment drôle qu'elle demande s'il était possible de commander un œuf dans un élevage, alors que c'était tout de même la base de la relation éleveur/client. Alors, un sourire doux aux lèvres, elle acquiesça à la question, bien sûr, avant de déglutir un peu à la mention d'un Emolga en essayant de se reconcentrer sur les paroles de la jeune fille. "Oh, ce sont les Rocabots qui t'intéressent !" Elle ne voulait pas remettre en question les connaissances de la petite brune, mais ça l'amusait qu'une demoiselle de son âge se tourne vers une espèce aussi difficile à élever que celle-ci. "Je ne vais pas te mentir, je suis assez regardante sur les futurs adoptants, que ce soit pour un œuf ou pour une adoption d'un Pokémon déjà né." Elle ne faisait pas le métier qu'elle faisait pour le profit, et elle n'avait aucun mal à refuser une adoption si elle avait un mauvais pressentiment sur le dresseur. En général, elle aimait bien observer la relation entre un Dresseur et les Pokémons qu'il avait déjà, mais dans le cas de la demoiselle, elle préférait tout de même que l'Emolga reste dans sa Pokéball. "Et pour les Dresseurs mineurs, je préfère toujours pouvoir voir et discuter avec les parents. Je ne doute absolument pas des capacités de jeunes dresseurs à s'occuper de leurs Pokémons, vraiment pas, mais l'arrivée d'un nouveau compagnon dans un foyer impacte toute la famille." L'éleveuse se mordilla un peu la lèvre, en réfléchissant un peu. "Tu veux bien me parler un peu du Rocabot que tu as eu ?"


hors jeu:
 

__________________________________________
You teach me and I'll teach you
It's you and me, I know it's my destiny ! Oh, you're my best friend in a world we must defend !
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Sanders
Alyssa Sanders
Frimousse Crocobulia Louie et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978
⦿ Messages : 92
⦿ Age du Personnage : 13
⦿ Ville d'origine : Chocolhameau
⦿ Job : Elève ; aide à l'élevage de son père
⦿ Pokémon rêvé : Dedenne
⦿ Type préféré : Fée et Electrik
⦿ Avatar : Scarlett Estevez
⦿ Commentaires : et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 684fb8c7f27657459c45677abfd7dbdc
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_oms74iq9Mi1vlr66ho1_500
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_mifyu9KLfF1qd87hlo1_250

https://ichooseyou.forumactif.com/t7043-carte-dresseur-d-alyssa-sanders
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyJeu 4 Juin - 20:20

Ca faisait longtemps qu’on avait pas fait de sortie qui m’intéresse vraiment, avec le collège. Souvent c’est des trucs barbants, ou juste une “étude de terrain”, mais tellement encadrée que c’est juste l’étude de ce que les profs nous collent sous le nez. Peut-être aussi parce qu’ils ont peur qu’on s’éparpille un peu trop, mais franchement, si ils veulent qu’on apprennent des trucs concrets, faut bien qu’ils nous laissent explorer un peu, non ?
Puis une fois de temps en temps, y a la visite qu’il faut, avec quelqu’un qui sait présenter et faire en sorte que ce soit super intéressant. Elle, je suis sûre qu’elle adore son boulot, et ça se sent ! Et elle a l’air de dire que c’est même pas terminé ; ça va être un paradis sur terre pour ses Pokémons, quand elle aura fini, je suis sûre.

Comment tu t'appelles ?” C’est vrai que, quand on est poli, on donne son nom, même quand on dit bonjour. “Oh, euh, je m’appelle Alyssa,” je réponds, un peu gênée de lui avoir à moitié sauté dessus avec mes questions sans même me présenter. En tout cas, ça a l’air de l’amuser, que je lui pose mes questions. J’en ai oublié la moitié en route, je suis sûre, mais c’est un bon début. Au pire je pourrai toujours revenir lui demander après, on va pas partir tout de suite, si ?
Je l’écoute aussi attentivement que possible pour être sûre de rien rater. Dire que son Onix était déjà si grand, et qu’il faisait juste la moitié de sa taille adulte… c’est pas facile de se rendre compte, comme ça ! Il a l’air tellement immense, vu d’en bas… Ca doit être le genre d’oeuf qu’on déplace pas, ça. Ou alors en le roulant ? Nan, on fait pas rouler un oeuf pour le déplacer, ça l’abimerait juste pour rien. Par contre son système de blocs qui peuvent s’échanger, c’est trop pratique ! Bon pour le coup elle doit être contente d’avoir des Pokémons super forts pour l’aider au cas où elle en aurait besoin, mais l’élevage peut s’adapter à n’importe quoi, en fait.

C'étaient quoi tes autres questions, déjà ?
J’étais absorbée par ce qu’elle racontait, en train de m’imaginer les Crabicoque essayer d’aider les plus gros Pokémons à déménager leur box. Du coup j’avoue que la question m’a prise un peu au dépourvu, et que d’un coup ma mémoire des questions est un long bruit blanc. Heureusement qu’elle a une meilleure mémoire que moi, là. Et encore une fois, je bois ses paroles, tout en notant dans un coin de ma tête que, oui, y a des Maraiste dans le désert. Ses anecdotes de Pokémons sauvages en vadrouille, de confiance et de liberté qu’elle a aménagées pour que les siens puissent se sentir au mieux, ça fait juste rêver. Ca doit être tellement agréable, de vivre littéralement au bord d’un espace naturel où ils peuvent évoluer librement. Je suis sûre qu’ils vivent leur meilleure vie. Même les vieux Pokémons qui doivent être fatigués et pas forcément avoir envie de se battre. Je veux dire, ils sont chouchoutés encore mieux que si ils étaient juste lâchés dans le désert où ils pourraient se faire attaquer n’importe quand, ici. Et même si ça m’étonne énormément, faut croire que la confiance qu’elle leur accorde suffit à ce qu’ils soient tous disciplinés, ou presque.

L’un des deux Rocabot vient se frotter contre sa dresseuse. Je m’accroupis et tente de lui tendre une main pour le laisser renifler, mais je me fais refouler par un aboiement. Bon, au moins j’aurai essayé, c’est pas grave. Twix non plus, elle aimait pas trop quand des étrangers essayaient de l’approcher. Suite à son petit manège, je vois un de ces groupes dont elle parlait se former, avec le Pokémon à côté d’elle - un Sablaireau, alors - et les deux Crabicoque de tout à l’heure. On dirait une expédition de sauvetage, comme dans les histoires que j’ai lues sur des Pokémons sauveteurs, sauf qu’ils partent juste pour une super balade !
Là, voilà, tu as l'exemple de ce qu'il se passe en général quand les Pokémons décident d'aller se dégourdir les pattes ! Les Rocabot ne rentrent pas toujours à 17h, surtout le mâle, il est un peu... têtu.
- Oh ? Et ça vous a pas fait peur, au début, qu’ils rentrent pas ?
Si ça avait été les miens, la première fois j’aurais probablement fait le tour du désert pour les retrouver. Au final ils seraient sûrement rentrés avant moi pour manger et j’aurais fait le tour pour rien.

Je me disais que les guerres de territoire auraient pu les faire “s’enfuir”, aussi, pour agrandir leur territoire ailleurs ou je sais pas. Mais comme elle expliquait qu’en gros, tout peut bouger, c’est super pratique pour s’adapter et faire en sorte que tout le monde soit bien dans ses papattes. Si on avait plus de place, à la maison, je suis sûre que mon père aurait adoré pouvoir faire ça aussi pour séparer les Elektek de temps en temps.

Alors que je suis encore émerveillée de ses récits, elle aborde ma dernière question. Et là, je commence à angoisser un peu. Même si je me dis que c’est pas grave si elle dit non, je sais que je serai quand-même un peu déçue.
Je ne vais pas te mentir, je suis assez regardante sur les futurs adoptants, que ce soit pour un œuf ou pour une adoption d'un Pokémon déjà né.
Je fais la moue en me disant que, déjà, c’est pas gagné.
Et pour les Dresseurs mineurs, je préfère toujours pouvoir voir et discuter avec les parents. Je ne doute absolument pas des capacités de jeunes dresseurs à s'occuper de leurs Pokémons, vraiment pas, mais l'arrivée d'un nouveau compagnon dans un foyer impacte toute la famille.
Bon. Ca veut dire que de toute manière faut que j’arrive à convaincre au moins mon père de m’accompagner pour revenir et d’accepter d’accueillir un nouveau Rocabot. Lui, il a jamais eu de souci avec Twix, elle le supportait même plutôt bien parce qu’il a jamais été brusque ou trop insistant avec elle. Il attendait juste qu’elle vienne vers lui alors elle respectait son espace. J’ai peut-être mes chances, mais elles restent minces, pour le moment...

Tu veux bien me parler un peu du Rocabot que tu as eu ?
Ca va, c’est pas difficile, ça ! J’ai un sourire jusqu’aux oreilles. Mes Pokémons, c’est un peu comme mes bébés, alors si ça peut m’aider à la convaincre que je saurai m’en occuper, c’est pas un problème.
Elle s’appelait Twix ! Je l’ai trouvée aux Montagnes Arpent, elle avait faim alors quand je lui ai parlé de nourriture elle s’est laissée capturer tout de suite ! C’était un Rocabot bleu, même. On allait partout ensemble. Elle était super protectrice avec moi, mais elle avait un peu de mal avec les adultes.” Surtout avec ma mère, en fait. Mais c’est juste parce qu’elle était tout le temps limite agressive avec Twix, aussi.
Tant que j’étais avec elle, elle était plutôt calme. Elle m’aidait souvent, quand je travaillais à l’élevage avec mon père. D’ailleurs, ouais, mon père est éleveur aussi ! Du coup on a de la place et mes Pokémons passent leur journée avec ceux de mon père, quand je suis au collège. La journée, Twix restait dans un coin et allait pas trop vers les autres, quand j’étais en cours. Par contre le soir elle était toute contente que je rentre et elle venait m’accueillir avec le reste de mon équipe. Je crois qu’elle était toute jeune, encore, elle savait juste pas encore trop jouer avec les autres Pokémons.
Enfin, ça c’était avant. En vrai, je sais pas comment ça va se passer, maintenant. Je trouverai bien un truc. Si ça se trouve mon père voudra bien m’aider à faire en sorte que ma mère s’en rende pas compte. Il aurait jamais décidé de relâcher mes Pokémons, lui ; ils ont passé un moment à en parler, d’ailleurs, de ça, après. Mais c’était trop tard.
Et puis… le week-end quand je pouvais je l’emmenais en forêt avec mes autres Pokémons. Comme ça je pouvais les entraîner, ils pouvaient se dépenser et se dégourdir les pattes. La dernière fois, j’avais emmené toute mon équipe, c’était cool. Même que mon Axoloto a évolué en Maraiste.
Même les bébés avaient bien profité, ce jour-là. Et puis Oursin, aussi. Je me demande ce qu’ils deviennent maintenant.
Je leur avais promis qu’on irait combattre les arènes, ensemble.
Petit à petit, je m’aperçois que je souris plus vraiment. Ils me manquent, et en reparlant de ça, je me rends compte que ça fait mal, en fait.
Et…  j’ai même pas eu l’occasion de leur dire vraiment au revoir. Ils me manquent…

Je renifle un peu et jette un regard derrière moi ; ça va, les autres sont occupés à faire le tour des enclos, ils vont pas venir me gaver parce que j’ai les yeux rouges. A la limite y a Samy qui approche de l’enclos du Onix, sûrement pour essayer de choper sa super photo, mais il a l’air d’être trop occupé pour s’inquiéter de ce qu’on raconte.
Ca fait cinq mois maintenant, que j’ai plus que Frimousse. J’aide mon père avec ses Pokémons, mais c’est pas pareil. Ca me manque d’avoir mes propres Pokémons.
Je vais pas entraîner des Pokémons qui sont tranquilles entre eux dans l’élevage depuis longtemps, pour leur faire miroiter des grands combats alors que ce sont même pas mes Pokémons. Je sais même pas si ils m’obéiraient, en plus. Je suis pas leur dresseuse, je suis juste là pour aider…
Je sais que ça remplacera jamais ceux que j’ai eus. C’est juste qu’en voyant vos Rocabot, ça m’a rappelé la mienne. Elle était pas facile, mais c’était un amour.
Les autres aussi, je les aimais plus que tout. De toute manière, dès que j'aurai trouvé un moyen pour m'occuper d'eux sans que ma mère soit sur mon dos, je veux savoir ce qui leur est arrivé, et si ils sont dans la nature, je dois en retrouver un maximum.
CODE : KHAKTUS


Hors jeu:
 

__________________________________________
Pick it up, pick it all up, and start over. You’ve got a second chance, you could go home, escape it all. It’s just irrelevant.
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Makaelani Akamama
Makaelani Akamama
Kekoa Tabasco Hauoli Dobby Aurore Olympus
⦿ Messages : 909
⦿ Age du Personnage : 26
⦿ Ville d'origine : Malié (Ula-Ula, région d'Alola)
⦿ Job : Gérante de l'élevage "La Rose des Sables" à Céruleum ; Eleveuse de Pokémons Sol, Roche et Acier
⦿ Pokémon rêvé : Bourrinos
⦿ Type préféré : Roche et Sol, principalement. Fascinée par les types Acier et Feu.
⦿ Avatar : Dua Lipa
⦿ Commentaires :
est la cadette d'une fratrie de sept ; vit aux alentours de céruleum, sur un grand terrain aménagé en élevage de pokémons sol, roche et acier ; est bienveillante, sociable et déterminée ; est impulsive, émotive et naïve ; rêve de gagner les badges de la région et de faire prospérer son élevage ; est une boule d'énergie qui ne tient pas en place ; a très régulièrement le mal du pays et l'envie de rentrer à alola ; laisse le plus souvent ses pokémons hors de leurs pokéballs ; n'est pas très à l'aise avec les types psy et spectre ; a peur des attaques de type électrik et de l'orage

et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Hgmo

RP EN COURS

hazel ; jasmine ; rosalind ;
tatiana ; zéphyr ; tamsin ; ashton ;
alyssa ; joshua ; travis ; solo #7




crédits:
 


https://ichooseyou.forumactif.com/t6869-carte-dresseur-de-makaelani-akamama
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyDim 7 Juin - 12:57

@Alyssa Sanders

La petite Alyssa, donc, amusait beaucoup Makaelani. L'énergie qu'elle dégageait était un vrai plaisir, et c'était agréable de pouvoir lui parler de l'élevage en la voyant si attentive à tout ce qu'elle racontait. "Oh ? Et ça vous a pas fait peur, au début, qu’ils rentrent pas ?" demanda finalement la plus jeune, et à cette question Maka hocha assez vivement la tête. "Si, j'ai eu très peur de ça. Les premières fois, je suis restée des heures à côté du portail, prête à me perdre dans le Désert pour aller les chercher... mais finalement, tout s'est bien passé." Elle n'était pas à l'abri d'un accident, mais avec Kekoa et Hauoli qui avaient évolué, il serait plus facile d'intervenir en cas d'urgence. Sans oublier que Juliet, son ex belle-sœur et Championne de Céruleum, travaillait justement au Désert Sirocco, ce qui était largement rassurant pour l'éleveuse qui savait qu'elle pourrait compter sur elle en cas de danger pour ses pensionnaires. "Mais sans confiance, on ne va pas très loin dans un élevage. Ni en tant que dresseur, d'ailleurs." ajouta-t-elle avec un léger sourire. Makaelani faisait partie de cette partie de la population qui avait largement conscience de l'intelligence des Pokémons, les voyant comme des égaux - voir même parfois comme supérieurs - à la race humaine. Et en pensant ça, elle voulait surtout que les siens soient le plus libres possible, quitte à vivre parfois quelques frayeurs.

Toujours dans la transparence, d'ailleurs, l'éleveuse ne cacha pas à la collégienne qu'elle avait besoin d'une garantie parentale pour accepter la vente d'un œuf à une mineure. C'était pour elle une question de respect envers les familles, et une garantie que les Pokémons venant de chez elle seraient acceptés dans leur nouveau foyer. Son père avait toujours fonctionné de la même façon, lui aussi, et cela avait valu une réputation solide et sérieuse à l'élevage qu'il avait à Malié. Makaelani, elle, ne faisait que suivre ses traces. Pour autant, cela ne l'empêcha pas de vouloir s'intéresser un peu à ce qu'Alyssa connaissait des Rocabot, et surtout de vouloir évaluer un peu les liens que la toute jeune fille avait réussi à tisser avec l'un de ces Pokémons. Et le sourire de l'éleveuse ne fit que s'agrandir aux mots de la collégienne. L'attachement qu'elle avait à l'égard de cette Rocabot chromatique était clairement palpable. Son père était éleveur, d'ailleurs et cette information rassura grandement Makaelani. Pour avoir elle-même grandi dans un élevage, elle savait bien que c'était en aidant dans ce genre de lieu qu'on apprenait le mieux à prendre soin des Pokémons et qu'on prenait pleinement conscience du respect mutuel nécessaire à construire une vraie relation avec eux. Mais elle perdit doucement son sourire quand ce fut une autre émotion qui prit le dessus dans le discours de la plus jeune. "Je suis certaine qu'ils t'aimaient beaucoup." glissa la brune en adressant un sourire doux à la gamine. Elle ne savait pas vraiment ce qu'il s'était passé, mais elle était certaine d'une chose; ça avait été une profonde déchirure pour Alyssa.

"Alizée ? Tu veux bien venir ma grande ?" appela-t-elle finalement la Rocabot femelle qui était restée dans le coin. Toute contente de recevoir un peu d'attention, elle s'approcha du duo avant de sauter sur les genoux de l'éleveuse pour frotter ses pierres contre elle et la gratifier de plusieurs léchouilles avant de renifler en direction d'Alyssa. "Contrairement à son compagnon, Alizée est extrêmement amicale. Tu peux la caresser, si tu veux, elle aime beaucoup les câlins." Comme pour approuver ses dires, la Rocabot sauta des genoux de Maka à ceux d'Alyssa pour lui lécher un grand coup la joue en aboyant joyeusement. "Et, tu sais, les Rocabot ne sont jamais faciles, c'est ce qui fait leur charme. Même Alizée m'en fait voir de toutes les couleurs... oui, oui, toi, ne fais pas ta tête d'innocente. J'avais un Lougaroc, avant, quand j'avais à peu près ton âge. C'était le Pokémon le plus protecteur mais aussi le plus indépendant que j'ai jamais eu de toute ma vie. C'est pour ça que je les adore." Quand son père avait commencé à être malade, le Lougaroc de Makaelani n'avait d'ailleurs pas hésité une seule seconde et avait décidé de rester auprès du vieil éleveur. Et il avait beau passer son temps à grogner sur le vieillard, il avait toujours été là pour lui, ne trompant personne sur l'attachement qu'il avait pour lui. "Mais c'est une race qui supporte mal l'autorité, ce qui les rend difficiles à apprivoiser. Et ils ont tendance à montrer leur affection d'une façon non conventionnelle. Pourtant, je conseillerai toujours un Rocabot à un jeune dresseur, pour leurs instincts protecteurs, surtout après leur évolution. S'ils sont bien traités, en égaux et avec respect, ce sont des Pokémons qui seront prêts à tout pour rendre leur dresseur fier, et prêts à tout pour les protéger. Ils sont les compagnons parfaits pour les longs voyages." Elle en était intimement convaincue.

"Qu'est-ce qu'il s'est passé, avec tes Pokémons ? Tu avais l'air de beaucoup les aimer, je ne t'imagine pas les avoir relâché sans une bonne raison." demanda finalement l'éleveuse, d'une voix très douce, Alizée servant surtout de moyen de détourner un peu la peine d'Alyssa.



hors jeu:
 

__________________________________________
You teach me and I'll teach you
It's you and me, I know it's my destiny ! Oh, you're my best friend in a world we must defend !
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Sanders
Alyssa Sanders
Frimousse Crocobulia Louie et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978
⦿ Messages : 92
⦿ Age du Personnage : 13
⦿ Ville d'origine : Chocolhameau
⦿ Job : Elève ; aide à l'élevage de son père
⦿ Pokémon rêvé : Dedenne
⦿ Type préféré : Fée et Electrik
⦿ Avatar : Scarlett Estevez
⦿ Commentaires : et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 684fb8c7f27657459c45677abfd7dbdc
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_oms74iq9Mi1vlr66ho1_500
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_mifyu9KLfF1qd87hlo1_250

https://ichooseyou.forumactif.com/t7043-carte-dresseur-d-alyssa-sanders
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyLun 8 Juin - 20:48

Depuis que j’ai plus que Frimousse, je me rends compte que je suis de moins en moins rassurée quand elle part loin toute seule, quand on est dehors. Peut-être parce que je me rends compte que je suis toute seule sans Pokémon pour me protéger quand elle s’éloigne. Mais j’ai pas non-plus envie qu’il lui arrive quelque chose. C’est qu’on s’y fait, à se promener avec une équipe. Alors l’idée d’avoir tous ces Pokémons potentiellement en train de se battre avec d’autres, sans le savoir et sans avoir l’occasion de les aider si besoin… ça doit demander un sacré sang froid.
Si, j'ai eu très peur de ça. Les premières fois, je suis restée des heures à côté du portail, prête à me perdre dans le Désert pour aller les chercher... mais finalement, tout s'est bien passé.
C’est sûr que si c’est pour se mettre elle-même en danger, c’est pas la meilleure solution. Surtout dans un désert où ça doit être facile de perdre son chemin.
Mais sans confiance, on ne va pas très loin dans un élevage. Ni en tant que dresseur, d'ailleurs.
Je souris en me disant qu'elle a pas tort De toute façon ça marche pareil pour les humains, hein. Si on nous laisse pas de temps libre, on peut jamais rien tester par nous-même et on finit par juste avoir la flemme d’essayer des trucs. Mais, est-ce qu’elle les laisse tous sortir comme ça ? Je veux dire, même avec un Pokémon de son équipe pour les surveiller… Même les bébés Pokémons ? Genre, son Onix qui est tout proche du Désert, il y va aussi ? Et les vieux ? Et d’ailleurs, en parlant de vieux, comment il fait, George, pour manger, sans dents : est-ce qu’elle prépare de la nourriture spéciale avec un super mixeur, ou… Ok, concentration. Je vais peut-être essayer de pas trop m’éparpiller. De toute façon, je suis sûre que ses Pokémons connaissent leurs limites aussi. Je les vois mal se jeter à corps perdu dans un endroit où ils peuvent pas se débrouiller.

Et puis, je lui raconte quelques aventures avec Twix. Et le reste de mon équipe. Finalement, moi aussi j’avais gagné en liberté, petit à petit, avec eux. En y repensant, en l’espace de quelques mois, j’avais obtenu le droit de faire de plus en plus de chose, pour que tout disparaisse d’un coup à cause d’une décision débile de ma mère.
Je suis certaine qu'ils t'aimaient beaucoup.
Je hoche la tête, en regrettant amèrement que Frimousse soit pas hors de sa Pokéball pour lui faire un câlin. Mais les profs nous ont demandé de pas sortir de Pokémons pour pas causer de problèmes, alors...

Alizée ? Tu veux bien venir ma grande ?
Je lève les yeux pour voir le deuxième Rocabot trottiner en direction de l’éleveuse pour frotter amicalement les pierres de son cou contre elle.
Contrairement à son compagnon, Alizée est extrêmement amicale. Tu peux la caresser, si tu veux, elle aime beaucoup les câlins.
Un peu surprise, je tends une main à la Rocabot qui me saute dessus pour me lécher la joue. Les léchouilles de la Rocabot me redonnent le sourire et j’en profite pour lui gratouiller l’arrière des oreilles. “T’es trop chou toi,” je lui dis à voix basse. Je m’attendais pas à ce qu’elle réagisse comme ça, en fait. Je m’étais faite à l’idée que les Rocabot dont j’étais pas la dresseuse se laisseraient juste pas approcher, et tant pis.

Et, tu sais, les Rocabot ne sont jamais faciles, c'est ce qui fait leur charme. Même Alizée m'en fait voir de toutes les couleurs... oui, oui, toi, ne fais pas ta tête d'innocente. J'avais un Lougaroc, avant, quand j'avais à peu près ton âge. C'était le Pokémon le plus protecteur mais aussi le plus indépendant que j'ai jamais eu de toute ma vie. C'est pour ça que je les adore.
Ca me rassure, dans le fond, qu’elle dise qu’ils sont pas faciles. C’est pas juste moi qui étais trop laxiste avec la mienne, alors. Parce que, Alizée, là, elle a pas l’air farouche du tout, pourtant.
C’est vrai ? C’était quelle forme, de Lougaroc ?
J’aurais trop aimé voir en quoi Twix aurait évolué. Comme j’y connaissais pas grand chose en Rocabot, j’ai cherché un peu et apparemment en évoluant il peut prendre deux formes différentes. Après les articles étaient compliqués alors j’ai pas lu, mais les photos étaient super classes !

Mais c'est une race qui supporte mal l'autorité, ce qui les rend difficiles à apprivoiser. Et ils ont tendance à montrer leur affection d'une façon non conventionnelle. Pourtant, je conseillerai toujours un Rocabot à un jeune dresseur, pour leurs instincts protecteurs, surtout après leur évolution. S'ils sont bien traités, en égaux et avec respect, ce sont des Pokémons qui seront prêts à tout pour rendre leur dresseur fier, et prêts à tout pour les protéger. Ils sont les compagnons parfaits pour les longs voyages.
A nouveau, je hoche la tête avec un sourire. “Prêts à tout pour les protéger”, je crois que j’ai déjà eu un aperçu, oui… Mais c’est vrai qu’en cas de danger, j’ai pas de doute que Twix aurait réagi au quart de tour, quoi qu’il arrive.

Qu'est-ce qu'il s'est passé, avec tes Pokémons ? Tu avais l'air de beaucoup les aimer, je ne t'imagine pas les avoir relâché sans une bonne raison.

Je grimace un peu. Bon. Si y a un moment pour pas raconter d’âneries et croiser les doigts pour que ça passe quand-même… Autant être franche.
Je suis rentrée un peu tard un soir parce que des gars du collège voulaient faire un combat à la sortie. Ma mère m’a pris la tête quand je suis rentrée, parce que j’étais en retard et que comme il avait plu j’étais trempée et mes Pokémons mettaient de l’eau partout. On s’est un peu disputées pour rien, je voulais juste me barrer pour me changer, elle m’a attrapé le bras et Twix lui a mordu le poignet pour qu’elle me lâche.” Elle y était pas allée de main morte, d’ailleurs. Ca avait mis des semaines à se remettre. Je baisse la tête et hausse les épaules.
Quand je me suis levée le lendemain j’avais plus que Frimousse.
Ca aurait été trop compliqué de me prendre mes balles autrement, elle savait bien que je l’aurais jamais laissée faire. D’ailleurs, je sais toujours pas comment elle a fait pour tous les faire rentrer dans leurs Pokéballs sans qu’ils réagissent. Probablement qu’ils dormaient aussi. Et j’espère simplement qu’ils ont juste été relâchés, et pas autre chose...
Depuis, mes parents ont beaucoup discuté. D’après mon père, elle dirait rien pour un ou deux Pokémons tant qu’ils restent à l’élevage le soir et qu’ils approchent pas de la maison.” Même si concrètement, j’ai pas eu de vrai feu vert. Les Pokéballs vides sont toujours “confisquées” je ne sais où, à supposer qu’elle les ait gardées.
Enfin, c’est…” pas grave ? Non, ce serait faux. “...c’était probablement ma faute, j’aurais dû faire plus attention.” Tant que ma mère m'entend jamais dire ça, je peux toujours l'admettre, parce qu'honnêtement je pense qu'il y a un peu de ça. Avec tout ça, je pense que c’est mort pour l’oeuf, mais au moins j’aurai tenté.

Et votre Lougaroc, il est devenu quoi ? Il est en balade, aussi ?” je demande, un peu intriguée qu’elle en ait parlé au passé. Si elle a de très vieux Pokémons, pourquoi elle aurait plus celui qu’elle avait plus jeune ? A moins qu’il lui soit arrivé quelque chose, et j’espère pas avoir ranimé de mauvais souvenirs.
CODE : KHAKTUS

__________________________________________
Pick it up, pick it all up, and start over. You’ve got a second chance, you could go home, escape it all. It’s just irrelevant.
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Makaelani Akamama
Makaelani Akamama
Kekoa Tabasco Hauoli Dobby Aurore Olympus
⦿ Messages : 909
⦿ Age du Personnage : 26
⦿ Ville d'origine : Malié (Ula-Ula, région d'Alola)
⦿ Job : Gérante de l'élevage "La Rose des Sables" à Céruleum ; Eleveuse de Pokémons Sol, Roche et Acier
⦿ Pokémon rêvé : Bourrinos
⦿ Type préféré : Roche et Sol, principalement. Fascinée par les types Acier et Feu.
⦿ Avatar : Dua Lipa
⦿ Commentaires :
est la cadette d'une fratrie de sept ; vit aux alentours de céruleum, sur un grand terrain aménagé en élevage de pokémons sol, roche et acier ; est bienveillante, sociable et déterminée ; est impulsive, émotive et naïve ; rêve de gagner les badges de la région et de faire prospérer son élevage ; est une boule d'énergie qui ne tient pas en place ; a très régulièrement le mal du pays et l'envie de rentrer à alola ; laisse le plus souvent ses pokémons hors de leurs pokéballs ; n'est pas très à l'aise avec les types psy et spectre ; a peur des attaques de type électrik et de l'orage

et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Hgmo

RP EN COURS

hazel ; jasmine ; rosalind ;
tatiana ; zéphyr ; tamsin ; ashton ;
alyssa ; joshua ; travis ; solo #7




crédits:
 


https://ichooseyou.forumactif.com/t6869-carte-dresseur-de-makaelani-akamama
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyVen 12 Juin - 0:42

@Alyssa Sanders

Alizée avait ses petites humeurs... et c'était déjà arrivé, dans un excès de frustration, ou parce qu'elle s'était réveillée du mauvais pied, qu'elle morde Makaelani. Mais l'éleveuse ne lui en avait jamais vraiment tenu rigueur. C'était comme ça, les Rocabot mordaient pour montrer leur désaccord, et cela signifiait juste qu'elle s'y était mal prise avec eux dans ce cas là. Elle ne comptait plus vraiment le nombre de petites cicatrices qu'elle avait un peu partout à force de s'occuper de Pokémon Roche, Sol et Acier. Ce n'était pas les plus faciles, ni les plus doux, mais c'était ceux qu'elle avait toujours le plus aimé. "C'est un Lougaroc de Forme Crépusculaire. Et c'est déjà rassurant que tu saches qu'il a plusieurs formes évolutives." dit-elle, avec un sourire, même si les Rocabot avaient trois formes possibles, et non deux uniquement, à l'évolution. Ceci dit, la forme Crépusculaire était tellement rare que Makaelani n'aurait pu en vouloir à personne de ne pas la connaître. Le Rocabot de sa jeunesse avait choisi d'évoluer pile au moment où la nuit rencontrait le jour, en profitant du sommeil de sa dresseuse pour le faire et Makaelani avait toujours un peu regretté de ne pas avoir pu assister à son évolution. Ça avait été une sacrée surprise quand elle avait ouvert les yeux et que son visage s'était retrouvé à quelques centimètres de celui d'un Lougaroc bien trop fier de la frayeur qu'il lui avait causé. Mais, avec le recul, c'était un de ses meilleurs souvenirs de voyage, et c'était bien cette expérience avec ce Rocabot devenu Lougaroc qui lui avait permis d'acquérir autant de connaissances et d'amour pour ces deux espèces Pokémon.

Finalement, Makaelani s'intéressa un peu à l'histoire d'Alyssa. Elle avait des difficultés à comprendre pourquoi la jeune fille n'avait plus ses Pokémons alors que tout dans son discours, jusqu'à l'émotion qu'elle avait montré, donnait l'impression à l'éleveuse que jamais Alyssa n'aurait relâché ses compagnons. Et elle écouta, attentivement. Et ce qu'elle entendait lui brisait le cœur, littéralement. Cette petite Twix n'avait voulu que défendre sa dresseuse, c'était compréhensible... Bien sûr, ce n'était pas une raison pour accepter ce comportement, et il aurait été de la responsabilité d'Alyssa d'apprendre à sa Rocabot à ne pas attaquer de membres du foyer, c'était évident. Mais Makaelani ne pouvait s'empêcher de penser que, dans cette histoire, les tords étaient largement partagés entre la mère et la fille. Et, machinalement, elle porta une main à sa bouche qui s'était ouverte en un grand "O" incrédule en entendant la suite. Comment une mère pouvait-elle faire ça ? Elle n'avait pas laissé l'opportunité à sa fille de corriger une erreur de dressage, elle ne lui avait même pas laissé l'opportunité de dire au-revoir à ses compagnons... Et ça, ça faisait monter une certaine colère chez l'éleveuse, qui masqua néanmoins sa réaction. Loin d'elle l'envie de monter une jeune adolescente contre ses parents, même si elle n'en pensait pas moins. "Ce n'est pas totalement de ta faute, non." ne put-elle s'empêcher de dire, néanmoins. C'était sorti tout seul, spontanément. "Je pense qu'il y avait d'autres solutions que celle choisi par ta mère, même si de ton côté, tu aurais dû suivre les règles de chez toi." Plus qu'une leçon de morale, Makaelani tentait surtout de ne pas totalement décrédibiliser la réaction de la mère d'Alyssa. "Je suis vraiment désolée pour la perte de tes Pokémons, qui que ce soit la responsable de cette altercation, vous n'auriez pas dû être séparé..."

Le changement de sujet de l'adolescente permit à Makaelani de retrouver son sourire, néanmoins. "Il a décidé de rester avec mon père. Mes parents vivaient à Alola jusqu'à il y a encore quelques semaines." Ce Lougaroc n'était d'ailleurs plus totalement à elle, en vérité, elle le savait depuis longtemps. "Mon père est tombé malade, il y a quelques années. Et je suppose que mon Lougaroc l'a senti, car c'est à la même période qu'il a refusé tout net de le lâcher." Elle était contente que ce Pokémon soit resté avec son père, cela permettait de remettre le vieillard à sa place quand il voulait trop en faire en dépit de ses soucis de santé. Puis, Makaelani fouilla dans une de ses poches et tendit une carte à la demoiselle. "Tiens. C'est le numéro de l'élevage et, derrière, les tarifs. Pour un œuf de Rocabot, ce sera 70 pokédollars, mais je ne peux pas prédire quand Ikaika et Alizée feront un bébé." lui glissa-t-elle, avec un léger sourire. "Je suis prête à rencontrer tes parents, les deux, pour leur parler de ce qu'implique l'adoption d'un Rocabot. Et pour rassurer ta mère. Je suppose qu'elle ne connaît pas - ou mal - cette espèce de Pokémon. Tiens, attends, suis-moi." dit-elle, en se relevant pour traverser avec elle l'élevage et l'emmener jusqu'à ce qui servait d'accueil, à l'entrée. Là, elle fouilla dans plusieurs fiches qu'elle avait soigneusement préparé, jusqu'à mettre la main sur celle regroupant toutes les informations utiles à savoir sur les Rocabot. "Là, voilà ! Tiens. C'est ce j'appelle des "fiches maintien"; ça regroupe tout ce qu'il a à savoir sur les espèces qui vivent ici et sur la façon dont il faut s'en occuper. Ça, c'est la fiche du Rocabot. Lis-la bien, et tu auras toutes les informations nécessaires pour prouver à tes parents que tu as sérieusement réfléchi à l'adoption d'un Rocabot, d'accord ?"

__________________________________________
You teach me and I'll teach you
It's you and me, I know it's my destiny ! Oh, you're my best friend in a world we must defend !
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Sanders
Alyssa Sanders
Frimousse Crocobulia Louie et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978 et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 160801092304393978
⦿ Messages : 92
⦿ Age du Personnage : 13
⦿ Ville d'origine : Chocolhameau
⦿ Job : Elève ; aide à l'élevage de son père
⦿ Pokémon rêvé : Dedenne
⦿ Type préféré : Fée et Electrik
⦿ Avatar : Scarlett Estevez
⦿ Commentaires : et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani 684fb8c7f27657459c45677abfd7dbdc
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_oms74iq9Mi1vlr66ho1_500
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Tumblr_mifyu9KLfF1qd87hlo1_250

https://ichooseyou.forumactif.com/t7043-carte-dresseur-d-alyssa-sanders
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyVen 19 Juin - 21:28

Quand j’ai eu Twix et que je me suis rendu compte que j’allais sûrement galérer un peu pour que ce soit pas la guerre à la maison, j’ai essayé de me renseigner comme je pouvais sur les Rocabot et leurs évolutions, mais j’aurais vraiment aimé voir un Lougaroc en vrai. Bon, clairement, tomber nez à nez avec un Lougaroc sauvage ça doit faire à peu près le même effet que de tomber face à un Crocorible, et j’en aurais sûrement pas mené large. Ici ça va parce que c’est des Pokémons qui ont l’habitude des humains et tout, mais des sauvages, c’est pas pareil. Mais du coup, savoir que Maka a eu la chance d’en avoir un, elle, ça veut dire aussi qu’elle doit savoir un tas de choses sur eux !

C'est un Lougaroc de Forme Crépusculaire. Et c'est déjà rassurant que tu saches qu'il a plusieurs formes évolutives.
- Je me suis renseignée un peu,” j’admets avec une pointe de fierté.
A un détail près : je connaissais même pas le nom de cette forme là. Va falloir que je regarde ça en rentrant… Rien que le nom est badass, en tout cas ! De toute façon les Lougaroc sont toujours badass, peu importe la forme.

En y réfléchissant je crois que c’est la première fois que j’explique vraiment comment j’en suis arrivée à me faire piquer mes Pokémons sans être juste ultra énervée contre ma mère et finir par être super vague. C’est ça, les étapes vers l’acceptation ? Parce que je suis toujours aussi énervée contre elle, en fait. Juste, j’aurais pu faire plus pour que ça se passe mieux...
Ce n'est pas totalement de ta faute, non. Je pense qu'il y avait d'autres solutions que celle choisie par ta mère, même si de ton côté, tu aurais dû suivre les règles de chez toi.
C’est pas forcément le moment d’expliquer en détails en quoi ma mère m’a cassé les pieds pour rien avant d’en arriver là, alors je me contente d’une moue face au reproche. Elle a quand-même été d’accord pour dire que la décision de ma mère était pourrie, alors c’est le plus important.
Je suis vraiment désolée pour la perte de tes Pokémons, qui que ce soit la responsable de cette altercation, vous n'auriez pas dû être séparé...
Ca me rassure qu’elle soit d’accord avec moi pour ça. C’était un vrai pétage de câble, alors.
Je trouverai un moyen de retrouver tous ceux que je peux,” je réponds en haussant les épaules pour avoir l’air détachée. Mais oui, c’est injuste. Maintenant l’important c’est que la guerre froide tourne à mon avantage d’une façon ou d’une autre. Si y avait que moi, je l’aurais mordue au sang aussi, ma mère, quand j’ai vu ce qu’elle avait fait. Sauf que ça arrangerait rien et ce serait même encore pire.

Mais du coup, je sais ce que ça fait d’être séparée de ses Pokémons, alors je lui demande ce qui est arrivé à son Lougaroc.
Il a décidé de rester avec mon père. Mes parents vivaient à Alola jusqu'à il y a encore quelques semaines. Mon père est tombé malade, il y a quelques années. Et je suppose que mon Lougaroc l'a senti, car c'est à la même période qu'il a refusé tout net de le lâcher.
Même si je suis soulagée de savoir qu’il lui est rien arrivé, ça a dû lui faire drôle, que son Pokémon décide de pas l’accompagner quand elle a déménagé. Surtout que c’est pas comme si elle habitait deux pâtés de maisons plus loin, c’est carrément une autre région. Si Frimousse voulait rester avec mon père et que je partais ça me plairait pas vraiment.
Et il va mieux ? En fait j’ose pas vraiment poser la question, parce que si la réponse c’est “non”, je vais me sentir mal. Mais elle a pas l’air vraiment triste, alors c’est que ça doit aller. C’est drôle comme les Pokémons ont le chic pour sentir quand on va pas bien et être à notre chevet à leur façon. Quand ça allait pas, mon Lixy se collait juste un peu plus contre moi en ronronnant, et ça suffisait pour me remonter un peu le moral. En plus, Alola c’est pas la porte à côté, alors ça devait être un peu comme si c’était elle qui s’occupait de lui, en fait ! Enfin, en un peu plus… Lougaroc, quoi.

Pendant que je m’imagine un Lougaroc en mode acolyte d’infirmière de Centre Pokémon, Maka me tend sa carte de visite.
Tiens. C'est le numéro de l'élevage et, derrière, les tarifs. Pour un œuf de Rocabot, ce sera 70 pokédollars, mais je ne peux pas prédire quand Ikaika et Alizée feront un bébé.
Ca va, 70 ça fait… un peu plus de deux semaines, si j’achète pas de bonbons ou de biscuits après les cours. Je secoue la tête en lisant en diagonale avant de ranger précieusement la carte dans une pochette de mon sac. Ce serait bête de la perdre en route et de devoir fouiller pour retrouver les infos que j’ai sous le nez.
C’est pas grave, je sais que les oeufs ça prend du temps, je serai patiente. Merci !
C’est même drôlement long en général, mais ça veut dire aussi que j’ai le temps de me décider pour en parler avec mes parents. Parce que, bon j’ai une chance sur deux de juste me faire priver de n’importe quoi, si je m’y prends pas comme il faut...
Je suis prête à rencontrer tes parents, les deux, pour leur parler de ce qu'implique l'adoption d'un Rocabot. Et pour rassurer ta mère. Je suppose qu'elle ne connaît pas - ou mal - cette espèce de Pokémon. Tiens, attends, suis-moi.
J’ose pas lui dire que pour ma mère, c’est peine perdue. Si ça vient de quelqu’un d’autre, peut-être que ça passera mieux que si c’est moi qui essaie ? Enfin pour ça faut déjà qu’elle accepte de venir jusqu’ici, c’est pas gagné. Peut-être qu’en passant par mon père d’abord…
C’est sûr que, si c’était un Pokémon Electrik, elle connaîtrait sûrement plus, mais Roche c’est plus compliqué, j’explique en la suivant. Ma mère est pas très Pokémons, de base.”

On retraverse l’élevage jusqu’à l’accueil ; j’en profite pour jeter un oeil aux enclos devant lesquels on passe. Ca a dû lui prendre un sacré moment pour tout mettre en place pour que tout le monde soit content dans son petit coin…
Après avoir fouillé un moment dans des papiers, Maka m’en tend un.
Là, voilà ! Tiens. C'est ce j'appelle des "fiches maintien"; ça regroupe tout ce qu'il a à savoir sur les espèces qui vivent ici et sur la façon dont il faut s'en occuper. Ça, c'est la fiche du Rocabot. Lis-la bien, et tu auras toutes les informations nécessaires pour prouver à tes parents que tu as sérieusement réfléchi à l'adoption d'un Rocabot, d'accord ?
Si je me demandais ce que je pourrais bien faire pendant le trajet, je vais avoir de la lecture ! Ca a l’air vachement complet. Au moins, avant d’avoir le courage d’en parler à mes parents, je saurai tout sur les Rocabot de A à Z !
C’est génial, merci beaucoup ! Vous pourrez même m’interroger quand on reviendra, promis,” je lui réponds avec un sourire jusqu’aux oreilles.
Enfin, avec le stress de dire une bêtise sur le moment je me souviendrai peut-être qu’ils ont quatre pattes, et encore…

Avec tout ça, on a beaucoup parlé des Rocabot et pas vraiment du reste de l’élevage. Je sens qu’on va se faire rappeler pour le car et que je vais me retrouver avec cinquante questions en suspens qui vont revenir pendant le trajet. Je me vois pas l’appeler sur le numéro qu’elle m’a donné pour lui poser des questions pendant qu’elle bosse, ça se fait pas trop.
Du coup... y a un de vos Rocabot qui est un bébé de votre Lougaroc, ou ils ont rien à voir du tout ?
Je crois que si Frimousse avait un oeuf ça me ferait bizarre. Parce que Frimousse, c’est… bah, c’est mon bébé, c’est pas une maman...
En parlant de bébé : “C’est difficile de s’occuper d’un bébé Onix ?” Si c’est encore un bébé, il doit avoir besoin de plus de soins, peut-être. Je me vois mal devoir laver un bébé de quatre mètres de haut qui aime pas l’eau, j’avoue. Enfin quand ils deviennent vieux et grognons ça doit pas être beaucoup mieux…
Genre vieux et avec une mâchoire de démon, ça doit pas être triste. “Vous avez jamais peur de vous faire manger un bras quand vous vous occupez des Crocorible ?
Je me rends compte que, vu de l’extérieur, mes questions ont sûrement absolument aucun lien. En serrant la fiche dans ma main pour être sûre de pas la perdre, je reprends : “Désolée, c’est juste… ils me font un peu peur mais ils sont intrigants.” Et super dangereux et jamais de la vie j’oserais mettre un doigt de pied à moins d’une bonne distance de sécurité d’un Crocorible. Mais, quand-même, ça reste des Pokémons super classes et si elle est toujours vivante c’est qu’il doivent bien être approchables une fois domestiqués. Et si ils viennent d’Alola, c’est qu’ils ont pas mangé ses parents non-plus...
CODE : KHAKTUS

__________________________________________
Pick it up, pick it all up, and start over. You’ve got a second chance, you could go home, escape it all. It’s just irrelevant.
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Makaelani Akamama
Makaelani Akamama
Kekoa Tabasco Hauoli Dobby Aurore Olympus
⦿ Messages : 909
⦿ Age du Personnage : 26
⦿ Ville d'origine : Malié (Ula-Ula, région d'Alola)
⦿ Job : Gérante de l'élevage "La Rose des Sables" à Céruleum ; Eleveuse de Pokémons Sol, Roche et Acier
⦿ Pokémon rêvé : Bourrinos
⦿ Type préféré : Roche et Sol, principalement. Fascinée par les types Acier et Feu.
⦿ Avatar : Dua Lipa
⦿ Commentaires :
est la cadette d'une fratrie de sept ; vit aux alentours de céruleum, sur un grand terrain aménagé en élevage de pokémons sol, roche et acier ; est bienveillante, sociable et déterminée ; est impulsive, émotive et naïve ; rêve de gagner les badges de la région et de faire prospérer son élevage ; est une boule d'énergie qui ne tient pas en place ; a très régulièrement le mal du pays et l'envie de rentrer à alola ; laisse le plus souvent ses pokémons hors de leurs pokéballs ; n'est pas très à l'aise avec les types psy et spectre ; a peur des attaques de type électrik et de l'orage

et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Hgmo

RP EN COURS

hazel ; jasmine ; rosalind ;
tatiana ; zéphyr ; tamsin ; ashton ;
alyssa ; joshua ; travis ; solo #7




crédits:
 


https://ichooseyou.forumactif.com/t6869-carte-dresseur-de-makaelani-akamama
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani EmptyDim 28 Juin - 2:29

@Alyssa Sanders

Makaelani croyait sincèrement en l'honnêteté d'Alyssa, qui avait l'air d'être une gamine énergique mais pas menteuse ou manipulatrice. Enfin, de toute façon, Makaelani était trop naïve pour se rendre compte de ça, mais elle avait un bon feeling avec Alyssa. Un assez bon, en tout cas, pour avoir envie de finalement lui confier un des futurs petits d'Ikaika et Alizée. La collégienne aimait assez les Pokémons pour que Maka soit sûre qu'elle ferait ce qu'elle pourrait pour s'en occuper correctement. "J'espère que tu les retrouveras." glissa l'éleveuse, cependant, tout à fait sincère. Elle ne pouvait même pas imaginer comment elle se sentirait si on venait à lui enlever un de ses Pokémons. Ce serait tout son monde qui s'effondrerait et peut-être même que ce serait le seul moyen de la voir devenir agressive et méchante. Pour son Lougaroc, c'était différent, elle ne l'avait pas vécu comme une rupture... Il avait simplement fait un choix, ce qu'elle respectait. Et malgré la distance, elle avait toujours eu de ses nouvelles; il se faisait une joie de passer derrière son père pour aboyer énergiquement, comme pour la saluer, chaque fois qu'elle avait ses parents au téléphone. Et puis, maintenant qu'ils étaient installés à Durémont, ce serait plus facile de le voir régulièrement. Elle en était contente, même s'il était définitivement devenu le Pokémon de son père - ce qu'elle acceptait et respectait pleinement...

Enfin, Alyssa lui confia que sa propre mère n'était pas très Pokémon tout court, et l'évocation brève des Pokémons Electrik colla de désagréables frissons à la jeune femme. Ça allait très certainement compliquer un peu les choses, mais c'était aussi un bon test pour voir si Alyssa était capable de trouver les arguments qu'il fallait pour faire accepter la présence d'un Rocabot à ses parents. Si elle n'y parvenait pas, il serait difficile pour Makaelani de prendre le risque de lui confier l’œuf d'un des couples de l'élevage, c'était évident, mais elle ne formula pas cette pensée. Au lieu de ça, elle voulu donner à Alyssa toutes les cartes pour pouvoir monter un véritable argumentaire éclairé. C'était plus facile de convaincre ses parents lorsqu'on savait de quoi on parlait, après tout... n'est-ce pas ? L'éleveuse éclata en tout cas de rire sincèrement. "Je retiens ça ! Travaille bien sur cette fiche, parce que c'est une espèce que je connais par cœur, les questions ne seront pas faciles !" plaisanta-t-elle. Alyssa avait déjà su gagner sa confiance par son attitude et sa façon de parler de ses partenaires disparus. Et puis, sa curiosité avait également un côté rassurant pour l'éleveuse; elle s'intéressait à ce qui l'entourait, ce qui était une sacrée qualité pour pouvoir s'occuper d'un Pokémon. Et d'ailleurs, parlant de curiosité, la collégienne ne tarda pas à repartir à l'assaut de l'éleveuse, qui esquissa un sourire amusé, lui faisant juste signe d'attendre quelques secondes alors qu'un des autres élèves venait à sa rencontre. Ce dernier lui posa quelques questions sur les Crabicoque et repartit avec une carte et une fiche maintien de ces Pokémons en particulier.

Puis, Makaelani retourna vers Alyssa. "Mon Lougaroc n'a jamais voulu faire de bébé, non. Ikaika et Alizée viennent tous les deux des Montagnes Arpent." dit-elle, tout en préparant plusieurs petites cartes de visite et plusieurs fiches maintien de plusieurs espèces à hauteur des élèves qui auraient envie de plus de renseignements. Ça allait en faire un sacré paquet de parents à convaincre ! Et un sourire un peu plus amusé s'installa sur les lèvres de l'éleveuse à la seconde question. "Dobby est un amour, donc c'est facile. Mais il est né grand, et c'est un bébé... et les bébés sont maladroits... C'est ça qui est problématique, finalement, il n'a pas conscience de la place qu'il prend. Et le fait de devoir l'escalader pour m'assurer qu'il n'a pas de petites plaies ou de problèmes au niveau de la roche qui le compose n'est pas non plus la partie la plus simple. Et c'est difficile, parce qu'il est très chatouilleux... donc il bouge dans tous les sens dès que j'essaie de me hisser jusqu'à sa corne, et la plupart du temps, il me fait tomber." Elle en rigolait, mais ce n'était pas toujours évident pour elle de pouvoir faire les soins de Dobby dans ces conditions. La question sur les Crocoribles l'a fit clairement éclater de rire, par contre. "Les Crocorible sont absolument imprévisibles... Alors mis à part Georges qui ne peut plus manger grand chose de solide, je fais toujours très attention à où se trouvent mes mains par rapport à leur mâchoire. Ils me connaissent depuis que je suis toute petite, mais ça arrive encore à certains d'essayer de me croquer un bras, juste par réflexe. J'en ai un aveugle, qui m'a laissé une belle marque de crocs sur l'avant-bras." dit-elle, en remontant sa manche pour montrer la marque assez profonde qui était encore en train de cicatriser. "Mais ils ne font pas ça par méchanceté, c'est instinctif. En général, ils arrêtent leur mâchoire avant d'atteindre la peau. Pour Tobias, comme il est aveugle, c'est plus difficile. Mais je ne conseille pas du tout un Crocorible à un débutant. Un Escroco, ça va, et ils sont loyaux en grandissant... mais il faut les élever dès leur plus jeune âge. C'est dangereux d'essayer directement de domestiquer un Crocorible. Voir même impossible, ou il faut tomber sur un déjà docile à la base." Elle était honnête, Maka, c'était autant une qualité qu'un profond défaut.   

__________________________________________
You teach me and I'll teach you
It's you and me, I know it's my destiny ! Oh, you're my best friend in a world we must defend !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty
Message(#) Sujet: Re: et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
et à votre droite, un crocorible édenté | alyssa&makaelani
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La région d'Ebera :: Villes :: Céruleum-
Sauter vers: