⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez
 

 Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyJeu 9 Mai - 21:53

Quand il ouvre les yeux Gaspar, c'est d'abord la lumière qui lui fait mal. Il ne se souvient même pas avoir rampé jusqu'à son lit, et pourtant c'est bien là qu'il se trouve. Les volets sont ouverts et les rayons crus du soleil frappent ses paupières closes avec assez de force pour lui faire voir de drôles de formes malgré ses yeux fermés. Grimaçant, il se tourne dos à la fenêtre, tendant le bras pour atteindre, comme tous les matins, la silhouette endormie d'Oliver dans le dos de qui il s'apprête déjà à se lover, décidé à grogner contre sa nuque qu'il a mal au crâne et qu'il aurait moins dû boire, la veille.
Sa main ne rencontre qu'un drap froid, près de lui, pourtant, et c'est dans un sursaut qu'il ouvre les paupières, rattrapé de plein fouet par les souvenirs du concert. Paniqué, il cherche son téléphone dans le lit ; il dormait tellement bien qu'il a dû manquer le coup de téléphone d'Ollie et... et non. Aucun appel manqué. Juste un message d'Ethan, qui s'inquiète. Les larmes lui montent immédiatement aux yeux. Comment c'est possible qu'ils en soient là, il s'est passé quoi pour le faire fuir comme ça ? Il va revenir, non ? Il va forcément revenir.

Mais très vite, ça devient impossible de rester en place. Il a la gorgée nouée, les yeux brillants, les mains qui tremblent. C'est abominable, le silence dans l'appartement ; Silver et O'Maley ne bougent pas d'un cheveu, ils le regardent avec angoisse et lui, il panique. Comment c'est possible qu'il ait perdu Oliver comme ça, d'un coup, alors que... tout allait bien, non ? Ils étaient bien. Qu'est-ce qui lui a fait peur ?
Quoi qu'il en soit, il trouvera pas la réponse à sa question dans cet hôtel. Il va rentrer à Centrapolis, Oliver y sera peut-être, après tout.

Une vingtaine de minutes plus tard, il attend à l'accueil pour rendre les clés de sa suite, les bras croisés, la mine sombre. C'est là qu'il l'entend, le type un peu plus loin. « Eh regarde, on dirait Neskov ! Dommage que Meg soit rentrée à Edelweinne. » Il n'y prête aucune attention, d'abord, habitué à être reconnu dans la rue. « Tu parles, elle a pas vraiment profité du baiser... » Les yeux du chanteur s'écarquillent ; il quitte la file d'attente, s'approche à grands pas des deux jeunes gens qui semblent avoir été au concert, hier. « Qu'est-ce que t'as dit ? demande-t-il, estomaqué. » Un baiser ? Quel baiser ? « Bah, fait le jeune homme, surpris. Le baiser, quand elle est montée sur scène... ça va pas ? » Il hallucine. Il a pas vraiment fait ça, si ? Devant Oliver ?
Le visage de Gaspar perd deux couleurs quand il comprend. Ses mains recommencent à trembler, alors il les fourre dans ses poches en reculant, horrifié, articulant un pauvre « Ok... merci... » Il a embrassé cette fille sur scène. C'est... pourquoi ? Pourquoi il a fait ça ? Ca venait d'elle ? Il se souvient de rien, il faut qu'il la retrouve. L'idée s'impose dans son esprit, tout à coup, apparaît comme la solution miracle à son désastre : il faut qu'il la retrouve. Oliver est parti à cause de ça, le problème c'est ça, alors s'il remonte jusque-là... il pourra arranger les choses, hein ? « T'as dit qu'elle était où ? demande-t-il au jeune, revenant tout à coup vers les deux inconnus. » « Euh... pourquoi ? » « Faut que je la retrouve, s'agace-t-il, comme si c'était une évidence absolue. Edelweinne, t'as dit ? Comment elle s'appelle ? » Meg. Meg c'est pas assez pour retrouver quelqu'un dans une ville, surtout l'ancienne capitale. Il lui faut son nom ; une adresse aussi, mais il va pas demander, il passe déjà bien assez pour un taré.

***

Ca fait deux heures qu'il tourne dans le centre-ville en dévisageant toutes les brunes qui passent. Ses mains n'ont pas arrêté de trembler, il est bonnement et simplement désespéré. C'est pas possible qu'Oliver soit parti pour de bon, c'est juste complètement impossible, et sa solution est quelque part dans cette ville. Il va bien finir par la trouver.
Pendragon, ça parle à tout le monde ce nom, ici, évidemment ; mais il ne peut que difficilement poser des questions sur la nièce du maire sans attirer tout de suite à lui de drôles de soupçons. S'il l'a effectivement embrassée hier, vaut mieux qu'il évite d'avoir l'air de la suivre partout, ça risque de leur faire de la très mauvaise publicité à tous les deux. Pourtant, il est venu quand même ; sa carrière tout à coup, il s'en fout un peu. Il a besoin de cette fille, c'est pas plus compliqué que ça.

Finalement, l'après-midi est déjà bien avancé quand il s'arrête, épuisé, découragé surtout. C'est chercher une aiguille dans une botte de foin, il va jamais y arriver. Assis au bord d'une fontaine sur une place du centre-ville, il retire ses lunettes de soleil en soupirant tout son saoul. Il ferait mieux de rentrer, de toute évidence ça ne sert à rien. « Avec tes yeux de lynx, tu peux pas m'aider, toi ? demande-t-il à O'Maley dans une tentative de plaisanterie un peu désespérée. » Il aurait mieux fait d'amener Fye, le Tylton s'en serait mieux sorti pour retrouver quelqu'un dans une ville.
Pourtant, le Persian se redresse tout à coup, et se met à donner de grands coups de tête dans la cuisse de Gaspar qui commence par grogner, sans relever le nez. Ce n'est qu'un petit coup de tends sur la main qui finit par le faire sursauter assez fort pour lui faire lever la tête d'un bond. Et elle est là, son inconnue de la veille. Il n'arrive pas à le croire.

Lunettes de soleil sur le nez, il la rattrape en quelques foulées, tendant la main pour attraper la sienne - pour l'arrêter, vu qu'elle lui tourne le dos - avant de se raviser. S'il l'a embrassée hier alors qu'elle était pas vraiment d'accord, mieux vaut éviter de la toucher. « Megara ? demande-t-il, embarrassé. » La jeune femme se retourne alors, et le dévisage, sans le reconnaître. Il hésite une seconde, grimace avant de retirer doucement les larges verres teintés qui cachaient la moitié de son visage. « Je suis désolé, t'en vas pas s'te plaît. Je te veux rien de mal, j'te jure, j'ai juste... une ou deux questions à te poser. »
Revenir en haut Aller en bas
Mégara R. Pendragon
Mégara R. Pendragon
Sirius Deneb Alioth Mebsuta Sylvana Isis
⦿ Messages : 684
⦿ Ville d'origine : Edelwienne, Ebera
⦿ Job : Eleveuse en devenir
⦿ Pokémon rêvé : Nymphali, Mentali
⦿ Type préféré : Spectre, fée, électrik
⦿ Avatar : Magdalena Zalejska
⦿ Commentaires : Fiche RP ○○ Liens

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Miniat_4_o_Erika Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_007_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_133_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_355_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_403_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_261_sud_HGSS

♦️♦️♦️

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar 7z98


http://ichooseyou.forumactif.com/t4997-carte-dresseur-de-megara#262989
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptySam 11 Mai - 16:51

Writing songs that voices never share ft Gaspar Neskov

an apple a day keeps the doctor away

Elle n’était pas sortie de chez elle depuis la veille. Rentrée précipitamment, c’est avec un mélange de honte et d’incompréhension qu’elle s’était enfermée dans sa chambre, sans compter le goût de l’alcool dans sa bouche… L’envie de vomir lui prit, comme un moyen de se débarrasser de la sensation désagréable qui la parcourait, en plus des images qui défilaient dans sa tête.

Qu’est ce qui lui avait pris, à lui ? Bon sang…

Qu’on se remette doucement dans le contexte. Avec l’année scolaire qui se terminait, Mégara était sortie avec des amis de la fac pour changer d’air, s’éloigner un peu des exams et penser à autre chose avant de reprendre les révisions. C’est à Bourgamme que tous s’étaient rejoint. Motivées par un petit festival musical, deux nanas que la Pendragon ne connaissait pas trop avaient réussi à embarquer la totalité du groupe à l’avant d’une scène, sous prétexte que le mec qui passait était connu, chantait bien, était beau ; enfin bref, la totale.

Et elle devait bien l’avouer, malgré son air un peu sceptique au début, la jeune éleveuse avait bien apprécié la voix du chanteur ainsi que ce qu’il chantait. Elle n’avait aucune foutue idée de son nom de famille ou de son groupe (s’il en avait un ?), mais elle avait au moins retenu qu’il s’appelait Gaspar, merci la groupie qui avait braillé son prénom juste à côté des oreilles de Meg tout le long du concert. L’éleveuse s’était laissée aller à l’ambiance, après tout, elle était venue ici pour s’amuser avec ses amis, oublier un peu l’université, les cours, les exams. Fêter l’arrivée de quelques beaux jours, aussi, mais il fallait bien l’avouer, c’était plus pour la première raison qu’ils étaient tous là, à la base.

Elle n’avait pas croisé le regard entendu de ses amis à son encontre, mais quand elle avait senti être soulevée et ses pieds ne plus toucher terre, elle s’était dit que quelque chose n’allait pas. En quelques secondes à peine, elle s’était retrouvée sur scène, sans savoir où se mettre par rapport au chanteur et au reste de la foule en délire. Elle se souvient clairement de l’euphorie de tous, du bruit, des basses qui résonnaient alors que la musique se terminait et puis de ce baiser sorti de nulle part.

Qu’est ce qui lui avait pris, hein ? C’était la question qui passait en boucle dans la tête de la jeune femme en plus d’exclamations du type "oh mon dieu" qui faisait qu’elle n’arrivait pas à s’en remettre. Elle ne comprenait pas le geste du chanteur, le pourquoi du comment il s’était approché d’elle et lui avait attrapé la taille pour poser ses lèvres contre les siennes. Oh elle n’avait pas tardé pour attraper son bras et le repousser pendant que la foule les acclamait, mais elle n’avait pas été capable de se montrer plus violente à cause du choc. Elle l’avait vu parler, quand il s’était détaché d’elle, mais Mégara serait incapable de retranscrire ce qu’il avait bien pu lui dire. Elle avait tourné le dos et était descendu de scène d’un pas précipité, sans se retourner ; elle était rentrée directement à Edelwienne, la tête probablement toute rouge et le cerveau en ébullition.

Elle avait claqué la porte, avertissant tout le monde qu’elle était rentrée et que ça n’allait pas forcément. Pour autant, elle se contenta de dire à sa grand-mère qu’elle ne se sentait pas bien et qu’elle n’avait pas faim avant de monter à sa chambre et s’enfermer à l’intérieur. Sirius avait tenté de voir ce qui n’allait pas, de même pour les Fantominus qui hantaient la maison familiale, mais ils n’avaient pas réussi à extirper ne serait-ce qu’une seule info de la jeune adulte. Et les images du concert avaient continué de tourner en boucle dans sa tête, tout comme celles du chanteur. La sensation du baiser lui revint, ainsi que le goût de la bière. Mégara sauta de son lit afin de prendre une douche pour effacer toutes traces de ce qu’il s’était passé.

L’idée qu’on l’ait reconnu sur scène ne lui traversa pas immédiatement l’esprit, après tout, les projecteurs étaient plutôt mis sur d’autres membres de sa famille, mais tout de même. Qu’est-ce qu’elle allait faire, maintenant ? Se terrer dans sa chambre était sa seule solution pour le moment, rien d’autre ne lui venait à l’esprit. Elle resta dans cet état presque toute la nuit, dans l’impossibilité de dormir. Quand elle finit par sortir de sa torpeur, le soleil s’était à nouveau levé à Edelwienne et la tête de la jeune éleveuse n’était pas fraîche.

Enfin bon, il fallait quand même qu’elle passe à autre chose au lieu de rester choquée ; elle finirait par oublier et c’est dans cette optique qu’elle avait fini par se préparer pour aller travailler au centre Pokémon. Peut-être bien qu’elle finirait sa journée en allant se promener dans les Champs Pignons, tiens ? Ça serait pas mal.

C’est en quittant le centre Pokémon, quelques heures plus tard qu’elle se fit héler par quelqu’un. Alors elle se retourne en haussant un sourcil ; qui est-il et comment connaît-il son prénom sont les deux questions qui traversent l’esprit de la jeune femme avant que l’homme ne retire ses lunettes de soleil. Mégara se sentit alors immédiatement blêmir en reconnaissant le chanteur. Elle recula d’un pas, puis de deux avant que Sirius ne vienne se placer devant elle en grognant, protecteur. Comment l’avait-il retrouvé ?

« Que… Quoi ? Qu’est-ce-que vous me voulez ? » Qu’elle arrive finalement à sortir après quelques secondes à se battre intérieurement pour que sa voix veuille bien lui obéir. Une ou deux questions ? Ne pas lui vouloir de mal ? Il est vrai qu’elle devait le regarder comme s’il allait l’agresser, mais il n’y avait pas moyen qu’elle se calme sur le coup. Elle eut un rire nerveux.

« C’est moi qui devrait vous poser des questions, je crois. Mais pas ici. »

Pas à la vue de tous, pas à la vue des quelques badauds qui s’arrêtaient déjà pour la voir discuter avec l’homme. Deux têtes connues qui causent dans les rues de l’ancienne capitale ; elle n’est pas folle, l’éleveuse, elle n’a pas envie que l’incident de la veille s’ébruite. Faudrait pas que sa famille entende ça.

« Venez. » Qu’elle demande avant de retourner en direction du centre Pokémon, le seul endroit « sauf » qu’elle connaissait, autant pour être loin d’une mauvaise oreille curieuse que pour avoir de quoi se défendre si l’homme tentait quoi que ce soit de louche. Bah oui tiens, pour quelles raisons aurait-il besoin de lui poser des questions, hein ?

©️crack in time

__________________________________________
There’s a storm coming We’ve been here before with it Thunder like a war with it There’s a storm coming You and I are the hurricane ▬ Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptySam 11 Mai - 21:39

« Que… Quoi ? Qu’est-ce-que vous me voulez ? » Gaspar a clairement envie de disparaître sous terre quand il voit le regard presque horrifié que la jeune femme pose sur lui ; il n'a plus aucune idée de ce qu'il avait en tête hier soir quand il l'a embrassée mais de toute évidence, son intention n'était clairement pas de la traumatiser. Essayant de faire fis de la boule dans sa gorge et de son état de détresse absolue à cause du départ d'Oliver, il s'efforce de lui expliquer calmement qu'il ne lui veut pas de mal, qu'il a juste quelques questions - même s'il ne sait concrètement pas lesquelles. « C’est moi qui devrait vous poser des questions, je crois. Mais pas ici. » Elle n'a pas tort, se dit-il, soulagé pourtant de voir qu'elle ne se contente pas de partir en courant. Au moins, elle est d'accord pour lui parler ; c'est un bon début, déjà.

Rangeant sagement ses mains dans ses poches, il jette un coup d'oeil au Carapuce protecteur qui s'est placé en rempart entre lui et sa dresseuse et qui continue de le regarder d'un air méfiant. Penaud, le chanteur détourne les yeux. Il n'est pas fier, pas du tout.

« Venez. » Sans répondre, il s'exécute, emboîte le pas à la jeune femme qui semble avoir une idée très précise de l'endroit où elle veut l'amener. D'un regard, il fait taire les grognements d'O'Maley qui surveille de près de pokémon de Mégara. La situation est déjà bien assez tendue comme ça, il n'a aucune envie que son Persian en rajoute.
Ils rejoignent en silence le Centre pokémon, Gaspar gardant consciencieusement une distance respectueuse avec la jeune femme. Il n'imagine que trop bien son angoisse à l'idée d'être en présence du connard qui l'a embrassée par surprise la veille. Il aurait jamais fait un truc pareil, le chanteur ; bien sûr il a déjà embrassé des filles sur scène mais jamais sans leur accord. Il devait vraiment être complètement rond, hier.

Quand ils arrivent au Centre, que Megara semble connaître, ils se dirigent vers l'escalier qui mène à la salle de repos, à l'étage. A l'abri des regards et des oreilles indiscrètes, donc, ça lui semble la meilleure solution. Tandis qu'il s'installe sur un canapé, il ne manque pas le regard méfiant que la jeune femme pose sur lui, restant debout pour le jauger ; alors, docile, il se penche en avant, joint ses mains entre ses genoux, les avant-bras posés sur les cuisses. Quand il ose finalement lever le nez vers elle, la honte qu'il ressent n'est en rien feinte et elle a tout le loisir de n'en rien manquer, seulement en le regardant dans les yeux. Ceux-ci sont encore rouges ; il ne s'en souvient pas mais il a passé la nuit à pleurer. Ollie est parti. Et il n'a aucune idée de ce qu'il va faire si jamais le baroudeur décide de ne jamais revenir. Tout ça parce qu'il a fait l'imbécile avec la pauvre Meg qui ne sait pas où se mettre, attendant qu'il prenne la parole. « Avant tout faut que je te dise que... J'suis désolé, je sais pas ce qui m'a pris hier. J'aurais jamais dû faire ça. » Il s'efforce de la regarder en face, mais la honte ne l'aide pas ; à nouveau, il donnerait tout ce qu'il a pour s'enfoncer sous terre et disparaître. « Sincèrement, je regrette. » Parce que ça lui a coûté Ollie, oui, mais pas seulement ; au-delà de ça, il n'a jamais cherché à faire de mal à qui que ce soit, et étant donnés les quelques souvenirs qui lui restent de la veille et la réaction de Megara quand elle l'a reconnu un peu plus tôt, il ne peut s'empêcher de penser qu'il lui en a fait, à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Mégara R. Pendragon
Mégara R. Pendragon
Sirius Deneb Alioth Mebsuta Sylvana Isis
⦿ Messages : 684
⦿ Ville d'origine : Edelwienne, Ebera
⦿ Job : Eleveuse en devenir
⦿ Pokémon rêvé : Nymphali, Mentali
⦿ Type préféré : Spectre, fée, électrik
⦿ Avatar : Magdalena Zalejska
⦿ Commentaires : Fiche RP ○○ Liens

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Miniat_4_o_Erika Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_007_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_133_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_355_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_403_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_261_sud_HGSS

♦️♦️♦️

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar 7z98


http://ichooseyou.forumactif.com/t4997-carte-dresseur-de-megara#262989
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptySam 11 Mai - 22:08

Writing songs that voices never share ft Gaspar Neskov

an apple a day keeps the doctor away

Le sang de la demoiselle n'avait fait qu'un seul tour dans ses veines quand elle avait reconnu le chanteur et maintenant ? Elle le traînait presque jusqu'au centre Pokémon pour parler à l'abri des regards et des oreilles indiscrètes. Enfin, s'il voulait poser ses questions, il n'avait pas vraiment d'autres choix que la suivre ; il devait probablement se douter que s'il tentait de l'approcher ne serait-ce que d'un mètre de plus, Sirius l'attaquerait. A coup de morsure, ou de n'importe qu'elle autre attaque qu'il pouvait connaître d'ailleurs. Ce n'était pas le Persian qui lui faisait peur.

Alors elle rentre à nouveau dans le centre Pokémon, se dirige vers les escaliers et monte à l'étage. Direction la salle de repos, là où personne ne viendrait, à part peut-être une autre infirmière en manque de café, qui sait ? Mais à cette heure de la journée, c'était peu probable. Mégara scrute Gaspar du regard, méfiante, des questions pleins la tête, aussi. Elle le laisse s'installer avant de s'approcher aussi un peu du canapé. Pour autant, elle reste debout, les bras croisés et à une distance qui reste un minimum respectable. Sirius fusille du regard l'homme, pour la simple et bonne raison qu'il est la cause des tourments de sa dresseuse.

« Vous auriez au moins pu y penser quand vous étiez sur scène. » Dit-elle, presque sans réfléchir avant de finalement remarquer qu'il avait vraiment l'air mal, pour une raison qu'elle ignorait. Elle se corrige donc : « Enfin bon, l'alcool fait faire des choses stupides, il paraît. » S'il s'excusait et qu'il regrettait sincèrement comme il le disait, c'est qu'il avait dû boire beaucoup. Enfin "dû". C'était même sûr, vu le goût de bière qu'avait sa bouche la veille.

Elle attendit un peu encore, dans l'espoir qu'il reprenne la parole, qu'il s'explique ou quelque chose comme ça, mais il faut croire que l'alcool l'avait fait agir aléatoirement et tout ça était tombé sur elle, à cause de ses amis qui l'avait porté jusqu'à la scène. « Hey ça va ? Gaspar... C'est ça ? Vous avez la mine sombre. » Des yeux rougis pareil... Avait-il pleuré ? Pourquoi ? Toujours cette même question qui revenait. Pourquoi ?

©️crack in time

__________________________________________
There’s a storm coming We’ve been here before with it Thunder like a war with it There’s a storm coming You and I are the hurricane ▬ Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyDim 12 Mai - 16:43

« Vous auriez au moins pu y penser quand vous étiez sur scène. » Le reproche lui fait entrer la tête dans les épaules, honteux. Il s'en veut déjà terriblement, est-ce qu'elle est obligée d'en rajouter ? La mort dans l'âme, il croise les bras contre son ventre, baissant les yeux pour ne pas affronter son regard accusateur. « Enfin bon, l'alcool fait faire des choses stupides, il paraît. » C'est peu de le dire, songe-t-il, poussant un petit soupir soulagé ; Megara semble se détendre, elle croit en ses excuses. Elle peut, d'ailleurs ; c'est rare qu'il s'excuse, le chanteur, en règle générale il a plutôt tendance à se sentir légitime dans tout ce qu'il fait. Pardon, merci, ce sont des mots qu'il utilise avec parcimonie. Pour les lui arracher, il faut se lever tôt. Ou qu'il ait fait une connerie tellement monstrueuse qu'il n'arrive même pas à en déterminer l'ampleur, et encore moins en assumer les conséquences.

Qu'est-ce qu'il va faire, maintenant ? Depuis l'arrivée d'Oliver, il prenait conscience d'à quel point la vie qu'il mène n'a aucun sens ; à quel point il est différent, au fond, du personnage qu'il a créé de toute pièce pour le présenter au monde entier. Comme si ce type-là, cet abruti de chanteur qui roule des pelles à des nanas non-consentantes sur scène, valait mieux que le Gaspar planqué au fond de lui-même depuis toujours. Oliver lui a montré tout ça, et maintenant qu'il est parti, le Neskov ne voit absolument pas comment il va faire pour se dévoiler réellement si personne n'est là pour lui tenir la main et lui promettre que tout se passera bien. En le perdant lui, il a l'impression d'avoir tout perdu. « Hey ça va ? Gaspar... C'est ça ? Vous avez la mine sombre. »

Ca va ? Est-ce que ça va ? La question précipite des larmes dans ses yeux ; il ferme les paupières aussitôt, cherchant à retenir ses pleurs. Ca va, il s'est déjà bien assez foutu la honte comme ça. « Tu peux me tutoyer, je pense, au point où on en est... » Poussant un soupir supposé l'aider à reprendre ses esprits, il se redresse légèrement, passe une main sur son visage. « Quand t'étais sur scène, est-ce que t'as vu ce qui se passait derrière-moi ? Le batteur, est-ce qu'il euh... il a fait quelque chose ? » C'est débile comme question, ça ressemble à rien, elle doit pas comprendre, Meg. A nouveau, il soupire, ouvrant les paupières pour poser ses yeux larmoyants dans ceux, surpris, de la jeune femme. « J'ai vraiment fait de la merde hier, sur toute la ligne. J'aurais jamais dû faire ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Mégara R. Pendragon
Mégara R. Pendragon
Sirius Deneb Alioth Mebsuta Sylvana Isis
⦿ Messages : 684
⦿ Ville d'origine : Edelwienne, Ebera
⦿ Job : Eleveuse en devenir
⦿ Pokémon rêvé : Nymphali, Mentali
⦿ Type préféré : Spectre, fée, électrik
⦿ Avatar : Magdalena Zalejska
⦿ Commentaires : Fiche RP ○○ Liens

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Miniat_4_o_Erika Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_007_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_133_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_355_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_403_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_261_sud_HGSS

♦️♦️♦️

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar 7z98


http://ichooseyou.forumactif.com/t4997-carte-dresseur-de-megara#262989
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyLun 13 Mai - 11:44

Writing songs that voices never share ft Gaspar Neskov

an apple a day keeps the doctor away

Finalement, Mégara commença à se sentir à nouveau mal. Plus parce qu'elle avait peur de ce que l'homme pourrait bien lui faire, mais parce qu'elle voyait bien qu'il se sentait mal et qu'elle ne savait absolument pas quoi faire. Le réconforter ? Par rapport à quoi ? Elle ne savait toujours pas vraiment pourquoi Gaspar avait agit de telle manière la veille, mais bon, il finirait peut-être par la donner l'explication, s'il l'avait bien sûr.

Le batteur ? Elle se mit à réfléchir, à se remémorer ce qu'il s'était passé la veille en essayant de mettre de côté toute la multitude de sentiments qui se confrontaient dans son esprit.

« Je ne crois pas. J'ai été trop focalisée sur ce qu'il se passait sur le coup. J'ai immédiatement quitté la scène ensuite pour rentrer ici. » Le batteur... A quoi ressemblait-il, déjà ? Elle ne pourrait même pas le dire.

« Il s'est passé quelque chose entre vous deux ? » Qu'elle ose demander quand il répète à nouveau qu'il n'aurait jamais dû faire ça et qu'il se retrouve au bord des larmes. Et merde. Elle devait faire quoi, maintenant ? Elle se disait qu'ils avaient dû s'engueuler, très probablement, il suffisait d'aller parler à l'autre personne pour régler le différent. Mais pourquoi l'avoir cherché, elle alors ? Pour s'excuser, certes, mais Mégara avait toujours du mal à comprendre la complexité de la chose.

« Si vous pensez... Si tu penses pouvoir m'expliquer, ça ne serait pas de refus car je crois que je suis loin de comprendre ce qu'il se passe. » Elle s'assit sur le canapé en face de lui, prête à l'écouter, s'il le voulait bien.

©️crack in time

__________________________________________
There’s a storm coming We’ve been here before with it Thunder like a war with it There’s a storm coming You and I are the hurricane ▬ Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyMar 14 Mai - 15:41

« Je ne crois pas. J'ai été trop focalisée sur ce qu'il se passait sur le coup. J'ai immédiatement quitté la scène ensuite pour rentrer ici. » Oui, ça n'a rien d'étonnant, après tout. Est-ce qu'il aurait vraiment regardé quoi que ce soit autour, lui, si un type complètement bourré l'avait embrassé d'un seul coup alors qu'il n'était pas d'accord ? Probablement pas ; il aurait en prime mis son poing dans la tronche du salaud qui aurait osé faire ça. Il s'en sort plutôt bien, dans l'histoire. Enfin, si on exclut son petit problème d'abandon ; finalement il aurait sûrement préféré se prendre une beigne plutôt que de savoir Oliver évaporé dans la nature. Soupirant, il lâche à nouveau quelques mots sur les remords insupportables qui le rongent. C'est possible d'être aussi con, vraiment ?

« Il s'est passé quelque chose entre vous deux ? » La question le fige, une seconde, il se redresse, ses yeux rouges et brillants écarquillés par un drôle de mélange de peur, de surprise et de désespoir. Comment elle le sait ? Est-ce qu'Oliver a dit quelque chose ? Non, non bien sûr que non, Mégara ne se souvient même pas de lui, il a pas pu lui parler. Alors elle a deviné. Sa détresse parle sûrement d'elle-même. Mortifié, il passe à nouveau ses mains sur son visage en soupirant. Son monde est en train de s'écrouler à cause d'un foutu baiser, et il ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

« Si vous pensez... Si tu penses pouvoir m'expliquer, ça ne serait pas de refus car je crois que je suis loin de comprendre ce qu'il se passe. » Étonné par cette sollicitude inattendue, il retire ses mains, lève à nouveau les yeux vers la jeune femme qui vient de s'asseoir, aussi apeuré que surpris. Peut-il vraiment lui dire la vérité ? En est-il seulement capable ? Il a plein de qualités Gaspar - quoiqu'il peine sincèrement à en trouver aujourd'hui - mais le courage n'en a jamais vraiment fait partie. Sinon ce serait jamais arrivé, ça, hier, sinon il ne jouerait pas depuis autant d'années à être quelqu'un qu'il n'est pas et qu'au fond, il n'aurait jamais dû devenir. S'il avait accepté de voir la vérité en face dès le départ, le rocker insupportable qui roule des pelles à ses fans et se présente en public au bras d'une conquête différente à chaque nouvelle une de magazine people n'aurait jamais vu le jour. Ce qui fait toute sa vie depuis quinze ans n'est qu'une énorme mascarade, un subterfuge lâche qui l'a enfermé dans sa mécanique malsaine pour qu'au final... Oliver débarque, remette tout en question, assez fort pour faire abandonner au chanteur ses mensonges devenus certitudes avec le temps. Et lui, il a tout foutu par terre. Comme ça. Pour un baiser, parce qu'il était ivre.

Alors il prend sa décision. Même si ça ne le mène nulle part, même si c'est trop tard, il croit que le bonheur qu'il a connu dans les bras du jeune homme mérite d'être raconté. Au nom de la façon dont Oliver a réussi à lui donner le sentiment de vivre pleinement pour la première fois, il va prendre ce risque. « On était ensemble, murmure-t-il enfin du bout des lèvres, fuyant pourtant le regard de son interlocutrice. On était ensemble et j'ai tout gâché parce que je voulais pas que les gens le sachent. J'avais peur. J'suis qu'un abruti. » Il sent qu'il est à nouveau sur le point de pleurer alors il inspire à fond, relève un peu la tête, cherchant à se donner du courage. Ses yeux se posent enfin sur le visage de la jeune femme, et un sourire cynique, quoiqu'un peu brisé tout de même, étire doucement ses lèvres. « Et j'me plains alors que c'est quand même toi la plus lésée, dans cette histoire. Tu devrais peut-être me foutre ta main dans la gueule, histoire de rétablir la balance cosmique. »
Revenir en haut Aller en bas
Mégara R. Pendragon
Mégara R. Pendragon
Sirius Deneb Alioth Mebsuta Sylvana Isis
⦿ Messages : 684
⦿ Ville d'origine : Edelwienne, Ebera
⦿ Job : Eleveuse en devenir
⦿ Pokémon rêvé : Nymphali, Mentali
⦿ Type préféré : Spectre, fée, électrik
⦿ Avatar : Magdalena Zalejska
⦿ Commentaires : Fiche RP ○○ Liens

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Miniat_4_o_Erika Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_007_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_133_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_355_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_403_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_261_sud_HGSS

♦️♦️♦️

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar 7z98


http://ichooseyou.forumactif.com/t4997-carte-dresseur-de-megara#262989
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyJeu 16 Mai - 21:31

Writing songs that voices never share ft Gaspar Neskov

an apple a day keeps the doctor away

La situation dépassait encore la jeune éleveuse. Combien même l'acte de Gaspar l'avait choqué la veille, elle n'arrivait pas à cracher son venin sur lui, à l'insulter de tous les noms qui pouvaient lui passer par la tête et le faire se sentir encore plus mal qu'il ne l'était déjà. Bon, il fallait dire que Mégara n'était pas une violente, à la base ; elle s'énervait assez peu pour ne pas dire jamais et elle préférait largement essayer de discuter un conflit que l'envenimer en disant des choses qu'elle ne penserait pas vraiment.

Et maintenant que les choses commençaient doucement à se dessiner, elle comprenait qu'elle se retrouvait dans ce qui s'apparentait à un gros foutoir entre le chanteur et le batteur.

« A quoi bon ? Ça ne réglerait rien si je t'en mettais une, outre le fait qu'on soit quitte, peut-être. » Enfin, il avait l'air d'attendre que ça, Gaspar, à l'instant où elle parlait, mais il faut dire que l'effet de surprise serait bien moins conséquent pour le coup et que ça ne réglerait pas le problème qu'il avait l'air d'avoir crée avec le batteur.

« Pourquoi tu ne voulais pas que les gens sachent ? Vous avez une relation compliqué tous les deux ? » Elle précisa bien vite au chanteur qu'elle ne connaissait rien à sa vie, d'où la question qui pourrait la faire passer pour une cruche.

©️crack in time

__________________________________________
There’s a storm coming We’ve been here before with it Thunder like a war with it There’s a storm coming You and I are the hurricane ▬ Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyJeu 23 Mai - 18:00

« A quoi bon ? Ça ne réglerait rien si je t'en mettais une, outre le fait qu'on soit quitte, peut-être. » Ca le délivrerait peut-être d'une partie de sa culpabilité, qui sait, même si ça changerait rien à son petit problème d'amant envolé dans la nature. Il a jamais eu aucun problème à se comporter comme un connard prétentieux, Gaspar, le fait de se sentir en tort, il y a pas souvent été confronté. Mais c'est différent cette fois. Il y a un pas et pas un petit entre le fait de rayer une voiture par mégarde et en avoir rien à foutre, et embrasser une fille de force. Il est pas ce genre de connard. Il a jamais voulu l'être, en tout cas. Avec un nouveau soupir, il se recroqueville un peu sur son bout de canapé. Un mâle de crâne des enfers lui scille la tête, il a l'impression que rien ne pourrait aller plus mal à l'heure actuelle.

« Pourquoi tu ne voulais pas que les gens sachent ? Vous avez une relation compliqué tous les deux ? » La question l'étonne, et la précision de la jeune fille ne change rien ; à vrai dire ce n'est pas le fait qu'elle ne sache rien de sa vie qui le surprend, c'est celui qu'elle ne comprenne pas pourquoi il ne voulait rien dire. « Baaaah... lâche-t-il stupidement, passant une main dans ses cheveux. Je sais pas, j'ai jamais vu de euh... réactions positives quand les gens apprenaient pour l'homosexualité de quelqu'un. J'ai vachement peur, si ça s'apprend et que les gens réagissent mal je... je perds tout, en fait. » Il a que la musique dans la vie, si les gens se détournent de lui à cause de ça... Il sait vraiment pas ce qu'il va devenir. D'un autre côté, il sait pas vraiment ce qu'il va faire maintenant qu'Oliver est parti. Pourquoi il peut pas avoir les deux, hein ? La vie est vraiment mal foutue.
Revenir en haut Aller en bas
Mégara R. Pendragon
Mégara R. Pendragon
Sirius Deneb Alioth Mebsuta Sylvana Isis
⦿ Messages : 684
⦿ Ville d'origine : Edelwienne, Ebera
⦿ Job : Eleveuse en devenir
⦿ Pokémon rêvé : Nymphali, Mentali
⦿ Type préféré : Spectre, fée, électrik
⦿ Avatar : Magdalena Zalejska
⦿ Commentaires : Fiche RP ○○ Liens

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Miniat_4_o_Erika Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_007_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_133_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_355_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_403_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_261_sud_HGSS

♦️♦️♦️

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar 7z98


http://ichooseyou.forumactif.com/t4997-carte-dresseur-de-megara#262989
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyMar 28 Mai - 14:28

Writing songs that voices never share ft Gaspar Neskov

an apple a day keeps the doctor away

Perdre tout, c'était un peu de grands mots aux oreilles de Mégara, mais au moins elle pigeait un peu mieux où il voulait en venir, Gaspar. Cela la fit soupirer silencieusement ; elle n'avait pas envie de lui sortir de but en blanc ce qu'elle pensait sur la question, alors elle prit le temps de formuler tout ça dans sa tête avant de prendre la parole :

« Tu sais, y'aura toujours des gens pour te juger et ce, même si t'as rien fait de mal. » Elle fit une micro-pause avant d'enchaîner immédiatement. « Mais dans tout le tas, il y aura aussi des personnes qui te soutiendront. » Oh bien sûr, ça casserait l'image qu'il avait auprès de ses fans et du monde en général, mais la célébrité ne faisait pas de cadeaux, malheureusement. Elle se doutait bien qu'elle n'avait pas à le lui rappeler ; ce serait remuer le couteau dans la plaie.

« Ton orientation sexuelle n'a rien à voir avec la musique que tu fais ; tu vas pas arrêter de faire ce qu'il te plaît et te reconvertir ermite parce que trois culs-terreux vivent encore au moyen-âge. » Ouai bon, c'était plus facile à dire qu'à faire, elle pouvait le concevoir, mais pour elle, c'était ce qui fonctionnait le mieux quand le destin se foutait clairement de sa gueule. Il n'y avait qu'à voir son Carapuce qui faisait tâche au milieu de tous les Pokémon spectre de la famille...

©️crack in time

__________________________________________
There’s a storm coming We’ve been here before with it Thunder like a war with it There’s a storm coming You and I are the hurricane ▬ Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyJeu 30 Mai - 16:38

« Tu sais, y'aura toujours des gens pour te juger et ce, même si t'as rien fait de mal. » Mais est-ce qu'il a vraiment rien fait de mal, Gaspar ? Il en est pas sûr ; il avait le droit de faire ça ? Embrasser Megara alors qu'elle était pas d'accord, non, il avait pas le droit, clairement. Mais... être avec Ollie ? C'est un peu étrange de s'entendre dire que c'est pas grave qu'il soit avec un homme alors que toute sa vie, il a été convaincu que c'était le truc le plus honteux du monde. « Mais dans tout le tas, il y aura aussi des personnes qui te soutiendront. » Mais combien, parmi tous ? Assez pour qu'il continue de remplir des salles, de vivre de ce métier qui, d'après la plupart des gens, n'en est déjà pas un vrai ? Est-ce qu'on ne le pointerait pas du doigt, lui qui a toujours fait semblant d'être quelqu'un qu'il n'a jamais été ? Trop d'incertitudes, de doutes, de risques pour qu'il se jette dans le vide ; il n'a pas de garantie qu'il s'en sortira indemne, que sa vie entière ne s'écroulera pas à cause de ça. Il peut pas le dire, c'est pas possible.

« Ton orientation sexuelle n'a rien à voir avec la musique que tu fais ; tu vas pas arrêter de faire ce qu'il te plaît et te reconvertir ermite parce que trois culs-terreux vivent encore au moyen-âge. » La formulation lui arrache tout de même un petit rire un peu plus tranquille ; même s'il est encore vachement perturbé par tout ce qui se passe, la bienveillance de la jeune femme l'aide à se détendre ; elle n'a pas l'air d'être vraiment en colère au sujet de ce qu'il a fait. C'est déjà ça. « J'sais pas trop, moi le premier j'trouvais ça dégueulasse il y a pas si longtemps. » Deux hommes ensemble, quelle horreur ! C'était plus facile de se mettre à penser ça plutôt que de subir ce genre de remarques, même si les gens qui les prononçaient ne savaient pas qu'il se sentait visé, à chaque fois. Ca lui arrache un sourire triste. « J'pense que t'auras pas de mal à croire que je peux être un sacré con, quand je m'y mets. » Est-ce que c'est un rôle, ça aussi ? Franchement, il en est même pas sûr. « C'est sûrement pour ça qu'il est parti, Ollie, pas seulement parce que j't'ai embrassée. A ce stade c'est même pas la peine que j'essaie de le retrouver. » Dépité, il soupire ; c'est pas comme s'il avait un moyen de le savoir avant d'essayer. Si ? Posant un regard plein d'espoir sur le visage de la jeune femme face à lui, il demande : « Tu reprendrais ton mec s'il avait déconné comme ça, toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mégara R. Pendragon
Mégara R. Pendragon
Sirius Deneb Alioth Mebsuta Sylvana Isis
⦿ Messages : 684
⦿ Ville d'origine : Edelwienne, Ebera
⦿ Job : Eleveuse en devenir
⦿ Pokémon rêvé : Nymphali, Mentali
⦿ Type préféré : Spectre, fée, électrik
⦿ Avatar : Magdalena Zalejska
⦿ Commentaires : Fiche RP ○○ Liens

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Miniat_4_o_Erika Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_007_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_133_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_355_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_403_sud_HGSS Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Compagnon_261_sud_HGSS

♦️♦️♦️

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar 7z98


http://ichooseyou.forumactif.com/t4997-carte-dresseur-de-megara#262989
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyMar 11 Juin - 16:03

Writing songs that voices never share ft Gaspar Neskov

an apple a day keeps the doctor away

Le fait que le mec de Gaspar l'ait lâché direct après sa mauvaise action ne devait pas vraiment l'aider dans le fait qu'il devait encore accepter le fait qu'il était gay. Mine de rien, ça devait chambouler de réaliser tout ça et ça devait changer pas mal de choses. Mégara ne pouvait pas se mettre à la place du chanteur pour ça, mais elle s'efforçait à comprendre avant de juger.

« Ça dépend si c'est sa première connerie monumentale ou pas. » Elle haussa les épaules, elle avait tendance à être trop gentille, elle. « Je serais du genre à pardonner et à retomber dans le panneau immédiatement après. » Beaucoup trop gentille, même, elle avait toujours fait des choix débiles en amour jusque-là. C'était compliqué...

« Essaie quand même de voir si tu ne peux pas mettre les choses au clair avec lui si tu arrives à le retrouver. Même si vous en vous remettez pas ensemble, tu auras l'esprit un peu plus tranquille. » Parce qu'il faisait de la peine à voir avec son action dirigée par l'alcool et toutes les conséquences que cela avait engendré sur sa personne en une soirée.

©️crack in time

__________________________________________
There’s a storm coming We’ve been here before with it Thunder like a war with it There’s a storm coming You and I are the hurricane ▬ Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar EmptyMar 11 Juin - 19:31

Gaspar espère, et en même temps il sait que ça ne voudrait pas dire grand chose. Oliver n'est pas Mégara. Et la situation telle qu'il l'envisage en posant cette question, de cette façon-là, nie complètement la complexité de sa relation avec le jeune homme. C'est plus compliqué que ça et il le sait bien, au fond ; c'est juste que là, présentement, il a terriblement besoin d'être rassuré et il ne sait absolument pas vers qui se tourner. La jeune femme n'aurait jamais dû se retrouver mêlée à ça et il a eu tort de penser qu'elle serait la solution à son problème. Le problème c'est lui, et à ça il n'y a pas de solution.

« Ça dépend si c'est sa première connerie monumentale ou pas. » Ca l'est, ou en tout cas Gaspar en est convaincu. Mais est-ce que c'est vraiment le cas ? Est-ce qu'Oliver l'aurait abandonné pour une seule erreur ? « Je serais du genre à pardonner et à retomber dans le panneau immédiatement après. » Et Ollie n'est pas comme ça, pas aussi gentil, pas aussi patient. Pas aussi naïf, non-plus, même si c'est tout à son honneur, à Meg, de donner des secondes chances, puis des troisième. Dans une situation comme celle-là, une seconde suffirait. Mais, encore une fois, Oliver n'est pas elle.

« Essaie quand même de voir si tu ne peux pas mettre les choses au clair avec lui si tu arrives à le retrouver. Même si vous en vous remettez pas ensemble, tu auras l'esprit un peu plus tranquille. » Il comprendrait, au moins. Il comprendrait pourquoi ça lui est tombé dessus, tout ça, à cause de... d'un seul baiser. « J'vais faire ça, oui. Même si j'sais absolument pas comment je vais faire pour le trouver. » Il ne sait même pas à qui demander ; Judicaël, peut-être ? Ou Ethan ? Il se débrouillera, peu importe. Il le trouvera.

Pinçant les lèvres pour retenir un énième soupir, Gaspar relève doucement le nez, s'efforce de sourire, même si son rictus n'est pas franchement convainquant. « Désolé de t'avoir saoulée avec ça, t'avais sûrement pas signé pour tout ce bordel quand t'es venue au concert j'imagine. » Désireux de ne pas la déranger plus longtemps, il se lève, fourre ses mains dans ses poches en baissant les yeux, un peu honteux. « Et merci de m'avoir écouté. » Ca n'a rien arrangé, mais il avait besoin de parler à quelqu'un. Tout ça, c'était un peu trop pour ses petites épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty
Message(#) Sujet: Re: Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Writing songs that voices never share || Megara & Gaspar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une apparition au milieu des eaux [Megara]
» That's because we share the same blood, Jude&Alice
» Partenariat avec Writing. ||
» Juanito "Tinta" Alvarez ☞ A chico's gotta have his share [TERMINÉE]
» Aelin || Cause the writing's on the wall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: