Règlement
FAQ
Guide
Groupes
Localisation Pkmn
Annexes

Multicomptes
Parrainage
Scénarios
Carte Dresseur
Erreurs
Boutique
Dé Starter
Dé Shiny
Dé Sexe
Succès
Validation Captures
Gestion Pkmn
Oeufs
Clôture RP
Concours
Reproduction
Marché

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Wilde
avatar
Lupin Krystal Prince Hope Hero Roy
♦ Messages : 240
♦ Ville d'origine : Vaguelone
♦ Job : Dresseur
♦ Pokémon rêvé : Milobellus
♦ Type préféré : Eau
♦ Avatar : Ian Harding
♦ Commentaires :





Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t688-carte-de-dresseur-de-gabriel-wilde#13682
MessageSujet: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Ven 23 Juin - 21:59


« Hey, whataya want from me ? »
Grey


« Quelqu'un pourrait me dire comment on a pu en arriver là ? » Je murmurai cela à moi-même sidéré par ce que j'avais devant moi. Un homme inconscient en slip de bain ligoté à un rocher au fond d'une grotte. J'aurais déjà été inquiet si j'étais tombé dessus, mais le plus inquiétant dans l'histoire c'est que le responsable de ce kidnapping, c'était moi.

Reprenons du début. Tout commença, il y a environ trois jours. J'étais décidé d'aller courir tôt le matin, Lupin avait décidé de me suivre comme à son habitude mais il finissait toujours par s'épuiser et me regardais m'entrainer sur la plage ou sur un banc le temps que je finisse mon tour et que je revienne vers lui. Mais ce jour-là il couru comme un fou pour me rattraper et me sauta dessus. « qu'est ce que tu as Lupin ? » J'étais essouffler et pas très heureux d'être freiné en pleine course. Tiplouf s'agitait dans tout les sens et me mima un homme au téléphone qui parlait de la Team Rocket. Je soupirai, je suis sûr qu'il à mal compris. La team rocket ici ? C'est bien trop calme. «  Tu veux une glace c'est ça ? » Il fut scandalisé par ma réaction et partit en râlant en direction de la maison. « ça va je te crois, attend moi ! »

Durant l'après-midi, Lupin me réclama cette glace tant désiré après une bonne heure à la plage. Je m'assit à une terrasse et détaillais la liste des parfums. «  Tu as choisis Lup' ? » Aucune réponse. Je levai les yeux et je le vis blanc comme un linge en train de me montrer du regard l'homme qui venait de s'assoit à la table d'à coté. Qui est-ce ? Il lisais le journal et n'avais pas remarquer le comportement étrange de mon pokémon heureusement. Je le détaillais en toute discrétion. Pourquoi Lupin a tellement peur de cette homme. Il était plutôt classe, peut être un peu trop pour être en bord de mer, mais rien d'étrange à signaler.. Sauf … Je posai mes yeux sur sa chevalière et compris le problème. Je ne réfléchis même pas. Je me levai le plus naturellement possible, attrapai Lupin et partis le plus vite possible. Un agent de la team rocket ? Ici ? Impossible ! Me voila pas du tout rassuré !

Mais le pire fut aujourd'hui. Ce jour où j'ai littéralement pété les plombs. Programme du jour, Plage Sablefin, surf, et jeux avec mon Tiplouf. J'avais trouvé un coin de plage assez calme où pratiquement personne y allait à cause des rocher à escaladé. Je plantais ma planche dans le sable, posa mon sac remplis de jouet pour occuper Lupin et regardais l'horizon. C'était parfait. Sauf lorsque mon regard se posa sur la droite et je regardais l'homme qui venait sortir de l'eau. Lupin manqua presque de s'évanouir. Encore lui ? Il n'avait pas remarqué notre présence et semblait chercher quelque chose dans son sac. Hors de question qu'il parte d'ici. Je vais lui faire payer moi ! Je pris ma planche et alla dans sa direction lui dire mes quatre vérités. Devinez quel a été mon réflexe lorsque qu'il s'est relever et a voulu se retourner. Oui je l'ai frappé, avec ma planche.

J'ai regarder en silence son corps inerte échouer sur le sable avec Lupin. « tu crois qu'il est mort … ? » je remarquai qu'il respirait toujours. L'idée d'appelé une ambulance s'effaçait aussi tôt. Je le soulevai pour le déplacer et vous connaissez la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Sam 24 Juin - 18:17


« Hey, whataya want from me ? »
Gabriel


Il y a des jours comme ça, vous ne comprenez pas ce qu'il vous arrive. Quelle mouche à piquer les gens et s'ils sont victimes d'hallucinations ou bien de crises d'hystéries sans explications précises. Parce que là, clairement, c'est ce qui lui était arrivé. On ne peut pas dire qu'il ait fais des exploits en arrivant dans ce blède. Une longue marche et une longue route, ça donne clairement envie de se poser non ? D'où le fait qu'il s'était installé sur ce banc. Le téléphone avait sonné à peine arrivé et il l'avait décroché en ronchonnant de plus belle. Le supérieur, pour lui dire de se rendre plus productif que son échec cuisant avec le Salamèche Shiney. Oui, oui et re-oui. On ne peut pas dire que c'est une réponse digne de quelqu'un de motiver, non ? Parce que clairement, ça ne le motivait pas. Il ne voulait pas voler et il ne savait pas combien de temps il allait encore réussir à passer à travers les mailles du filets. En plus, ce Tiplouf s'agitait non loin de lui, ça l'agaçait déjà. Non pas qu'il avait envie de lui foutre un coup de pieds au cul pour qu'il aille voir ailleurs, mais presque. Il n'avait pas choisi le bon moment pour l'agacer, c'est tout. D'ailleurs, il n'était pas le seul a être énervé. Diaval aussi sur son épaule regarder de haut ce pingouin. Ce n'était pas la bonne méthode, ça n'allait que l'énerver encore plus.
Résultat, il s'était dit « Tiens, si j'allais prendre un café » donc rebelote, direction un petit café. Il s'était installé en terrasse, lisant le journal pour être au parfum sur les nouvelles du coin. Il ne faisait plus attention à la chevalière ni même à ce qu'elle pouvait impliquée comme crainte. Parce que franchement, ce n'est pas comme s'il était dans la seule organisation régit par une espèce de parrain un peu chelou, non ? Bon ok, la Team Rocket se pose tout de même dans ce domaine. Mais, ce Tiplouf était de retour, agité de nouveau avec ce qui semblerait être son dresseur … Tout aussi agité. Non, mais calmez vos hormones les gars, il n'a tué personne encore. En plus, ça allait finir par être vexant. Grey préférait ne pas prêter attention à eux, soupirant juste discrètement. Il soupirait à cause de leurs comportements, mais préférait passé ça pour une nouvelle chiante dans le journal.

Diaval avait fini par retourner dans sa ball. Il voulait s'accorder un moment de pause, sans Pokémon à ses côtés, sans enfants à gérer. Direction la plage. Il avait besoin de fraîcheur, de s'humidifier avant de fondre comme un Sorbouboule au soleil. Il préférait la méditation sous la neige, mais une petite brasse dans la mer n'était pas non plus une mauvaise idée. C'est bon, vous l'avez le topo de sa journée ? Parce qu'attendez, le meilleur reste à venir ! Bah oui, on garde le meilleur pour la fin, c'est bien connu ! Ayant pour seul habit ce slip de bain noir et sa chaîne en argent avec la croix incrustait d'un saphir en même métal identique, il ne s'attendait pas vraiment à se manger une planche de surf à la sortie de l'eau salée. Mais alors, pas du tout. Résultat : trou noir, ligotage et migraine horrible au réveil. Grey entendait vaguement des murmures, quelqu'un parler et puis, en ouvrant les yeux, la revoilà ce taré avec son Tiplouf... Tout aussi taré. Sa tête le lançait comme un lendemain de cuite trop violente, il n'arrivait même pas à la maintenir droite alors il prenait appuie sur le rocher derrière lui avec un air ailleurs. Bien, un gamin qui se prend pour un super-héros. Enfin gamin … Il n'avait pas l'air beaucoup plus jeune que lui. Il n'en ai pas moins qu'il avait une forte envie de sortir les crocs, mais que pour le moment, il n'était pas apte pour. « Loupé, retentes ta chance » fit-il, vaseux, pensant qu'il voulait le tuer. On ne sait jamais après tout, combien d'enfant son psychopathe en vérité ? Faut se méfier des gens innocents.

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Wilde
avatar
Lupin Krystal Prince Hope Hero Roy
♦ Messages : 240
♦ Ville d'origine : Vaguelone
♦ Job : Dresseur
♦ Pokémon rêvé : Milobellus
♦ Type préféré : Eau
♦ Avatar : Ian Harding
♦ Commentaires :





Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t688-carte-de-dresseur-de-gabriel-wilde#13682
MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Dim 25 Juin - 22:21


« Hey, whataya want from me ? »
Grey


Cette soudaine monté d'adrénaline causé par mon lancé de planche de surf ne redescendait pas. J'avais l'impression que je pouvais faire n'importe quoi. Des acrobaties, sauver le monde, voler dans les airs. C'était étrange et totalement nouveau. Mon coeur battait beaucoup trop vite. Lorsque l'inconnu se réveilla, celui ci fit un bond dans ma poitrine. Il n'avait pas du tout l'air bien. Je le comprend, se prendre une planche de surf ça ne fait pas du bien. Cela m'est déjà arriver de m'en prendre une en surfant dans l'eau mais juste un saignement de nez et c'était finit. Là on était dans le sable et j'avais vraiment mis toute mes forces. J'aurais vraiment pu le tuer. C'est ce que j'ai pensé en le voyant par terre totalement inconscient. Heureusement, il était vivant. Mais maintenant qu'est ce que je fais ? Il posa ses yeux sur moi et j'avalai difficilement ma salive. Ce n'est pas le genre de situation où je me sens à l'aise. A vrai dire, je n'ai jamais chercher à assommer quelqu'un auparavant… Je l'entendu me parler. Il voulait que je le refrappe ? Il va pas bien celui là. Je sorties le pistolet à eau que j'avais emmener pour jouer avec Lupin et aspergeai ma victime avec. « On se réveille voleur de pokémon, il faut qu'on parle »

Je ne savais pas si j'allais en tirer grand-chose de lui, mais après l'avoir frappé une idée m'étais venu en tête. J'ai toujours eu une haine pour les membres de la team rocket. Je n'ai jamais compris ces gens capable de voler les pokémon des autres et faire souffrir autant de personne. C'était horrible cette organisation … Et pourtant elle a énormément grandis et compte beaucoup de membre dans le monde entier. Comment tout ça c'est possible. Les gens y vont pour quoi ? Une haine envers les pokémon ? Une question d'argent ? Un lavage de crâne ? Un coup de planche de surf sur la tête ?
Peut être que celle-ci lui a mis un minimum les idées en place.

Je regardais l'inconnu le plus froidement possible. Mon Tiplouf lui tournai autour dangereusement. Lui aussi voulait régler ces comptes avec cet ordure. Même-ci l'humiliation était déjà faite vu qu'il se trouvait en maillot de bain ligoté. «  Tu vas gentiment répondre à mes questions et pas faire d'histoire. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Mar 27 Juin - 10:40


« Hey, whataya want from me ? »
Gabriel


La montée d'adrénaline n'était visiblement pas d'actualité pour tout le monde. Dans le cas de Grey, il avait plutôt du mal à reprendre ses repères, pris de nausée à cause de la migraine. Tss ! Même les lendemains de cuite sont plus agréable à côté finalement. Qu'est-ce qu'il lui voulait à la fin ? Et pourquoi c'est toujours lui qui se mange les situations cocasses ?! Le bon dieu devait être sacrément cruel. Ok, stay cool, il fallait qu'il se concentre pour s'en remettre. Ça allait être délicat avec un Tiplouf qui piaille et un jet de pistolet à eau dans sa figure. Non quoi que, ça aidait en faites. Très rapidement en tout cas. Puisque la frustration le maintenait éveillait, accentuer par la fraîcheur de l'eau qui était plutôt la bienvenue après un coup pareil. Novice. C'est clairement ce que disait le regard de Grey en levant la tête vers lui. Surfeur, il suppose du moins. Hormis si une planche de surf en guise de masse était son arme de tous les jours. Haussant un sourcil en le regardant, il n'y avait finalement pas de quoi avoir peur. Des deux, c'était même l'agent double qui était le plus serein, loin de s'inquiéter. Il gigotait un peu, estimait le nœud qui le maintenait attaché à son cailloux. Un habitué de la mer. Bien souvent, c'est eux qui savent faire les meilleurs nœuds et celui-ci était costaud. « Et si j'ai pas envie de te parler » fit-il sans réellement attendre de réponse de sa part.
Il espérait sincèrement que son Cornèbre allait le retrouver avant de se retrouver lyncher à coup de pistolet à eau. Ou à coup de bec de Tiplouf, à voir. Il surveillait les agissements du petit Pokémon. Avec le temps, il se méfiait de ces créatures. Certes, il avait une compassion aiguë envers eux, mais ça ne les empêchait pas de se montrer douloureuse quand elles s'attaquent aux humains. Sinon, il y aurait déjà bien longtemps qu'ils s'en passeraient pour se défendre contre les Pokémons sauvages.

Dépité à l'avance, Grey était tout ouïe. De toutes façons, ce n'est pas comme si c'était son premier interrogatoire. Il en avait eu des plus musclés où ce n'était pas à coup de jet d'eau qu'on l'interrogeait, mais à coup de poing et de pieds. Alors franchement, il ne s'inquiétait plus pour les novices. Surtout pour quelqu'un qui improvise. Tout ce cinéma pour quelques réponses, ça le rendait malade. Ou presque. Il patientait et attendait ce qu'il voulait savoir. Dans le domaine du mensonge ou de la semi-vérité, cela faisait bien longtemps qu'il était passé pro dans cette matière. « Vas-y, je t'écoute. Si ça me ne plaît pas, je ne répond pas. T'es prévenu. ». Voleur de Pokémon … Quand il y repense, ça ne l'atteignait même plus à force. C'était devenu banal, cela faisait partit du masque pour lui maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Wilde
avatar
Lupin Krystal Prince Hope Hero Roy
♦ Messages : 240
♦ Ville d'origine : Vaguelone
♦ Job : Dresseur
♦ Pokémon rêvé : Milobellus
♦ Type préféré : Eau
♦ Avatar : Ian Harding
♦ Commentaires :





Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t688-carte-de-dresseur-de-gabriel-wilde#13682
MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Mar 27 Juin - 13:11


« Hey, whataya want from me ? »
Grey


Cet inconnu reprenait peu à peu ces esprits. Il n'avait pas l'air très content de la situation. Sans blague ? Qui serait heureux de se prendre une planche et se réveiller ligoté à un rocher. J'étais plutôt fière de mon coup. Mon nœud était solide, à moins d'avoir un couteau dans la manche, il ne pourra pas faire grand-chose. Lorsque je vivais encore à Vaguelone, j'allais voir les marins quand je m'ennuyais. C'est eux qui m'ont appris à faire toutes sortes de nœuds avec une corde. J'en avais oublié certains, mais pas les plus utiles.

Je croisais les bras face à sa réponse. Il avait le sens froid et n'avait pas l'air effrayé. Je n'étais pas l'homme le plus costaud et le plus intimidant du monde non plus. Mais je savais tout de même très bien me défendre en cas de danger. «  Si tu réponds, je te laisserais pas seule accroché à ce rocher. » Cet homme avait l'air seule. Tiplouf lui avait volé tout ces objets de valeurs, il serait donc dans l'incapacité de communiquer avec un de ses affreux collègues.
Je ne voulais pas non plus le frapper ou le mordre pour le faire avouer. La torture ce n'est pas dans mes habitudes (le kidnapping et le séquestration non plus en faite.) Mes parents étaient hippies, s'il m'aurait vu à ce moment-là l'un aurait fait un malaise. Et Evidence ? Elle m'aurait soi tabassé, soi rejoint dans ma bêtise après réflexion.

J'inspirai un bon coup et reposai toute mon attention sur ma victime. « Pourquoi tu es dans le coin ? Tu prépares un sale coup c'est ça ? » Qu'il va pas me répondre qu'il vient passer des vacances au soleil en famille. Lupin aurait le droit de lui faire passer un sale quart d'heure. J'ai tellement de questions à lui poser mais je préférais commencer doucement. Je ne savais même pas s'il allait répondre à cette question là. Alors ne commençons pas les sujets philosophiques ou révélation d'enfance difficile. De plus, gagner sa confiance serait mission impossible. Déjà car je l'ai frappé et en plus se faire pote avec un membre de la team Rocket est inconcevable. Lupin lui tournai dangereusement autour et faisait mine de le pincer pour l'effrayer. Je le laissais dans son délire. On ne sait jamais, ça peut toujours servir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Ven 30 Juin - 14:41


« Hey, whataya want from me ? »
Gabriel


Un peu ? Beaucoup oui. Et Arceus sait que Grey n'est pas du genre à aimer les surprises. Les bonnes, peut-être. Mais jusqu'ici, les bonnes surprises se faisaient plutôt rare. Et pourtant, il continuait de se faire violence. À commencer par ne pas s'énerver. Ce n'était pas le bon plan de se mettre en colère. Non pas qu'il voulait amadouer pour que l'autre lui face confiance, mais plutôt pour éviter de faire la même chose que lui : à savoir quelque chose de stupide. Grey se contentait de chanceler doucement de droite à gauche, ne pouvant pas se défaire de ses liens. Il avait tout intérêt à la prendre à la cool, ça ne pouvait pas être pire après tout. Si ? En plus de ça, il était trop confiant ? Non-non, il y avait des signes qui ne trompaient pas. En le scrutant de bas en haut, il y avait un peu de nervosité dans ses gestes même s'il tentait d'être impressionnant. Et tenter était le mot juste parce qu'il n'était pas spécialement monstrueux et le Pokémon qui l'accompagnait, pas vraiment intimidant. « J'ai dis que je ne répondrais pas si ça ne me plaît pas, novice. ». Lui-aussi pouvait se montrer têtu, presque plus que l'apprentie inspecteur. Et puis, il avait un plan de secours, il avait toujours un plan de secours. Sinon, il ne se montrerait pas aussi confiant. Mais ça, il imaginait que ça ne lui traversait pas l'esprit. À moins qu'il lui demande, sauf que ça ne lui plairait pas. Et donc, par suite logique, il ne répondrait pas. Têtu, vous avez dis têtu.
Ses esprits étaient totalement revenus et ce n'est que maintenant qu'il remarquait que ce pingouin bleu lui avait volé ses objets précieux. TOUS ses objets précieux. La chevalière, il s'en fichait. Son portable, encore plus. Au contraire, ça lui faisait des vacances. Mais alors, que cette petite merde lui prenne ses Pokémons, pire encore, le dernier souvenir de son défunt mari comme ça, comme si c'était à lui ! La colère était montante, la haine aussi. Il y avait des choses à ne pas toucher avec l'agent Nightless, à commencer par les créatures qui palliaient à sa solitude avec leurs fidélités et le cadeau de son homme. S'il n'avait pas les mains attachées dans le dos, il aurait déjà sauté sur ses deux guignols.

Il était bien accroché à un rocher … Avec une corde ? Il a déjà vu des films d'actions ? Parce que de temps en temps, ils ne disent pas n'importe quoi. S'il ne pouvait pas se défaire, il l'aurait à l'usure. Une fois ses mains récupérées, il se fera une joie de lui rappeler qui est le patron ici. Même en slip de bain ! La première question était tombée : classique. Tellement classique que Grey leva les yeux au ciel face à celle-ci, ignorant cette terrible menace qu'était un Tiplouf jouant au dur à lui tourner autour. « Elle est nulle ta question, elle ne me plaît pas. Le minimum syndical, quand on séquestre quelqu'un, c'est de se montrer un tant soit peu crédible. ». Grey avait replié ses jambes contre lui pour avoir un minimum de confort. Et aussi pour bouger parce que nom de dieu que c'était inconfortable cette position. Il avait craqué sa nuque, continuant discrètement d'user ses liens sur la roches. S'il ne pouvait pas les défaire, alors il allait les briser. Même si ça doit lui coûter des pic-pic à répétition le temps d'user la corde. Le regard figé vers l'autre garçon, il ignorait totalement le Tiplouf menaçant. Il serait un peu plus impressionnant, il s'en ferait un peu plus. Mais, en vue des marques de coups et des bleues sûrement frais, l'agent double relativiser quelque part sur son sort en se disant que ça ne pourrait pas être pire. « Comme t'as l'air nouveau dans ce domaine, je vais être gentil, j'vais faire un effort » commença-t-il avec un sourire exagéré, proche du narquois. « J'avais l'intention de rien faire, j'étais ici en reconnaissance. Mon Boss veut de l'exotisme en matière de Pokémon. Mais, après ça, je pense que lorsque j'aurais les mains libres, tu risques de regretter. Très probablement d'ailleurs. ». Il s'était légèrement penché en avant, le sourire avait disparu pour un air glacial et terrifiant. Il n'était pas natif de Lavanville ni même charger des nouvelles recrues pour rien après tout. « Je te propose quelque chose. Rends-moi ma chaîne et je répondrais à tes question même si elles ne me plaisent pas. De la plus intelligente à la plus stupide. ». Du sang-froid, toujours. Il se fichait bien de crever attaché à ce rocher. Ce qu'il voulait, s'était son bijou le plus précieux. Il se sent plus serein quand il l'a autour du cou. Là, clairement, il n'est pas serein donc, rétablir cette sérénité sera déjà plus facile pour ce débutant.  

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Wilde
avatar
Lupin Krystal Prince Hope Hero Roy
♦ Messages : 240
♦ Ville d'origine : Vaguelone
♦ Job : Dresseur
♦ Pokémon rêvé : Milobellus
♦ Type préféré : Eau
♦ Avatar : Ian Harding
♦ Commentaires :





Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t688-carte-de-dresseur-de-gabriel-wilde#13682
MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Ven 30 Juin - 21:39


« Hey, whataya want from me ? »
Grey


La communication risquait d'être compliqué.  Il avait déjà bien repris ces esprit et semblait vouloir en découdre très rapidement. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Dans une telle situation je l'aurais déjà insulté de tout les noms et hurlé le plus fort possible pour que quelqu'un m'entende. Il semblait avoir un sang froid exceptionnel. Mais avec son métier il fallait bien de ça. Quelqu'un plutôt sentimental ne pourrait pas faire ce genre de chose à moins que quelque chose de gros le motive dans l'histoire. Il semblait avoir la haine contre mon Tiplouf. Il le regardait de plus en plus mal surtout lorsqu'il remarquait que ce voleur de Lupin lui avait prit la moitié de ces affaires. Je n'aime pas vraiment ce comportement du Pokémon d'Evy.  Il a toujours eu cette habitude de voler les gens qui avait des objets de valeurs et les donner à d'autres pokémon ou personnes dans le besoin. Je n'aime pas trop cette logique. On ne peut pas blâmer quelqu'un de riche. Là ce n'est pas la richesse qui la poussé à faire ça mais le faite que cet homme là était malveillant. Un membre de la Team Rocket ça ne fait jamais très bonne impression.  Bien sûr, je ne comptais pas laisser Lupin repartir avec tout ça. On aurait tout laissé dans la grotte.  Je me sens déjà assez coupable comme ça, je ne veux pas non plus passer pour un voleur. Les voleurs ce sont eux ! Pas moi !  

L'homme remballa ma question comme un vulgaire torchon. Il est agaçant celui là … Je le séquestre seulement car c'est quelqu'un de mauvais, il n'a ce qu'il mérite après tout. Lorsqu'il me lançait qu'il fallait que je sois un peu plus crédible dans mon rôle de ravisseur, je ne pu m'empêcher de rire. «  Tu imagines que ce qui t'arrive en ce moment, de nombreux pokémon ont subit la même chose par votre faute ? C'est désagréable hein ? Contrairement à toi je n'ai pas ça dans la peau. »
Je gardais mes bras croisés contre mon torse, je n'avais toujours pas lâché ce pistolet à eau. Je ne pense pas qu'il me servirait de toute façon.  

Heureusement, l'agent décida enfin à parler, il avait pitié de moi ça se voyait. Il me souriait presque maintenant, avec beaucoup d'agacement dans les yeux tout de même. Que c'est aimable de me répondre ! Je commençais à être à court de moyen de lui faire cracher le morceau. Je n'avais pas du tout planifié ce kidnapping. Tout à été de dernière minute et pas du tout controlé. En y repensant, j'avais l'air con. Il me répondu que son patron cherchait de l'exotisme et qu'il comptait me faire payer tout ça. Je fronçais les sourcils. «  Je ne prend pas en compte tes menaces.  Je veux juste comprendre comment quelqu'un doté de sentiments peut faire un job pareil. » Je remarquais qu'il était soudainement préoccupé par autre chose. Il voulait une chaine, il avait l'air d'y tenir pour me faire un marché de la sorte. Franchement, même-ci il me dit la vérité ou non, j'allais le lui rendre. Sa proposition me faisait comprendre que cette chaine était symbolique pour lui.  « C'est d'accord. »
Je posai mon arme et fouillai dans les objets dérobés par Tiplouf. Celui-ci sembla très mécontent de mon geste. Il s'approcha de moi pour m'empêcher mais je le virai de la main. « Arrête tes bêtises ! » Je pris la chaîne et passais derrière mon nouvel ennemi pour lui attacher la chaine autour du cou en faisant bien attention à pas me prendre un coup de genoux au passage. « Voilà, content ? »
Je m'étais reculé et entendu une réaction de sa part. «  Pourquoi tu y tiens tant à ce bijoux ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Lun 3 Juil - 15:40


« Hey, whataya want from me ? »
Gabriel


On ne peut pas dire qu'elle ait commencé de la meilleure manière qui soit tout d'abord, cette conversation. Après tout, il serait venu sans l'assommer, à la limite l'agripper par le col pour lui dire qu'il avait des questions à lui poser, il aurait été plus … Diplomate quelque part. Hors, ça n'avait pas été le cas. Il préférait les méthodes plus brutales ? Grey aussi. Un point sur lequel ils allaient peut-être s'entendre. Parce qu'en y repensant, il n'était pas tout à fait sûr qu'il se serait montrer diplomate avec du recul. Hormis se murer dans le silence, il ne lui aurait pas appris grand chose. Rembarrant sa question donc, il n'avait pas envie d'y répondre. Elle était classique, avec un manque flagrant d'imagination. Oh, il allait bouder ? Le ligoté affichait une petite mine amusée en le voyant réagir ainsi. Allons Grey, soit gentil, t'as à faire à un nouveau en matière d'interrogatoire musclé. En même temps, si l'autre se complaisait dans ses œillères de préjugés, il ne pouvait pas aider à grand chose. Soupirant discrètement, il avait relevé sa tête à la remarque de l'autre. Wouah, en matière d’étiquetage, il aurait fais carrière dans un supermarché s'il n'était pas aussi idiot.
Grey n'avait rien répondu, il s'était contenté de lever les yeux au ciel. C'était une question, ça ? Parce qu'elle lui plaisait encore moins que la première d'où son silence. « Je sais jouer du violon. Tu me détaches et je te joue un morceau pour t'accompagner dans ta petite complainte ». Peut-être pas si silencieux que ça finalement. En même temps, il n'avait pas pu résister face à ce … Justicier. Ce n'était même plus du sort des inspecteurs à cette allure, mais des super-héros miteux qui avaient besoin de mettre des collants pour se sentir pousser des ailes. Grey s'en foutait royalement de ce genre de prise de conscience. Et alors ? Ce n'était pas nouveau, mais il était curieux de savoir une chose : il parle de séquestration de Pokémon, on en rediscute du cas Pokéball, petite boule de métal à laquelle ils se vantent tous d'avoir qui enferment à longueur de journée les Pokémon dedans, ou non ?

Parce que s'il voulait jouer sur ce terrain, il avait du répondant. Et que si ses compagnons n'étaient pas épuisés par les derniers jours, ils seraient là à lui apprendre qui était le torturé et qui était celui qui séquestrait gratuitement. Alors, Grey ne voulait même pas répondre à cet argument vu et revu, pré-mâché et recraché un nombre de fois incalculable à sa figure. Il avait totalement confiance que ses méthodes n'étaient pas les plus lumineuses pour les autres. Que ce n'était pas un héros comme ils aimaient tant en manger à la pelle pour se donner une raison d'exister. Mais, s'il devait s'arrêter de vivre à chaque fois qu'on lui reprochait de se salir les mains pour faire avancer les choses, alors ça ferait déjà longtemps qu'il serait mort. Alors non, pour ce qui est des raisons, il ne lui dira rien. Il n'a pas envie de se confesser envers une personne qui vient de l'assommer avec une planche de surf et qui joue les durs. Encore moins quand ladite personne possède un Tiplouf cleptomane. Grey avait fais un geste brusque, tirant sur ses bras. Ceux-ci avaient craqué, mais il s'en fichait pas mal. Un peu plus, et il allait se déboîter une épaule. C'était un signe que sa rage rugissait à l'intérieur de lui malgré ce masque froid et glacial qu'il arborait. Une proposition honnête, un peu plus honnête en tout cas que les méthodes de l'autre. Il lui avait enlevé ses affaires, sa dignité et ses compagnons, il pouvait au moins lui rendre sa chaîne. Il le regardait faire du coin de l’œil, méfiant tout de même. Si ça se trouve, il allait encore se moquer de lui. La prendre, mais pas lui rendre pour jouer encore plus avec ses nerfs. Non, il avait bel et bien remis son précieux bijoux autour de son cou, d'où le fait que Grey n'avait fais aucuns gestes brusques. « Merci » fit-il simplement. Ça répond à la question ? Non. Zut, ça ne n'était pas cool comme interrogation. Mais, il avait donné sa parole et, contrairement à ce que ce garçon pouvait croire, Grey était un homme d'honneur. « C'est un cadeau ». Il avait répondu, sans être précis car, c'était hors de questions de lui dire quoi que ce soit sur sa vie privée. Il ne l'avait fais avec personne encore, ce n'est pas avec un inconnu, son bourreau qui plus est, qu'il allait se confesser.  

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Wilde
avatar
Lupin Krystal Prince Hope Hero Roy
♦ Messages : 240
♦ Ville d'origine : Vaguelone
♦ Job : Dresseur
♦ Pokémon rêvé : Milobellus
♦ Type préféré : Eau
♦ Avatar : Ian Harding
♦ Commentaires :





Voir le profil de l'utilisateur http://ichooseyou.forumactif.com/t688-carte-de-dresseur-de-gabriel-wilde#13682
MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Ven 7 Juil - 19:41


« Hey, whataya want from me ? »
Grey


Je ne sais pas si c'est la température ou les commentaires de ce gars,  mais j'avais de plus en plus chaud et la colère montait en moi. Il se fichait totalement de moi en permanence. Il avait malheureusement compris que j'étais totalement inoffensif et que j'allais surement l'abandonner dans la nature après mon interrogatoire. Je ne compte pas le garder ligoter dans mon garage. C'est déjà encombrant et de la folie. J'aurais du réfléchir à deux fois avant de l'assommer comme un imbécile.  Je me suis surestimé sur ce coup-là. J'ai au début pensé qu'il était totalement insensible à tout ce qui l'entourait et ne comprenait pas du tout ce que je lui reprochais. Heureusement, il était bien plus intelligent, mais aussi malin, et ça, je m'en méfie. Alors que j'avais envie de le frapper une seconde fois avec ma planche pour l'assommer et me barrer il me tendu une branche en me réclament son collier.  Cela m'a paru étrange sur le coup. Franchement, si j'étais à sa place j'aurais réclamé qu'on me rend mes pokéballs. Mais il semblait bien plus sensible à ce bijoux.

Je lui attachais la chaine autour de son coup. Il ne fis aucun geste. Il semblait rassuré d'avoir récupéré son bien. Je n'avais pu m'empêché de lui demander pourquoi il y tenait. Il me répondu simplement que c'était un cadeau. Même les agents de la team rocket avaient des sentiments, peut-être pas pour les pokémon qu'ils volent mais ils n'ont pas tous un coeur de pierre. Dans son cas cela semblait douloureux. Ce collier à une longue histoire et cet homme semble avoir une faiblesse se rapportant à cela. Je n'osais pas en demander plus. Déjà, ce n'étais pas mon but à la base, et ensuite, je ne veux pas me mêler de ce qui me regarde pas. Il a été déjà assez humilier comme ça d'être ligoté en maillot de bain.  «  C'est un beau cadeau. Bien …  J'aimerai tout d'abord savoir ce qui t'as poussez a rentrer dans la Team Rocket ? »

Je ne sais pas exactement ce que je cherche. J'aimerai comprendre ces motivations… Un rêve de fortune ? Ou est-il depuis petit dedans ? Autre chose ? Malheureusement, il y a tellement de raison valable. Valable pour eux, mais impardonnable pour moi dans tout les cas.  Je m'étais assis en face de lui à une distance raisonnable mais je ne voulais pas paraître menaçant (ou l'agacer encore plus) et qu'il change d'avis. Je veux qu'il me parle.  Soudain une question me brula les lèvres. Peut être la question la plus évidente à poser. « Tu aimes les pokémon ? » Je suis au courant que des gens les détestent, et cela me choque. D'autres sont totalement indifférent et les prennent pour des objets. Je viens d'une famille d'amoureux des pokémon, c'est peut-être pour cela que je suis trop sensible lorsqu'il s'agit d'eux.  

Tiplouf était resté au fond de la grotte à nous observé. Il m'avait suivit dans mon délire, mais n'avait pas du tout la même vision que moi. Il aurait sans doute voulu que je le torture et l'humilie, je le comprend d'un côté, mais je ne peux pas faire ça. Ce n'est pas moi. Je ne saurais pas comment m'y prendre et je m'en voudrais beaucoup trop. De plus, si sa tourne mal, je vais le payer le prix fort. Je n'avais pas envie de ça.  Je soupirai. « Au faite, désolée pour ta tête. » Je pense pas qu'il me pardonnera, je m'en fiche d'un côté, mais au moins je me serais excusé de l'avoir littéralement assommé à coup de planche de surf. Ça doit faire un mal pas possible, mais étrangement, il semblait s'en avoir bien remis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)   Mar 18 Juil - 19:04


« Hey, whataya want from me ? »
Gabriel


C'était bon pour lui, très bon même. La colère fait souvent office de pression pour mieux retrouver son calme après. Une valve qui permet de remettre à zéro ses émotions. Alors si son jeune agresseur commençait à bouillonner de colère à cause de ses mots, c'était une bonne chose. Cela dit, il ne cachera pas le fait qu'il s'attendait à ce qu'il se mette en colère plus tôt. Il n'allait pas s'en plaindre. Un fin sourire s'était scotché sur les lèvres de Grey. Un sourire qui s'était dissipé très vite en voyant ses affaires personnelles, et en particulier sa précieuse chaîne, dévaliser par ce petit pesteux de Tiplouf. Grey s'agitait, n'arrivant plus à trouver son calme. La valve avait été ouverte aussi du côté de l'agent double qui rageait intérieurement. Il bouillonnait d'une colère sans nom, ne contrôlant plus ses mots et ses gestes. Il avait tout intérêt de lui rendre sa chaîne, c'était un ordre qui émanait de la bouche d'un agent des forces de l'ordre assez fou pour se salir les mains chez les criminels, donc il valait mieux pour lui qu'il fasse très attention. Et puis finalement, en voyant son ravisseur accepter son deal, Grey avait retrouvé son calme. Il n'avait pas fais un geste, attendant simplement que la chaîne retrouve sa place autour de son cou. La pierre bleue qui sertissait la croix en son centre semblait avoir un effet apaisant sur le caractère du brun.
Si bien qu'il a accepté de répondre. Une réponse vague, mais amplement suffisante à son goût. À en juger par la tenue de l'autre, il avait potentiellement une petite-amie. Et donc, il pouvait comprendre quel personne pouvait aimer suffisamment pour faire un tel cadeau. Grey avait croisé ses jambes, reprenant une posture droite et assurer. Sa tête le lançait toujours autant, mais ça devait être la bosse qui prenait forme à l'arrière de son crâne. « Un meurtre, j'enquête. Je cherche les sbires qui ont tué … Et bien celui qui m'a fais ce cadeau disons. »

Grey ne pouvait rien contre les personnes qui faisaient fausses route à son sujet. Mais, il pouvait au moins les guider sur la bonne voix. Après, libre choix à ce gars s'il voulait accepter de l'écouter ou bien s'il souhaitait continuer à le ranger dans un panier à cause de préjugés. Il n'avait pas bouger, simplement un petit peu pour se redresser et faire craquer sa nuque. Il commençait à avoir des fourmis dans les jambes mine de rien avait une telle position. Grey avait relevé la tête en entendant la question aussi soudaine que bizarre de la part de ce garçon. « Oui, je les aime bien sûr » fit-il sans vraiment comprendre ce que l'autre attendait de lui exactement avec une telle interrogation. A moins que cela soit ce naturel qu'il attendait. Grey aimait les Pokémons, c'était des compagnons, une famille, des amis. Il ne voyait pas comment quelqu'un pouvait les détester. Et si c'était le cas, alors ladite personne était vraiment une idiote. C'est peut-être aussi pour ça qu'il n'aime pas la Team Rocket. Parce que ces personnes-là n'aiment pas les Pokémons. Ce n'est pas possible avec ce qu'ils leur font subir. Grey ne menait pas son combat dans l'ombre seulement pour son mari. Il le faisait pour les Pokémons et pour les humains. Pour toutes les personnes qui ont été blessés par cette organisation et c'est ce qui lui permettait de ne pas sombrer dans leurs vices.
En y repensant, ça le mettait en colère. Une colère glaciale, mais qui n'avait aucune raison d'être déversé sur ce garçon un peu trop sur de lui pour séquestrer un agent double. Pas de chances, s'il voulait interroger un sbire pur et dur, c'était loupé. « T'auras qu'à me payer un verre pour te faire pardonner. Ou une glace. ». Quoi que, après trois année en ermite au sommet du mont Argent, son insensibilité au froid devait jouer pour soulager la douleur. À voir, il n'avait rien contre essayer en tout cas. 

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey, whataya want from me ? (ft. Grey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Grey's Anatomy RPG]
» Grey's Anatomy
» Grey Knights
» Mod Blue and Grey
» Fiche Jean Grey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Choose You :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: