⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez
 

 L'orange du marchand || Melody & Ismaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyLun 10 Juin 2019 - 19:48




Melody & Isma'
Non c'est pas moi qui l'ai volé !
« C'est pas la peine de faire cette tête, ça prend plus. J'sais que tu m'aimes bien. » La Zorua a été absolument adorable pendant toute la soirée qu'il a passée avec Oliver, la veille ; elle n'a pas essayé de se sauver une seule fois et elle s'est même beaucoup amusée avec le Feunard du meilleur ami de son dresseur. Qui aurait pu deviner, d'ailleurs, que le Goupix débile qu'il a connu il y a toutes ces années aurait les capacités nécessaires pour évoluer ? Pas lui, en tout cas. Comme quoi, tout arrive, hein ? Ismaël se prend à croire dur comme fer en ce dicton, aujourd'hui. La preuve, Morgane a dormi en boule à ses pieds, cette nuit, et au matin elle était encore là. C'est dire si impossible n'est pas Esperanza.
« Alors je t'ai laissée sortir, donc t'es sage, et tu restes près de moi, hm ? » Morgane n'écoute pas, mais c'est pas grave, il sait qu'elle l'a entendu. Ils sa baladent dans ce qui ressemble au centre-ville, mais ce n'est pas très clair, à vrai dire. Aucun néon coloré ne réchauffe les murs de pierre qui bordent les rues ; on se croirait des siècles en arrière, c'est fascinant.

Ismaël a le nez en l'air, il regarde de tous les côtés, détaillant les devantures des échoppes anciennes avec des yeux brillants d'émerveillement. Et puis, il le voit. L'atelier de lutherie à l'ancienne à l'angle d'une route perpendiculaire. Son coeur s'arrête, il s'est précipité devant la porte avant même d'avoir eu le temps de réfléchir. Morgane le talonne toujours quand il entre dans la boutique, ouvrant doucement le battant de l'entrée comme s'il était en train de pénétrer dans un sanctuaire. Il s'apprête à refermer la porte derrière-lui quand une grosse voix, bourrue, l'interrompt. « Laissez ouvert, on étouffe là-dedans. » Soit ; il s'exécute et fait face à la pièce, un sourire aux lèvres pour saluer l'occupant des lieux... mais les violons, guitares et instruments à cordes en tout genre qui s'alignent autour de lui réduisent aussitôt à néant sa capacité à prononcer des mots, ou en tout cas à les placer l'un derrière l'autre dans un ordre cohérent.

Combien de temps il reste là, à discuter avec le bonhomme ? Il n'en sait rien ; un moment, sans doute. Un moment assez long pour que Morgane se lasse, apparemment. C'est le vieux gars qui alerte Ismaël, d'abord, quand il se redresse, qu'il pointe la porte d'un doigt crochu. « C'est à toi le Zorua, mon gars ? » Surpris, le baroudeur se retourne ; aperçoit Petite qui regarde l'extérieur avec envie. « Morgane... Non. Non, et non, tu bouges p... Eh merde, MORGANE ! » Bien entendu, elle n'a pas écouté et elle est partie en courant. Saisissant d'une main son sac, de l'autre sa veste, il détale en lançant un pauvre « Pardon, j'repasserai ! » au luthier avant de débouler dans la rue comme un fou furieux, enfilant d'un bras son épaisse veste en jean tandis que de l'autre il s'efforce de maintenir son sac en hauteur pour ne pas marcher sur une lanière et se casser la gueule. « REVIENS ICI ! » Sauf que ça l'amuse beaucoup trop, Morgane. Il peut toujours courir.

Et elle est maligne, en plus, elle se faufile partout, jusque sur une grande place sur laquelle se tient un immense marché. Pestant entre ses dents, sa veste enfin enfilée et son sac arrivé finalement sur son dos, il a un peu moins de mal à se mouvoir et se trouve presque sur le point de l'attraper... sauf qu'elle continue de courir et que devant lui, là, il y a un énorme tonneau couché sur le côté. Morgane l'esquive tranquillement mais lui il est obligé de sauter par-dessus et avec tout son barda sur le dos, il est obligé de ralentir en atterrissant pour ne pas se casser la gueule comme un con. Et le temps qu'il relève la tête, la petite a disparu.
Le baroudeur soupire, passe une main dans ses cheveux. Bon, eh bah il est bien parti pour explorer la ville de fond en comble. C'est pas comme s'il avait pas l'habitude, hein ?
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Melody Ortiz
Melody Ortiz
Cléopatra Yuki Beyblade Olivia Clyde Hélios
⦿ Messages : 3855
⦿ Ville d'origine : Jausiereine
⦿ Job : Journaliste télé
⦿ Pokémon rêvé : Vaututrice, Trioxhydre ou Lougaroc
⦿ Type préféré : Aucun
⦿ Avatar : Deborah Ann Woll ○ petitours
⦿ Commentaires : L'orange du marchand || Melody & Ismaël 46e
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_m42tl4QLzG1qkvue8o1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_oiup82pnPz1qbmz7eo1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_mq59ibeAbV1qau6z9o1_500

http://ichooseyou.forumactif.com/t5067-carte-dresseur-de-melody-ortiz
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyVen 14 Juin 2019 - 21:04


L'orange du marchand

Ismaël et Melody
Emoria, la ville protégée par les aléas du temps par Dialga lui-même. Destination de choix pour tous les dresseurs talentueux en quête d'une gloire durable grâce au titre de Maître de la Ligue. Cependant, contrairement à tous les aspirants avides de combats épiques, ce n'était pas le ferry, seule trace de modernité dans la ville résolument traditionnelle, qui l'intéressait. Elle était venue ici pour ce qui faisait la réputation de la ville dans tout Ebera : sa constance. Car ici, rien ne changeait jamais vraiment. Les bâtiments étaient toujours les mêmes, aussi droits et fiers qu'à leur construction, immunisés à l'érosion et à la ruine. Seuls les habitants changeaient. Ils naissaient, vieillissaient et mourraient comme partout ailleurs. Certains quittaient Emoria pour explorer le monde, d'autres encore venaient s'établir dans la plaisante bourgade. Toutefois, la ville restait la même, identique à l'année d'avant ou à la décennie d'avant et peut-être même au siècle d'avant.

Aussi, Emoria pouvait facilement paraître ennuyante à part pour les historiens, archéologues et autres férus des temps passés. Pour Melody qui adorait Arcadia parce que la ville lumière était en mouvement perpétuel, Emoria semblait bien souvent trop calme. Ce n'était clairement pas l'endroit où elle venait quand elle avait soif de découvertes par exemple. Mais il y avait dans l'immobilisme d'Emoria, dans sa résistance au changement et dans sa résistance à la modernité, quelque chose d'apaisant aujourd'hui. Car à Emoria, le goût de l'air était toujours pareil, les gens toujours prêts à raconter la légende de Dialga ou celle d'un autre Pokémon légendaires, l'atmosphère était toujours la même. Une atmosphère un peu vieillotte, similaire à celle qu'il y a dans la maison de sa grand-mère aux rideaux fanés, aux livres abîmés et aux meubles démodés. C'était néanmoins une atmosphère chaleureuse qui donnait envie de s'arrêter, de faire une pause et de prendre un peu de temps pour s'arrêter et regarder autour de soi. Emoria était immuable.

Bien loin, au plus grand regret de Melody, de Jausiereine, sa ville natale. La petite ville à l'atmosphère si joyeuse et aux poupées Pokémon qu'on s'arrachait dans le monde entier dépérissait depuis l'attaque de la Team Rocket. Les gens étaient devenus méfiants, peu amènes et enclins à rester cloîtrer chez eux. La ville semblait mourir, aussi Melody n'était pas très pressée à l'idée de rejoindre sa famille pour le week-end. Elle aimait sa ville natale comme elle était avant, pas ce simulacre de vie. Alors elle avait trouvé refuge dans la calme Emoria, imperméable au temps qui passait et sur laquelle le changement n'existait pas vraiment. Un bref séjour à Emoria, comme preuve qu'au final, un jour, tout redeviendrait comme avant. Car si Emoria était toujours la même, pourquoi Jausiereine ne pouvait pas redevenir celle qu'elle était ? Alors Melody était venue ici, s'imprégner de l'espoir que lui donnait la ville au nord d'Ebera. Un jour de marché, qui lui rappelait ceux de Jausiereine où elle regardait les poupées Pokémon toutes plus belles les unes que les autres avec admiration.

Toutefois, au lieu de poupées Pokémon accrochant son regard bleuté, ce fut un Zorua lancé dans une course folle qui capta son attention. Il fallait dire qu'à allure à laquelle le petit Pokémon noir filait, se mouvant adroitement entre les gens et les stands, il était difficile de ne pas lui accorder son attention une fois qu'on l'avait vu. Le rythme effréné du Zorua lui rappela sa rencontre avec Cléopatra, qui elle cherchait à fuir un Malosse qui l'avait déjà blessée. Un peu inquiète à l'idée que le Zorua subisse la même chose, elle attrapa Cléopatra par la peau du cou au moment où elle s'apprêtait à dérober le porte-monnaie d'une passante, qui heureusement ne vit pas à quel point ses sous avaient été prêts de disparaître. Une fois ses deux Pokémon fermement calés dans ses bras, elle partit à la recherche du Pokémon Ténèbres qui s'était déjà volatilisé. Un Zorua qui voulait disparaître n'avait aucun problème à le faire après tout. Ils n'étaient pas bien grands donc ils pouvaient aisément se faufiler partout. Et si jamais ça ne suffisait pas, ils pouvait changer d'apparence grâce à des illusions si parfaites, qu'elles trompaient les gens les plus observateurs. Cependant, ce n'était pas suffisant pour rassurer Melody qui voulait s'assurer qu'il n'était pas blessé et surtout, qu'il n'était pas en danger. A l'heure où la Team Rocket n'hésitait pas à attaquer une ville entière, qui savait ce qui pourrait arriver à un Pokémon isolé ?

Heureusement, elle n'eut pas à chercher longtemps le Zorua puisque celui-ci sortit de la foule tout près d'elle après quelques minutes de recherche. Melody le regarda avec attention, s'assurant qu'il n'était pas blessé avant de s'approcher doucement de lui pour ne pas l'effrayer. Elle s'accroupit à une distance qu'elle espérait raisonnable et parla d'une voix douce.

« Bonjour toi. C'est une sacrée course que tu viens de faire. Tu fuis quelqu'un ? Ou quelque chose ? »

Avec un autre Pokémon, elle se serait sentie stupide de lui poser des questions, mais elle avait entendu quelque part que les Zorua communiquaient par télépathie alors peut-être qu'elle aurait une réponse.

__________________________________________

I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyVen 14 Juin 2019 - 23:53




Melody & Isma'
Non c'est pas moi qui l'ai volée !
Pourquoi est-ce qu'il faut que ce soit le marché aujourd'hui, hein ? Ca aurait pu être demain, ou hier, mais bien entendu il fallait que ça tombe ce jour-là. Sinon c'est pas drôle.
Bon, de toute façon, elle va finir par revenir, alors c'est pas si grave, mais il a pas forcément envie de passer son après-midi à inspecter tous les recoins sombres de la ville alors qu'il y a des bâtiments magnifiques de tous les côtés et des millions de choses à voir. C'est un peu agaçant mais après tout, loin d'être dramatique.

Passant une main dans ses cheveux pour les ébouriffer, le baroudeur se remet en route en s'efforçant de ne pas laisser traîner ses yeux sur les étales alléchantes du marché ; de toute façon, il n'a pas les moyens de s'acheter quoi que ce soit. A moins de draguer la vendeuse, et comme la femme qui se trouve derrière cette table recouverte de petites sculptures en bois magnifiques a au moins soixante-dix ans, il doute d'avoir ses chances. C'est pas grave, il repassera. Un jour, quand il sera moins pauvre. Peut-être.

Son souffle lui est revenu peu à peu après sa course folle ; il est beaucoup plus tranquille quand il sort du marché par l'autre bout de la place, ses prunelles brunes parcourant la rue de long en large et en travers. Il hésite à s'engager dans celle-ci, se demande si Petite ne serait pas restée sur le marché pour chiper quelque chose à manger, mais un jappement joyeux - et affirmatif ? - le fait s'immobiliser. C'était elle ça. C'était où ? Et à qui elle parle comme ça ?

Forçant l'allure, il se remet à courir dans la direction supposée de la Zorua... et déboule dans une ruelle à toute vitesse, manquant par la même de renverser une jeune femme agenouillée non-loin du pokémon - « Wow, pardon, lâche-t-il sans s'attarder pour se concentrer sur sa super nouvelle amie »-, qui sursaute de tous ses membres en le voyant arriver, avant de reculer, apparemment décidée à repartir en courant. « Non ! S'te plaît, j'en ai marre de courir. Laisse-toi attraper nom de dieu ! »
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Melody Ortiz
Melody Ortiz
Cléopatra Yuki Beyblade Olivia Clyde Hélios
⦿ Messages : 3855
⦿ Ville d'origine : Jausiereine
⦿ Job : Journaliste télé
⦿ Pokémon rêvé : Vaututrice, Trioxhydre ou Lougaroc
⦿ Type préféré : Aucun
⦿ Avatar : Deborah Ann Woll ○ petitours
⦿ Commentaires : L'orange du marchand || Melody & Ismaël 46e
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_m42tl4QLzG1qkvue8o1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_oiup82pnPz1qbmz7eo1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_mq59ibeAbV1qau6z9o1_500

http://ichooseyou.forumactif.com/t5067-carte-dresseur-de-melody-ortiz
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyDim 16 Juin 2019 - 13:13


L'orange du marchand

Ismaël et Melody
Si Melody avait prévu de faire le tour du marché et, peut-être, de faire quelques emplettes, elle changea ses plans sans même y penser face au Zorua qu'elle croyait en détresse. La fuite désespérée du petit Pokémon lui rappelait trop celle de sa starter qui avait conduit à leur rencontre pour qu'elle laisse le Zorua seul, face à un adversaire invisible. Aussi elle l'ausculta rapidement du regard, s'assurant qu'il n'était pas blessé, prête à l'emmener au Centre Pokémon en cas de besoin. Heureusement il n'y avait pas de sang pour coller les poils du Zorua ni de trous dans son pelage. Ce qui ne voulait pas dire qu'il n'était pas en danger pour autant. Aussi, elle lui a parla d'une voix douce, essayant d'obtenir des renseignements sa la raison de la course poursuite, dans l'espoir que le Zorua puisse communiquer télépathiquement. Au lieu de ça, la seule réponse qu'elle eut fut un jappement qu'elle interpréta comme un assentiment.

Elle n'eut pas le temps d'interroger plus le Pokémon Ténèbres qu'elle manqua de peu de se faire bousculer par un homme qui arriva en trombe, encore essoufflé et visiblement prêt à s'emparer du Zorua qui n'avait pas du tout l'air d'accord avec cette idée. Dans l'esprit de Melody, il était inconcevable que le nouveau-venu puisse être le dresseur d'un Zorua fugueur. Elle ne vit donc en lui qu'un voleur de Pokémon qu'elle assimila aussitôt à la Team Rocket. Et elle éprouvait une rancœur tenace envers les membres de l'organisation qui avait terni l'atmosphère autrefois joyeuse qui régnait à Jausiereine. Alors son sang ne fit qu'un tour et, avec l'emportement qu'on connaissait aux personnes de sa couleur de cheveux, elle se redressa brusquement.

« Je crois qu'il est très clair que ce Pokémon ne veut pas se laisser attraper par vous. Alors je vous conseille de lâcher l'affaire si vous ne voulez pas que j'appelle la police. »

Sa voix était aussi froide que l'hiver alors que Yuki et Cléopatra dévisageaient l'inconnu avec méfiance, prêtes à intervenir s'il essayait de s'en prendre à la journaliste.

__________________________________________

I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyDim 16 Juin 2019 - 22:18




Melody & Isma'
Non c'est pas moi qui l'ai volée !
Morgane recule, un pas après l'autre ; ses yeux brillent de malice, tous ses muscles sont tendus. S'il fait un seul pas de plus, elle va repartir en courant. Ismaël hésite. S'il se lance assez soudainement, le temps qu'elle se retourne, il arrivera peut-être à l'attraper. S'il pose son sac, sinon il sera trop lent. C'est jouable.

« Je crois qu'il est très clair que ce Pokémon ne veut pas se laisser attraper par vous. Alors je vous conseille de lâcher l'affaire si vous ne voulez pas que j'appelle la police. »

Surpris par la voix glaciale qui résonne derrière-lui, Ismaël jette un dernier regard à Morgane pour vérifier qu'elle ne s'échappe pas avant de se tourner vers la jeune femme qu'il avait, dans l'intervalle, complètement oubliée. Ses yeux sont écarquillés de surprise et, il faut le dire, un peu de crainte aussi, même s'il ne peut pas vraiment s'empêcher de jeter des coups d'oeil nerveux dans la direction de la Zorua pour vérifier qu'elle ne s'en va pas ou, le cas échéant, pour voir par où elle s'enfuit. « Quoi, mais ? Non, appelez pas la police ! » Pas en arrière de la part de la pokémon ; il sursaute, tourne la tête vers elle ! « Petite ! S'te plaît, j'vais pas te courir après dix mille ans... » Comme elle s'immobilise, il regarde à nouveau la rousse qui semble de plus en plus perplexe. « C'est mon pokémon, elle veut seulement jouer, c'est pour ça qu'elle se sauve mais j'vais pas la voler, je ferais jamais ça ! » Morgane ne bouge plus, elle écoute la conversation, apparemment très amusée. « T'as qu'à lui dire, toi, que t'es avec moi. » Sauf que d'un coup elle se met à renifler il ne sait pas quoi par terre, comme si elle ne s'intéressait absolument pas à eux. « Super, merci beaucoup, grogne-t-il entre ses dents en tournant un regard un peu méfiant vers la jeune femme. » Si elle appelle les flics, il va vraiment pas être bien, en fait.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Melody Ortiz
Melody Ortiz
Cléopatra Yuki Beyblade Olivia Clyde Hélios
⦿ Messages : 3855
⦿ Ville d'origine : Jausiereine
⦿ Job : Journaliste télé
⦿ Pokémon rêvé : Vaututrice, Trioxhydre ou Lougaroc
⦿ Type préféré : Aucun
⦿ Avatar : Deborah Ann Woll ○ petitours
⦿ Commentaires : L'orange du marchand || Melody & Ismaël 46e
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_m42tl4QLzG1qkvue8o1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_oiup82pnPz1qbmz7eo1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_mq59ibeAbV1qau6z9o1_500

http://ichooseyou.forumactif.com/t5067-carte-dresseur-de-melody-ortiz
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyMar 25 Juin 2019 - 1:18


L'orange du marchand

Ismaël et Melody
Quelqu'un qui courrait après un Pokémon pouvait avoir plusieurs raisons, Melody le savait par expérience personnelle. Combien de fois elle avait vu un dresseur prendre en chasse Cléopatra pour récupérer un bien volé ? Combien de fois elle-même s'était retrouvée à courir après son Pokémon qui fuyait un combat un peu difficile de peur de perdre sa Chacripan pendant des heures ? Dans les deux cas, le nombre était trop élevé pour qu'elle s'en souvienne. Toutefois, Cléopatra se laissait toujours attraper par sa dresseuse. Alors en voyant le Zorua prêt à s'enfuir à nouveau, le sang de Melody ne fit qu'un tour. Dans son esprit, un Pokémon ne pouvait pas chercher à fuir son dresseur, ce qui faisait obligatoirement de l'inconnu, quelqu'un cherchant à s'emparer du Pokémon. Soit en le dérobant à quelqu'un d'autre, soit en voulant arracher le Zorua à sa liberté alors qu'elle lui était manifestement très chère. Dans tous les cas, l'inconnu ne lui inspirait aucune confiance et elle l'avait rapidement assimilé à un voleur de Pokémon.

Il n'y avait pas grand chose que Melody méprisait autant que les voleurs de Pokémon. A vrai dire, les seuls qui leur prenaient la première place dans la liste des gens que la femme rousse honnissait  étaient les criminels de la Team Rocket, voleurs de Pokémon ou non. Ils avaient saccagé Jausiereine et même si la ville était encore debout, elle n'était désormais plus que le pâle reflet de ce qu'elle avait été, le cœur rongé par l'amertume et la suspicion. Alors même si Melody s'enorgueillissait de son objectivité, qualité indispensable à tout bon journaliste, celle-ci semblait s'être fait la malle au profit d'un jugement hâtif car malgré les paroles de l'inconnu, elle ne pouvait voir en lui qu'un voleur de Pokémon, sans aucun doute à la solde de l'organisation criminelle.  A sa décharge, le Zorua cherchait très clairement à échapper à son poursuivant alors les paroles du dresseur, il était quand même encore encore un peu tôt pour l'appeler voleur, ne lui semblaient pas très convaincantes. Sa mine sceptique devait laisser voir qu'elle n'en croyait rien d'ailleurs. Toutefois, elle ne pouvait pas appeler la police sans autre chose que des suspicions qui ne reposaient pas sur grand chose. Alors autant essayer d'éventer son mensonge pour pouvoir le dénoncer ou, dans l'éventualité qu'elle peinait à envisager où il était bien le dresseur du Zorua, dissiper le malentendu.

« Je suppose donc que vous avez la pokéball de ce Zorua ? »

Sa voix acide et son sourcil haussé dans une expression qui trahissait clairement qu'elle s'attendait à un non penaud étaient clairement perceptibles. Mais elle s'en moquait pas mal, elle ne ferait pas preuve de respect avec quelqu'un qui essayait de dérober un Pokémon. Quitte à s'excuser plus tard si jamais elle avait tort.

__________________________________________

I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyJeu 27 Juin 2019 - 3:16




Melody & Isma'
Non c'est pas moi qui l'ai volée !
C’est pas qu’il a peur des policiers, Ismaël, c’est pas non-plus qu’il a quelque chose à craindre étant donné qu’il n’a concrètement strictement rien fait de mal. Seulement, il ne voit pas bien comment le prouver et s’il ne sait pas démontrer son innocence à cette femme, alors il risque d’avoir encore plus de mal face aux forces de l’ordre. Et l’idée de devoir finir en prison parce qu’il ne peut pas payer l’amende - ou de finir en prison tout court en fait, il connaît pas la politique d’Ebera sur la question - ne l’enchante pas, mais alors pas du tout.

Le regard qu’il pose sur la jeune femme est à cet égard presque suppliant. Qu’est-ce qu’il peut bien faire pour lui prouver sa bonne foi ? « Je suppose donc que vous avez la pokéball de ce Zorua ? » « Oui ! s’exclame-t-il aussitôt, ignorant l’air sceptique de son interlocutrice pour sauter sur l’occasion qu’il attendait. Une seconde. »

Descendant son énorme de sac de ses épaules pour le poser délicatement à terre, le jeune homme commence à fouiller dans les innombrables poches pour mettre la main sur cette stupide pokéball. Il faut dire qu’il ne supporte pas d’être enfermé, lui - d’où l’angoisse au sujet de la prison -, alors laisser la Petite dans cette sphère minuscule toute la journée lui brise le cœur. Et comme il ne la rentre jamais là-dedans, il ne l’a jamais à portée de main. C’était plus le cas avant mais Oliver lui a conseillé de la garder dehors pour qu’elle apprenne à lui faire confiance, alors... Alors il cherche. A l’avant, a l’arrière, a l’intérieur, sous les yeux de la rousse qui ne cache plus sa circonspection. C’est fabuleux. Il va finir en prison à cause de... une seconde, c’est un bruit de course qu’il vient d’entendre ?
Paniqué, Ismaël relève la tête en catastrophe, juste à temps pour voir Morgane détaler, apparemment lassée d’attendre plantée là. « Petite, non ! lance-t-il en refermant convulsivement toutes les poches du sac avant de le jeter sur son dos. Attends ! » Et il veut reprendre sa course mais cette fois, quelqu’un semble déterminé à l’en empêcher. Il piétine alors qu’il s’élançait, s’arrête face au regard menaçant de la jeune femme. « Écoutez, dit-il, empressé et paniqué, je l’ai cette pokeball, j’pourrai vous montrer mais d’abord il faut la rattraper ! » Non parce qu’il veut bien la trouver sa pokeball mais si Morgane n’est plus là ça pourrait être absolument n’importe laquelle. Même une vide.

CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Melody Ortiz
Melody Ortiz
Cléopatra Yuki Beyblade Olivia Clyde Hélios
⦿ Messages : 3855
⦿ Ville d'origine : Jausiereine
⦿ Job : Journaliste télé
⦿ Pokémon rêvé : Vaututrice, Trioxhydre ou Lougaroc
⦿ Type préféré : Aucun
⦿ Avatar : Deborah Ann Woll ○ petitours
⦿ Commentaires : L'orange du marchand || Melody & Ismaël 46e
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_m42tl4QLzG1qkvue8o1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_oiup82pnPz1qbmz7eo1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_mq59ibeAbV1qau6z9o1_500

http://ichooseyou.forumactif.com/t5067-carte-dresseur-de-melody-ortiz
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyDim 30 Juin 2019 - 2:33


L'orange du marchand

Ismaël et Melody
Melody ne pensait pas réellement que la possession de la pokéball du Zorua pouvait prouver que l'inconnu en était bel et bien le dresseur. Il était assez aisé de voler une pokéball avec un peu de dextérité. Elle ne comptait plus le nombre de pokéballs que Cléopatra avait dérobé. Certes, tout le monde n'était pas aussi agile et discret qu'un Chacripan mais ça ne voulait pas dire que c'était impossible pour autant. Toutefois, si le prétendu dresseur de la Zorua était incapable de sortir la ball du Pokémon qu'il revendiquait comme sien alors la conclusion serait évidente et son sort serait scellé. Même si certains Pokémon s'entichaient de dresseurs sans être capturés pour autant, ce ne pouvait pas être le cas du Zorua si pressé d'échapper au dresseur qui farfouillait maintenant dans son énorme sac, évidemment sans trouver la pokéball. Elle laissa échapper un soupir impatient alors qu'elle le regardait en laissant clairement apparaître qu'elle ne le croyait pas capable de montrer la pokéball du Zorua. Elle se moquait bien de ce qu'il pouvait en penser, elle n'allait certainement pas faire des ronds de jambes devant quelqu'un qui pouvait être en train de voler un Pokémon. C'était à lui de mieux éduquer son Pokémon si c'était bien le sien après tout. Même si elle avait plusieurs fois dû rattraper Cléopatra qui fuyait les victimes malheureuses de sa cleptomanie, sa Chacripan n'avait jamais cherché à la fuir elle.

Au contraire du Zorua qui venait de s'élancer une nouvelle fois vers la liberté, plantant ainsi les deux humains sans le moindre remord. Et Melody n'avait clairement pas confiance en l'inconnu qui soutenait que le Zorua fugueur était à lui. Ce qui devait se voir si clairement sur son visage que même l'inconnu n'osa pas risquer son courroux et il pris le risque de lâcher le malicieux Pokémon Ténèbres du regard pour... elle ne savait pas trop. Se justifier ? La supplier de le laisser y aller ? Ce n'était pas vraiment comme si elle pouvait l'en empêcher physiquement après tout. Ou alors c'était peut-être pour s'assurer qu'elle ne préviendrait pas la police pendant qu'il courrait après le Pokémon. Elle se contenta d'un bref hochement de tête et l'observa détaler à toute allure. Elle lui emboîta le pas sans se presser, peu décidée à courir sous le soleil brûlant surtout qu'un Zorua était capable de se cacher dans plein d'endroits alors bon courage pour le rattraper. Puis comme le disait le proverbe, rien ne sert de courir il suffit de partir à point. Et le proverbe s'avéra une fois vrai puisqu'elle n'avait pas fait quelques mètres que Yuki s'engouffrait sous le stand d'un commerçant. Et alors que Melody s'accroupissait pour la convaincre de venir vers elle, elle découvrit le Zorua qui semblait rigoler à en juger par les soubresauts qui l'agitait et son regard qui ne pouvait qu'être qualifié de rieur ce qui tira un sourire amusé à la journaliste.

« Tu es un petit malin toi. C'est vraiment ton dresseur ? »

Elle n'espérait pas vraiment de réponse du Pokémon avec des mots mais peut-être qu'il pourrait confirmer, ou infirmer, de la tête. Cléopatra le faisait et les pépiements de Yuki étaient évocateurs alors pourquoi un Zorua ne pourrait-il pas s'exprimer sans mot lui aussi ?

__________________________________________

I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyLun 8 Juil 2019 - 21:21




Melody & Isma'
Non c'est pas moi qui l'ai volée !
Elle va se barrer, et il ne va jamais la retrouver. C’est pas très grand Emoria mais Ismaël ne connaît pas la ville alors si jamais elle, elle se perd, il peut lui dire adieu ; parce que si lui n’est pas un voleur, ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas dans les environs pour autant et il n’est pas sans savoir qu’un bébé Zorua comme Morgane peut attirer nombre de convoitises. Autant dire que se la faire voler parce qu’une nénette atteinte d’un drôle de complexe d’héroïsme le prend pour le méchant de l’histoire, ça lui foutrait un peu les nerfs.
C’est pour ça qu’il est déjà presque sur le point de détaler, attendant tout de même un signe qui lui assurera qu’elle ne profitera pas de son absence pour appeler les flics. Dès que le visage encadré de cheveux roux se hoche, alors, il part en courant, trimballant son énorme sac sur son dos, essayant tant bien que mal d’ignorer son corps qui proteste lorsqu’il recommence à courir. En quelques dizaines de mètres à peine, ses côtes lui font mal et ses poumons l’implorent de ralentir ; il a dû oublier de prendre son petit dej au matin. En tout cas, Morgane a filé et il ne la voit plus. C’est génial. Formidable.

Exaspéré et fatigué, il fait à nouveau descendre le sac de ses épaules et le pose le long d’un mur en soupirant, avant de laisser ses épaules s’appuyer sur la surface en vieilles pierres pour reprendre son souffle.
Bon. Il faut qu’il réfléchisse. Elle a envie de jouer, et le but du jeu, c’est qu’il l’attrape ; ça il le sait, il l’a fait bien assez de fois pour être au point sur la question. Le problème, c’est qu’avec trente kilos sur le dos, c’est tout simplement impossible d’y arriver. A moins de mettre la main sur cette foutue pokéball. Drôle de rousse ou pas, en fait, il en a besoin ; alors, maugréant tout son saoul, le baroudeur s’accroupit et recommence à fouiller dans ses affaires.

Quand il revient vers le marché, pokéball en main, il est encore en train de se maudire. Parce qu’il y a bien pensé, hein, à la mettre quelque part où il pourrait la récupérer rapidement. C’est juste qu’entre temps, il a oublié l’existence de cette poche dans son sac de voyage. Enfin bref, toujours est-il qu’il se sent prodigieusement con, mais il n’a pas le temps de s’en vouloir davantage parce qu’alors qu’il tourne à l’angle d’une ruelle, à proximité de celle qu’il a quittée en trombe juste un peu plus tôt, il retrouve la rousse, qui a retrouvé Zorua. Si c’est pas fabuleux.

« Tu es un petit malin toi. C'est vraiment ton dresseur ? »

En guise de réponse, la petite pokémon aboie deux fois en se roulant sur le dos, langue pendante, comme si ce genre de gestuelle devait avoir un sens. Ismaël lève les yeux au ciel en souriant, pointant devant lui la pokéball qui envoie aussitôt un trait de lumière rouge sur la Petite, aspirée de suite à l’intérieur. Le regard de l’inconnu remonte jusqu’à lui, et il soutient l’oeillade sans broncher, cette fois, pas mécontent d’avoir enfin l’occasion de prouver sa bonne foi dans l’histoire : « C’est une petite maligne, en fait. Elle s’appelle Morgane, elle dort la plupart du temps et quand c’est pas le cas, elle joue à cache-cache. D’habitude j’aime bien, mais ici, j’ai peur qu’elle se perde. Je connais pas la ville. » Tranquillement, il range la pokéball dans sa poche en s’approchant de la jeune femme qu’il interroge toujours du regard tu me crois maintenant ? « J’suis pas très doué comme dresseur, j’en conviens, mais j’ai pas très envie qu’on me la prenne pour autant, grimace-t-il en passant une main dans ses cheveux. Alors, vous appelez pas les flics, hein ? »
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Melody Ortiz
Melody Ortiz
Cléopatra Yuki Beyblade Olivia Clyde Hélios
⦿ Messages : 3855
⦿ Ville d'origine : Jausiereine
⦿ Job : Journaliste télé
⦿ Pokémon rêvé : Vaututrice, Trioxhydre ou Lougaroc
⦿ Type préféré : Aucun
⦿ Avatar : Deborah Ann Woll ○ petitours
⦿ Commentaires : L'orange du marchand || Melody & Ismaël 46e
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_m42tl4QLzG1qkvue8o1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_oiup82pnPz1qbmz7eo1_500
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tenor
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Tumblr_mq59ibeAbV1qau6z9o1_500

http://ichooseyou.forumactif.com/t5067-carte-dresseur-de-melody-ortiz
L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël EmptyMer 10 Juil 2019 - 15:21


L'orange du marchand

Ismaël et Melody
Si Melody n'était pas contre un peu de sport à l'occasion, elle n'était pas une passionnée de sprint pour autant, encore moins pour courir après un Pokémon qui n'était pas le sien. Et certainement pas sur les rues pavées d'Emoria qui, si elles étaient très jolies, n'étaient pas la surface idéale pour cavaler, encore moins avec des talons. Bien sûr, si c'était Cléopatra qui s'était enfuie en courant comme à son habitude dès qu'elle avait commis un méfait, Melody l'aurait poursuivie. Elle ne laisserait pas sa Pokémon se perdre ou risquer quoi que ce soit. Sauf que là, le Zorua n'était pas le sien. Et se casser une cheville pour courir après un Pokémon qui avait une petite chance d'être un fugueur appartenant à l'inconnu qui était parti au grand galop n'était pas dans ses plans. Heureusement d'ailleurs parce que son allure bien plus mesurée permis à Yuki de retrouver le Pokémon en fuite qui, s'il était doué pour courir et se cacher, ne savait pas communiquer aussi bien qu'elle l'aurait espéré. Si elle avait espéré un hochement de tête, dans un sens où l'autre, elle n'eut droit qu'à deux aboiements et une roulade ce qui ne voulait absolument rien dire pour elle. Mais avant qu'elle ne puisse l'interroger plus en avant, et d'espérer que Yuki ou Cléopatra pourraient traduire, le Zorua disparut aussi sec dans un éclair de lumière rouge. Melody se retourna pour voir l'homme échevelé par sa course. Tiens, il la possédait donc la pokéball du Zorua. Ou plutôt de la Zorua.

Elle se redressa pendant qu'il parlait et elle retint difficilement un reniflement dédaigneux. Melody pouvait être très patiente s'il le fallait. Elle attendait son heure pour prouver qu'elle était une bonne journaliste sans faire de heurts. Elle était d'une patience angélique alors qu'elle récoltait chaque miettes d'informations qu'elle le pouvait sur la Team Rocket pour pouvoir remonter la trace qui finirait par se dessiner, jusqu'à faire tomber la tête de l'organisation criminelle. Elle savait qu'un jour sa persévérance serait récompensée et qu'elle exposerait à la lumière les criminels qui se cachaient dans l'ombre pendant qu'elle prouverait une bonne fois pour toute qu'elle pouvait faire du bon travail. Elle ne se considérait donc pas comme une excitée dénuée de sang-froid ou d'indulgence. Toutefois, Melody n'avait aucune patience envers les membres de la Team Rocket ou les imbéciles. Et si elle ne connaissait pas l'homme qui semblait avoir retrouvé la Pokéball de la Zorua, il semblait s'insérer à merveilles dans l'une ou l'autre de ses catégories, voire des deux. Car soit il avait volé ce Zorua, ce qui impliquerait sa peur à l'idée qu'elle prévienne la police, soit il était incapable de protéger son Pokémon. Dans tous les cas, son regard presque victorieux pour enfin tenir la ball de la Zorua était déplacé et inconvenant. On n'avait pas idée de lancer un tel regard quand on était pas capable de voler un Pokémon sans se faire soupçonner ou qu'on n'était pas capable de susciter assez de loyauté chez son Pokémon pour qu'il témoigne un minimum d'affection histoire de prouver qu'il n'avait pas été volé.

« Donc dans une ville que vous ne connaissez pas vous laisser un Pokémon qui a l'habitude de jouer à cache-cache en totale liberté ? Un jour de marché en plus ? » Sa voix était glaciale et suintait de désapprobation. « Vous êtes conscient que même si vous ne l'avez pas volé, ce qui n'est pas prouvé puisqu'il est possible de voler une Pokéball et le Pokémon qui va avec, quelqu'un aurait pu le faire ? Vous ne lisez pas les journaux ou vous ne regardez jamais la télé pour ne pas savoir que la Team Rocket dérobe énormément de Pokémon pour des buts peu honorables ? »

Elle s'en moquait pas mal que sa Pokémon ne soit pas parfaitement éduquée et soit une fugueuse, elle avait bien une voleuse. Mais elle surveillait toujours ses Pokémon avec attention pour s'assurer que personne ne soit tenté de faire main basse sur eux. Alors qu'elle, elle aurait pu voler la Zorua plusieurs fois, ce qui l'exaspérait au plus haut point. Il ne s'inquiétait même pas des risques courus par sa Pokémon, uniquement de sa petite personne et qu'elle n'appelle pas la police. Certaines personnes étaient clairement trop égoïstes pour posséder des Pokémon.

__________________________________________

I choose you and you choose me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty
Message(#) Sujet: Re: L'orange du marchand || Melody & Ismaël L'orange du marchand || Melody & Ismaël Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'orange du marchand || Melody & Ismaël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nerf Orange!!
» [rp] Salle de préparation des remèdes
» undisclosed desire (le 23 mai à 22h14)
» Les pires histoires sont des histoires de famille (Melody)
» Simple partie de chasse ou pas.. feat Melody + LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La région d'Ebera :: Villes :: Emoria-
Sauter vers: