⦿ Règlement
⦿ FAQ
⦿ Guide
⦿ Groupes
⦿ Localisation Pkmn
⦿ Annexes
⦿ Récapitulatif des Règles
⦿ Bottins

⦿ Multicomptes
⦿ Parrainage
⦿ Scénarios
⦿ Carte Dresseur
⦿ Erreurs
⦿ Boutique
⦿ Dé Starter
⦿ Dé Shiny
⦿ Dé Sexe du Pkmn
⦿ Succès
⦿ Validation Captures
⦿ Gestion Pkmn
⦿ Œufs
⦿ Clôture RP
⦿ Concours
⦿ Reproduction
⦿ Marché
⦿ Échange Miracle
⦿ Défis

Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez
 

 Nuit divine, amour fraternel. (harley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyVen 7 Aoû - 19:47

Douce musique résonnant dans toute la maison, à l'entrée du port de Port Mousson. Zéphyr est plutôt heureux d'avoir pu racheter cette demeure il y a quelques années. Doux endroit qui est finalement devenu son petit cocon de confort avec le temps. Il s'y sent réellement chez lui, et ça, ça n'a pas de prix. Ayant récemment adopté Roussil au sein de l'élevage de Juniper, le beau brun essaie de nouer un peu plus de liens avec cette dernière. Sourire tendre en y pensant, tandis que la renarde le regarde préparer les entrées, des petites terrines. Il n'a jamais été très doué pour la cuisine, mais Zéphyr fait des efforts et se spécialise un peu plus. Cela lui évite de manger des plats préparés au supermarché, ce qu'il faisait la plupart du temps, après la disparition d'Anna.

« Tu as l'air curieuse. Si tu as faim, tu peux toujours te servir toi-même, tu sais. » Avoue Zéphyr, tout en entendant, un peu plus loin, Nobu et Sera chahuter. Toujours ces deux-là. Petits chenapans. Mao dort encore, fier dans un petit coin du salon spécialement mis en place pour lui. Il ne devrait plus tarder à se réveiller. Quant à Mizu, ce dernier nage dans la petite piscine extérieure trônant dans le jardin, à l'ombre d'un pommier.

Ce soir, c'est un grand soir. Zéphyr a invité sa petite sœur, seconde aînée de la fratrie, pour une petite soirée barbecue à la maison. Loin de l'agitation des repas familiaux avec tout le reste des enfants Weasley, Zéphyr est certain qu'ils pourront passés un bon moment. Ainsi, vêtu d'un bermuda kaki et d'un chandail blanc, le policier attend patiemment l'arrivée de sa cadette avec qui il entretient une relation plutôt fusionnelle et ce, depuis leur plus tendre enfance.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Harley Weasley
Harley Weasley
Hadès Lexa Styx Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978
⦿ Messages : 438
⦿ Ville d'origine : Port Mousson.
⦿ Job : soigneuse dans un centre pokemon.
⦿ Pokémon rêvé : le majestueux arcanin, ou encore lixy ou lucario.
⦿ Type préféré : eau, principalement.
⦿ Avatar : elizabeth olsen.
⦿ Commentaires : zaath ⦿ athénaïs ⦿ rosalind ⦿ loreley ⦿ anton ⦿ abigail ⦿ solo ⦿

à venir : x

Nuit divine, amour fraternel. (harley) 9DPn
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Tumblr_mjbd3puu9I1r84emlo1_500

https://ichooseyou.forumactif.com/t7724-carte-de-dresseur-harley-weasley#396848
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptySam 8 Aoû - 10:41

C'est le moment de partir. Mais voilà que Lexa fait des siennes. Ta nouvelle recrue a décidé qu'elle ne bougerait pas de là. Un non négatif. Tu soupires. Mais tu as décidé que tu serais aussi tête de mule qu'elle. Alors dans ta petite maisonnette, tu t'assoies, face à elle. Décrétant que tant qu'elle ne voudrait pas partir, et bien vous ne partirez pas. Hades quant à lui soupire, tente des négociations dans leur jargon avec Lexa, mais en vain. C'est alors qu'il simule une chute de dramaqueen. Surement parce qu'il n'en peut plus de Lexa et de ses humeurs. Toi, tu ne peux retenir un petit rire s'échapper face à la simulation de ton petit Kaiminus. C'est un véritable pitre quand il s'y met. Tu finis par t'allonger dans le salon, quitte à attendre, autant attendre dans une position un peu plus agréable. Soudain, tu sens un poids sur ton abdomen. Tu te redresses alors légèrement pour voir qui est sur toi, et à ta plus grande surprise, c'est Lexa, ton petit Salamèche. C'est surement une des premières fois où elle daigne s'approcher de toi, et tenter le contact la première.

- Viens avec nous, tu verras, Zéphyr a des pokémons, se sont des amours. Tu marques un temps de pause. J'aimerai aussi que mon frère te rencontre. Tu ajoutes avec une voix douce, et sincère.

Ton frère n'avait encore jamais vu ta nouvelle recrue. Il faut dire que cela ne faisait pas très longtemps que Lexa était désormais tienne. Mais ça te tenais à coeur qu'il la rencontre. Même si c'était une petite tête de mule, elle était particulièrement attachante. Chiante, mais attachante. Et tu avais toute la patience du monde, et rien qu'avec ça, tu restais persuadée que vous finiriez par créer quelque chose de solide toutes les deux. Il fallait juste du temps.

- Salaa, salamèche ! qu'elle lâche, avant de descendre de ton ventre, et se positionner à côté de Kaiminus, et de lui donner un coup de queue. Lexa ! Tu lâches, alors que ton Kaiminus s'apprête à lui cracher de l'eau dessus. Hep ! Tu t'exclames pour les stopper dans leur folie, tout en t'approchant d'eux. Ca suffit tous les deux, tu leur dis en posant une main sur chacun d'eux pour leur offrir une caresse. Allez, on y va ! Salaaamèche ! s'exclame la femelle. Kaiminuuus... grommelle le mâle.

Tu tapotes ton sternum pour que ton Kaiminus se jette dans tes bras, et Salamèche étant à tes côtés, vous vous mettez enfin en route. L'avantage à Port-Mousson, c'est que ce n'est pas bien grand, et que tu n'habites pas bien loin de chez ton frère. Ainsi, en une bonne vingtaine de minutes de marche, tu te retrouves devant son portillon. Tu passes ce dernier pour venir frapper à sa porte. Voilà qu'il vient ouvrir.

- Salut frérot ! Tu t'exclames tout sourire à la vue de ton grand frère. Tu te hisses alors sur la pointe des pieds pour lui faire la bise. Zéphyr, je te présente Lexa, ma nouvelle recrue. Lexa, voici Zéphyr, mon frère, tu lâches à l'attention des deux, toujours ce même sourire aux lèvres.

Ton Kaiminus quant à lui ne se fait pas prier pour rentrer à l'intérieur et faire comme chez lui, comme il a l'habitude de faire. A savoir, aller retrouver les pokémons de Zéphyr.  
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyLun 10 Aoû - 21:40

Début d'une soirée qui s'annonce fort agréable pour le policier aux cheveux bruns. À dire vrai, ce dernier est toujours ravis de recevoir des membres de sa famille chez lui. Les Weasley sont plutôt unis et Zéphyr fait de son mieux pour perpétuer les valeurs que leurs parents leur ont enseignés. Toujours se serrer les coudes. Toujours prendre des nouvelles des autres. C'est primordiale. Ainsi, quand il entend frappé à la porte, le policier ne perd pas de temps ; partant aussitôt en direction du hall d'entrée, un large sourire étirant ses lèvres. Douce Harley. Jolie blonde aux yeux verts ; portrait craché de leur mère, tandis que Zéphyr, lui, semble avoir tout pris d'un père à la peau mate et aux cheveux noirs de jais. Des opposés qui sont pourtant bel et bien de la même famille. Certains s'amusaient parfois à sous entendre qu'ils auraient pu ne pas être une véritable fratrie, mais il faut avouer que les mélanges sont parfois surprenants, cela ne fait pour autant pas d'eux des menteurs.

Une petite bise agréable, Zéphyr l'arrête tout de même rapidement pour l'enlacer avec douceur. Tactile, comme à son habitude. Il ne l'a pas été durant quelques années, se renfermant, suite à la mort d'Anna, mais avec le temps, il a repris du poil de la bête et ce sourire éternel qu'il avait autrefois commence à pointer à nouveau le bout de son nez. « Salut Hadès ! Fais attention à ne pas réveiller Mao avant qu'il ne le décide lui-même. » Avertit rapidement le beau brun dans un sourire amusé, ne connaissant que trop bien ce Kaiminus débordant d'énergie. Un baiser sur le front de sa sœur, puis il la laisse entrer, la débarrassant de sa veste pour l'accrocher au porte manteau, en parfait hôte pour la soirée. « Lexa. Dis donc, tu as craqué sur une jolie Salamèche! » Avoue-t-il, tout en pensant à Nori, son propre Salamèche pour qui il a certainement trouvé un nouveau dresseur. Ceallach, si tout colle entre eux, ce serait vraiment parfait. « Alors, comment vas-tu, Harley ? Tout se passe bien au centre pokemon? » Il demande avec douceur, tout en lui faisant signe. « Va te poser dans le jardin, je ramène les boissons et l'apéro! » Renchérit-il bien rapidement, filant dans la cuisine. Il semble détendu ; heureux de retrouver sa cadette pour une douce soirée en tête à tête. Ce sera certainement moins bruyant que durant les grands repas familiaux où toute la fratrie se retrouve en même temps.

@Harley Weasley
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Harley Weasley
Harley Weasley
Hadès Lexa Styx Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978
⦿ Messages : 438
⦿ Ville d'origine : Port Mousson.
⦿ Job : soigneuse dans un centre pokemon.
⦿ Pokémon rêvé : le majestueux arcanin, ou encore lixy ou lucario.
⦿ Type préféré : eau, principalement.
⦿ Avatar : elizabeth olsen.
⦿ Commentaires : zaath ⦿ athénaïs ⦿ rosalind ⦿ loreley ⦿ anton ⦿ abigail ⦿ solo ⦿

à venir : x

Nuit divine, amour fraternel. (harley) 9DPn
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Tumblr_mjbd3puu9I1r84emlo1_500

https://ichooseyou.forumactif.com/t7724-carte-de-dresseur-harley-weasley#396848
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyJeu 13 Aoû - 16:34

La proposition de Zéphyr t'avais fait plaisir. Il est vrai que cela faisait un petit moment que vous ne vous étiez pas retrouvés juste tous les deux. Souvent, c'était autour d'un repas de famille. Au beau milieu de vos parents et de vos frères et soeurs. Ainsi, même si vous vous retrouviez à discuter tous les deux, quiconque pouvait venir vous couper dans votre discussion. Il faut dire que c'était surement de Zéphyr dont tu étais le plus proche, bien que tu sois relativement proche de tes autres frères et soeurs que tu affectionnes énormément. Mais il y avait un lien bien plus fort entre Zéphyr et toi. Zéphyr, c'était le plus grand de la fratrie, et toi, tu étais la suivante, peut-être était-ce dû au fait que comme tu étais la seconde, et donc par conséquent sa première soeur que vous aviez ce lien si privilégié. Quoi qu'il en soit, passer des moments que tous les deux te manquais, et qu'il ait prit l'initiative de vous retrouver juste tous les deux, ne pouvait te ravir d'avantage.

Frappant à sa porte, tu ne pus laisser paraître un large sourire lorsque ce dernier ouvrit cette dernière. Tu te hissais sur la pointe des pieds pour embrasser sa joue, tandis que ce dernier ne se fit pas prier pour t'enlacer tendrement. Ni une ni deux, tu passais tes bras autour de lui pour le serrer tout aussi fort. Dieu ce que ça faisait du bien de te retrouver avec ton frère. Ce sourire qu'il avait aux lèvres, ne pouvait que te faire sourire d'avantage. Cela symbolisait le fait qu'il commençait à aller mieux, et à s'autoriser à être heureux, malgré le décès de sa compagne. La remarque de Zéphyr envers ton Kaiminus te fit légèrement rire. Il faut dire qu'il valait mieux qu'il prévienne Hadès car le connaissant, rempli d'énergie comme il était, et pressé de retrouver les Pokémons de Zéphyr, il en aurait bien été capable. Hades essaya alors de contenir son excitation, pour se diriger tranquillement à l'intérieur. Ainsi, le beau brun se décala pour te laisser entrer à l'intérieur. Une fois débarrasser de tes affaires, tu lui présentas ta belle Salamèche.

- Et oui, c'est la fameuse petite Salamèche que m'a offert un petit éleveur pour avoir sauvé son Pokémon, tu souris alors, repensant à cet acte qui t'avais grandement touché ce jour-là. Ce petit éleveur avait réalisé l'un de tes grands rêves, ayant toujours un petit faible pour les Salamèches. Tout se passe bien, j'ai posé quelques jours à compter de la semaine prochaine pour souffler un peu, et profiter de l'été. Surtout après l'événement à Arcadia qui a puisé toute notre énergie, tu réponds gentiment à ton frère, qui lui aussi été intervenu à Arcadia, suite aux méfaits de la Team Rocket. Et toi, comment vas-tu ? Tu souris, en allant te poser dans le jardin où se trouve Hades. Tu souris en le voyant s'amuser à essayer d'attraper sa queue. Tu veux de l'aide ou ça ira ? A peine eus-tu le temps de terminer ta phrase que ton frère débarquait avec pleins de petits amuses-bouche et les boissons. Quel homme ! Tu lances fièrement à propos de ton frère. Tout en l'aidant malgré tout à tout poser sur la table, pour le débarrasser. En tout cas, ça fait du bien de se retrouver un peu tous les deux. Tu avoues avec un doux sourire sur les lèvres.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyDim 16 Aoû - 10:00

Sourire tendre à l'encontre de sa cadette, Zéphyr est plutôt heureux de la retrouver, notamment chez lui, loin des discussions bruyantes dans la demeure des parents Weasley. Bien-sûr que le beau brun apprécie le reste de la fratrie, un bien trop protecteur avec les deux petites dernières, mais il faut avouer que cette relation qu'il entretien avec Harley est certainement la plus fusionnelle. Parce qu'elle est arrivée la première après toi. Parce qu'elle a certainement été la seule à ne pas demander autant de ton attention que les autres. Elle se débrouillait très bien toute seule Harley, caractère courageux, tout comme toi. Vous vous ressemblez plus qu'on ne pourrait le croire, à première vue. Jolie petite Salamèche venant à la rencontre du policier. Zéphyr sourit tendrement, cette dernière lui faisant penser à Nori. Nori, son Salamèche, qui partira certainement très bientôt aux côtés d'un dresseur d'un jeune âge. Ceallach. Gamin rencontré au Bois Millefeuilles, que Zéphyr a rapidement su apprécier, malgré sa capacité à ne jamais s'arrêter de parler. Une vraie pipelette, celui-là. « Ah oui ? Elle s'entend bien avec Hadès? » Demande alors le trentenaire avec curiosité, dans un sourire amusé. Il hoche de la tête avec douceur en entendant parler d'Acardia. Évidemment. Il y était lui aussi et il faut admettre qu'avoir pris quelques jours pour s'y rendre en tant que bénévole, l'a tout de même épuisé.

« C'était un sacré foutoir. J'y suis allé en tant que bénévole, c'était … clairement pas ma meilleure expérience. » Avoue-t-il dans une grimace, tout en passant une main dans ses cheveux bruns. La demande d'Harley le fait grogner et il balaie l'air de sa main gauche. « Hors de question! » Réponse catégorique. Il ne changera pas d'avis, le Zéphyr. Si en plus, Harley est en vacances, autant qu'elle se repose, les pieds en éventail dans son jardin. S'exécutant rapidement dans la cuisine américaine, le beau brun revient alors avec deux petits plateaux bien garnis, remerciant du regard sa cette pour sa légère aide, malgré tout. Trop têtue pour ne rien faire, celle-ci ; elle ne changera jamais. « Qu'est-ce que tu racontes ? » Il lui fait une grimace, s'asseyant ensuite face à elle, tandis que Nobu les rejoint, gourmand, se glissant sur les épaules de son humain, faisant frétiller ses oreilles tout en roucoulant. Il a du apprendre à cuisiner et à se gérer tout seul, après la perte d'Anna. Zéphyr ne savait pas faire grand-chose avant cela. Des pâtes et quelques plats surgelés. Mais il s'est repris en main, il y a un peu plus d'une année et désormais, les choses vont mieux. Il va mieux. Malgré tout. « C'est vrai, c'est agréable. Qu'est-ce que tu comptes faire de tes quelques jours de vacances alors? » Demande-t-il curieusement, tout en lui tendant son verre, avant de prendre le sien, pour y boire quelques gorgées, l'Evoli sur ses cuisses reniflant la table avec intérêt, avant que son dresseur ne le pose à sa droite sur un autre siège, le regard autoritaire.

@Harley Weasley
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Harley Weasley
Harley Weasley
Hadès Lexa Styx Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978
⦿ Messages : 438
⦿ Ville d'origine : Port Mousson.
⦿ Job : soigneuse dans un centre pokemon.
⦿ Pokémon rêvé : le majestueux arcanin, ou encore lixy ou lucario.
⦿ Type préféré : eau, principalement.
⦿ Avatar : elizabeth olsen.
⦿ Commentaires : zaath ⦿ athénaïs ⦿ rosalind ⦿ loreley ⦿ anton ⦿ abigail ⦿ solo ⦿

à venir : x

Nuit divine, amour fraternel. (harley) 9DPn
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Tumblr_mjbd3puu9I1r84emlo1_500

https://ichooseyou.forumactif.com/t7724-carte-de-dresseur-harley-weasley#396848
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyDim 16 Aoû - 13:54

Ravie de présenter Lexa, ta petite Salamèche à ton grand frère. Cela ne fait pas longtemps que tu l'as, et tu te souviendras toujours du jour où le petit éleveur a débarqué au centre Pokémon pour te l'offrir. Ce jour-là, tu n'y croyais pas, tu pensais qu'il plaisantait. Et voilà maintenant quelques semaines qu'elle partage ta vie, et celle de Hades. Ce n'est pas facile tous les jours. Elle a du caractère, et beaucoup de mal à lâcher prise. Mais tu es patiente, et tu mets tout en oeuvre pour qu'elle comprenne que tu ne lui feras jamais de mal, et que tout ce que tu veux, c'est obtenir sa confiance. Parfois, tu sens qu'elle aimerait venir vers toi, mais c'est comme si elle se freinait. Toi, tu sais que tu finiras par l'obtenir avec le temps. Parce que tu n'es pas pressée, et que tu y vas à son rythme, surtout. Il est vrai qu'elle est bel et bien différente de Hades. Lui, qui a la joie de vivre, qui est dotée d'une grande sociabilité.

- On va dire que pour le moment, ils se tolèrent. Après tu connais Hadès, tu sais comment il est. Fougueux, taquin. Et parfois, il a envie de jouer avec Lexa, parce qu'il a longtemps été mon seul Pokémon alors le fait d'avoir de la compagnie le réjouit, mais elle n'est pas toujours très coopérative. Et là où moi j'attends de Lexa qu'elle vienne vers moi d'elle-même, Hades a tendance à parfois se jeter dans la gueule du loup. L'autre jour, il n'a rien trouvé de mieux que de lui lancer de lui cracher de l'eau dessus. Comment te dire que Lexa a vu rouge... Tu ris légèrement en te remémorant la scène sur la plage. Il faut dire qu'il était inarrêtable celui-là. Mais je pense que c'est comme avec moi. Avec le temps, ils finiront bien par s'entendre, je crois en eux. Tu conclus en souriant, les imaginant amis de tous les jours, tous les deux.

Suite à cela, ton frère t'invite à regagner le jardin pour t'y poser tranquillement. Tout en traversant tranquillement l'appartement, tu lui fais part que tu as prévu de prendre quelques jours de vacances, afin de souffler un peu, suite à l'événement tragique de Arcadia. Tu savais qu'il s'y était lui aussi rendu en tant que bénévole tout comme toi. Et Ô combien cela avait coûté tant ton énergie que la sienne. Tout en continuant, vous passez alors devant la cuisine, où ton frère s'arrête, tu en fais alors de même pour lui proposer ton aide, là où il refuse. Tu ris légèrement quant à sa façon de te faire comprendre qu'il ne veut pas de ton aide.

- Oh là, c'est que tu me ferais presque peur ! Tu t'exclames en riant, avant d'écouter les directives du grand chef, et d'aller t'installer dans le jardin.

Bon, malgré ce qu'il t'as dit, lorsqu'il te rejoint dans le jardin, tu ne peux t'empêcher de te relever pour l'aider à le débarrasser un peu. C'est plus fort que toi, tu ne te voyais pas rester là à ne rien faire, alors que lui avait les mains bien remplies. Le voilà encore à râler parce que tu lui apportes ton aide.

- Tu arrêtes de râler un peu ? On dirait papa quand maman lui propose de l'aide, tu lances, taquine.

Il faut dire qu'en plus de ça, Zéphyr avait pratiquement tout prit de votre père, et donc par conséquent, il lui ressemblait tant physiquement que sur certains points. Tout comme de ton côté, tu avais pris le physique de ta mère, c'était indéniable. Vous voilà désormais tranquillement installé autour de cette table remplie de bonnes choses à picorer. Tu souris quand tu vois le petit Evoli prendre place sur les genoux de ton frère. C'est un Pokémon qui t'as toujours fasciné de part ses multiples et diverses évolutions. Tu lui offres une petite caresse sur la tête, avant de t'emparer de ton verre pour le porter jusqu'à tes lèvres. Une boisson bien fraîche, qui fait le plus grand bien avec ces chaleurs estivales.

- Je vais surtout en profiter pour souffler un peu, ne plus avoir à m'imposer le réveil à 6h30 du matin. Rien que ça, c'est le bonheur, tu lâches en t'y voyant déjà. Je vais en profiter pour aller voir papa et maman, car c'est vrai que ces derniers temps, à part les avoir eu au téléphone, je n'ai pas vraiment eu le temps de passer. Et toi, tu as pris quelques vacances ? Tu le questionnes à ton tour, pour savoir si lui aussi en avait ou pas. Ce qui pourrait être sympa si vous aviez quelques jours en commun. Tu nous as préparé quoi de bon à manger ce soir ? Tu reprends en attrapant quelques petits amuses-bouches.

Tu observes par la même occasion Hades et Lexa. Hades qui joue tranquillement avec l'un des Pokémons de ton frère, tandis que Lexa se retrouve être en retrait, plutôt observatrice qu'autre chose.
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyVen 21 Aoû - 20:59

Un peu de baume au cœur, conversation agréable et compagnie douce comme un nuage. Zéphyr ne peut nier que la présence de sa sœur le rassure un peu. Même s'il s'est habitué à la solitude – en dehors de la compagnie de ses pokemon, le trentenaire doit avouer qu'avoir du monde à la maison lui fait du bien. La présence d'Anna lui manque parfois, même s'il a réussit à passer au dessus, au fil des années. Rien à voir avec Sullivan, pour le moment, qui cherche uniquement à se venger. Le policier ne peut en vouloir à son meilleur ami de réagir ainsi, aussi fort, aussi violemment. Connaissant son tempérament fougueux de base, il était certain qu'il ne réagirait jamais aussi calmement que lui, bien que Zéphyr a eu du mal à contenir sa colère, au départ. Il lui arrivait de taper dans les murs. Il a même eu un penchant pour l'alcool durant quelques semaines, mais jamais au point de Sullivan. L'esprit trop combatif, trop désireux de ne jamais faillir devant le regard des autres. Zéphyr fait toujours de son mieux pour avoir une bonne image, pour ne pas décevoir les siens.

Conversation dérivant sur le nouveau pokemon de sa sœur. Une petite Salamèche qui lui fait grandement penser à Nori, son Salamèche. Léger rire qui vient faire vibrer sa gorge, tandis que le beau brun secoue doucement de la tête. « Je vois. Ils vont finir par s'habituer, c'est sûr, je suis de ton avis. Mon Evoli, Nobu était assez taquin au départ, au final, il se rélève être bien plus calme que je ne l'aurais cru au départ. L'excitation de la nouveauté, je suppose. Ils prennent parfois leur temps. » Avoue-t-il après avoir rejoint le jardin, marmonnant bien rapidement lorsque sa sœur vient lui filer un coup de main avec le plateau et les boissons. Ce n'est pas qu'il ne veut pas de son aide, le bougre, c'est plutôt qu'il apprécie de faire les choses de soit-même, surtout face à des invités. Bien qu'Harley et lui aient grandit ensemble, Zéphyr est fidèle à lui-même, comme toujours. « Je prends ça pour un compliment. » Avoue-t-il en bombant le torse, fier, le regard déterminé. « Et toi, tu ressembles de plus en plus à maman. » Deux mondes bien différents, reliés pour faire une splendide grande famille. Des frères et sœurs qui ne se ressemblent parfois pas vraiment, comme pour Harley et Zéphyr. Un père brun aux yeux foncés. Une mère blonde aux yeux claires. Il faut le voir pour y croire, mais jamais ô grand jamais on ne pourrait douter, une fois que l'on connaît la famille Weasley.

S'asseyant finalement sur la table en bois du jardin, Zéphyr étale ses jambes devant lui, son Evoli le rejoignant bien rapidement, comme à son habitude ; trop gourmand pour continuer à jouer avec les autres. Une caresse pour Nobu, de la part de sa jeune sœur semble ravir le pokemon qui roucoule en retour, les poils dressés, l'espace de quelques secondes. « Les grasses matinées, y'a que ça de vrai, hein ? Je n'en fais plus beaucoup, avec tous ces monstres à la maison. » Avoue le policier, sourire taquin au bord des lèvres. Nobu lui donne un coup de patte sur la cuisse, comme pour prouver le fait qu'il soit outré de cette affirmation. « Comme si je mentais, hm ? Qui me réveille à six heures pétantes pour le petit déjeuner, hm ? Ventre sur pattes. » Taquine Zéphyr, tandis que l'Evoli feule bruyamment, faisant semblant d'être vexé, leur tournant alors le dos durant une petite minute. Leurs parents. Zéphyr retourne son attention sur Harley, piquant rapidement un amuse-bouche dans la main de sa sœur, amusé. « Je prends quelques jours par-ci, par-là. Si tu veux aller te balader un de ces jours, n'hésites pas. » Avoue-t-il avec entrain.

Finalement, Nobu s'éloigne pour aller faire la rencontre de Lexa, roucoulant près d'elle, intéressé par la Salamèche qu'il ne connaît pas encore. Disons qu'il ne connaissait pas non plus le Kaiminus de Zéphyr, mais ce dernier a finalement été rejoint par Mao, grand Noarfang du policier, désormais. « Juste un barbecue, de quoi faire des burgers sur le grill, j'espère que ça te va ! C'est pas top pour le régime, mais tu as de la marge. » Il glousse, terminant finalement son verre d'une traite. Pas d'alcool. De la citronnade, assez pour lui donner un peu plus de pep's. D'ailleurs, le voilà qui se lève pour aller récupérer les steaks et tout l'attirail pour préparer soit-même, son propre hamburger maison. « Tu voudras aller te balader quelque part ? Je suis disponible mardi si tu veux. On pourrait aller à la rencontre de pokemon sauvages. » Propose finalement Zéphyr tout en allumant le gaz, Nobu en profitant pour revenir près de lui, entre ses jambes pour le regarder faire avec intérêt. Sait-on jamais, qu'un morceau tombe par terre par inadvertance.

@Harley Weasley
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Harley Weasley
Harley Weasley
Hadès Lexa Styx Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978
⦿ Messages : 438
⦿ Ville d'origine : Port Mousson.
⦿ Job : soigneuse dans un centre pokemon.
⦿ Pokémon rêvé : le majestueux arcanin, ou encore lixy ou lucario.
⦿ Type préféré : eau, principalement.
⦿ Avatar : elizabeth olsen.
⦿ Commentaires : zaath ⦿ athénaïs ⦿ rosalind ⦿ loreley ⦿ anton ⦿ abigail ⦿ solo ⦿

à venir : x

Nuit divine, amour fraternel. (harley) 9DPn
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Tumblr_mjbd3puu9I1r84emlo1_500

https://ichooseyou.forumactif.com/t7724-carte-de-dresseur-harley-weasley#396848
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptySam 22 Aoû - 12:38

Là où Hadès fait sa petite vie dans le jardin de ton frère, Lexa est plus en retrait, elle reste dans l'observation. Tu essaies de l'emmener partout, sans pour autant lui imposer. Visiblement, le petit éleveur a eu du mal à lui trouver la perle rare comme il t'as défini le jour où il est venu te l'offrir sur ton lieu de travail. Tu as conscience que ce n'est facile pour aucun de vous trois. Pendant des années, il n'y a eu qu'Hadès et toi. Etonnement, tu aurais pensé Hades beaucoup plus jaloux que ça de l'arrivée de Lexa, et pourtant, ça a eu l'effet contraire. Il faut dire que ton Kaiminus, possède une grande énergie, et par moment, toi-même tu ne sais pas comment lui demander de s'arrêter, ni même quoi faire pour qu'il accepte de se poser. Il peut passer des heures et des heures à courir partout, et à jouer, que ce soit avec un Papillusion qui passe au dessus de sa tête, jusqu'à la plume d'un Goélise qu'il trouvera sur la plage. Du coup, tu pouvais comprendre que cela pouvait être compliqué pour Lexa par moment. En faire part à ton frère te rassurait. Parce qu'il s'y connaît en Pokémon, lui qui en a bien plus que toi, et qui a également plus d'expérience dans le domaine.

- J'ai du mal à croire que Hadès finira par se calmer un jour, tu lâches en riant légèrement, tandis que ce dernier en jouant, vient de trébucher et de se retrouver sur le dos, les pattes en l'air, presque fier de lui. Regardes moi ce clown, et il est fier de lui en plus, tu reprends, en ne pouvant te retenir de rire face à la position de ton Kaiminus.

Il est vrai que si tu ne l'avais pas, ta vie serait surement bien différente. Ce petit croco tout bleu t'apporte énormément, et tu t'ennuierais s'il ne faisait pas parti de ta vie. D'ailleurs, tu ne remercieras jamais assez la vie de l'avoir remit sur ton chemin cette nuit orageuse, où tu as eu très peur, lorsque tu t'es retrouvée entourée de ces grandes flammes provoquées par la foudre.

Ton frère qui se mit à grommeler lorsque tu te levais pour l'aider à le débarrasser te fit tout bonnement rire. Son attitude et sa façon de râler te firent immédiatement penser à votre père avec votre mère. Il était un peu pareil. Et puis, il faut dire que Zéphyr, c'était votre père avec quelques années, et quelques rides en moins. De ce fait, c'était encore plus flagrant. Et tu ne te cachais pas pour le lui faire remarquer. Et voilà que monsieur bombait fièrement son torse. Tu ne pus te retenir d'aller tapoter son abdomen, constatant qu'il avait du muscle, bien que tu n'en doutais pas. Tu n'avais qu'à regarder sa carrure pour le deviner. De son côté, il ne peut se retenir de te rappeler une nouvelle fois que tu ressembles de plus en plus à votre mère. De ton côté, tu le prends aussi pour un compliment. Parce qu'à tes yeux, votre mère est la plus belle femme du monde, et la plus merveilleuse. Tu étais fière d'avoir prit énormément de choses de cette dernière, même si certains traits de ton caractère rappelaient aussi ton père.

- Au moins, une chose est sûre, c'est qu'on ne pourra jamais nous dire que ce ne sont pas nos parents, étant donné les ressemblances,  tu souris fièrement. Pour vous, la famille, c'est ce qu'il y a de plus important.

Vous voilà désormais enfin posés à table, verre en main, tu trinques avec ton frère, avant de boire une gorgée. C'est alors que Nobu, son petit Evoli se joint à votre discussion. Enfin, il est plus là pour les petits gâteaux apéro que pour vous-même. Ainsi, vous parlez un peu de tes vacances qui approchent à grand pas. Il est vrai qu'il te tarde d'être en vacances. Tu aimes ton travail, mais tu commences à sentir la fatigue bien présente, et accuser le coup de tout ce qu'il a pu se passer ces derniers temps. De plus, en période estivale, avec les touristes, vous vous retrouvez avec d'avantage de travail. Heureusement que vous êtes suffisamment nombreux pour pouvoir poser quelques jours à tour de rôle. Sa remarque quant aux grasses matinées te fait rire, et la réaction de Nobu d'avantage.

- Nobu, ne serait-il pas un brin susceptible par hasard ? tu demandes d'un air amusé.

Tu t'attrapes alors par la même occasion quelques petits amuses-bouches, tandis que ton Kaiminus ne débarque de nul part à tes côtés, te faisant comprendre que lui aussi aimerait grignoter avec vous. Tu ris légèrement, et voilà que ton frère s'y met aussi en te choppant un amuse-bouche dans la paume de ta main.

- Hey non mais ça va ? Tranquille ? C'est pas comme s'il n'y avait pas suffisamment de quoi grignoter sur la table c'est ça ? Tu rétorques dans un premier temps, amusée. Ah mais non suis-je bête, c'est toujour meilleur dans ma main que ceux du paquet c'est ça ? Tu ris de plus belle en taquinant ton frère, avant de lui lancer un petit gâteau dessus, ce dernier tombant par terre, Hades ne se fait pas prier pour le ramasser. Non mais pas un pour rattraper l'autre quoi ! Tu conclus en t'exclamant, tout en riant de plus belle.

Ah, ça te faisait du bien d'être avec ton frère, entouré de vos Pokémons. De rires aux éclats et de vous taquiner, comme vous saviez si bien le faire. C'est dans ces moments là que tu te rendais compte que ça te manquais l'époque où vous viviez encore tous ensembles sous le même toit. Alors, il est vrai qu'à cette époque là, il vous arrivait de râler, et de n'attendre qu'une seule chose, avoir l'âge nécessaire et les ressources suffisantes pour pouvoir quitter la maison familiale et avoir votre propre chez vous. Mais l'avantage à cette époque là, c'est que vous parveniez à vous voir beaucoup plus souvent, même si vous aviez des choses à faire, quoi qu'il en soit, vous viviez sous le même toit. Et c'est vrai que là, comme ce soir, tu te rendais compte que ça te manquais. Comme quoi l'être humain est un véritable être insatisfait.

- Des burgers maison, et en plus, les steaks grillés au barbecue, que demander de plus ? Tu souris grandement, te léchant d'ores et déjà les babines.

C'était vraiment la soirée qu'il te fallait cette semaine pour décompresser, comme si ton frère l'avait senti sans vraiment le savoir. Le voilà qu'il se levait pour revenir quelques minutes plus tard avec tout l'attirail pour manger. Rien que de voir les pains à burger, le cheddar, les ingrédients que vous pourrez vous mettre à l'intérieur et les steaks, ton ventre criait famine. Toi, tu te retrouvais aux côtés de Lexa, allongée tranquillement, qui acceptait tes caresses. Ce qui ne pouvait te réjouir d'avantage. Tu pouvais voir à la flamme de sa queue qu'elle semblait ravie ou non. Tu te relevais par la suite, après quelques caresses, évitant qu'elle ne se lasse de ces dernières, pour rejoindre ton frère.

- Comme si j'allais refuser de passer du temps avec mon frère adoré ! Tu t'exclames en passant tes bras autour de sa taille pour le serrer fort, telle une gamine. Mais toi, tu l'as toujours admiré Zéphyr. Et tu le regardes, large sourire aux lèvres. Ca me ferait très plaisir ! Je bloque mon mardi alors. Tu recherches des Pokémons en particulier toi ? Tu lui demandes, en commençant à préparer ton burger. A ce rythme là, je vais repartir en roulant ! Tu rajoutes en riant de plus belle.

La nuit commence alors à tomber gentiment, tandis que les braises du barbecue sont entrain de prendre. C'est beau, et vous êtes bien ici, tous les deux, à préparer vos petits burgers, à les remplir de bonnes choses.

@Zéphyr Weasley Coeur
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyMer 26 Aoû - 18:34

Début de soirée se passant à merveille. Le palpitant léger, Zéphyr profite de chacun de ces instants avec délice. Sourire tendre qu'il garde aux lèvres tandis qu'il suit le regard de sa cadette pour épier l'attitude du Kaiminus de cette dernière. Doux rire s'échappant de ses lèvres tandis qu'il secoue de la tête, ce dernier venant de trébucher, ayant finit sur le dos, les quatre pattes en l'air sous les rires de Sera et Isao, sa Chimpenfeu et son Ossatueur. Ces deux-là ne peuvent que l'encourager dans ses bêtises, ça, c'est certain. « Il a raison. Faire rire les autres, c'est une sacrée force. » Avoue le policier avec amusement, lançant ensuite un clin d'oeil à la jolie blonde lui tenant compagnie, en cette douce soirée d'été. Ce n'est pas lui qui critiquera les agissements du Kaiminus, bien au contraire. Zéphyr l'a toujours grandement apprécié, celui-là. Son caractère taquin est un véritable bonheur. Il a toujours su le faire rire, lui remonter le moral. Et il est heureux qu'il soit aux côtés d'Harley depuis tout ce temps.

« C'est sûr qu'il n'y aucun doute à avoir là-dessus. On a nos différences, mais avec deux personnes aussi opposées, c'est tout à fait normal. Pourtant, j'trouve qu'ils se sont bien trouvés. La preuve, ils sont toujours ensembles après toutes ces années. » Finit-il par dire, une lueur de mélancolie passant dans son regard avant qu'il ne se reprenne. C'est vrai. C'est ce qu'il espérant vivre avec elle. Une longue histoire jusque dans la tombe. Au final, il a finit seul, sans pour autant que ce soit un choix. Une déchirure qu'il a finit par réparer avec la force de sa volonté mais également, grâce à l'amour et les bonnes attentions de ses proches. Notamment celles de sa famille et de Sullivan, c'est vrai. Ne montrant pourtant rien, Zéphyr trinque avec sa sœur, lui souriant, avant qu'il ne commence à se moquer gentiment de son Evoli, un brin farceur, un brin trop gourmand également. Rire qu'il lâche subitement, tandis que Nobu secoue de la tête en entendant Harley. « Il fait sa Diva, que veux-tu. » C'est un Evoli après tout. Et Zéphyr a bien souvent l'impression que ces dernier sont souvent besoin d'être le centre de l'attention des humains. Ce n'est pourtant pas forcément un défaut, mais parfois, c'est quelque peu épuisant.

Piquant rapidement une amuse-bouche à Harley, Zéphyr lui tire la langue, bombant le torse, fier de sa bêtise. « Comme si tu avais à te plaindre de ça, c'était souvent dans mon assiette que les autres piquaient à la maison. » Se défend l'aîné des Weasley, bien qu'il mente un peu, il le sait. Il essayait toujours d'avoir le dernier bout de chocolat lui-même. Pas de pitié avec les sucreries, après tout. N'ayant pas le temps d'éviter le petit gâteau qui lui arrive dessus, Zéphyr le regarde cogner contre son torse avant de tomber au sol, le Kaiminus d'Harley s'empressant de l'attraper. « Hey ! Je n'irais pas jusqu'à manger les restes par terre. » Grogne avec douceur le policier en faisant une légère grimace, tandis que Nobu les fixe, secouant la queue avant de grogner. Bien. Très bien. Voilà qu'il réclame lui aussi. Zéphyr soupire, lui offrant alors un petit bout de saucisse avant de lui faire signe de filer, ce qu'il se refuse à faire. Trop intéressant de rester près de la table à manger, voyons.

Finalement, Zéphyr se lève pour commencer à s'occuper du barbecue. Les premières braises arrivent rapidement, mais le vent n'aide pas forcément, aussi, le policier se concentre-t-il pour que le feu prenne. Il pourrait bien-sûr demander de l'aide à Sera, mais cette dernière fait semblant de ne pas le voir galérer. « Ne bave pas sur la table. » Taquin le trentenaire, tout sourire, avant de soupire de soulagement quand enfin, le feu semble prendre. « Sérieux ? Mmh.. Je cherche un Grenousse et un Baudrive. Impossible de mettre la main sur ces pokemon et toi? » Demande-t-il avec curiosité, sourcils haussés avant qu'il ne glisse deux steaks sur la grille préalablement lavée et désinfectée par ses soins. On ne sait jamais. On n'est jamais trop prudents. « Tu sais bien que tu peux rester dormir là si on termine trop tard, tu pourras reprendre du vin comme ça. » Il sourit, après tout, il y a deux chambres dans cette maison.


@Harley Weasley
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Harley Weasley
Harley Weasley
Hadès Lexa Styx Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978
⦿ Messages : 438
⦿ Ville d'origine : Port Mousson.
⦿ Job : soigneuse dans un centre pokemon.
⦿ Pokémon rêvé : le majestueux arcanin, ou encore lixy ou lucario.
⦿ Type préféré : eau, principalement.
⦿ Avatar : elizabeth olsen.
⦿ Commentaires : zaath ⦿ athénaïs ⦿ rosalind ⦿ loreley ⦿ anton ⦿ abigail ⦿ solo ⦿

à venir : x

Nuit divine, amour fraternel. (harley) 9DPn
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Tumblr_mjbd3puu9I1r84emlo1_500

https://ichooseyou.forumactif.com/t7724-carte-de-dresseur-harley-weasley#396848
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyDim 30 Aoû - 20:32

Moment amusant partagé entre ton frère et toi, à regarder ton Kaiminus faire son cirque. Un véritable petit clown, doté d'une maladresse sans paraître. Mais c'est sans doute cette maladresse que tu aimais le plus chez lui. Enfin, en réalité, tu aimais tout chez Hadès. Tu avais de la chance de l'avoir auprès de toi après tant d'années. Il avait été là dans toutes les phases de ta vie finalement, et il t'avait toujours soutenu, il était l'épaule sur laquelle te reposer. Il savait exactement quoi faire pour te faire retrouver le sourire, lorsque tu n'avais pourtant plus la force de sourire. Tu lui étais grandement reconnaissante. En y pensant, vous étiez tout deux reconnaissant l'un envers l'autre. Vous vous étiez mutuellement sauvés à différentes étapes de votre vie. Hadès, il était bien plus qu'un simple Pokémon, il était ton ami, ton meilleur ami, ton confident. Il était à l'origine de tes sourires, et de tes plus gros fous rire. Il était toujours présent, il avait besoin de toi, autant que tu avais besoin de lui. Vous étiez toujours ensembles, il te suivait partout, et toi-même, tu le sollicitais pour venir avec toi quand tu bougeais. Au travail, il était même une sorte d'assistant pour toi.

- On a quand même les plus beaux, et les meilleurs parents, il faut l'admettre, tu souris alors fièrement.

Il faut dire que vos parents étaient de très belles personnes. Ils étaient très humains, doux et empathiques. Ils vous avez apporté de vraies et de belles valeurs. Des valeurs que tu appliquais avec fierté. Tu étais si fière de voir ce que tes frères et soeurs, et toi étiez devenus. Et tout ça, c'est bien à eux que tu le devais. Mais il est vrai que les moments tous ensembles te manquais un peu. Tu étais contente d'être ici ce soir. Seule avec ton grand frère. Voilà que le Evoli de ce dernier vint te sortir de tes douces pensées pour jouer les susceptibles. Ca te faisais rire à toi. Les Pokémons étaient tous différents, et avaient tous leur petit caractère propre à eux, et Nobu n'échappait pas à la règle, bien au contraire, lui, il confirmait ce genre de chose justement. Et la remarque de Zéphyr te fis encore plus rire. Il est vrai que le mot Diva allait plutôt bien au Pokémon de ce dernier.

- Donc sous prétexte que c'est dans ton assiette que nous piquions plus jeunes, tu te dois désormais d'en faire la même chose ? Gamin vas! tu lâches de manière amusée, en lui tirant la langue.

C'était comme ça entre vous, vous passiez le plus clair de votre temps à vous taquiner. D'ailleurs, tu ne t'étais pas faite prier pour lui lancer un amuse-bouche sur son torse bien musclé. Ce dernier ayant rebondit pour rapidement se retrouver dans la gueule de Hadès qui n'avait pas perdu de temps à s'empresser de le récupérer et le déguster. Tel un enfant à qui l'on aurait donné un bonbon. Tu t'étais amusée à taquiner de plus belle ton frère. Sa remarque te fis d'ailleurs rire, Monsieur était un peu dans l'exagération quand même. Mais ça te faisais rire à toi. Du grand Zéphyr, et puis, tu savais qu'il faisait exprès d'en rajouter des tonnes, parce qu'il savait bien que tu allais te fendre la poire. T'étais plutôt bon public toi, c'est surement pour ça que Hadès passait le plus clair de son temps à faire l'imbécile.

Tandis que ton frère a allumé le barbecue, en attendant son retour, tu en profites pour aller passer un peu de temps avec ta Salamèche qui comme à son habitude se retrouve un peu en retrait des autres. Une attitude loin de te surprendre. Mais ravie de voir qu'elle accepte ta présence et tes caresses. Ton frère revient au bon moment, et quand tu te retournes pour lui faire face, tu te mets à ouvrir grand les yeux. Tout ce qu'il a apporté te fais grandement de l'oeil. Pleins de bonnes choses pour composer vos burgers, quoi demander de mieux !

- Mince ! Ca s'est vu tant que ça ? tu rétorques amuse, lorsqu'il te dit de ne pas baver. Rassures moi, mais, tu as pensé à faire des frites avec ? tu le questionnes presque sous la menace, de manière toujours aussi taquine. Oh, j'ai un ami qui a une Grenousse, enfin elle a évolué en Croâporal mais, je pourrais peut-être voir avec lui pour savoir comment il l'a eu, tu réponds gentiment à ton frère lorsqu'il te dit qu'il recherche une Grenousse et un Baudrive. J'aimerai croiser la route d'un petit Lixy, et d'un Caninos ! Et après, tu sais, il y en a tellement que j'aimerai avoir, tu ris légèrement.

Il est vrai qu'il y avait beaucoup de Pokémon que tu aimerais avoir. Mais Lixy et Caninos étaient vraiment ceux que tu aimerais avoir le plus. Ton rêve serait un Lixy shiny. Mais après, il y en avait bien d'autre, Absol, Tropius, Ponyta, sans compter les Pokémons eau dont tu te rêves depuis toujours.

- Tu sais bien que si tu me laisses le choix, je risque jouer la petite soeur envahissante, et décider de dormir ici ! Tu t'exclames en riant. Tu veux bien de moi diiiiiis ? Tu lui demandes en lui faisant les yeux doux.

Tu te mets ensuite autour de la table pour commencer à composer les burgers, afin qu'ils soient prêts au moment où Zéphyr jugerait les steaks suffisamment bien cuits. Si tout le monde met la main à la patte, au moins, vous mangerez plus vite. Autant optimiser le temps.

- Je te mets quoi dans ton burger ? Tu lui demandes par simple envie de lui préparer avec l'amour d'une soeur, son burger.

@Zéphyr Weasley  Coeur
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyMer 2 Sep - 11:07

Moment de douceur et de tranquillité. Sourire étincelant étirant ses lèvres. Zéphyr passe du bon temps en compagnie de sa sœur, appréciant ce genre d'instants, qu'il chérie un maximum quand il a la chance d'en vivre. Profiter de sa famille, profiter de ses amis, prendre soin d'eux … c'est une chose qu'il sait faire et qu'il se doit de faire. Après tout, le trentenaire est le mieux placé pour savoir que la vie ne tient qu'à un fil et qu'on ne sait jamais de quoi sera fait le lendemain. « Et ils ont fait des beaux enfants, notamment leur aîné, je trouve. Un chouette type. » Renchérit rapidement Zéphyr, sourire taquin au bord des lèvres. Tous les enfants Weasley possèdent leur propre charme, il le sait. Ils n'ont jamais eu trop de mal à se faire apprécier du voisinage ou des amis de leurs parents, après tout. Toujours assis à table, profitant des dernières chaleurs de l'été, Zéphyr caresse son Evoli, ce dernier boudant quelque peu, des suites de la conversation ayant finalement dérivée sur le fait qu'enfants, tous piquaient dans son assiette et qu'il n'avait le droit que de sa taire. Trop de marmots contre lesquels se battre. Heureusement qu'ils ont tous grandis, désormais. « Effectivement. Je m'étais juré de me venger. » Petit clin d'oeil pour accentuer sa phrase et voilà qu'il glousse en secouant de la tête quand un amuse-bouche vient rebondir sur son torse, s'écrasant rapidement au sol avant d'être englouti par le Kaiminus de Harley, sous le regard intéressé de Nobu. Il aurait dû être plus rapide, voilà tout.

Allumant finalement le barbecue, Zéphyr se concentre pour laisser les braises prendre, ne voulant pas vraiment demander à Sera de l'aider, la Chimpenfeu s'amusant visiblement avec sa Roussil un peu plus loin. Petite créature adoptée à l'élevage de Juniper. Jolie brune lui plaisant énormément, bien qu'il n'en n'ai encore parlé à personne. Il se sent trop mal pour cela, Zéphyr. Comme l'impression de l'oublier elle, de la mettre de côté. Mais il faut avancer, il le sait. Malgré tout. « Des frites? » Il se tourne soudainement vers la jolie blond, affichant un air inquiet. « Non. Je n'y ai même pas pensé avec l'apéro. Je peux aller en faire rapidement … Je te propose de la salade sinon …? » Il rit, passant une main gênée dans ses cheveux. C'est vrai, ça. « Au pire, on peut manger deux burgers pour pallier au manque de frites. » Renchérit-il en papillonnant des yeux, essayant d'amadouer la jolie brune pour qu'elle ne lui en veuille pas trop. Tête en l'air. C'est plutôt rare chez lui. La preuve qu'il pense trop ces derniers temps et que son esprit est bien trop occupée par une jolie brune tenant un élevage près d'Émoria. « Sérieux ? Tu sais, je sais en trouver, le plus dur, c'est de les rencontrer. Mais je ne perds pas espoir, ça prendra le temps que ça prendra. » Il sourit tendrement, ne voulant pas spécialement prendre son Grenousse dans un élevage ou même auprès d'un autre dresseur. Zéphyr aime les objectifs difficiles à atteindre, après tout. « Alors, tu vas aller te balader aux Montagnes Arpent, je suppose ? J'espère que tu les trouveras vite. » Et il est sincère, Zéphyr. Évidemment qu'il ne veut que le bonheur de ses proches. Notamment celui de ses frères et sœurs, qu'il aime plus que tout au monde. Ils sont tous ses pupilles. Les sales gosses qui lui en ont fait voir de toutes les couleurs quand ils étaient gamins. Et dont il est si fier aujourd'hui.

Proposant ensuite à la jeune femme de passer la nuit ici, Zéphyr glousse, secouant de la tête en l'entendant lui répondre bien rapidement. Petite sœur envahissante ou non, le policier ne pourra jamais lui en vouloir, c'est vrai. Il s'exécute alors pour resservir du vin aux deux verres présents sur la table. Il ne boit jamais. Quasi jamais, le beau brun. Mais ça lui arrive de temps en temps, quand il est accompagné. « Avec plaisir. Joue la petite sœur envahissante, ça ne me dérange pas. » Il lui lance un clin d'oeil de nouveau, retournant les steaks, Zéphyr hausse un sourcil en entendant la question de Harley. « Salade. Oignons fris. Deux morceaux de fromage. Et une tranche de bacon, sil te plaît. » S'exécute aussitôt, récitant sa recette préférée de burger comme s'il s'agissait là d'un devoir d'école. Deux petites minutes suivent avant que le trentenaire ne glisse les quatre steaks dans une assiette blanche, tout ce qu'il y a de plus banal. « Eh voilà !  » Sourit-il, avant de se rasseoir, glissant une caresse à son Evoli qui hume l'air avec intérêt. « Tu penserais quoi, toi, si je te disais un jour, que j'ai rencontré quelqu'un? » Finalement, Zéphyr craque, ayant besoin de l'avis de Harley pour avancer, pour peut-être se rapprocher un peu plus de Juniper. Ou tenter, du moins, cette dernière ne semblant pas très réceptive et trop méfiante, après tout.


@Harley Weasley
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Harley Weasley
Harley Weasley
Hadès Lexa Styx Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978 Nuit divine, amour fraternel. (harley) 160801092304393978
⦿ Messages : 438
⦿ Ville d'origine : Port Mousson.
⦿ Job : soigneuse dans un centre pokemon.
⦿ Pokémon rêvé : le majestueux arcanin, ou encore lixy ou lucario.
⦿ Type préféré : eau, principalement.
⦿ Avatar : elizabeth olsen.
⦿ Commentaires : zaath ⦿ athénaïs ⦿ rosalind ⦿ loreley ⦿ anton ⦿ abigail ⦿ solo ⦿

à venir : x

Nuit divine, amour fraternel. (harley) 9DPn
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Tumblr_mjbd3puu9I1r84emlo1_500

https://ichooseyou.forumactif.com/t7724-carte-de-dresseur-harley-weasley#396848
Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) EmptyDim 6 Sep - 21:58

A parler de vos parents, Zéphyr ne manqua pas une seconde de s'éloger de manière tout à fait humble, ou presque. Sa façon de le dire t'avais littéralement fait rire. Du grand Zéphyr. Bon, il est vrai qu'il n'avait pas tord, mais en même temps, était-ce bien toi qui dirait le contraire ? Toi, qui as tendance à voir ton frère en 3D tellement tu l'idolâtres. A tes yeux ton frère est littéralement le plus bel homme, mais c'est aussi l'homme le plus parfait qui existe sur cette Terre. Et même si, comme toute personne normalement constituée, ce dernier a ses petits défauts, il n'en demeure pas moins qu'il reste parfait à tes yeux malgré tout. Il faut dire qu'il était un véritable modèle pour toi. Et tu l'admires pour tout ce qu'il a fait dans sa vie. Il a toujours réussi tout ce qu'il entreprenait, tu l'admires aussi pour sa force de caractère. Il a traversé une période difficile, et pourtant aujourd'hui, il est toujours ce même homme si doux, si attentionné. Toutefois, pour le taquiner, comme d'habitude, tu arraches deux-trois pâquerettes sur la pelouse, et tu t'amuses à lui lancer dessus, afin d'imager le dicton se lancer des fleurs.

- Me regardes pas comme ça, je te lance des fleurs vu que c'est ce que tu es entrain de te faire là ! tu éclates alors de rire. Enfin, moi j'ai toujours entendu dire que généralement le premier c'était le brouillon, et après le chef d'oeuvre... tu rétorques de manière toujours aussi taquine. Et n'essaies pas de me dire qu'après moi il y en a d'autres et que par conséquent je ne suis pas le chef d'oeuvre, car malgré tout, je reste un peu plus réussie que toi, tu conclus en lui tirant la langue, avant de rire aux éclats.

Et comment dire que ce genre de moment passer avec ton grand frère te faisait le plus grand bien. Rire aux éclats comme vous étiez entrain de le faire, ça faisait un petit moment que cela ne vous étiez pas arrivés. Il faut dire que vous aviez mutuellement eu tellement de travail ces derniers temps, que vous retrouver tous les deux, en compagnie de vos Pokémons adorés, était surement la meilleure chose à faire. Tu te sentais bien à cet instant même. C'est comme si tu étais dans un dôme, où il n'y avait plus que ton frère, vos Pokémons et toi. Comme si rien ni personne ne pouvait vous enlever ce moment si parfait à ton sens.

Il était désormais temps de passer aux choses sérieuses. Après avoir prit le temps de prendre un petit apéritif, de manger quelques petits amuses-bouches, il était maintenant temps pour ton frère d'allumer le barbecue, et de laisser les braises prendre afin de faire cuir les steak hachés dessus. Il n'y avait rien de meilleur qu'une bonne viande saisie à la braise. Pendant le temps où le beau brun s'était éclipsé, toi, tu en avais profité pour prendre un peu de temps avec ta Salamèche. Tu essayais de l'apprivoiser tant bien que mal, tu ne savais pas si tu agissais toujours comme il fallait mais en tout cas, tu faisais tout pour. Lorsque Zéphyr était de retour dans le jardin, avec les burgers, tu lui demandais s'il avait pensé aux frites, il s'avère que la réponse fut négative. Face à l'air inquiet qui plane sur le visage de ton aîné, tu arques un sourcil interrogateur, avant de soupirer.

- Ce n'est pas grave... Tu iras au bûcher pour ça ! Tu t'exclames en riant de plus belle. Non mais ne t'embêtes pas avec la salade, les burgers ça sera très bien ! Tu ajoutes alors d'un ton rassurant.

Au final, qu'il y ait des frites ou pas, cela t'importais peu, du moment que tu profitais de la soirée auprès de ton frère, c'était bien ça le plus important. Et tu n'avais pas envie qu'il aille s'embêter à faire une salade juste pour le principe, tu t'en moquais pas mal. Les burgers suffiraient amplement, surtout quand on voyait tout ce qu'il y avait sur la table pour les agrémenter. Il y avait de quoi faire.

- Tu as raison ! Deux burgers valent mieux qu'un ! Tu surenchéris alors de manière enjouée. Je suis assez d'accord avec toi, ce n'est vraiment pas facile de tomber sur LE Pokémon tant recherché. Et très souvent, tu tombes toujours sur les mêmes, mais ce sont ceux qui ne nous intéressent que très moyennement quoi, tu lâches en haussant les épaules, et tu parlais en connaissance de cause.

Tout en parlant Pokémon, c'était à ton tour de lister les Pokémons que tu voulais le plus, c'est alors que tu parlais d'un Caninos et d'un Lixy, ça c'était vraiment les deux Pokémons qui te vendaient du rêve par excellence. Et pourtant et contre toute attente, c'était deux Pokémons complètement différents du type que tu affectionnais le plus. Mais pourtant, leur évolution respective faisait pétiller tes pupilles. C'est alors que par déduction, ce dernier te parlait des Montagnes Arpent, et justement et à ce propos, c'est là où tu avais prévu de te rendre pendant tes vacances avec un ami, Zaath.

- Tu as tout comprit, et c'est justement pour ça que j'ai prévu de m'y rendre pendant mes vacances avec un ami. On a prévu d'aller passer une nuit en camping sauvage, ça va être trop cool ! Tu t'exclames alors tout sourire, ayant déjà hâte d'y être, et espérant surtout tomber sur ces deux Pokémons.

Etant donné qu'il y avait de quoi manger, tu ne pus te retenir de faire une remarque à ton frère, comme quoi, tu allais finir par rentrer en roulant. Ta remarque n'était pas passée inaperçue et avait plutôt amusé ton frère, qui, du tac au tac t'avais répondu que si tu le souhaitais, tu pouvais toujours dormir ici. Il faut dire qu'en plus de cela, il te prenait par les sentiments en te laissant la chance de pouvoir boire du vin blanc, sans craindre de te faire contrôler sur le chemin du retour. Que demander de plus. Evidemment que tu ne te faisais pas prier pour accepter.

- Tu dis ça maintenant, mais tu pourrais très vite le regretter, tu rétorques amusée. Souviens-toi du temps où on vivait chez papa et maman. Rappelles toi la fois où tu m'as autorisé à dormir avec toi... A partir de ce jour-là, t'étais foutu, tu lances à ce dernier, en riant légèrement.

Doux souvenir d'enfance. Un soir où tu n'arrivais pas à trouver le sommeil, tu t'étais rendue dans la chambre de ce dernier où il t'avait naturellement proposé de t'endormir avec lui. Après ça, il t'arrivait de te rendre fréquemment dans sa chambre au beau milieu de la nuit pour terminer tes nuits avec lui. Mais ça, c'est quand tu étais bien jeune, mais il n'empêche que tu te souvenais de ce moment comme si c'était hier, et ce doux souvenir te réchauffait le coeur. Tout en continuant de discuter avec ce dernier, tu lui demandais ce qu'il souhaitait dans son burger, et voilà que tu lui préparais ce dernier avec tout l'amour qu'une soeur peut avoir pour son frère. Et lorsqu'il arrivait, c'est toi qui t'emparais d'un des deux steaks avec deux fourchettes, que tu venais ensuite poser sur une première face du pain à burger, et hop, tu l'enfermais avec la face du dessus, et le tour était joué.

- Et voilà pour toi ! Tu lançais fièrement en posant son assiette juste devant lui, contenant le burger bien rempli. - Toi aussi tu vas rouler hein ! Tu rétorques tout en préparant ton propre burger.

Tu pris enfin place en face de lui, et tu admirais vos deux burgers, dieu ce qu'ils donnaient l'eau à la bouche. Ils étaient bien gros et bien garnis, comme vous les aimiez tous les deux. Et tu savais dores et déjà que tu allais te régaler car ton frère avait prit tous les ingrédients que vous aimiez le plus.

- Bon appétit ! Tu t'exclames alors, avant de t'emparer de ton burger croquer dedans à pleine bouche. Mmmh, délichiieux ! tu lâches alors, après quelques secondes, la bouche encore pleine.

C'est alors que soudainement, ton frère entame une conversation des plus surprenantes. Enfin, du moins, le genre de conversation que tu n'aurais jamais pensé avoir eu avec ton frère de sitôt. Pour la simple et bonne raison que depuis le décès de sa copine, ton frère s'était quelque peu renfermé, et c'est comme s'il culpabilisait d'avance de laisser de nouveau une femme entrer dans sa vie. Mais, il ne pouvait pas s'empêcher d'aimer et d'être aimé de nouveau. Mais quelque part, tu pouvais le comprendre.

- Je te dirais que je suis ravie de savoir que tu acceptes enfin d'avoir de nouveau droit au bonheur, tu répondis alors avec la plus grande des sincérités. Attends, attends, serait-ce un message subliminal ? Tu commences alors par le questionner, avant de bien te ré-installer sur ta chaise. Tu as rencontré une fille ? Je veux tout savoiiiiir ! Tu reprends alors, tout en chopant ton verre de vin blanc pour en prendre quelques gorgées.

Savoir que ton frère avait potentiellement rencontré une fille était quelque chose qui te rassurait. Parce que très souvent, ce dernier te disait ne pas être prêt pour ça, et il pensait même ne jamais de nouveau être prêt pour ça. Et pourtant, aujourd'hui, il était entrain de changer de discours. Et toi, tu étais heureuse, parce que ton frère, c'était un homme vraiment bien, qui méritait d'être aimé. Toi, tout ce que tu voulais c'est qu'il soit heureux. Alors bien évidemment qu'il n'oublierait jamais sa copine partie bien trop tôt, mais la vie était faite de surprises. Et peut-être que cette fille en était une pour Zéphyr.
@Zéphyr Weasley  Coeur
CODE : KHAKTUS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nuit divine, amour fraternel. (harley) Nuit divine, amour fraternel. (harley) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit divine, amour fraternel. (harley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: