♦ Règlement
♦ FAQ
♦ Guide
♦ Groupes
♦ Localisation Pkmn
♦ Annexes

♦ Multicomptes
♦ Parrainage
♦ Scénarios
♦ Carte Dresseur
♦ Erreurs
♦ Boutique
♦ Dé Starter
♦ Dé Shiny
♦ Dé Sexe
♦ Succès
♦ Validation Captures
♦ Gestion Pkmn
♦ Oeufs
♦ Clôture RP
♦ Concours
♦ Reproduction
♦ Marché

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 (Castiel) Nothing will stand in my way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Micah Albrecht
avatar
Zwaar Mingo Falank Bloom Drysor
♦ Messages : 291
♦ Ville d'origine : Doublonville (Johto).
♦ Pokémon rêvé : La grâce et la puissance de Milobellus.
♦ Type préféré : Aucun.
♦ Avatar : Thomas Brodie-Sangster (@faust)
♦ Commentaires :





Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t512-carte-dresseur-de-micah-albrecht
MessageSujet: (Castiel) Nothing will stand in my way   Sam 10 Juin - 11:34

I'm waiting for the word
Des relents de colère inexpliquée. Un goût d’amertume sur la langue. Et personne à blâmer, si ce n’est lui-même. Après la défaite cuisante, il avait mené des recherches interminables. En quête de la silhouette familière, le moindre indice sur sa localisation. Il avait disparu comme emporté par la rafale violente de cette chute défavorable. Pourtant, c’était serré. Il avait mené un combat acharné contre la rousse, avait même presque l’avantage à un moment. Mais son Pokémon dragon avait su esquiver, malgré sa cécité, beaucoup trop d’attaques. Cela peut arriver à n’importe quel moment. Rien qu’un entraînement rigoureux ne pourrait régler. Pour un premier tournoi, arriver là où il en était arrivé était déjà surprenant. Il devrait être fier de son accomplissement, et de son équipe qui avait montré les fruits de ses efforts. Mais sa déception avait dû être monumentale pour que cela l’affecte au point de se volatiliser ainsi. Même Alycia ne savait pas où il était passé. Le centre Pokémon n’avait pas pu lui fournir plus d’indices que ça. Le sol avait dû s’entrouvrir en deux pour l’engloutir, le dévorer, au grand dam de Micah. Il n’avait pas réussi à retrouver sa trace, n’avait aucun moyen de le contacter. Alors il avait tout simplement abandonné. Il était retourné chez lui, le cœur lourd, en peine et en délire. Asphyxié par la mélancolie et la frustration de ne pas avoir pu être là pour lui comme il l’aurait souhaité. Au fil des jours où Castiel n’était même pas dans l’appartement voisin, Micah avait eu le temps de voir sa rage croître progressivement. Il l’avait attendu pendant quelques temps, puis s’était lui-même barré parce que rester dans son propre espace était suffoquant. Plus que tout, il était triste de s’être fait lâcher ainsi. Lui qui pensait qu’ils étaient suffisamment proches pour que le Fawkes vienne le voir tout de suite après avoir enduré une telle épreuve. Il aurait peut-être pu trouver les mots pour alléger le désappointement. Il aurait pu tout simplement être là pour lui comme il sait que Castiel l’aurait été si les rôles étaient inversés. Mais ce n’est pas de cet œil-là que le brun le voyait, préférant s’isoler on-ne-sait-où sans prévenir personne. Et surtout pas lui. Zwaar avait assisté à ce chagrin absurde pendant toute sa durée. Il ne s’était même pas estompé, demeure toujours là à la surface, se cachant derrière l’âpreté évidente. Car plus que tout, même s’il cherche à se justifier et à s’excuser en prétendant avoir été offensé, ce n’est pas l’impolitesse qui l’avait contrarié. Il était tout simplement blessé. Beaucoup trop pour qu’il puisse se contenter de l’ignorer en se plongeant dans son éternel déni.

Même la porte de son appartement ne semblait pas coopérative. Plus précisément le trou de la serrure qui semblait inexplicablement impossible à atteindre. Il rentrait enfin chez lui, histoire de se requinquer un tant soit peu. Son regard se porta machinalement sur la porte de l’appartement de Castiel. Un serrement au cœur, un instant de faiblesse qui dura quelques secondes. Et puis, le hasard déconcertant, la porte qui s’entrouvre. Et Sunny, son bon vieux Sunny qui court vers lui, et qui bondit pour atterrir dans ses bras qui ne peuvent que s’ouvrir pour le réceptionner contre son torse. Revoir le Pokémon électrique lui fit un bien fou, et un rire s’empara spontanément de sa gorge. Il se dissipa aussitôt qu’il vit Castiel, qui se tenait à quelques mètres de lui, là où son Pachirisu avait démarré sa course. Et pendant un instant, un court instant, il considéra ne rien dire. S’écraser et faire semblant de rien. Ce n’est que lorsque l’autre décida de se comporter normalement comme si de rien n’était qu’il explosa en feu d’artifice retentissant. Du ressentiment réprimé et accumulé s’exposa en plein jour aux mirettes éberluées de Castiel. C’est tout ? Tu disparais comme ça, sans rien dire, après avoir perdu à un tournoi qui te tenait à cœur, et tu t’excuses pas ? Alycia et moi, on t’avait accompagné, on t’avait soutenu, et tu ne nous préviens même pas que tu pars pour je-ne-sais-où pendant des jours ? C’est une logique qu’il essaie de fournir à son indignation. Il trouve une excuse en impliquant Alycia dans tout cela, sachant qu’elle ne s’inquiétait pas plus que ça et que c’est lui qui bouillonnait à l’intérieur au fur et à mesure qu’il réalisait qu’il avait été tout simplement abandonné. T’as pas pensé à un moment qu’on aurait pu s’inquiéter par hasard ? Il était sur le point de craquer. De dire des choses qu’il regretterait sûrement par la suite. De révéler des secrets qui feraient mieux de rester enterrés à tout jamais. Et il le sait. Il le réalise petit à petit, en sentant tout son désespoir enfler à une vitesse exorbitante. Un ballon qui menace de faire un grand boum à tout moment, s’il ne refoule pas cette franchise qui n’a pas lieu d’être. Je suis désolé, j’aurais pas dû… Il ne lui avait même pas offert une chance de s’expliquer. Il avait juste, tout simplement pété les plombs à cause de son inquiétude. L’avait-il déjà perdu ? Tous ses doutes, toutes ses insécurités sont des cicatrices qu’il est loin de porter fièrement. J’étais juste un peu trop préoccupé. Mais c’était peut-être pas mes oignons, t’avais besoin de temps et d’espace, j’aurais dû le comprendre. Mais c’était juste trop compliqué. C’était difficile lorsqu’il ne pensait qu’à lui. C’était impossible lorsqu’il le prenait personnellement pour du rejet pur et simple.
(c) AMIANTE

__________________________________________

No air around me
When we get this close but there's nowhere I want to go. You keep it a secret if you feel the same and leave me dying to know.
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Fawkes
avatar
Sunny Elie Ramsès Violet Kara Snail
♦ Messages : 2019
♦ Age du Personnage : 25
♦ Ville d'origine : Emoria
♦ Job : dessinateur, photographe, dresseur. Souhaite réaliser un pokedex oldschool sur papier, a comme une envie d'avoir toutes les évolutions d'Evoli
♦ Pokémon rêvé : Pichu
♦ Type préféré : Tous même s'il a une préférence pour les pokemons feu et électrique
♦ Avatar : avengedinchains Dylan o'Brien Imaginarium
♦ Commentaires :
adore l'escalade, voyager, n'ose pas tellement se lancer dans les combats, évite le champion d'arène d'Emoria parce qu'il sait qu'il lui faudra le battre d'abord avant de penser combattre d'autres champions d'arène, ne se sépare jamais de son appareil photo, a déjà tenté l'aventure en tant que photographe professionnel côté humains mais n'apprécie pas la superficialité du milieu, travaille à l'auberge de ses parents, légèrement agoraphobe, se pose des questions sur les dresseurs, peine à mettre ses pokemons dans leurs pokeball même s'il n'y a parfois pas d'autre solution. Il adore son Pachirisu, le connaît depuis plus de dix ans. Il espère ne pas le décevoir. A tenté l'aventure en tant que membre de la brigade anti team rocket avant de renoncer après quelques mois d'entraînement.


Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t193-carte-dresseur-castiel-fawkes
MessageSujet: Re: (Castiel) Nothing will stand in my way   Sam 17 Juin - 18:22




I'm waiting for the word
Ses pas l’avaient guidé vers les Montagnes Arpent le lendemain de sa journée passée avec Ezra. Il n’avait pas souhaité y rester plus longtemps que cela dans les Montagnes Perceneige mais s'était promis d’y revenir dès qu’il aurait d’avantage de Superball. Il aimait beaucoup l’ensemble de ces montagnes qu’il aurait adoré voir en hiver. Elles étaient plus difficiles d’accès que celles près d’Emoria ce qui les rendaient toutes les deux particulières. Il n’avait pas lors d’une excursion oublié ces montagnes qui faisaient partie de sa vie depuis bien plus longtemps que celles qu’il avait découvertes si tôt après le Tournoi de Centrapolis. Il n'avait pas attendu Micah et Alycia avant de partir, préférant ne pas avoir à s'expliquer tout de suite sur ce qu'il avait vécu pendant le Tournoi. Il avait eu besoin d'un petit peu de temps même s'il allait bien. Ce combat perdu contre Myrtille ne l’avait pas déprimé. Il avait juste eu envie de s’éloigner un peu de cette ville étouffante tout en sachant qu’il lui faudrait revenir un jour lors de la première arène. Il redoutait ce moment même s’il lui sembla avoir pris cette décision d’y aller sans trop tarder. Il ne faisait que repousser l’échéance et le savait pertinemment à chaque fois qu’ils parlaient de ce futur qu’il avait préféré à celui d’être membre de la brigade Anti Team-Rocket.

S’il pensait qu’il était encore trop tôt pour foncer tête baissée à Centrapolis pour affronter son champion, il savait aussi que ce tournoi l’avait stressé mais l’avait rendu moins stressé qu’il ne le pensait par rapport à cet engouement frénétique qui liait tout dresseur. Enfin. Il allait se donner encore quelques semaines pour digérer tout ça et voir comment choisir l’équipe qui affronterait l’équipe de l’adversaire qui serait, il n’en doutait pas, redoutable. Il n’avait pas forcément peur d’échouer. Ce n’était pas la fin du monde de manquer sa chance lors d’un tel combat. Cela montrait juste qu’il lui faudrait pointer ses erreurs et comment parvenir à les dépasser pour une autre fois. Il était plutôt de bonne humeur quand il entra dans sa ville natale, ne pensait pas une seconde que son arrivée puisse être mouvementée comme elle allait l’être quelques dizaines de minutes plus tard.

« Sunny mais attends ! » D’accord ils n’avaient pas vu Micah depuis quelques jours mais ce n’était pas une raison de le faire courir comme un dératé pour le rattraper. Il ne voulait pas non plus prendre Sun comme excuse pour voir son ami à chaque fois. Si son arrivée était attendue, il n’avait pas pensé à cette colère qu’aurait engendrée son absence. Que s’était-il passé pour que cette colère lui explose ainsi à la figure ? Il était un peu surpris tout comme Sunny qui grimpa sur sa tête comme pour vouloir être hors de porté d’un Micah tout furieux. Il fut ravi d’un coup de ne pas avoir amené Elie ou Glaha avec lui. Ils n’auraient jamais tenté d’apprécier Micah après cette première rencontre houleuse. « Ben, c’est que j’ai préféré pas te couper avant d’intervenir. Ça va mieux ? » Il comprenait cet accès de colère de celui qui n’avait pas eu l’information de celui qui n’avait pas pensé un instant s’enfuir comme un voleur. « C’est normal. J’aurais été tout aussi remonté si t’avais fait pareil. » Il aurait détesté être à la place de Micah, aurait surement tourné en rond pour passer ses nerfs sur les pauvres pokemons de la Montagne Arpent qui n’avaient rien fait de mal pour qu’un dresseur plus qu’inquiet ne leur tombe dessus pour se défouler. « J’suis désolé. J’avais donné un mot à la réceptionniste pour ne pas ben … en arriver à là. » Il n’avait jamais réellement su comment s’y prendre face à quelqu’un aussi remonté surtout quand c’était contre lui. « Y’avait des montagnes pas loin, j’ai pas résisté. C’était pas contre le tournoi ni rien. C’pas grave de perdre, j’suis pas déprimé c’est pas la fin du monde. » Il s’entraînerait juste deux fois plus avant de penser à la suite. « J’aurais du vous attendre hein ? J’y penserais la prochaine fois, promis. J’suis passé au Marchand pokemon en plus j’ai pensé à toi y’avait un Arcanin. » Il ne disait pas ainsi qu’il pensait se racheter grâce à un pokemon mais disait sans tenter de le nier qu’ils avaient toujours été présents à ses côtés même si leur présence n’était pas physique. « Tu veux quoi comme diner … à moins que tu ne veuilles juste dormir. Je m’en veux un peu d’avoir été la cause de ton manque de sommeil ces derniers jours. » Il était un peu perdu dans le savoir quoi faire dans ce genre de situation qui ne lui était encore jamais arrivé.

(c) AMIANTE

__________________________________________

 
 
How we could be so young. Feeling like we're so strong. Always believe. You always knew your heart's song. Sang it 'til the break of dawn ⠇Puggy.
Revenir en haut Aller en bas
 
(Castiel) Nothing will stand in my way
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stand] Fruti Apple ~
» [Stand] Salon de thé
» I will stand by your side... [ pv ]
» [Stand] Stand Informatique
» castiel ▬ HURRICANE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Choose You :: La région d'Ebera :: Villes :: Emoria-
Sauter vers: