⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez
 

 Le temps d'un instant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyMar 2 Juin - 11:37





Il y a ce regard vide en direction de la mer.
Ce manque d’expression sur ce faciès abîmé.
Pourtant ça hurle dans sa tête.

Il y a tout qui s'enchaîne dans sa tête. Le deuil encore trop dur à accepter, le stress lié à l’état de Capucine. Josh dort plus, il se torture. Il a cette envie de pleurer, de dégommer les murs qui l’entouraient. Mais les larmes ne viennent pas, le stress et la rage sont contrôlé à coups de produits illicites injectés. Souvent minable, il finissait. Drôle de situation puisqu’il se permet de faire une leçon à l’une de ses petites protégées. Ces émotions, ses actions qu’il cache à son entourage. Il veut pas montrer ses faiblesses, Josh qui a toujours voulu se montrer fort. Comme presque invincible. Parce qu’il veut entièrement se consacrer à son petit groupe, à ses proches. Il y a le bateau qui arrive sur l’île, ce vide qu’il remplace par un doux sourire. Le masque à été mis.


Loin d’être à sa place,
lui ce camé qui a lâché la scolarité.
il déambule jusqu’aux dortoirs de l’université.

Il se fond dans la masse, se faufile entre les étudiants. Des têtes qu’il reconnaît de soirées. Ou qu’il a dû déjà baiser. Quelques regards indiscrets sur des demoiselles qui passaient. Le dortoirs des filles qu’il explore, le regard émeraude à la recherche d’indices pour trouver la chambre qu’il voulait rejoindre. De sa main il arrête un groupe de fille, doux sourire trop amical, trop forcé. Et la question est posée. L’une d’elle parvient à point le chemin. Félindra y court, prête à gratter la porte pour qu’elle vienne les accueillir. Mais il y a Josh qui entre directement, il s’en fout . Il se permet tout, le gamin. Salut! il l’embrasse doucement sur le front avant de se laisser tomber sur son lit, à ses côtés. ça pu le stress par ici. qu’il commence. Les examens de Cléophée qui sont passés, Josh qui veut la faire décompresser un peu. Se changer les idées par la même occasion. J’ai de quoi faire une mini fête pour fêter la fin d’tes exams. Fête sans alcool, sans drogue. Il préfère être un peu loin lorsqu’il se trouve avec ses protégées, à l’exception de Capucine.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyMar 2 Juin - 17:42




Josh & Cléophée
Le temps d'un instant.
Dernière épreuve finie un peu plus tôt, officiellement en vacances si tant est qu'elle n'ait pas à passer par la case flippante des rattrapages, l'ambiance devrait être à la joie. Et elle l'avait été pendant quelques minutes, noyée dans la masse d'autres étudiants dans la même situation. Mais dans la solitude de sa chambre, sans personne pour empêcher ses pensées de partir dans tous les sens et de se fracasser dans sa tête comme une boule de flipper, Cléophée n'était plus du tout à la fête. Elle tournait les pages de son manuel si rapidement qu'elle manquait de les arracher à chaque fois, cherchant désespérément les réponses aux questions qui lui avaient été posé pour pouvoir estimer sa note. Premier semestre obtenu sur le fil du rasoir, son droit à l'erreur était faible. Alors frénétiquement, elle se plongeait dans ses livres qu'elle avait eu tant de mal à ouvrir pendant l'année. Ironie, l'étudiante qui relit ses cours avec plus d'attention une fois ses examens passés. Elle évaluait la note qu'elle pouvait avoir dans une matière avant de passer à une autre, incapable de s'en empêcher. Le bilan n'est pas si noir qu'elle l'avait craint même s'il est loin d'être brillant. Elle voulait juste passer dans l'année supérieure de toute façon donc elle s'en foutait pas mal de ne pas finir major de promo. Mais ça calmait à peine l'inquiétude. Même Ven s'agitait dans tous les sens, voletant dans la pièce en vrombissant nerveusement.

Et soudain la porte s'ouvrit et tout s'arrêta parce qu'il était là. Si cette fois son cœur s'emballa ce n'était plus sous l'effet du stress qui menaçait de tout ravager sur son passage. Elle claqua son manuel bruyamment et le balança sur son bureau sans un regard en faisant de la place sur son lit. « Hey ! » Elle gratifia Félindra d'un câlin en la laissant se lover contre elle. Elle s'en moquait pas mal que Josh rentre sans qu'elle l'ait invité parce qu'il était là. Si Capucine se réfugiait dans l'alcool et que Josh trouvait son compte dans les drogues, elle elle s'enivrait d'attention et d'affection. C'était devenu aussi indispensable que la chaleur du soleil même si elle avait découvert tout ça tard. Alors, la simple présence de Josh suffisait à calmer le tumulte de ses pensées pour le moment.

« Ça sent la rose et le mimosa. »  Ton faussement dédaigneux alors qu'elle s'appuie un peu contre lui en désignant les nombreuses plantes qui remplissaient sa chambre et qui côtoyaient les trophées de ses larcins. Sa chambre est en foutoir parce que sa tête est en bordel mais tant pis. Il s'était incrusté dans son cœur, il pouvait bien avoir un aperçu de sa tête maintenant. « Mais comme je n'ai pas à cœur de contrarier un homme qui vient avec de quoi faire la fête, j'admets que j'ai peut-être un peu stressée avant que tu n'arrives. »  Suffisamment pour avoir la fée qu'elle portait toujours au cou gravée dans les paumes de ses mains mais il n'avait pas besoin de savoir que ça avait été si mauvais avant qu'il n'arrive. En renfort, Ven vint se poser sur ses cuisses pour qu'elle dissimule ses mimines dans son coton tout doux. « Bon alors qu'est-ce que tu apportes ? Même si j'apprécie ta présence et que tu t'aimes encore plus, parler d'une mini-fête juste parce que tu es là est un peu exagéré non ? »  Taquineries lâchées du bout de ses lippes souriantes alors qu'elle cherchait à savoir ce qu'il avait apporté avec le même enthousiasme qu'une gamine à Noël.
CODE : KHAKTUS


@Josh Mordoh Le temps d'un instant. 2605201967
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyMer 3 Juin - 23:55





ça sent le manque de confiance.
Ce manque de confiance en ce qu’elle avait produit.
Ses réponses sur ses copies.

Elle semblait être scotchée sur son bouquin à son arrivée. Il entend le livre claqué  puis balancé. Il est content, le gamin. Content de se dire qu’il va la détacher de ce stress. De se dire qu’ils allaient juste profiter l’un de l’autre pour se changer les idées. Ils en avaient besoin. Félindra qui ronronne, heureuse d’avoir ce genre d’affection. Cette tendresse qu’elle ne trouvera pas chez son dresseur. Collés, elle lui montre les fleurs qui laissaient une agréable odeur. Sourire arraché, son regard émeraude qui vient un instant regarder l’azur de ses yeux. ça m’étonne même pas. J’t’ai vu sur ton livre là. léger mouvement de tête pour le désigner. Son bras qui passe autour de ses épaules pour la prendre dans ses bras. Sa tête qui se pose sur la sienne. T’as pas à stresser tu vas passer j’le sais. si ça pouvait un peu la rassurer. Son sac qu’il dépose sur ses genoux, les bouteilles de sodas et les chips qu’il sort de son sac. Il ricane, le garçon. Non, non. C’est tout à fait normal. son sourire qui ne quitte pas ses lippes cramées. Bon j’ai ramené ça donc... il commence à légèrement montrer les paquets de pop-corn d’un supermarché. On peut même se mater un petit film cool j’ai de quoi bouffer pendant. il est fier, Josh. Fier d’avoir plus ou moins pensé à tout. Il se relaisse tomber en arrière. Le regard bloqué sur le plafond inanimé. Non en vrai j’me suis dit ça pourrait nous faire du bien de penser à autre chose. Qu’on pense plus trop à nos stress et tout. La douleur qu’il n’ose pas trop lui annoncer, parce qu’il veut pas l’inquiéter. Cléophée dont il n’ose pas lui raconter ses douleurs au coeur, Josh qui n’arrive jamais à partager ses sentiments si ce n’est seulement lorsqu’il est complètement bourré.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyJeu 4 Juin - 18:24




Josh & Cléophée
Le temps d'un instant.
Son bras autour de ses épaules, sa tête sur la sienne. Apaisement procuré par ce simple geste qui la fit soupirer doucement. Elle serait bien restée dans ses bras plus longtemps pour profiter un peu de cette paix et de la confiance qu'il avait en elle. « La théorie est chiante à en mourir. Et j'ai clairement pas été aussi sérieuse que je l'aurais dû. Mais je vais demander à Tatiana de m'aider l'année prochaine. La théorie c'est son truc et je pense qu'elle sera contente d'avoir les cours en avance. » Elle faisait ça pour Tatiana qui ne demandait qu'à progresser, pour elle parce qu'elle avait clairement déconné cette année, sa crise d'angoisse le prouvait, mais aussi un peu pour lui. Pour le soulager d'un poids, celui qui veillait sur eux avec le même dévouement que Peter Pan envers les enfants perdus. Il s'inquiétait trop pour eux tous et il en oubliait de s'inquiéter pour lui. Alors elle ne lui parla pas du nombre de fois où elle avait séché les cours, parfois pour dormir mais d'autres fois pour aller s'amuser avec Nick, du nombre de fois où elle avait glandé au lieu de travailler, du nombre de cours où elle n'avait rien écouté... Elle garda le silence pour ne pas l'inquiéter plus et conserver l'ambiance légère. De toute façon, la nourriture et les sodas qu'il sortait de son sac était bien plus intéressants puisqu'elle s'apercevait soudainement qu'elle était affamée. Mais elle n'eut pas le temps de s'en réjouir, qu'il se laissait tomber en arrière et il avait l'air si mal que le cœur de Cléophée se serrait pour lui.

Elle ne savait pas comment réagir. Elle ne savait pas ce qui le rongeait, supposait que c'était Capucine au moins en partie, alors ne savait pas quoi lui dire. Et surtout, comment lui offrir l'oubli temporaire qu'il était venu chercher ici, et pour une fois pas dans l'alcool, les drogues ou les filles faciles, alors qu'elle ne voulait que lui donner du réconfort ? Elle hésita, tergiversa et finalement ne résista plus. Elle décala Félindra qui avait pris ses aises et s'était étalée, et elle s'allongea contre Josh sans le quitter de ses prunelles azur. Elle posa doucement un baiser sur sa joue. « Capu ira bien Josh. Tu as tout fait pour. » Simple murmure offert pour apaiser un peu les maux de son cœur. Elle passa un bras autour de sa taille dans un geste de réconfort muet, elle qui n'osait pas prononcer les mots qui lui brûlait les lèvres. Lâche prise Josh, juste ce soir. Dis moi ce qui ne va pas. Laisse moi partager ton fardeau. Au lieu de ça, elle se prêta à ce qu'il attendait d'elle. « A boire, à manger et toi ici, ça promet d'être une bonne soirée. Tu veux regarder quoi comme film ? Je te préviens que si c'est un film d'horreur, tu dors ici cette nuit. Ven et moi on est des vrais trouillards avec ce genre de choses. » Elle caressa la tête de Ven qui flottait au-dessus du ventre de Josh et qui se tortillait pour plus de papouilles avec un bruit qui ne pouvait qu'être un assentiment. Mensonge prononcé d'une voix légère pour s'assurer qu'il dorme un peu celui dont les cernes et les traits tirés ne lui avait pas échappé. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle l'aurait serré dans ses bras et elle lui aurait murmuré que tout irait bien. Laisse moi prendre soin de toi, au moins un peu.
CODE : KHAKTUS


@Josh Mordoh Le temps d'un instant. 2605201967
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyMer 10 Juin - 13:22





Ô Douce Cléophée,
celle qui apaise son coeur.
Sa douceur qui fait taire les douleurs.

Da sa présence, elle panse. Les blessures qui s’effacent, seulement le temps d’un instant. Cléophée dont il a cette impression de pouvoir se reposer, auprès d’elle c’est un réconfort qu’il veut trouver. Le silence est lourd mais il fait du bien. Cléophée, celle qui se met le moins en danger, l’une des plus grandes dont il ne sent pas le besoin de la protéger encore plus. Faut que tu réussisses tes études, Cléo. dis toi que plus tu mets du sérieux mieux tu vas trouver un job. Tu finiras pas comme moi à vendre du pop-corn au cinéma. Sèches moins déjà, surtout avec ce mec qui s’appelle Nick, là. Le post Pokégram de la demoiselle qu’il avait remarqué la dernière fois. Blondinette qui traîne avec qui elle voulait, tant qu’elle n’est pas en danger. Veilles sur Tatiana lorsqu’elle débarque à l’université. c’était murmurer, presque souffler. L’émeraude de ses iris qui veulent se plonger dans l’azur des siennes. Comme une promesse qu’il cherche à lui faire lâcher. Grenad’île dont il ne peut pas souvent s’aventurer, surtout lorsque les cours sont aux rendez-vous.

L’enfant s’installe à ses côtés.
La joue caressée de son doux baiser.
Son regard qu’il ne parvient pas à éviter.

La douleur qu’il ne peut cacher, mais ses murmures le rassure. Ils balayent certaines de ses peurs. Pour combien de temps? J’espère… ce mot qui s’échappe dans un léger souffle relâché. Il se souvient encore de ce jour où Capucine pouvait mourir si personne ne l’aidait. Il se souvient de cette leçon crachée, parce que la peur le contrôlait. Capucine qui est cette gamine têtue, celle trop similaire au gamin. Sa main qui glisse au niveau du dos de Cléophée, pour mieux l’approcher, pour se perdre dans ses bra sun instant. Un moyen de la remercier sans les mots, de continuer à panser ses plaies sans en parler. Puis il y a Ven qui s’est mit à flotter au dessus du garçon. Josh qui vient perdre ses doigts dans le doux pelage du pokémon pour lui laisser quelques caresses. J’ai rien d’prévu ce soir, donc si on look un film d’horreur j’peux dormir ici. Haussement d’épaules, léger sourire dessiné. J’ai des sites de pokéstreaming, donc t’as le choix niveau film, ma belle. Deuxième baiser déposé au niveau de son front, avant qu’il n’aille chercher l’une des bouteilles de sodas qu’il avait apporté. Les gorgées qu’il s’enfile lentement, le goût amer du manque d’alcool qui fait doucement se ressentir, mais il s’en fout Josh. Parce que ce soir il veut pas finir soule, pas devant Cléophée.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyLun 15 Juin - 1:30




Josh & Cléophée
Le temps d'un instant.
Elle était amoureuse Cléophée. Ça ne datait pas d'aujourd'hui ni d'hier mais elle était toujours émerveillée par ce sentiment qu'elle cultivait en son sein. Ce sentiment qui faisait battre son cœur  plus vite, qui chassait son stress pour le remplacer par la joie juste parce qu'il était là. Elle était amoureuse et elle le lui cachait au même titre que ses activités pas très sérieuses d'étudiante. La leçon de morale aurait été sans doute pire si Josh savait tout ce qu'elle avait pu faire pour ne pas subir le blabla inintéressant de ses professeurs. Là elle la fit simplement rouler des yeux avec un sourire amusé. Sourire qui s'effaça bien vite face au sérieux de ses prochaines paroles. Elle prit le visage de Josh entre ses mains fraîches, ses pouces effleurant ses pommettes en une douce caresse qui se voulait rassurante. « Je ne la lâcherais pas. » Promesse chuchotée en arrimant son regard dans le sien. Elle lui aurait promis la lune si ça avait pu le faire sourire. Mais même si elle le regrettait un peu, l'heure n'était pas aux promesses murmurées lèvres contre lèvres. Ils n'étaient pas deux amants qui se chuchotaient des serments, seulement deux amis pendant une accalmie.  Alors elle laissa descendre ses mains pour le serrer brièvement dans ses bras et lui offrir du réconfort de la manière la plus efficace qu'elle puisse concevoir, elle l'enfant privée d'amour pendant trop longtemps. Quand elle se recula, c'était avec un sourire accroché à ses lippes et une lueur malicieuse dans ses prunelles azur. « Je la laisserais même pas s'approcher de Nick puisque je ne dois surtout pas sécher les cours avec lui. Mais tu sais si tu étais jaloux que je sois allée m'amuser avec Arcadia avec un autre, il fallait le dire j'y serais retournée avec toi un jour où je n'ai pas cours. » Simple plaisanterie, elle n'imaginait pas Josh être jaloux. Mais Arcadia était probablement le meilleur endroit pour se changer les idées et Josh avait l'air d'en avoir désespérément besoin.

Parce qu'elle était amoureuse Cléophée, la douleur qui se peignait sur les traits qu'elle connaissait parfaitement lui fendait le cœur. Elle aurait voulu pouvoir panser les plaies de son âme aussi facilement que celles qui ornaient fréquemment son visage. Mais elle était bien placée pour savoir que ces blessures ne guérissaient pas si facilement. Sentiment d'impuissance qui la rongeait jusqu'à ce qu'il la serre d'un peu plus près, sans un mot. Silence réconfortant. Silence posé sur eux comme une douce couverture pendant quelques instants. « Reste alors. » Deux mots simplement chuchotés d'une voix douce alors que son regard s'attendrit en voyant Josh caresser Ven qui piaillait doucement de bonheur. Il ne sembla pas s'apercevoir de son trouble en déposant un nouveau baiser sur son front mais elle, elle sentait son cœur tambouriner dans sa poitrine juste pour ce simple geste. Elle retint un soupir énamouré et elle se dépêcha de prendre un paquet de chips pour dissimuler son trouble et garder ses sentiments bien cachés au creux de son cœur avant de se tourner pour câliner Félindra, honteusement délaissée. « C'est toi qui travaille dans un cinéma. Tu t'y connais bien mieux que moi en film d'horreur alors choisit le plus horrible. Celui que les enfants n'ont pas le droit d'aller voir et qui a fait crier les si fort que tu les as entendu de la machine à pop-corn. Avec toi ici j'éviterais une nuit blanche à sursauter au moindre bruit. » Elle s'appuya contre lui en battant des paupières avec exagération. « Je peux compter sur un homme grand et fort comme toi pour nous protéger des fantômes meurtriers ou des tueurs en série sadique non ? » Sourire amusé accroché aux lèvres alors qu'elle savourait leur proximité facile.
CODE : KHAKTUS


@Josh Mordoh Le temps d'un instant. 2605201967
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyLun 6 Juil - 0:30





Tête entre ses mains,
ses pouces effleurants sa peau.
c’est doux, c’est frais.

Les pensées qui ne savent plus où se diriger, le coeur qui se met à s’affoler. ça bat fort, beaucoup trop fort. Son coeur qui balance des signaux mais son cerveau qui ne parvient pas à les capter correctement. L’inconscient qui refoule ces sensations nouvelles. Merci… déposé d’un seul souffle murmuré. La jalousie n’était pas présente, pourtant il la jouer. Ouais nan plus de garçon c’est fini. Sourire aux coins des lèvres. Ouais j’irais bien faire la fête à Arcadia ça a l’air cool. Le ton légèrement rêveur pourtant ses iris émeraudes qui restent plongés vers l’azur des siens.

Il y a toujours ces doux mots,
mots murmurés.
Ceux qui viennent l’apaiser.

Le sourire doucement dessiné qui ne parvient plus vraiment à s’effacer. La douleur est là mais elle en est pas la priorité. Ok j’reste. Un rapide regard dans sa direction avant que son attention fût prise par le pokémon de la blonde. Enfin pendant quelques secondes, avant qu’il ne dépose un doux baiser sur son front. Félindra ronronne, miaule presque aux caresses de la demoiselle. De l’attention donnée lorsqu’elle n’est pas demandée. Euuuh… il commence à réfléchir le garçon. Lui qui ne se souvient plus des gros titres de films dont les cris stridents se faisaient entendre depuis la machine à pop-corn. L’Exorciste, bon c’est un vieux film mais il est cool. Il ricane le garçon. Ouais tu peux compter sur moi, ma belle. Il vient se redresser doucement dans sa direction, plaçant ses mains aux niveaux de ses côtes pour la chatouiller. Fais gaffe t’as des monstres sous ton lit. Il pouffe de rire avant de prendre son ordinateur histoire de mettre le site de streaming. Allez viens voir le Josh il va t’réconforter pendant l’film. qu’il balance pendant qu’il se laisse tomber à nouveau sur le lit. Tu vas voir, t’auras pas peur avec moi.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyDim 19 Juil - 22:43




Josh & Cléophée
Le temps d'un instant.
Le sourire le plus tendre de Cléophée, celui qu'elle ne réservait qu'à Josh, Capucine et Jules, fleurit sur ses lèvres. Son stress était oublié, sur son bien aimé ses pensées étaient focalisées. Prunelles émeraudes plongées dans les siennes, deux lacs dans lesquels elle pourrait aisément se noyer. Deux iris verts dans lesquelles elle se perdait, laissant un vertige familier semer un délicieux trouble en elle. Il n'y avait que lui pour lui faire un tel effet avec seulement un regard, que lui pour faire battre son cœur si vite qu'elle était en droit de craindre qu'il ne traverse sa poitrine. Il n'y avait que lui, tout simplement. Et malgré la situation, elle était soudainement bien trop consciente de la proximité des lèvres de Josh et elle ne pouvait plus penser à autre chose qu'à son envie de l'embrasser. Et ce serait tellement facile. Elle n'aurait qu'à se pencher de quelques centimètres pour enfin presser ses lèvres contre les siennes. Bien consciente que ses pensées prenaient une tournure bien trop dangereuse, elle était pourtant incapable d'y mettre bon ordre. Attirée vers lui comme par aimant, elle se pencha légèrement. « Je t'inviterais pour fêter la validation de mon année alors. » Promesse murmurée d'une voix un peu plus rauque que d'habitude et scellée d'un baiser sur la joue. Elle se recula ensuite sagement, bien qu'à regret. Instaurer un peu de distance pour éloigner la tentation. Le baiser qu'elle brûlait de lui donner ne ferait que rajouter un poids de plus sur les épaules de Josh. Il ne valait pas le coup, pas ce soir, pas maintenant.

L'envie, le besoin presque, d'alléger le fardeau de Josh, d'atténuer la douleur qu'elle lisait dans ses yeux, d'adoucir un peu sa soirée, était bien plus importante. Alors elle était contente Cléophée de voir les lèvres de Josh étirées et encore plus contente d'être celle qui avait fait naître ce sourire. Fierté et soulagement, accentués par les réactions de la douce et câline Félindra à ses caresses, se disputaient la place dans son regard brillant. Elle n'était pas aussi impuissante qu'elle l'avait craint et ça suffisait à son bonheur. Elle n'avait pas besoin de plus ce soir, pas alors que Josh allait rester pour la nuit. Elle n'espérait même pas qu'il se passe quelque chose entre eux, elle voulait juste pouvoir veiller sur lui cette nuit pour s'assurer qu'il aille un peu mieux en repartant de Grenad'île qu'en arrivant. « L'Exorciste, ça marche pour moi. » Il aurait pu lui proposer n'importe quoi qu'elle aurait probablement répondu la même chose de toute façon tant que ça lui assurait la présence de Josh pour la nuit à venir. Sa chambre étudiante devenue un refuge où ils pouvaient oublier la réalité le temps d'un instant. Une nuit pour se changer les idées et chahuter comme les gamins qu'ils étaient encore un peu comme le prouvaient les chatouilles qui la faisaient se tordre sur son lit en gloussant. « T'aurais pas dû dire ça, t'es bon pour aller regarder sous mon lit avant de repartir. » Elle lui tira la langue dans un geste puéril avant de s'installer à côté de lui. « C'est ta technique de drague ? Tu réconfortes les meufs devant un film d'horreur et après tu vas chasser les monstres sous leur lit ? Ou alors tu l'essayes sur moi avant de le tenter sur ta future copine ? » Elle plaisantait sur ce sujet douloureux pour elle mais au fond elle voulait juste savoir si une autre avait réussi à prendre la place que Cléophée convoitait dans le cœur de Josh. Cette simple perspective était bien plus effrayante que n'importe quel film d'horreur pour elle.

L'Exorciste lui avait tout de même arraché plusieurs frissons de peur et elle n'était pas mécontente de voir enfin le générique. Même la sensation, pourtant familière, du doux coton de Ven dans son cou l'avait faite sursauter alors que son Doudouvet n'avait cherché qu'à la rassurer. Elle avait fini par le laisser s'installer sur ses cuisses, sa main gauche alternant les caresses entre lui et Félindra pendant qu'avec sa main droite elle piochait d'énormes quantités de malbouffe qui rattrapaient amplement les repas qu'elle avait sauté ses derniers jours pour réviser. Enfin repue, elle s'étira de tout son long d'une manière que n'aurait pas renié la Chacripan à côté d'elle. « C'était pas si flippant que ça en fait mais c'était un plaisir de te tenir la main quand tu as eu peur. » Lança-t-elle en prétendant qu'elle n'était pas celle qui s'était cachée dans les bras de l'autre pendant les pires scènes.
CODE : KHAKTUS


@Josh Mordoh Le temps d'un instant. 2605201967
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. EmptyMer 5 Aoû - 2:51





Incontrôlable,
inconsolable
.
Mais ça devient agréable.

Craintes et douleurs s’effacent de plus en plus. Ses sourires et sa voix mélodieuse qui viennent les chasser. Cléophée, celle qui parvient à faire apparaître des sourires sur ce visage fatigué, saccagé par la dépression. La perte de son regard dans le sien qui fait naître des sensations nouvelles. Trop différentes de toutes ces fois où il se trouvait avec une demoiselle, trop différentes de ces moments passés avec la patronne. Différentes de ces nombreuses heures supplémentaires à la faire hurler dans un placard à balais. Pourtant ces habitudes-là s’effacent. Le tableau de conquêtes qui se remplit moins, le mari de la patronne qui commence à douter. La solitude qu’il retrouve dans son lit, ce qui n’arrange pas ses envies d’autodestruction par les produits illicites. Grosse soirée à Arcadia pour fêter ça? Franchement j’suis d’la partie! Arcadia qu’il s’imagine. La ville qui s’illumine et la fête foraine qui s’invite. Sourire sur le coin des lèvres, simplement l’accompagner qui lui ferait plaisir. Fêter cet événement qui pouvait lui être important. Lui faire changer les idées, se libérer.

Puériles, ils étaient.
Mais il le fallait,
ça changeait les idées.

Pas b’soin j’sais qu’il y a déjà un gros monstre dessous. Et il pensait la faire trembler, mais son sourire trop enfantin venait avouer le mensonge. Il s’arrête un instant, observe Cléophée après sa question posée. Bah ouais, c’est comme l’odeur de pop-corn ça attire les minettes ça! Il pouffe de rire, techniques de drague trop clichées, trop vues dans les films. Mais bon c’vrai qu’en ce moment j’ai personne sur qui mettre en oeuvre ça. L’amour qu’il fuyait depuis des années, ce genre de technique de drague qui ne fonctionnait pas forcément avec le type de relation qu’il convoitait. T’arriverais à être séduite toi, par un mec qui t’drague comme ça? Il continue de ricaner. Bon allez go on s’mate le film et on bouffe comme des porcs j’ai la dalle! le bouton play qu’il presse. Le film qui se lance.

Main contre la sienne.
Ces doux rires éclatés,
à chaque sursaut élancés.

Le film est terminé, il allait presque comater. La fatigue qui commençait à prendre trop le dessus. Félindra ronronnait par les caresses obtenues, puis elle sort du lit pour aller s’endormir. Le sac de Josh désigné comme confortable pour la nuit. Le faire râler le lendemain, elle allait faire. Parce que les poils sur ses affaires l'énervait. Mais… mais… Il ne pu s’empêcher de rire, le gamin. Tu m’as limite broyé la main à chaque sursaut s’teu plaît. J’te voyais en stress total. Il termine le paquet de chips qu’il vient balancer dans la poubelle rapidement. Heureusement que j’étais là, sinon tu t’serais pissée dessus! Il s’étire doucement, se laisse doucement tomber sur ce lit - à nouveau -. Fais gaffe tu vas faire des cauchemars la nuit. Continuer de la faire flipper, il faisait. Bon en soit t’es tranquille j’suis là, donc tu vas pas trop en faire et puis si jamais tu n’as juste qu’à me réveiller ou te blottir contre moi c’pareil. Il s’en fout Josh. Le sommeil trop lourd lorsque l’insomnie ne se pointe pas. Difficile de le réveiller mais pourtant il sent parfois lorsqu’il faut ouvrir les yeux.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Le temps d'un instant. Empty
Message(#) Sujet: Re: Le temps d'un instant. Le temps d'un instant. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d'un instant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: